Sondages Automne 2017: «Globalement, je peux vous dire qu'on a un excellent sondage» —Pierre Martineau
Publié il y a 17 jours

27605

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard, Jean-Simon Bui et Élisabeth Crête le 27 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

04:10

100

Sondage Automne 2017: «CHOI est la grande gagnante»  —Philippe Lefebvre, DG
Publié il y a 17 jours

27604

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission Martineau-Trudeau avec Philippe Lefebvre, Directeur Général de la station le 30 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

10:16

123

Point de presse de coach Claude Julien suite victoire du Canadiens contre Sénateurs (29 novembres 2017)
Publié il y a 17 jours

27603

L'entraîneur du Canadien Claude Julien a fait son point de presse habituel suite à la victoire du Tricolore 2-1 contre les Sénateurs d'Ottawa. Julien en a profité pour vanter le défenseur David Schlemko qui jouait son premier match dans l’uniforme bleu-blanc-rouge à vie et son tout premier de la saison.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 29 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

03:02

11

ARCHIVE: André Arthur vous raconte Michel Therrien
Publié il y a 18 jours

27602

«Y'a personne dans la chambre qui te respecte! Y'a personne qui veut jouer avec toi!» avait lancé Michel Therrien à Daniel Brière alors qu’il était son coach en 2013-2014 chez le Tricolore. C’est ce qu’on apprend dans la biographie écrite pas Martin Leclerc sur l’ex-joueur des Sabres, des Flyers et du Canadiens lancée cette semaine.

En entrevue avec La Presse mardi, Brière est revenu sur sa relation tendue avec Therrien. «Je devais parler de ce qui s'était passé avec le Canadien de Montréal et être honnête. Mais j'espère que ce n'est pas ce que les gens vont retenir; ma relation avec Michel Therrien, à la lecture du livre. J'ai adoré le temps que j'ai passé avec le Canadien, j'ai vécu un rêve en endossant l'uniforme du Canadien» a commenté Brière, qui a revu Therrien à une occasion depuis qu'il a quitté le CH, en 2014. (Source: www.lapresse.ca)

Et qui dit Michel Therrien, dit anecdotes! Et le meilleur raconteur d’histoires «particulières» sur l’ex-entraineur du Canadien est sans aucun doute André Arthur. Alors qu’il pilotait l’émission du midi au printemps 2016 à CHOI Radio X à Québec, l’animateur avait lancé un segment dans son émission appelé: «Avez-vous rencontré une célébrité?», invitant les gens à lui écrire pour parler de leurs rencontres intéressantes (ou non) avec les gens connus qui nous entourent. Arthur avait reçu une série de messages sur Therrien, et la plupart n’étaient pas très à l'avantage de l'ex-coach des Penguins et du CH. Est-ce que toutes ces histoires sont vrais? On ne sait pas, comment vérifier? Mais une chose est certaine, elle sont toutes très drôles!

Avertissement: Ces histoires impliquent beaucoup de flatulences, il semble que Therrien se servait beaucoup de cette partie de son anatomie. Vous aurez été avertis.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l’émission «Arthur le Midi» quelque part au mois de mars 2016 (RNC MÉDIAS).


Radio EGO Radio EGO
Membre depuis il y a plus de 9 ans

06:35

853

Québec solidaire raye de son programme le mot «patrimoine» jugé trop masculin. La radio de Québec s'amuse!
Publié il y a 18 jours

27601

«Si le parti Québec Solidaire n’existait pas, un humoriste l’inventerait.» a écrit Mathieu Bock-Côté au début de son texte de ce matin dans le journal de Montréal. Le chroniqueur n’a pas été tendre envers le parti d’extrême gauche qui veut faire un débat autour du mot patrimoine qu’il aimerait éliminer jugé trop masculin pour eux: «C’est un mot qui dans sa racine réfère à une forme de présence et de domination du masculin. L’héritage culturel, c’est autant les hommes que les femmes qui nous l'ont laissé» a dit Manon Massé, une des porte-parole du parti.

Les radios de Québec se sont amusées beaucoup avec la nouvelle depuis le début de la semaine. Nous avons fait une compilation des différentes choses qui se sont dites sur le sujet à CHOI Radio X et au FM93. Vous allez entendre Duhaime, Gravel, Bouchard, Martineau, Ségal, et leurs acolytes traiter de la nouvelle avec beaucoup d’amusement. En espérant que Gabriel Nadeau-Dubois, Amir Khadir et Manon Massé entendent à rire…

Entendu sur les ondes du FM93 et de CHOI Radio X à Québec dans les émissions «Duhaime-Ségal le Midi», «Gravel dans le Retour», «Bouchard en Parle» et «Martineau-Trudeau» le 28 novembre 2017 (COGECO + RNC MÉDIAS).


