Résultat pour: #ici

«De façon générale…les gars pensent que leur directeur général l’a ¨échappé¨ durant l’été»  —Martin Leclerc
Publié il y a 2 jours

27567

Martin Leclerc, journaliste sportif à Ici radio-Canada, fut questionné sur le travail des dirigeants du Canadien par l’équipe du 91,9 SPORT à Montréal, et il a eu une réponse surprenante sur la perception des joueurs versus l’état major de l’équipe présentement: </strong>Martin Leclerc, journaliste sportif à Ici radio-Canada, fut questionné sur le travail des dirigeants du Canadien par l’équipe du 91,9 SPORT à Montréal, et il a eu une réponse surprenante sur la perception des joueurs versus l’état major de l’équipe présentement:

«Moi j’ai l’impression de façon générale depuis le début de la saison que les gars pensent que leur directeur général l’a ¨échappé¨ durant l’été et ils ne sont pas très confiants par rapport à l’équipe qu’ils ont, ça se voit dans leur façon de jouer... Tu vois qu’il n'y a pas d’émotion dans cette équipe là…il y en a très très peu, j’ai vu Andrew Shaw jouer vraiment avec émotion et Brendan Gallagher ça a été les deux joueurs qui ont déployé le plus d’émotion depuis le début de la saison, mais pour le reste c’est flat…» a dit le commentateur dans le segment «Le bureau des commissaires» auquel il participe quotidiennement sur les ondes de la station sportive montréalaise.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Du sport le matin avec Enrico Ciccone et Charles-Antoine Sinotte le 20 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a environ 2 ans

02:10

318

Il y aurait eu un «meeting» de tous les joueurs du CH au domicile de Shea Weber dans les derniers jours…
Publié il y a 2 jours

27566

Alors que Pierre Houde était l’invité de l’émission matinale du 91,9 SPORTS aujourd'hui, Michel Langevin a lancé en ondes l’information suivante:

«On nous confirme, ici à l’émission ¨Du sport le matin¨, que dimanche il y aura pas eu d’entrainement punitif, pis il n’y aura pas eu d’enseignement vidéo, pis il n’y aura pas eu d’enseignement sur la glace, mais il y aura eu quelque chose dans l’organisation du Canadien. Paraitrait que Shea Weber a invité tous ces coéquipiers à la maison chez lui… Et qu'il y aurait eu une rencontre, rencontre d’environ 90 minutes, ou les joueurs se sont présentés chez le défenseur du Canadien...Alors est-ce que ça, c’est une marque de leadership? Est-ce que c’est une prise en charge collective de tous les joueurs du Canadien? On peut penser que oui, on peut penser que c’était devenu nécessaire…» a dit l’animateur, dont les sources semblent très efficaces sur ce dossier.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Du sport le matin avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 20 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a environ 2 ans

04:59

462

«Est-ce qu'on a vu Carey Price pour la dernière fois dans l'uniforme du Canadien?»  —Jean-Charles Lajoie
Publié il y a 5 jours

27557

Dans le segment «Le Temple de la renommée» mettant en vedette Yvon Pedneault et Mike Bossy à l’émission de Jean-Charles Lajoie au 91,9 SPORTS, on s’est questionné sur ceci aujourd’hui: Est-ce qu'on a vu Carey Price pour la dernière fois dans l'uniforme du Canadien?

Pourquoi poser cette question utopique à ce moment-ci? Parce qu’ils ont regardé tous les mouvements de personnel de l’équipe depuis quelques jours suite à la situation nébuleuse du #31 depuis son retrait du jeu pour cause de blessure… ou non. Le tricolore serait-il en train de préparer un très gros coup?

Y’a des trous partout dans cette équipe là. Ça va prendre minimum trois ans au repêchage ça c’est si il y a un miracle pour que le fruit des repêchages du Canadien aide à boucher quelques trous. Les joueurs autonomes et les transactions demeurent les deux seuls issues, et on le sait et tout le monde le sait dans la business, les joueurs autonomes, très difficile d’attirer ça à Montréal. Reste donc l’option des transactions…C’est pas parce que t’as 22 Ladas à offrir, qu’on va te donner la Mercedes en échange…[ ] On ne pardonnera jamais à Marc Bergevin d’avoir échangé P.K. Subban, par contre, j’ai l’impression qu’on y pardonnerait avant la venue de la nativité, d’échanger Carey Price» a dit le coloré animateur laissant ces acolytes s’exprimer à leur tour sur le sujet dans le segment audio diffusé ici.

