Résultat pour: #Femme

Il raconte son aventure sexuelle avec la mère de sa conjointe!
Publié il y a 8 jours

27860

«Avez-vous un secret de famille?» Lance Josée Arsenault comme question du jour dans Le Doc & Josée ce midi. C'est alors qu'auditeur a appelé pour raconter cette histoire très spéciale.

«Qu'est ce que tu dirais de vivre un bon fantasme dans ta vie» lui a dit sa belle-mère qui lui a offert de faire l'amour dans le salon de coiffure ou elle travaillait. L'homme de 23 ans a raconter comment s'est fait l'approche avec la femme de 46 ans, et comme de raison, la curiosité du Doc et de Josée ont poussé les deux animateurs a posé une série de questions, ce qui fait que les auditeurs en ont eu en masse pour leur argent.

«J'ai complètement perdu la boule, j'ai oublié que c'était la mère de ma conjointe...je suis venu en érection, puis je lui ai fait savoir» a dit Sylvain, qui a pris la peine d'énumérer beaucoup de détails de son expérience. «C'était le plus beau trip de ma vie» a-t-il dit, ajoutant qu'il s'est résigné à tout raconter à sa conjointe. ‹Vous n'étiez pas assez homme pour avoir des activités sexuelles du degré que vous venez de décrire» a dit le Doc Mailloux qui lui a avoué qu'à 23 ans, il était un «bébé sexuel». Le psychiatre lui a même dit pour conclure: «vous avez eu une chance unique dans votre vie, que beaucoup d'hommes n'auront jamais».

Entendu à l'émission Doc Mailloux et Josey le 15 février 2018 au FM93 et tout le réseau des radios parlées de COGECO avec Le Doc Pierre Mailloux et Josey Arsenault.


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

12:13

503

«Très peu d'hommes peuvent ressentir un sentiment amoureux» dit le Doc Mailloux
Publié il y a 8 jours

27857

«Bonne St-Valentin!» A dit d'entrée de jeu Josey Arsenault pour démarrer son émission d'aujourd'hui avec le Doc Mailloux, sachant très bien que le psy n'était pas un friand de ce genre de journée. «Non, y'a rien de bon là» lui a répondu le Doc qui a quand même convenu de discuter sur la fête des amoureux.

«Quel est le pourcentage d'adulte qui ont déjà vécu une relation amoureuse dans leur vie?» S'est questionné ouvertement le psychiatre avant d'énumérer une série d'individus qui ne peuvent selon lui vivre ce sentiment pour différentes raisons:

«Les alcooliques, les drogués, les possessifs, les batteurs de femmes, les hommes qui ont des QI très inférieurs, les pas intéressés, les irresponsables» a débité le Doc, classant cette série individus comme des personnes qui ne peuvent développer un sentiment amoureux. «Un alcoolique préfère la bouteille, un drogué préfère le joint» a dit le Doc Mailloux en ajoutant les «workaholic» (bourreau de travail) dans sa liste exhaustive.

«Si on enlève tous ces individus, qui sont incapables de sentiments amoureux, il en reste quel pourcentage?» A demandé le psychiatre, incapable de fixer de chiffre à sa propre question tout en ajoutant que les personnes qui n'ont aucun déséquilibre mentale ne représentaient que 19% de la population.

«Ça me surprendrait qu'on dépasse 1 ou 2 sur 10» a conclut le psy pour répondre à sa question de départ.

Le Doc a aussi été vague face à la question de Josée à savoir si il avait déjà été amoureux: «Je ne sais pas, je ne connais pas ça moi». L'animatrice a avoué pour sa part être amoureuse du Doc tout en précisant que c'était amicale comme sentiment, au cas ou son mari écoute.

Entendu à l'émission Doc Mailloux et Josey le 14 février 2018 au FM93 et tout le réseau des radios parlées de COGECO avec Le Doc Pierre Mailloux et Josey Arsenault.


