Result for: #Feu

Jocelyne Cazin prête à risquer une fusillade pour éviter l'hiver québécois!
Published 4 days

27873

Vous sentez-vous en sécurité quand vous allez aux États-Unis? Voilà la question débattue à l'émission d'Isabelle Maréchal vendredi dernier au 98,5 FM à Montréal. Pour l'occasion, Jocelyne Cazin, qui passe ses hivers en Floride, était l'une des invités. Ce sujet fut choisi suite à la fusillade de la semaine passée dans une école secondaire à Parkland, près de Fort Lauderdale en Floride, faisant 17 morts.

Au fil de la discussion, Maréchal a demandé à Cazin si elle se sentait en sécurité en Floride suite aux derniers événements. Cazin a dit se sentir en sécurité même si elle a dit qu'on était plus en sécurité nulle part et qu'elle craint qu'un fusillade puisse arriver près d'elle. «En même temps, pour vous dire la vérité, je préfère la peur d'une fusillade à la réalité d'un -20 degrés au Québec l'hiver» a avoué de façon surprenante l'ancienne animatrice à la télé québécoise, ce qui a semblé surprendre l'animatrice du 98,5.

Parlant de Maréchal, elle a aussi avoué avoir ses craintes alors qu'elle a dit avoir tenté de dissuadé sa propre fille d'aller étudier aux États-Unis dernièrement: «J'aimerais pas ça la savoir sur un campus américain, nonobstant le fait que c'est une fille puis qu'il y a beaucoup de harcèlements sexuels et d'agressions sexuelles sur les campus universitaires aux États-Unis là, c'est un vrai vrai vrai problème, en plus le problème des armes à feu, non, je serais inquiète moi» a-t-elle avoué.

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Isabelle» avec Isabelle Maréchal le 16 février 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since about 3 years

02:52

21745

Jeux Olympiques: Radio-Canada se fâche; Paul Arcand réplique!
Published 10 days

27850

Comme vous l'avez probablement remarqué en écoutant les Jeux Olympiques de PyeongChang, c'est Radio-Canada qui possède les droits officiels de diffusion. Et il semble que certaines entrevues réalisées par Paul Arcand du 98,5 FM avec l'entourage de Mikael Kingsbury ont mis le feu aux poudres à certains grand bonzes à la société d'état.

Paul Arcand a expliqué la situation ce matin: «Ça a donné lieu à un braillorama, puis le comité olympique canadien, puis des menaces, puis vous avez pas le droit de faire ça...là on décrit pas les Jeux là, je ne suis pas en train de vous décrire ce qui se passe dans les compétitions, on peux-tu donner les résultats? Je pense que oui» a dit Arcand, un peu confus de la situation. «Mais tu peux pas parler à sa mère [Kingsbury] quand elle est sur les sites de compétitions, au village Olympique, grosso modo on peut lui parler quand elle est à l'aéroport...Mais là tu dis c'est quoi leur problème? On a les droits du Canadien, ça empêches-tu Radio-Canada de parler à un joueur du Canadien?» a imagé Arcand.

Puis l'animateur a reproché a Radio-Canada un manque d'efficacité: «Ils sont des millions à couvrir ça, si ils sont pas assez vite pour faire les entrevues, c'est toujours bien pas de notre faute...nous autres on a le petit Philippe Bonnevile, vaillant, courageux, il est tout seul...» a-t-il expliqué.

Donc en plus de la compétition à PyeongChang, nous avons maintenant droit à la course à l'entrevue dans les médias. Qui sera le plus rapide? À suivre...

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 13 février 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since about 3 years

02:08

5462

Véro Cloutier a pleuré en voyant la prestation de Justin Timberlake au Superbowl!
Published 17 days

27821

Alors que les critiques, plusieurs très négtives, ont déferlé suite à la prestation de Justin Timberlake à la mi-temps du Super Bowl dimanche, sa plus grande fan au Québec, nul autre que Véronique Cloutier, l'a défendu énergiquement sur les ondes de Rythme FM à l'émission de Sébastien Benoit et Marie-Soleil Michon.