Radio EGO Radio EGO
Membre depuis il y a plus de 9 ans

12:49

478

La victime de Martin Pouliot se questionne sur sa «défense d'ordre médical»
Publié il y a 18 jours

27600

Invité de CHOI Radio X ce matin, la victime de Martin Pouliot, Sindy St-Jean, a parlé de son état actuel physique et mental deux mois après l’accident. Elle a aussi dit ce qu’elle pensait de son «agresseur» alors que celui-ci aurait une «bonne défense d'ordre médical» à faire valoir, selon son avocat.

«J’étais triste, j’étais en colère, je le trouve arrogant, parce que moi j’ai été vu plusieurs fois par les enquêteurs puis lui aussi, puis j’avais eu des bribes que; les remords, il était démolit, pis c’était triste, pis il était rongé par tout ça…écoutez, c’est pas en agissant comme ça que ça nous montre les remords pis la tristesse qu’il peut avoir là…puis en plus j’ai rencontré un avocat dernièrement, il m’expliquait un petit peu la loi du ¨no fault¨, c’était quoi… câline, il est allé voir un psychologue, il a dit que ça ¨feelait¨ pas, pis la tsé, il avait ben de la peine, il est indemnisé autant que moi par la SAAQ lui là…il a plein salaire qui rentre présentement là…c’est un peu choquant ça aussi là… »

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission Maurais Live avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 29 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

12:53

246

Les Sénateurs d'Ottawa sont-ils sur le point d'être vendus?
Publié il y a 18 jours

27599

Des rumeurs dans l’entourage de l’équipe de la LNH laisseraient présager que le propriétaire Eugene Melnyk pourrait bientôt se départir de l'organisation. On parle de vendre pour les garder à Ottawa a dit Langevin qui semblait avoir des infos sur le sujet.

Parlant d’information, Martin Leclerc, présent en studio en attendant son segment quotidien à l'antenne, en avait encore plus à dire: «Je veux pas trop vous titiller les gars, mais l’acheteur potentiel des Sénateurs était au lancement hier soir…mais je peux pas en dire plus!» A dit le journaliste en parlant du lancement du livre de Daniel Brière. Leclerc a éteint les rumeurs qui laisseraient sous-entendre que le Cirque du Soleil était dans les acheteurs potentiels: «Vous êtes dans le champs!» A-t-il dit aux deux animateurs tout en ajoutant: «Il y a un homme d’affaire de la région de l’Outaouais qui est sur les rangs, qui tente d’acheter les Sénateurs», «un monsieur de construction» a ajouté Michel Langevin…Ils ont dévoilé aucun nom dans la conversation.

Rappelons qu’il y a un projet de construction d’aréna au centre ville d’Ottawa qui pourrait relancer l’engouement autour de cette concession, alors que l’aventure de l’aréna à Kanata est déjà déclarée comme un échec flagrant pour cette équipe qui a de la difficulté à attirer les foules à tous ces matchs. Il semble que des personnes autour de l’organisation des Sénateurs souhaiteraient ardemment que le propriétaire actuel vende selon Michel Langevin. Son implication omniprésente et parfois maladroite commencerait à tomber sur les nerfs de plusieurs membres qui gravitent autour de l'équipe.

Une autre belle histoire à suivre dans le merveilleux monde de la LNH.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 29 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

02:33

130

Ils organisent une manifestation contre le contrôle des armes à feu à la place commémorative des victimes de Polytechnique
Publié il y a 19 jours

27598

Un événement annoncé sur Facebook est en voie de semer toute une controverse présentement. Le groupe «Tous Contre Un Registre Québécois Des Armes À Feu» mené par Guy Morin a décidé d’organiser samedi une manifestation au lieu commémoratif créé à la mémoire des 14 femmes tuées par Marc Lépine à l’école Polytechnique à Montréal.

Comme de raison, cette décision est loin de faire l’unanimité: Politiciens, journalistes, commentateurs, tous se sont emparés de l’affaire et il a fallu que l’organisateur explique son geste provocateur. C’est d’ailleurs ce qu’il a fait ce matin à la radio entre autres avec Richard Martineau et Jonathan Trudeau sur les ondes de CHOI Radio X à Québec.