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

06:29

314

Justine Dufour-Lapointe parle de sa médaille d'argent à PyeongChang
Publié il y a 11 jours

27843

Justine Dufour-Lapointe était avec Michel Langevin à l'émission du matin au 91.9 SPORTS pour parler de sa médaille d'argent lors de l'épreuve des bosses aux Jeux de PyeongChang remporté en fin-de-semaine. Elle a expliqué pourquoi cette médaille avait une toute autre signification que celle d'or acquise aux Jeux de Sotchi en 2014.

Elle a réussi à émouvoir tous les gars du studio en racontant les épreuves vécues par sa famille et son entourage dans les derniers mois, mélangé à sa préparation pour les présents jeux ou elle est devenu la première femme à gagner deux médailles dans cette épreuve dans deux Jeux Olympiques différents.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin le 12 février 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

10:58

62

«Véronique est la vice-chef et contrairement à Manon elle n'a pas de moustache» dit Lisée
Publié il y a 18 jours

27816

Le sens de l'humour «légendaire» du chef du Parti Québécois Jean-François Lisée a encore frappé en fin-de-semaine alors qu'invité à l'émission «La Soirée est (encore) Jeune» à Radio-Canada, il a fait une allusion à la «moustache» d'un de ses opposants politiques de Québec Solidaire qui s'avère être... une femme!

Alors que l'animateur Jean-Philippe Wauthier essayait d'avoir une explication sur la «réforme» annoncée du PQ faisant un parallèle entre la double chefferie du PQ vs les deux porte-paroles de Québec Solidaire, Lisée a tenté une explication qu'il a terminé avec une pointe d'humour qui n'a pas passé, si on se fie aux réactions de la foule puisque l'émission est enregistrée devant public.

«Le chef de Québec Solidaire, c'est quelqu'un dont le nom m'échappe...Manon pis Gabriel c'est des porte-paroles...moi je suis le Chef, je ne suis pas le porte-parole Véronique c'est la vice-chef, pas la porte-parole en plus, contrairement à Manon, elle n'a pas de moustache» a déclaré Lisée, en direct à la radio d'état, déclenchant les huées des gens présents et le malaise évident des animateurs qui ont rapidement passé à un autre sujet.

Entendu à La soirée est (encore) jeune avec Jean-Phillipe Wauthier, Fred Savard, Jean-Sébastien Girard et Olivier Niquet le 4 février 2018 à Ici Première, la radio de Radio-Canada.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a plus de 2 ans

01:41

444

«Ma barbe est un organe sexuel secondaire» déclare le Doc Mailloux
Publié il y a 19 jours

27813

Un des sujets de l'émission «Doc Mailloux et Josey» cette semaine fut sur l'apparence; le pourquoi des tatoos et des percings entre autres. Puis, avant de prendre les appels, Josey a parlé de la barbe du Doc, cet amas de poils imposants qui avouons-le fait partie de sa «légende». C'est alors que le psy a fait une révélation fracassante sur celle-ci. Écoutez-le:

«Un moment donné, je suis intervenu à l'Hôpital Ste-Marie auprès des secrétaires, parce qu'elles me touchaient la barbe, et ça faisait quelques fois que ça arrivait. Je leur ai dit Mesdames, sachez que vous touchez à un organe sexuel secondaire...y'en a pu une qui a osé y toucher» a dit le Doc mi-sérieux.

«La barbe chez l'homme est une caractéristique sexuelle secondaire» a répété le Doc à quelques reprises pour être certain que tout le monde avait bien entendu. «Vous êtes sérieux quand vous dites ça?» a demandé sa co-animatrice Josey Arsenault par certaine si le Doc rigolait ou pas. «Ben oui, c'est relié à la puberté, à la testostérone» a expliqué le Doc le plus sérieusement du monde «comme la ligne droite du poils pubiens chez les femmes» a dit le psy tout en ajoutant qu'il avait de la «peau de fesses» dans le visage, ce qui était une des raisons pourquoi il arborait une barbe.