«Vous avez rien compris» a-t-elle laissé tomber dès le départ: «Je vais essayer de me contenir» a dit Véro en disant que son coeur débattait juste à entendre les deux extraits de la prestation du chanteur que les deux animateurs venaient de jouer.

«Moi hier soir j'ai regardé ça et j'ai pleuré encore une fois, comme presqu'à chaque fois que je vois Justin Timberlake performer parce que c'est du talent brute puis, j'ai trouvé les arrangements fantastiques hier, c'était différent des versions des albums, j'ai lu des gens qui disaient qu'il chantait pas tout ça, oubliez ça tout de suite, Justin Tmberlake chante de A à Z, c'est confirmé... il est le seul qui n'est pas essoufflé quand il chante et danse, il a un cardio de feu, moi je l'ai vu 5 fois en spectacle, je te re-confirme cet information» a dit Véro qui n'en finissait plus de complimenter celui qui est manifestement un de ses grands idoles.

Entendu à l’émission Des hits dans l’traffic avec Marie-Soleil Michon et Sébastien Benoït à Rythme FM 105,7 Montréal le 5 février 2018 (COGECO).


RYTHME_FM RYTHME_FM
Member since almost 2 years

05:21

69

Cafouillage à Maniwaki: À qui la faute? Entrevue avec la mère du détenu.
Published 21 days

27801

Cafouillage est un mot faible pour décrire ce qui est arrivé au Palais de justice de Maniwaki cette semaine. Difficile de se faire une idée sur comment une simple envie de fumée d'un détenu a pu mener à un coup de feu à la tête de la part d'un constable spécial qui aurait lui-même avant été atteint aussi à la tête par son propre bâton télescopique volé par le détenu.

Le cafouillage vient du fait qu'ils n'étaient pas les 2 seules personnes présentes sur la scène de l'événement; 4 ou 5 agents de sécurité plus la famille et l'entourage immédiat du détenu étaient aux alentours.

Donc aurait-on pu faire les choses autrement dans des circonstances semblables? Espérons que oui.

Au 98,5 FM hier, Paul Houde a parlé à la journaliste Karol-Ann Scott du 104,7 à Gatineau qui a recueilli les propos de la mère du détenu qui était sur place et qui a expliqué sa version des faits.

Résumé des événements survenues le 31 janvier 2018 au Palais de justice de Maniwaki:

- Vers 13h00, une altercation est survenue entre un constable spécial et un civil détenu. (Steven Bertrand, 18 ans).

- L’homme se serait emparé du bâton télescopique du constable spécial et lui en aurait asséné un coup sur la tête.

- Le constable spécial aurait alors saisi son arme à feu et aurait atteint le civil d’au moins une balle à la tête.

- Le constable spécial et le civil auraient été transportés à l’hôpital. 

- Le détenu serait «OK, mais il est encore dans le coma» selon sa mère.

- Le constable s'en tirerait avec des coupures à la tête

Vidéo de l'événement. (Attention, violence extrême!)

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Le Québec Maintenant» avec Paul Houde le 1 février 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since about 3 years

06:24

310

«Les Bruins sont un modèle pour le Canadien»  —Pierre Houde
Published about 1 month

27757

Pierre Houde, descripteur des matchs du Canadien à RDS, n'a pas tari d'éloges envers l'ennemi de toujours du tricolore, les Bruins de Boston, qui ont battu la troupe de leur ex-entraineur Claude Julien 3 fois en 3 matchs la semaine dernière dont 2 fois au Centre Bell.