Voici en 12 citations, la rencontre entre Guy Morin et Martineau-Trudeau:

GM: Guy Morin, RM: Richard Martineau JT: Jonathan Trudeau

1: GM: «On aurait pu faire ça ailleurs, dans une place plus tranquille, mais on aurait passé inaperçu…»

2: RM: «C’est comme si ¨La Meute¨ manifestait devant la mosquée de Québec…Voyons donc»

3: JT: «Allez-vous être armés?» (lors de la manifestation) GM: «Ben non, voyons, tombe pas là-dedans pour essayer de nous faire passer pour pire q’on est…»

4: GM «Le contrôle des armes à feu au Canada fonctionne très bien, y’en a pas de problème avec le contrôle des armes à feu»

5: RM: «Le débat c’est pas pour ou contre les armes à feu, le débat c’est faire la manifestation là ou pas là…»

6: RM: «Mais là tu viens de te mettre hors de la conversation, il y a comme un espace ou on peut converser. Toi, en faisant ça, tu viens de te mettre hors-jeu…tu vas être infréquentable, t’auras plus aucune légitimité pour parler de ça… »

7: GM «C’est sur que ce matin ça à l’air d’une bombe, c’est sur que Kim Jong Un pourrait faire sauter toute les bombes nucléaires que personne en parlerait…»

8: GM: «Ce qu’on fait là, on le fait pour avoir plus que cinq minutes pour expliquer notre point… est-ce que c’est la bonne méthode? Peut-être pas. Est-ce que pour certain c’est la bonne méthode? Oui.»

9: JT: «L’expression parlez-en en bien, parlez-en en mal, tu sais que c’est juste une expression là…?»

10: RM: «Je suis convaincu qu’aujourd’hui, y’a des propriétaires d’armes à feu qui sont contre le registre, qui sont en beau maudit, en disant: tu viens de nous tirez dans le pied, tu viens de nous tirez dans le dos, tu viens de nous enlevez tout crédibilité...»

11: GM: «Présentement, aucun politicien nous écoute, aucun politicien fait rien, et si aujourd’hui, il se passe des choses comme La Meute, il se passe des choses comme Storm Alliance... c’est justement parce que le politique ne fait pas sa job. Le politique fait des choses sans écouter la population. »

12: GM: «Nous on le fait justement pour être capable de partir la discussion, être capable de passer nos points, ok, comme je te dis, c’est peut-être pas la bonne méthode, c’est peut-être pas la bonne place, mais aujourd’hui on fait réagir, pis on peut démontrer une chose, on ne lâchera pas...»

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l'émission Martineau-Trudeau le 28 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

20:44

164

Le Doc Mailloux a une solution pour que les «canadiens français» fassent plus d'enfants
Publié il y a 19 jours

27597

Dans l’émission «Doc Mailloux & Josey» sur le réseau des radios parlées de COGECO lundi matin, le Doc Mailloux a présenté sa solution qui permettrait au «canadiens-français» de procréer davantage. il a ainsi donné suite à une proposition de la CAQ qui affirme que la protection de l’identité québécoise et la croissance économique passent par une hausse des naissances au Québec.

Ce n’est pas la première fois que le Doc parle de cette théorie, il explique: «Il y a vingt ans, j’ai eu cette idée, après avoir été scandalisé par Pauline Marois, qui, travailleuse sociale de profession, constatant la dénatalité au Québec, c’est-à-dire; taux d’enfants trop bas, avais suggéré que nous puisions dans l’immigration, sachant très bien que la plupart des immigrants des pays catholiques, la plupart des immigrants sont à peu près tous contre la contraception, n’est-ce pas? Est-ce qu’on est d’accord là-dessus ou si on va m’accuser de racisme encore une fois? Alors tous ceux qui viennent des pays catholiques, pays musulmans ils sont tous contre la contraception, presque sans exception, remarque bien, ils jouent avec les pilules, en cachette, mais… Alors, j’avais été scandalisé par Pauline Marois qui avait dit, elle voulait qu’on fasse un pays, qu’on soit un pays en dénatalité et au lieu de s’occuper de se remplacer comme nation canadienne française on augmenterait le nombre d’immigrants, j’avais été scandalisé que ça vienne; un d’une femme, deuxièmement d’une travailleuse sociale, et troisièmement d’une péquiste. J’avais été scandalisé, d’ou est née mon idée farfelue, 1-2-3, terminé plus d’impôt!»