Finalement, Josey a manifesté le désir ardent de lui toucher la prochaine fois qu'ils se voient en direct, car rappelons que les deux animateurs ne sont pas dans le même studio lorsqu'ils réalisent leur émission. L'animatrice est habituellement à Québec au FM93 et le Doc dans les studios de Cogeco à Trois-Rivières.

Entendu à l'émission Doc Mailloux et Josey le 1 février 2018 au FM93 et tout le réseau des radios parlées de COGECO avec Le Doc Pierre Mailloux et Josey Arsenault.


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

04:58

212

«Cette femme-là me fait peur, je ne voudrais pas qu'elle prenne soin de moi»  —Doc Mailloux
Publié il y a 23 jours

27794

Peut-être avez vous suivit l'histoire d'Émilie Ricard qui, sur sa page Facebook, s'en ai pris via un long texte accompagné d'une photo d'elle-même en pleure, au Ministre de la santé Gaétan Barrette en décrivant des conditions de travail peu enviables en tant qu'infirmière à la suite de la déclaration suivante du Ministre: «La réforme du système de la santé est un succès».

La jeune femme, inconnue alors, a vu sa publication partagée à près de 50 000 reprises en moins de 3 jours et toute la population semblait sympathiser avec elle. Tous? Non, une voix fait office d'exception, celle du Doc Mailloux qui, dans sa chronique de ce matin au 106,9 FM en Mauricie, s'en ai pris à l'apparence de l'infirmière la traitant entre autre d'«arbre de Noël».

Voici 12 citations du Doc entendu ce matin sur Émilie Ricard:

- Cette femme-là me fait peur, et je ne voudrais pas qu'elle prenne soin de moi

- Heille, elle se permet de critiquer le Ministre Barrette, est-ce qu'on peut la critiquer un peu?

- Les cheveux roses, un anneau dans l'nez pis les deux babines percées, ayoye, tu sors d'ou toé?

- Les squeegees qui deviennent infirmières moi ça m'inquiète.

- Est-ce qu'il y a quelqu'un qui peut lui dire «tu fais peur au monde»?

- Moi j'ai déjà été dans le coma, et avoir vu un arbre de Noël comme ça en me réveillant, j'aurais eu peur.

- Ayez l'air d'un être humain SVP.

- Est-ce que j'aurais le droit de dire non, toi tu me touches pas?

- Comment avec un anneau dans le nez et les babines percées, tu peux donner confiance au niveau de ton hygiène aux patients?

- On mettait un anneau dans le nez des boeufs pour pouvoir les trimbaler sécuritairement, là on est rendu qu'il y a des femmes qui se mettent un anneau dans le nez!

- Est-ce qu'à une délégation étrangère, on la présenterait tel qu'elle apparait sur la photo?

- Qu'elle aille les mamelons percés je m'en fou, pis son clitoris là percé, puis les petites lèvres les grandes lèvres, mais une infirmière qui se promène avec un anneau dans le nez...A-YOYE!

L'animatrice a ouvert les lignes pour demander l'opinion des auditeurs, et les avis étaient partagés.

Le Doc Mailloux effectue une chronique à chaque matin en semaine sur les différentes station du réseau des radios parlées de Cogeco partout au Québec.

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 31 janvier 2018. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

17:49

3653

Entrevue intégrale d'Angela Price avec Jean-Charles Lajoie au 91.9 SPORTS
Publié il y a 28 jours

27770

L'animateur du retour au 91.9 SPORTS, Jean-Charles Lajoie, a réservé une belle surprise à ses auditeurs cet après-midi alors qu'il a offert une entrevue qu'il a réalisé avec la femme de Carey Price; Angela.

L'épouse du #31 du tricolore ne s'était pas adressée aux médias lors de la mini tempête à l'automne alors que des rumeurs laissaient planer que les mauvaises performances de son mari Carey pourraient être directement reliées à des problèmes matrimoniale. Angela avait alors pris la peine de mentionner sur son compte Instagram qu'ils n'avaient pas l'intention de divorcer et qu'elle trouvait toutefois les rumeurs sur leur cas très divertissantes.