Entendu sur les ondes du 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Jean-Charles en Liberté avec Jean-Charles Lajoie en compagnie de Mike Bossy et Yvon Pedneault le 16 novembre 2017 (COGECO).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a environ 2 ans

18:02

332

Allégations d'inconduite: Au tour de Gilbert Sicotte: «Je vais laisser la place aux jeunes»
Publié il y a 7 jours

27548

Dans un reportage diffusé sur les ondes de la radio de Radio-Canada, on a appris que l’acteur Gilbert Sicotte était visé par des allégations de harcèlement psychologique alors qu’il était professeur au Conservatoire d’art dramatique de Montréal. Il a été suspendu suite à ces allégations.

Des présumées victimes, des anciens étudiants, ont témoigné pour dénoncer avoir subit de la violence verbale, de l’abus de pouvoir, tellement qu’il semble que certains d’entre eux ont du avoir recours è des soins psychologiques «approfondis» suite à leur passage au Conservatoire.

«Je ne crois pas que j’ai jamais dépassé de limites» a dit Sicotte. «Mon but n’a jamais été de vouloir humilier quelqu’un, de vouloir tasser quelqu’un, absolument pas» a dit l’enseignant qui a ajouté: «C’est possible que des fois je puisse m’enflammer si on ne travaille pas, si on n'apprend pas les textes, c’est sur que le m’enflamme, mais je suis désolé…si ça leur a fait ce mal-là…mais en même temps je me dis, ce que j’ai fait, en général pour les étudiants c’était toujours pour leur bien, si il y a une autre perception, je suis vraiment désolé…mais en même temps, je comprends pas tout ça là» a dit l'acteur bien connu des Québécois qui ne semblait pas tout comprendre ce qu’on lui reprochait exactement.

Entendu sur les ondes du Ici Radio-Canada Première dans le bulletin de nouvelles du 15 novembre 2017


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 2 ans

03:34

224

Écoutez le maire le plus divertissant de tout le Québec!
Publié il y a 7 jours

27545

La plupart des gens reconnaissent que le maire de Québec Régis Labeaume est très coloré, que celui de Trois-Rivières Yves Lévesques serait très intéressant à pour parler avec autour d’une bière et que l’ex-maire de Montréal Denis Coderre est surement de bonne compagnie pour regarder un match de balle. Mais le maire à qui revient la palme du divertissement est surement le maire de Louiseville Yvon Deshaies. Il l’a encore démontré cette semaine alors qu’il était l’invité de Robert Pilotte à l’émission Midi Plus sur les ondes du 106,9 FM en Mauricie,

Ce maire, qui a obtenu l'appui de 65 % de ces citoyens lors de l’élection du 5 novembre dernier pour ainsi obtenir un deuxième mandat consécutif à la tête de Louiseville, est reconnu pour sa grande franchise. Appelé à parler en ondes de son nouveau conseil de ville qui l’a «invité à la prudence», faisant référence au fait qu’il aimait bien s’exprimer justement sur tous les sujets dans les médias et sur la place publique, le premier magistrat de la ville a plutôt expliqué sa philosophie en fait de communication: «J’ai dit à un conseiller, toi la, si jamais tu fais une sortie et que t’aimes ¨Chin One One¨, le président de la Corée du Nord, m’a te respecter, mais met moi pas dans le bateau. Pis si tu l’invites ici à Louiseville, moi je serai pas présent, c’est ça qu’on s’est dit» a déclaré le maire à l’animateur, qui avait du mal à contenir son sourire.

Dans un deuxième temps, Dehais est reconnu pour possiblement avoir été le seul maire québécois à avoir appuyé publiquement Donald Trump lors des élections présidentielles américaines de 2016. Il lui avait même écrit une lettre suite à sa victoire! «You are a winner» lui avait-il fait savoir dans une missive rédigée en anglais avec l'en-tête officiel de la ville. Il lui mentionne d'ailleurs «qu'il l'a défendu dans les médias locaux». (Source: Le Journal de Montréal 11 novembre 2016). Le maire a changé un peu son discours là-dessus: «encore dernièrement, on me dit Monsieur Le maire, Donald Trump vous as-tu écrit? Savez-vous ce que je leur réponds maintenant? Non, Donald Trump là, y’a pas à m’écrire, il faudrait qu’il atterrisse son Air Force One à Montréal, on va aller le chercher pis faut que j’y parle parce qu’y’est dans marde, c’est ça je dis….» A débité le coloré personnage au micro du 106,9 FM.