Voici en détail l’idée du Doc:

DM: Doc Mailloux

J: Josey

DM: «Alors, pour favoriser l’économie québécoise, et favoriser le poids démographique, c’est-à-dire le nombre de canadien-français au Québec, j’ai fait une suggestion, un incitatif financier….Alors l'idée est très simple; les familles qui travaillent, un enfant, exemption d’impôt du tiers, sur le revenu familial. Deux enfants, deux tiers d’impôt qui saute sur le revenu familiale. Trois enfants, pu d’impôt! »

J: «Ok… Pour les deux? »

DM: «Oui, oui… revenu familial »

J: «Ok, c'est qui qui va payer les impôts? »

DM: «Ah? Ça… nous verrons… »

J: «rires»

DM: «Non mais… c’est une solution efficace aux problèmes économiques et au problème identitaire.»

Entendu à l'émission Doc Mailloux et Josey le 27 novembre 2017 au FM93 et tout le réseau des radios parlées de COGECO avec Doc Mailloux et Josey Arsenault.


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

09:43

308

Dave Treg de Storm Alliance répond à Régis Labeaume qui se plaint du coût de la manifestation: «Y'a pas de misère à ramasser mes impôts par exemple»
Publié il y a 20 jours

27596

En point de presse aujourd'hui, Régis Labeaume, qui n’a pas manqué souligner le coût de la manifestation à Québec en fin-de-semaine, a vu Dave Treg, le leader d’un groupe de manifestants «Storm Alliance», lui répondre de façon plutôt cinglante alors que ce dernier était en entrevue avec Éric Duhaime et Myriam Ségal au FM93 au même moment.

Régis Labeaume a commencé son analyse de la fin-de-semaine par une boutade: «Ben je me demandais si il n'y avait pas plus de journalistes pis de techniciens que de manifestants? Je regardais ça sur Internet, pis on va relativiser; c’était 1000 personnes au total, on ne parlera pas d’une manifestation de masse, bon. Ça va nous coûter le double que ça nous a coûté la dernière fois, alors que c’était 75 000$. Là, c’est au minimum 150, on peut parler de entre 150 et 200. Alors on les remercie de venir s’amuser à Québec là, nous autres, ça nous coûte cher» a dit le maire qui s’est ensuite lancé dans la description des forces en présence lors de cette manifestation:

«On avait les vertueux d’un côté, qui euh, probablement des pacifistes, mais ils avaient des lances pierres pis quelques objets mais ça devait être des pacifistes» a ironisé le maire, parlant possiblement de ceux qui étaient dans la section des «antifas». Puis il a ensuite décrit ceux qui étaient de l’autre côté de la manifestation, (La Meute et Storm Alliance sans les nommer): «L’autre côté ben on avait la quasi milice là, qui visiblement fait dans l’enflure verbale. Ils ont décidé qu’ils allaient débarquer le gouvernement, pis débarquer d’autres partis politiques si il le fallait. M’as te dire un affaire, ils se prennent pas pour du 7up flat eux-autres. Ça parle beaucoup. Pour 1000 personnes, c’est beaucoup beaucoup de discours» a dit le maire, fidèle à son style habituel.

L’intervention du maire a été entendu en direct par Dave Treg, le leader du groupe identitaire Storm Alliance, qui était alors en entrevue au FM93. Et Treg n’a pas mâché ses mots envers le premier magistrat de la ville: «C’est très très beau de voir le représentant du peuple parler comme ça, il n’a pas de misère à ramasser mes impôts pas exemple, mais je trouve ça…s’t’une vrai joke» a laissé tomber Kreg, qui et a tenu à rappeler au maire ceci: «C’est un droit de citoyens qu’on a de manifester en passant. Je pense qu’avant de venir parler des coûts, le mandat qu’on s’était donné c’est qu’il n’y avait pas de débordement de violence, ni de vandalisme, je pense qu’il n’y en a pratiquement pas eu à comparer du 20, mais je pense qu’avant de regarder ça, on peux-tu regarder l’argent qui est flambé à gauche et à droite du gouvernement et on parle de millions et de milliards ici là?» a débité Treg, clairement piqué au vif par Labeaume.