Angela a d'abord parlé de son implication comme ambassadrice du club des petits déjeuners (the breakfast club of Canada). Elle a répondu que c'était important pour eux de redonner à la communauté et que cette organisation était parfaite pour le type d'implication qu'ils voulaient offrir.

Est-ce difficile d'être la femme de Carey Price quand il a de moins bonnes performances, comme cette année? A demandé l'animateur. Là-dessus, Angela a répondu qu'avoir eu un enfant aide les aide à se concentrer sur la vie de famille dans des moments difficiles. Elle a aussi avoué que quand Carey était plus jeune, son rendement sur la glace l'affectait davantage que maintenant ou il a appris à laisser ses problèmes au Centre Bell au lieu de les ramener à la maison.

Puis, JC a demandé a Mme Price si ils ont réfléchi longuement avant d'accepter l'offre de contrat de 8 ans du Canadien l'été passée. «Oui, on en a parlé longuement» a-t-elle avoué. «On savait que la fin de son contrat arrivait bientôt à échéance, et on s'est demandé si on voulait rester à Montréal pour élever notre famille, ou si on devait penser aller à une autre équipe. Mais au final, le coeur de Carey a toujours été à Montréal, et c'était inévitable de signer à nouveau à Montréal. Mais oui, on y a réfléchi quand même pas mal.»

«Nous sommes chanceux que Carey ait cet opportunité de passer toute sa carrière dans la même équipe parce que peu de joueur réussisse cet exploit de nos jours. Montréal est notre maison maintenant, ça fait longtemps que nous sommes ici et nous sommes excités de rester pour 9 autres années.» a dit le jeune femme originaire de Washington aux États-Unis.

Puis, l'animateur du retour au 91.9 SPORTS lui a demandé si elle avait trouvé difficile d'entendre les rumeurs de l'automne dernier qui planaient sur Carey et sur son couple. Angela a répondu «pas du tout, en vivant à Montréal depuis longtemps, nous sommes habitués à ça et on a trouvé ça plus drôle qu'autres choses»

Le prochain sujet abordé par Jean-Charles fut l'arrivée dans la vie du couple du nutritionniste Jean-François Gaudreau, conseillé par Angela à Carey, ce qui a contribué en quelque sorte è relancer la saison da Price, accablé par un syndrome de fatigue chronique. Elle a dit qu'elle était très satisfaite du travail de «JF» et qu'il avait changé sa vie et qu'il était en voie de faire la même chose avec Carey,

Question finale de Lajoie: «Souhaite-elle être la femme du gardien de but qui ramènera la Coupe Stanley à Montréal?» Devinez sa réponse? «J'aimerais plus que tout être cette personne certainement» a-t-elle répondu, sourire dans la voix.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal à l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 25 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

07:01

383

Nathalie Simard explique comment elle a traité du sujet délicat des abus sexuels avec sa fille.
Publié il y a 30 jours

27764

Invitée de Dominic Maurais à CHOI Radio X ce matin, Nathalie Simard a expliqué comment elle avait perçu le mouvement de dénonciation massif qui a pris place dans les médias québécois à l'automne dernier alors qu'elle-même avait dénoncé son abuseur en 2005 qui était aussi son impressario, Guy Cloutier qui avait plaidé coupable tout en écopant de 42 mois de prison.

«C'est une cause qui me tient à coeur, c'est la cause de ma vie. Chaque personnalité connue a une cause qui leur tient à coeur, moi c'est celle-là» a confié la chanteuse qui a dit que la vague de dénonciation lui avait fait beaucoup de bien: «C'est d'une grande tristesse mais en même temps il faut en parler...il était temps que les femmes et les hommes mettent leurs pieds à terre et qu'on dise c'est assez, pour moi ça a été une belle délivrance».