Avant de terminer son entrevue, et sans qu’on lui demande, Deshais a voulu s’exprimer sur le cas de cette jeune mère témoin de Jéhovah décédée après avoir refusé une transfusion sanguine à l’Hôtel-Dieu de Lévis dans les derniers jours. Il était décontenancé de la situation, et a donné un exemple pour appuyer ses dires: «je suis après pensé si je me partirais pas une nouvelle religion, ça s’appellerait Hola Bella, pis dans ma religion je dirais, aussitôt qu’on est ben malade qu’on veut mourir, piquez-moi, c’est dans ma religion, tsé» a-t-il imagé. Souhaitant démontrer l’absurdité, selon lui, de la situation de la jeune fille qui en pleine santé ne pouvait recevoir de transfusion sanguine due à ses croyances religieuses. «On est rendu dans un monde de fou là» a conclut Deshais qui, faisant abstraction des conseils de son entourage, ne s’est nullement assagit et s’exprime toujours avec la plus grande des libertés.

Entendu dans Midi Plus avec Robert Pilotte au 106,9 FM en Mauricie le 15 novembre 2017. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

05:49

250

Écoutez la toute première imitation de la nouvelle mairesse de Montréal!
Publié il y a 9 jours

27535

On attendait avec impatience quel(le) humoriste oserait imiter pour la première fois la nouvelle mairesse de Montréal Valérie Plante fraichement élue le 5 novembre dernier» Et bien c’est l’émission humoristique de Radio-Canada «À la semaine prochaine» qui s’est lancée avec une belle réussite en exploitant le sourire prédominant, contagieux et un peu exagéré de la toute première femme a n’avoir jamais occupée ce poste dans la métropole québécoise!

C’est la seule voix féminine de l’émission Michèle Deslauriers qui a hérité de la tâche d’imiter la nouvelle mairesse, qui, on le savait déjà, a le sourire très facile, et c’est exactement sur cet aspect que l’humoriste a insisté, passant la majorité de sa personnification à s’époumoner de rire, à se rouler par terre, à déclencher des feux d’artifice juste en riant, etc… C’est définitivement un premier essai très réussi, sourire garanti!

«À la semaine prochaine» existe depuis septembre 2008 sur les ondes de Ici Première la radio de Radio-Canada et est animé par Philippe Laguë et les comédiens Pierre Verville, Michèle Deslauriers et Dominic Paquet. L’émission offre des imitations et des parodies sur les acteurs de l’actualité, traités avec mordant, mais sans méchanceté. L'émission accorde une large place aux effets sonores maison. Entendu le 12 novembre 2017.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 2 ans

02:13

206

Le Bêtisier des Médias de Olivier Niquet à «La Soirée» (12 novembre 2017)
Publié il y a 10 jours

27531

En vedette dans le «bêtisier des médias», présenté par Olivier Niquet à la Soirée est (encore) jeune cette semaine, on a souligné le fait que Jérome Landry d’Énergie s’était amusé aux dépens des Montréalais concernant leur taux participation aux élections municipales. Puis on a souligné une oublie du chef conservateur Adrien Pouliot lorsqu’il a utilisé l’expression «4 trente sous pour une piasse».

Un autre politicien, Jean Tremblay, fut la cible de Niquet alors qu’il a parlé cette semaine du manque d’expérience de la nouvelle mairesse de Montréal Valérie Plante malgré son bacc et sa maîtrise. Le «bêtisier» a aussi souligné la dérive d’un maire de l’Outaouais sur les femmes. Les médias de Québec, toujours très bien représentés dans ce segment de «la soirée», ont vu une contradiction du chef de Québec 21 Jean-François Gosselin se faire entendre. Puis toujours dans les médias de la vieille capitale, on a souligné les erreurs de calcul d’Éric Caire de la CAQ alors qu’il parlait du troisième lien. 

Les commentateurs se situant ailleurs qu’à gauche étant toujours des victimes de choix pour l’émission de Radio-Canada, Mario Dumont a aussi eu droit à son segment sur le texto au volant. Puis, comme à peu près chaque semaine, Richard Martineau a inspiré Niquet alors qu’il a souligné avoir beaucoup aimé le show de Guy Nantel: «Guy Nantel dit au deuxième degré ce que Martineau écrit au premier degré» a conclut l’animateur. Le quota régional de la compilation hebdomadaire de l’émission de Radio-Canada a été comblé cette semaine par un extrait d’une animatrice de CIEL FM à Rivière-du-Loup. Un indice? Beethoven!  