Entendu sur les ondes du FM93 à Québec dans l’émission «Duhaime-Ségal le Midi» avec Éric Duhaime et Myriam Ségal le 27 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

01:45

350

«L'enragée» du web, Josée Rivard, s'est exprimée à la radio ce midi...et on a pas été déçu!
Publié il y a 20 jours

27595

Josée Rivard, bien connu des réseaux sociaux pour ses prises de positions très tranchées et/ou patriotiques concernant plusieurs dossiers politiques et sociaux au Québec et au Canada, était l’invitée de Robert Pilotte au 106,9 FM en Mauricie ce midi. Comme il fallait s’y attendre, ça ne s’est pas déroulé comme une «ballade dans le parc» pour l’animateur et son journaliste Marc-Antoine Nunes. Le chaos était au rendez-vous, et le divertissement aussi!

Voici l’entrevue avec Josée Rivard en 15 citations:

1- «Je vais me battre pour ma patrie, je suis une vraie patriote, mais il faut me connaitre aussi…»

2- «Je veux que les gens se reprennent en main, pis ça marche, c'est tu plate mais ça marche!»

4- «Je pense que mon combat est rendu sur ¨l’écoeurantite¨ aiguë…des médias qui ne partagent pas bien les nouvelles, des libéraux qui ne paient pas la note quand ils devraient la payer…la on va légaliser le pot, c’est quoi c’te niaiserie là quand il y a nos ainés qui mangent pas bien?»

5- «Là il faut brasser la cage des gens qui veulent plus aller voter…»

6- «Y’a des gens qui sont pas scolarisés, qu’est-ce tu veux c’est de même, arrêter de vous juger entre vous autres. C’est peut-être lui le gars qui ramasse tes vidanges qui va t’aider un jour si t’as une crise cardiaque»

7- «C’est ça qui fait que j’ai de la misère à parler avec vous autres les journalistes, arrêtez de dire que vous connaissez rien, vous en savez pas mal plus long…»

8- «C’est préférable de me niaiser pour me faire passer pour une ridicule là…»

9- «Il va falloir que vous remettiez vos culottes les journalistes, pis nous dire la vérité, les gens ont le droit à la vérité…

10- «J’en ai connu trop de gens qui souffrent parce qu’ils ont dénoncé. Trop de morts sociales parce qu’ils ont dénoncé. »

11- «Tu veux pas entendre la vérité?»

12- «Moi je secoue les consciences, Moi mon but là, c’est de faire le petit son de cloche…je ne veux pas influencer les gens, je veux les sonner, les réveiller, les secouer, ensuite c’est les gens qui doivent s’informer…»

13- «On sait très bien qu’on peut pu se fier sur nos médias, ils sont tous rachetés, manipulés.»

14- «Quand vous aurez rencontré la douleur là des gens là directement là, vous allez comprendre.»

15- «Vous avez pas finit d’entendre parler de moé. Moi je suis prête à laisser ma vie pour ma patrie»

Entendu dans «Midi Plus» avec Robert Pilotte au 106,9 FM en Mauricie le 27 novembre 2017. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

11:20

1617

"Les femmes n'ont pas souffert dans le passé!" -STU PITT
Publié il y a 20 jours

27594

Extrait de l'épisode S6#171 du Super Matozoïde avec le chroniqueur STU PITT qui défend la blague de Guy Nantel à propos d'Alice Paquet tout en soulignant que la situation des femmes n'est pas si mal que ça en 2017... Elle est même meilleure que celle des hommes qui sont de plus en plus en détresse depuis peu! Une chronique qui dérange!

Le Super Matozoïde est un podcast d'opinion qui est très écouté au Québec depuis 2012 avec ses milliers de téléchargements chaque semaine. La raison? C'est une émission sans filtre et sans aucun complexe face aux radios commerciales avec ses nombreux invités et collaborateurs. Ce podcast qui a du panache vous fera rire et réfléchir tout en vous donnant la chance de vous prononcer sur les différents sujets produit par Productions Podcasse et disponible sur radioh2o.ca, iTunes et tout podcatcheur.


Mike Tremblay Mike Tremblay
Membre depuis il y a environ 5 ans

08:27

302

Le père d'un jeune de 15 ans qui s'est enlevé la vie pour cause d'intimidation en entrevue au FM93
Publié il y a 20 jours

27593

Martin Dufour, père du jeune Simon, 15 ans, qui a mis fin à ses jours pour cause d’intimidation en se jetant devant un train jeudi dernier, a donné une entrevue touchante ce matin à la radio.