«La façon dont les Bruins gagnent présentement, et l'équipe qu'ils ont sur la patinoire, ils vont gagner des fans à Montréal. Je pense que l'espèce de haine systématique envers les Bruins, elle est en train de devenir une forme d'admiration, et je vais aller plus loin que ça, une forme de modèle pour le Canadien» a dit Houde qui en a pourtant vu des matchs et des équipes bien nanties depuis de nombreuses années. «Le virage à Boston est beaucoup plus rapide que je pensais» a dit le Houde, offrant par le fait même une gifle camouflée vers la direction du CH dont le virage entreprit il y a 5 ans, ne rapporte toujours pas les résultats attendus.

Houde a ensuite fait un parallèle entre les Bruins et une autre équipe qui fait la pluie et le beau temps présentement dans la LNH, l'Avalanche du Colorado. Il a expliqué que c'était le virage jeunesse de ces 2 équipes qui rapportait des dividendes présentement: «Pourquoi McKinnon est en feu? Pourquoi Landeskog veut manger les bandes? Ben c'est parce que tu as plein de jeunes...des joueurs que les gens connaissaient même pas il y a quelques semaines...une équipe qui a une moyenne d'âge de 25 ans est en train de ré-écrire l'histoire beaucoup plus rapidement qu'on l'aurait pensé.» A avoué celui qui est Invité à faire une chronique hebdomadaire à CHOI avec Denis Gravel.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec à l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon et Jean-Francis Blais le 22 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since about 3 years

02:11

73

«Tesla c'est du rêve!» —Ian Sénéchal
Published 3 months

27632

Pourquoi entendons-nous tant parler de cette entreprise qui a pourtant réalisé si peu à comparer à ses concurrents? Ian Sénéchal, actuaire et président de VotreConseiller.net, était au micro de jefffillion.com ce matin pour parler de la «saga» Tesla. Feu de paille ou réelle occasion d’affaire?

Ian a étudié les mouvements parfois difficile à comprendre des investisseurs que nous sommes: «Une compagnie qui fait des profits récurrents, qui augmente son dividendes depuis quelques années, qui est stable, qui est bien gérée: Booooring! Le monde veule pas investir là-dedans. Sérieusement. Tous les bons stocks solides, c’est pas là que l’argent va pantoute depuis 6-7 ans» a analysé froidement Sénéchal: «Tesla par exemple… whoooo…ça on investit dans Tesla; capitalisation boursière semblable à GM, pourtant GM c’est une compagnie qui a 9 fois les bénéfices. Compagnie qui a augmenté les dividendes depuis 2013, une dividende parce qu’ils font du profit. Comment ces deux compagnies là peuvent être à la même capitalisation boursière? Il n’y a aucune logique là-dedans…puis le monde continue à acheter Tesla» a dit celui qui a co-écrit récemment le livre «D’endetté à millionnaire« avec David Descoteaux.

«Tesla c’est du rêve, c’est pas de profit, c’est des pertes, ils brulent du cash…une compagnie d’artisanat ne peut pas valoir 60 milliards en bourse» a ajouté le conseiller financier qu’on soupçonne ne pas détenir de titre de l’entreprise automobile dirigée par le canadien d’origine sud-africaine Elon Musk.

Entendu sur JeffFillion.com le 6 décembre 2017.


RPRE RPRE
Member since over 2 years

02:44

334

Ils organisent une manifestation contre le contrôle des armes à feu à la place commémorative des victimes de Polytechnique
Published 3 months

27598

Un événement annoncé sur Facebook est en voie de semer toute une controverse présentement. Le groupe «Tous Contre Un Registre Québécois Des Armes À Feu» mené par Guy Morin a décidé d’organiser samedi une manifestation au lieu commémoratif créé à la mémoire des 14 femmes tuées par Marc Lépine à l’école Polytechnique à Montréal.

Comme de raison, cette décision est loin de faire l’unanimité: Politiciens, journalistes, commentateurs, tous se sont emparés de l’affaire et il a fallu que l’organisateur explique son geste provocateur. C’est d’ailleurs ce qu’il a fait ce matin à la radio entre autres avec Richard Martineau et Jonathan Trudeau sur les ondes de CHOI Radio X à Québec.