Entendu à «La soirée est (encore) jeune» avec Jean-Phillipe Wauthier, Fred Savard, Jean-Sébastien Girard et Olivier Niquet le 12 novembre 2017 à Ici Première, la radio de Radio-Canada .


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 2 ans

09:00

329

Richard Bergeron rencontre Alain Gravel qui lui fait remarquer ses énormes contradictions!
Publié il y a 13 jours

27521

Récapitulons: le parti de la nouvelle mairesse de Montréal se nomme «Projet Montréal». Ce parti a été créé par Richard Bergeron en 2004. Après 3 défaites à la tête du parti dans des courses à la mairie de Montréal (2005, 2009 et 2013), Bergeron quitte la chefferie en 2014 et rejoint les rangs du parti du maire Denis Coderre. Puis il est battu le 5 novembre 2017, qui en même temps soulignera la défaite du parti de Coderre contre le parti que Bergeron avait lui-même fondé avec à sa tête Valérie Plante, qui est devenue par le fait même la première femme à devenir maire de Montréal. Vous suivez?

À la suite de cette défaire historique, autant de lui-même que de son nouveau parti, Richard Bergeron a dit avoir prié pour ne pas se faire élire et s’est réjoui de la victoire de son opposante et de son ancien parti. En entrevue avec Alain Gravel à Ici Première ce matin, l’animateur a bien essayé de comprendre sa démarche dans une entrevue assez déstabilisante autant pour Bergeron que les auditeurs, voir Gravel lui-même, qui a dit constamment vouloir essayer de comprendre la démarche du politicien.

Gravel a été habile à souligner plusieurs contradictions de Richard Bergeron qui a tant bien que mal essayé de se défendre: «J’ai jamais eu d’amertume envers Projet Montréal» a-t-il avoué alors qu’il venait de se faire remettre sur le nez pas l’animateur ceci: «C’est le même Richard Bergeron qui a qualifié Projet Montréal d’un nid d’extrémistes» ce à quoi a répliqué Bergeron: «à trois jours du vote j’avais un minimum syndical à faire…» s’est-il défendu. «Ce parti-là n’aurait été nulle part avec moi» a martelé celui qui a dû se débattre tout le long d’une entrevue qui lui a surement paru interminable tellement sa démarche fut démolie en pièces par l’animateur en pleine possession de ses moyens.

Entendu dans Gravel le Matin à Ici Première la radio de Radio-Canada Montréal, avec Alain Gravel le 9 novembre 2017.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 2 ans

10:50

313

André Boisclair arrêté pour conduite avec les facultés affaiblies. Les détails ici:
Publié il y a 13 jours

27517

Monic Néron a expliqué à Paul Arcand ce matin les circonstances de l’arrestation de l’ancien chef du Parti Québécois André Boisclair cette nuit sur la rue St-Joseph à Québec.

«Vers minuit-35 il est entré en collision avec un lampadaire…au poste de police, il a refusé de souffler dans l'ivressomètre…il a également fait de l’intimidation envers les policiers lors de l’intervention» a expliqué la journaliste au 98,5.  

Bernard Drainville, aussi animateur à la même station et ancien député au Parti Québécois a appris que vers 3h20 ce matin, Boisclair aurait été aperçu au Centre hospitalier de l’Université Laval (CHUL). Audio diffusé à l’émission «Puisqu'il Faut se Lever» au 98,5 FM le 9 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

01:32

133

Le Bêtisier des Médias de Olivier Niquet (4 novembre 2017)
Publié il y a 17 jours

27487

En vedette dans le bêtisier des médias présenté par Olivier Niquet à «la Soirée» cette semaine, on peut entendre Sylvain Bouchard du FM93 qui parle de l'ADISQ et du transport en commun. Puis Mario Dumont et Myriam Ségal qui parlent de la grève des CPE. Il y a aussi une clip de Nathalie Normandeau qui traite de l'UPAC. On a même réussi à prendre en défaut Céline Galipeau et Sophie Langlois de Radio-Canada. Jeff Fillion fait aussi partie de leurs victimes cette semaine dans une clip ou il parle de sondages aux élections municipales à Québec et de démocratie. Entendu à La soirée est (encore) jeune avec Jean-Phillipe WauthierFred SavardJean-Sébastien Girard et Olivier Niquet (4 novembre 2017) Ici Radio-Canada Première


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 2 ans

08:54

201

logo radioego

radioego.com