Voici l’entrevue en 12 citations:

1- «Simon était victime d’intimidation depuis qu’il était au primaire, on a travaillé d’un commun accord avec l’école…Je sais que l’école a un protocole d’intimidation de deux pages qui étaient écrit…Si il y a eu des sanctions, jamais nous en tant que parent on a eu un suivit de ça..»

2- «Simon les derniers mois il était correct, il était enjoué, il allait bien…plein de choses qu’on planifiait à faire… en tant que parent, j’ai absolument rien vu, puis je m’en veut tellement là…c’est très difficile.»

3- «Au primaire c’était ¨Simon la peste¨…c’était l'école au complet, si tu touchais à Simon, si tu parlais à Simon, ben t’avais la peste…»

4- «Il était mis de côté de l’école au complet parce qu’il était différent, parce qu’il avait les cheveux roux, parce qu’il avait des lunettes épaisses…»

5- «Quand tu te fais dire 200, 300 fois par jour que t’es niaiseux, t’es con, tes lunettes sont épaisses, on veut pas te parler, regarde, un moment donné, ça rentre dans n’importe quelle personne.»

6- Il avait dit à l’école: «Écoutez, je veux le nom des élèves, je veux pas rien faire aux élèves, si ça fonctionne pas je veux aller parler aux parents en personne, pis leur dire regarde là, ton enfant ce qu'il fait c’est pas correct…peut-être que t’as même pas écho parce que ce qui se passe, c’était juste à l’école là… »

7- «J’ai jamais eu aucun, aucun feedback des écoles…le seul suivit que j’ai eu c’est de mon garçon, c’est l’année passée, c’est un étudiant qui a fallu qui s’excuse parce qu’il avait dit des gros mots…»

8- «Le plan appliqué par l’école n'a pas donné de résultat parce que Simon était juste pu capable ça a l’air...»

9- «Je faisais confiance à mon garçon qu’il puisse me parler, je suis un père très ouvert, tu peux me parler de n’importe quoi, puis, je ne sais pas pourquoi il m’en a pas parlé…si il l’avait dit, j’aurais fait quelque chose…»

10- Depuis l’événement: «J’ai eu aucun appel de la commission scolaire, de l’école, des directeurs, rien de ça…»

11- «J’aimerais qu’il y ait un plan Québécois, canadien, à la limite mondial que toutes les écoles devraient appliquées, que si les écoles ne l’appliquent pas, qu’il y ait des conséquences, des répercussions…»

12- «Il voulait devenir professeur de musique de Jazz…»

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard, Jean-Simon Bui et Élisabeth Crête le 27 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

14:56

129

Guy A, Richard Z et Alain Lapointe des B.B. parlent du décès de Patrick Bourgeois
Publié il y a 20 jours

27592

Patrick Bourgeois, chanteur des B.B. et père de Ludovick, que le Québec entier a découvert grâce à La Voix, est décédé en fin-de-semaine suite à un cancer du colon qu’il combattait depuis des mois. Catherine Beauchamp, du 98,5 FM à Montréal, a recueilli les propos de personnes qui ont été proches de lui durant sa carrière: Alain Lapointe, un des trois membres des B.B., Richard Z Sirois et Guy A. Lepage se sont exprimés sur la disparition de celui qui aura marqué une génération dans les années ’90.

Voici un résumé de leurs propos:

Alain Lapointe des B.B.:

«Quand on s’est vu la dernière fois, il avait encore espoir qu’on se revoit dans sa nouvelle maison, qui a été finie de bâtir en fin-de-semaine…qu’il n’aura jamais eu l’occasion de voir. Patrick c’était un homme doué, un gars attachant, tout le monde voulait graviter autour de Patrick, il avait cette force là, ce genre d’énergie qui attire les gens. Les mélodies que Patrick faisaient, c’était comme des vers d’oreille tu sais, tu peux pas l’oublier.».

Richard Z. Sirois:

Quand on se voyait, et c’est peut-être pour ça qu’on était ben chum, on parlait pas de ça. Il ne voulait pas parler de sa maladie, il voulait juste parler de la vie. On regardait des films, on parlait de musique, on parlait des Rolling Stones. Il avait juste le goût de parler de la vie et non pas de ce qui le touchait.