Voici en 12 citations, la rencontre entre Guy Morin et Martineau-Trudeau:

GM: Guy Morin, RM: Richard Martineau JT: Jonathan Trudeau

1: GM: «On aurait pu faire ça ailleurs, dans une place plus tranquille, mais on aurait passé inaperçu…»

2: RM: «C’est comme si ¨La Meute¨ manifestait devant la mosquée de Québec…Voyons donc»

3: JT: «Allez-vous être armés?» (lors de la manifestation) GM: «Ben non, voyons, tombe pas là-dedans pour essayer de nous faire passer pour pire q’on est…»

4: GM «Le contrôle des armes à feu au Canada fonctionne très bien, y’en a pas de problème avec le contrôle des armes à feu»

5: RM: «Le débat c’est pas pour ou contre les armes à feu, le débat c’est faire la manifestation là ou pas là…»

6: RM: «Mais là tu viens de te mettre hors de la conversation, il y a comme un espace ou on peut converser. Toi, en faisant ça, tu viens de te mettre hors-jeu…tu vas être infréquentable, t’auras plus aucune légitimité pour parler de ça… »

7: GM «C’est sur que ce matin ça à l’air d’une bombe, c’est sur que Kim Jong Un pourrait faire sauter toute les bombes nucléaires que personne en parlerait…»

8: GM: «Ce qu’on fait là, on le fait pour avoir plus que cinq minutes pour expliquer notre point… est-ce que c’est la bonne méthode? Peut-être pas. Est-ce que pour certain c’est la bonne méthode? Oui.»

9: JT: «L’expression parlez-en en bien, parlez-en en mal, tu sais que c’est juste une expression là…?»

10: RM: «Je suis convaincu qu’aujourd’hui, y’a des propriétaires d’armes à feu qui sont contre le registre, qui sont en beau maudit, en disant: tu viens de nous tirez dans le pied, tu viens de nous tirez dans le dos, tu viens de nous enlevez tout crédibilité...»

11: GM: «Présentement, aucun politicien nous écoute, aucun politicien fait rien, et si aujourd’hui, il se passe des choses comme La Meute, il se passe des choses comme Storm Alliance... c’est justement parce que le politique ne fait pas sa job. Le politique fait des choses sans écouter la population. »

12: GM: «Nous on le fait justement pour être capable de partir la discussion, être capable de passer nos points, ok, comme je te dis, c’est peut-être pas la bonne méthode, c’est peut-être pas la bonne place, mais aujourd’hui on fait réagir, pis on peut démontrer une chose, on ne lâchera pas...»

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l'émission Martineau-Trudeau le 28 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since about 3 years

20:44

167

Vie privée des joueurs du CH: Enrico Ciccone ramasse Réjean Tremblay qui se défend énergiquement!
Published 3 months

27576

Suite à la tempête occasionnée par les paroles de Réjean Tremblay dans son intervention d'hier à CHOI Radio X (Québec) qui a raconté une rumeur sur la vie privée de Carey Price qui est devenue rapidement virale, puis à son article «L’omertà du CH nuit à Price» publié ce matin dans le journal de Montréal qui semble contredire ces propos, le co-animateur de l'émission «du sport le matin»; Enrico Ciccone, l’attendait avec «une brique et un fanal» sur les ondes du 91,9 SPORTS tôt ce matin.

«La rumeur c’est; sa femme a dit ¨on sort de Montréal ou on divorce¨» —Réjean Tremblay (20 novembre 2017, CHOI Radio X)

Les propos de Réjean, même si tout avait été clairement lancé comme une rumeur, ont fait des vagues même qu'il a fallu qu’Angela, la femme de Carey Price, fasse une publication sur son compte Instagram pour souligner qu’elle n’avait pas «menacé» de divorcer son mari, mais qu'elle trouvait toutefois les rumeurs très divertissantes. Comme quoi, le sens de l'humour est toujours présent chez les Price, malgré tout.