L'animateur lui a ensuite demandé de quelle façon elle avait abordé le sujet délicat de l'abus sexuel avec sa fille Ève qui a aujourd'hui 24 ans: «La pire chose à faire est de garder ses enfants dans l'ignorance d'un danger imminent, alors moi j'ai toujours été très ouverte avec ma fille, dés qu'elle était toute petite et capable de se laver toute seule dans son bain, je lui disait il y a plus personne qui a le droit de toucher à ça, t'es maintenant capable de t'occuper de toi. Tu es capable de laver tes parties toi-même» a dit Nathalie qui a expliqué l'important de parler des vraies affaires et d'ouvrir ce genre de sujets de discussions avec ses enfants.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «Maurais Live» avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 24 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

06:26

177

Entrevue avec celui qui a redonné du gaz à Carey Price
Publié il y a environ un mois

27754

«Syndrome de fatigue chronique»: Voici ce dont souffrait le gardien du Canadien Carey Price dans la dernière année, ce qui pourrait expliquer un début de saison qui ne semblait pas à la hauteur de son talent. Mais tout semble maintenant rentré dans l'ordre, voici comment.

Jean-François Gaudreau est le consultant en alimentation qui a aidé Price pour lui redonner de l'énergie, car il en aura besoin pour performer pendant son nouveau contrat de 10.5 millions par année qui se mettra en branle dès l'an prochain et ce durant les 8 prochaines années.

«J'étais toujours fatigué» a confié le gardien du Tricolore à TVA Sports. «Un gars qui mange bien et qui dort bien comme moi n'est pas supposé être fatigué comme je l'étais» a dit le #31. C'est Angela, la femme de Carey qui connaissait déjà Gaudreau qui a suggéré à son mari de lui parler constatant son manque d'énergie.

«J'ai ré-ajusté son alimentation parce qu'il avait certaines carences à certaines places» a expliqué le spécialiste qui s'est fait aider d'un médecin pour déterminer quels suppléments donner au gardien pour combler certains manques; des bas niveaux de certaines vitamines, minéraux etc... a dit celui qui, dans son travail, créé des structures d'entraînements sur mesure pour des athlètes visant à améliorer leurs performances sportives. «On a ré-ajuster avec le médecin tout ce qu'il avait besoin pour s'assurer que la tank à gaz était pleine» a imagé Gaudreau qui dit encore suivre le gardien du Canadien: «Il m'appelle encore, je pense que c'est bon signe» a-t-il avoué en riant.

jfgaudreau.com

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 22 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

11:08

86

Faire du camouflage, vider l'urgence et afficher un beau sourire quand le ministre Barrette visite l'hôpital...
Publié il y a environ un mois

27741

Catherine Bisson a parlé ce matin à Marie-Êve Gosselin qui a publié un post Facebook dénonçant les pratiques dignes d'un régime dictatorial alors que pour «accueillir» le ministre de la santé en visite, la direction a redirigé des ambulances vers d'autres hôpitaux pour que «ça paraisse bien au niveau de la caméra».

Elle raconte: «À notre sortie, pour remonter au quatrième étage, j'ai vu qu'il y avait des gens, là je me suis approché pour regarder, puis il y a un garde du corps qui m'a tassé gentiment en me disant ¨désolé madame voulez-vous vous tasser¨... il y avait des gens qui enlevaient les civières chaque bord pour que lui [le ministre] puisse passer pour que ça paraisse bien» a dit la jeune femme qui était à la Cité de la Santé à Laval pour accompagner sa mère.

Intrigué par la situation, elle a demandé au personnel si ça fonctionnait toujours ainsi: «Oui oui, elle m'a dit, à chaque fois qu'il vient faut comme faire le ménage, libérer les corridors qu'il y ait pas trop de patient puis que l'urgence soit libre...» a dit celle qui a vu son post Facebook partagé plus de 14 000 fois en moins de 24h.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 18 janvier 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

05:00

153

logo radioego

radioego.com