Guy A. Lepage:

Je dirais que professionnellement, c’était une vrai rock star. Je me rappelle dans le temps de RBO, nous, fallait sortir par les portes de côté, parce qu'on avait peur de se faire sauter dessus. Mais quand les B.B. sont arrivés, je te dis qu’on est passé deuxième en tabarouette là. Je pense que toutes les femmes qui ont 40 ans aujourd’hui ont découvert la musique du Québec en écoutant les B.B. Je pense qu’il doit même avoir des filles de 40 ans qui ont de la peine aujourd’hui .

En terminant son reportage dans l'émission de Paul Arcand ce matin, la chroniqueuse Catherine Beauchamp a avoué que la musique de Bourgeois et des B.B. avait marqué son adolescence: «C’est venu effectivement me chercher très loin hier» a-t-elle dit visiblement émotive.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 27 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

05:02

364

Patrick Roy de retour avec le CH: «Je suis sur que c'est dans sa tête, je crois qu'il ferait une job incroyable avec le CH»  —Jonathan Roy
Publié il y a 21 jours

27591

Avec le début de saison décevant que le Canadien de Montréal connait, (9 victoires en 24 matchs), bien des spéculations se propagent sur les réseaux sociaux sur des changements que l’organisation devraient effectuer pour améliorer le sort de l'équipe, et ça va bien au-delà des changements sur la glace! La haute direction reçoit son lot de critique depuis quelques temps, et malgré que l’entraineur Claude Julien soit plutôt épargné par les fans et analystes, le directeur général Marc Bergevin et le très grand patron Geoff Molson sont constamment pointés du doigt sur la situation actuelle du CH, de son rendement et surtout des projections d’avenir qui ne sont pas vraiment encourageantes.

Ce n’est pas un secret que le nom de Patrick Roy a souvent été mentionné comme un potentiel dirigeant de l’équipe pour faire suite à ceux en place si la situation ne s'améliore pas rapidement. Le Canadien a souvent eu du succès avec à sa tête des personnes qui ont été «élevés» dans l’organisation. L’ex #33 du tricolore deviendrait dont un candidat de choix pour revenir à un modèle de gestion qui a souri à l’organisation dans le passée. Il a gagné partout ou il est passé, incluant avec le tricolore, et pourrait amener cette attitude de gagnant qui semble avoir quitté l'organisation Montréalaise depuis... son départ.

L'un des deux fils de Patrick, Jonathan, était l’invité du «Boost», émission animée par Philo Lirette sur les ondes d’Énergie 94,3 à Montréal vendredi dernier. Dans le segment audio, repris par l’équipe du matin de fin-de-semaine à CHOI Radio X, celui qui est maintenant chanteur fut questionné au sujet de l’intérêt de son père de joindre l’organisation du Canadien si jamais il recevait un appel. Sa réponse fut très honnête et sans hésitation, la voici: «Je crois vraiment que oui, mon père aimerait faire ça, j'en suis persuadé… On parle pas de ça à la maison, mais je suis sur que c’est dans sa tête puis je pense qu’il ferait une job incroyable pour les Canadiens de Montréal. Il a le CH tatoué sur le corps (coeur)», a dit celui qui a joué longtemps comme gardien de but avec l’équipe que son père dirigeait, les Remparts de Québec dans la LHJMQ. Pour conclure sa réponse, Jonathan Roy a ajouté une chose très intéressante: «Moi je le dis depuis le début; ¨St-Patrick’s curse¨, depuis ’95 ou on l’a échangé, je crois qu’elle va se terminer quand il va revenir…» Faisant référence au mauvais sort qui s’acharne sur l’équipe depuis que Roy a été limogé suite à une controverse avec l'entraineur du moment, Mario Tremblay. Le Canadien n'a pas remporté de Coupe Stanley depuis 1993, alors que le gardien était dans les buts, puis Patrick Roy a ensuite remporté deux autres Coupe Stanley avec l’Avalanche du Colorado, les anciens Nordiques de Québec, qui ont déménagé tristement à Denver en 1995 justement la même année que Roy a quitté Montréal.

Quelle saga encore une fois entourant l’une des équipes de sports qui fait le plus parler sur la planète, principalement parce que le hockey est beaucoup plus qu’un sport à Montréal, c’est un mode de vie pour bien des fans qui n’acceptent simplement pas que le CH perde, et qui sont prêts à tout pour changer les choses, incluant influencer les prochaines décisions comme ils le peuvent pour améliorer l’équipe.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l'émission «Le Show du Matin Week-end» avec Alex Leblond le 26 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

03:39

391

logo radioego

radioego.com