Dès le départ, Enrico a tenu à souligner les contradictions de Réjean ce matin: «Tabarouette du dis pas les mêmes affaires là-bas qu’ici» lui a-t-il lancé, ce qui a mis le feu à la conversation immédiatement: «Elle, excuse-moi donc toé, tu travailles pour quel bord dans vie? Les anciens canadiens ou bien avec 91.9?» Lui a répliqué Tremblay, débordant de confiance. La bataille était engagée! Les deux belligérants se sont échangés les mots durant toute la durée de la rencontre sans interruption. À l'enjeu? La vie privée des athlètes versus les cachettes du Canadien avec au beau milieu le droit des partisans de «tout savoir». Qui est sortit vainqueur? À vous de sortir vos cartes de pointage après avoir savouré ce moment délicieux de radio ci-bas.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Du sport le matin avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 21 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since over 2 years

19:00

5144

Un auditeur du 91.9 SPORT compare les hommes en uniformes du CH vs les autres hommes en uniforme
Published 3 months

27573

Ce matin, dans l'émission matinale du 91,9 SPORTS à Montréal, Enrico Ciccone a reçu un message qu’il a lu en ondes. L’auditeur, Martin, a fait un parallèle entre les hommes en uniformes du Canadien, et les hommes en uniformes dans la vie de tous les jours.

Texte de Martin: «Assez incroyable, Price JOUE comme travail, il JOUE, et ce serait de petites histoires matrimoniales qui le déconcentraient à ce point? Que font les gens en uniformes, les vraies uniformes, soldats, pompiers, policiers, ambulanciers, quand ils sont dans le feu de l’action? Ils avalent leurs pilules, ils se lèvent debout et avancent pour leur chum à côté et l’autre de l’autre côté. Et pas avec 10 millions de salaire! Alors oui, nous sommes en droit de savoir quelles couleurs sont ces bobettes, et pourquoi il les portent à l’endroit ou à l’envers.»

«Tout le monde est différent… j’ai été joueur de hockey, j’ai vécu une séparation, je suis tombé. Ça m’a pris quatre ans avant de me relever…puis je suis un dur de dur moi-là» a dit Ciccone pour expliquer que tout le monde ne réagit pas pareil face aux événements.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Du sport le matin avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 21 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since over 2 years

02:05

80

Combat de Deslauriers: Laraque fustige Julien et les médias qui «lèchent» le Canadien
Published 3 months

27559

«On n’a pas respecté notre plan de match. On pensait que ce serait facile» a-t-il ajouté, visiblement irrité par le résultat de la rencontre. «En deuxième période, on est devenu brouillon. Le combat [de Nicolas Deslauriers et Zac Rinaldo] leur a donné de l’énergie.» Aurait-il préféré que Deslauriers s’abstienne de jeter les gants? «Je ne commenterai pas là-dessus. Non, merci» a sèchement laissé tomber le coach du Canadien Claude Julien hier dans le point de presse après la rencontre suite à une défait de 5-4 contre la pire équipe de la ligue les Coyotes de Phoenix au Centre Bell.

Cet extrait de Julien a mis le feu aux poudres à l’émission Laraque-Gonzales ce midi au 91,9 SPORTS à Montréal alors que l’ex-joueur de la LNH s’en ai pris à l’entraineur qui selon lui a juste semé la confusion dans la tête du nouveau venu en provenance du Rocket de Laval, Laraque est aussi retourné dans le passé en ramenant une anecdote de Julien alors qu’il était coach avec les Bruins et que Laraque jouait pour le Canadien dans un incident impliquant Milan Lucic. Écoutez-le expliquer passionnément son point dans l’audio suivant.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Laraque-Gonzales le 17 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since over 2 years

07:29

908

logo radioego

radioego.com