Résultat pour: #État

Un appel troublant à l'émission du Doc Mailloux!
Publié il y a plus d'un an

28116

Mercredi, il y a eu une appel assez incroyable à l'émission du Doc Mailloux. Alors que le sujet choisi était: «En avez-vous plein le casse?» invitant les auditeurs à appeler pour raconter leur état d'esprit actuel, si ils étaient au «bout du rouleau», un auditeur de Sherbrooke est intervenu, et la suite fut très émouvante.

«Je suis tanné de vivre, j'ai le cancer terminal» a lancé l'homme qui a expliqué vouloir le suicide assisté dans sa maison de campagne mais que le gouvernement insistait pour qu'il se rende à l'hôpital. «Aucun docteur veut m'aider, ils veulent que je meurt à l'hôpital» a dit l'homme de 64 ans qui avait de la difficulté à s'exprimer via sa trachéotomie.

L'auditeur a ensuite expliqué que sa famille l'appuyait dans sa démarche et qu'il ne comprenait pas que la société agisse ainsi envers des cas comme le sien.

«Je tenais à alerter les gens qui veulent mourir» a dit l'homme affaiblit en fondant en larmes. Le Doc Mailloux s'est dit renversé par l'appel.

Entendu à l'émission Doc Mailloux et Josey le 24 avril 2018 au FM93 et tout le réseau des radios parlées de COGECO avec Le Doc Pierre Mailloux et Josey Arsenault.


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

09:30

975

Caroline Proulx fait son entrée en politique en contant des menteries!
Publié il y a plus d'un an

28030

L'entrée en politique de Caroline Proulx s'effectue de façon plutôt chaotique alors que l'ex-animatrice a menti à des personnes qui l'ont contacté quelques heures voir minutes avant l'annonce de son intention de se porter candidate pour la Coalition avenir Québec (CAQ) dans la circonscription de Berthier, dans Lanaudière, en vue des élections provinciales d’octobre prochain.

Éric Duhaime, qui a travaillé avec elle comme co-animateur d'une émission présentée à la défunte Radio 9 à Montréal, n'en revenait tout simplement pas quand son recherchiste au FM93, Mathieu Boulay, a voulu confirmer avec elle l'information que l'animateur du midi avait reçu plus tôt le matin. Plutôt que de ne rien répondre, elle lui a dit que ce n'était tout simplement pas vrai, qu'elle avait plutôt comme projet de se rendre en Italie dans la prochaine année, qu'elle était en train de faire des démarches pour un visa etc... Duhaime était dans tous ses états en prenant connaissance des propos de Proulx alors qu'un article du journal de Québec a confirmé la nouvelle en plein milieu de son émission.

«Mais pourquoi quand tu rentres en politique faut que tu mentes, c'tu un pré requis ça coudonc?» a dit Duhaime un peu dépassé par la situation.

Caroline Proulx provient d'une famille très médiatisée étant le fille de Jacques Proulx et la nièce de Gilles Proulx, 2 communicateurs qui ont dominé la radio à une certaine époque particulièrement à Montréal. Elle même fait carrière dans les médias depuis plusieurs années avec un succès plutôt mitigé.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Duhaime-Ségal le Midi le 28 mars 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

06:06

60643

Bouchard a parlé de Brathwaite qui a fait une entrevue un peu «spécial» à ROUGE FM
Publié il y a plus d'un an

28011

Sylvain Bouchard ce matin, entouré de son équipe, a parlé de Normand Brathwaite qui s'est présenté dans un état légèrement second dans une entrevue à ROUGE FM Mauricie en début de semaine.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission «Bouchard en parle» avec Sylvain Bouchard, Elisabeth Crête et Jean-Simon Bui le 22 mars 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

08:14

996

TAXES IMPORTATIONS D'ACIER: «C'est un belliqueux le Président Trump, il aime ça se chicaner» —Jean Charest
Publié il y a plus d'un an

27938

À Kyk Radio X au Saguenay, l'invité était l'ex-premier ministre du Québec Jean Charest qui s'est exprimé sur la position de Donald Trump de suite à l'annonce que son gouvernement allaient imposer, dès la semaine prochaine, des droits de douane de 25 % sur les importations d’acier et de 10 % sur l’aluminium

Le Canada est le premier exportateur d'acier et d'aluminium aux États-Unis, il a exporté l'an dernier pour environ 9,3 milliards de dollars d'aluminium au sud de la frontière, et pour environ 5,5 milliards de dollars d'acier.

Entendu à Midi Pile à Kyk Radio X au Saguenay le 2 mars 2018 avec Simon Tremblay et Fred Gagné. (RNC MÉDIAS)


CKYK957RE CKYK957RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

11:53

126

Derick Brassard parle de son échange vers Pittsburgh
Publié il y a plus d'un an

27907

Un échange complexe à trois équipes entrer les Sénateurs, les Golden Knights et les Penguins de Pittsburgh a permis à ces derniers de mettre la main sur Derick Brassard.

Le joueur de 30 ans a parlé avec Michel Langevin au 91.9 SPORTS ce matin pour décrire son état d'esprit face à cet autres changement d'équipe pour lui. Originaire de Hull (Gatineau), Brassard en ait à sa quatrième équipe dans la ligue après les Blue Jackets, les Rangers et les Sénateurs. Il a compté 27 buts avec New-York en 2015-2016, un sommet pour lui en 10 saisons dans la LNH.

Un moment particulier dans l'entrevue est survenu alors que l'animateur Michel Langevin lui a dit que Jacques Martin, entraineur adjoint chez les Penguins, leur avait déjà dévoilé en ondes que l'équipe avait déjà prévu former un duo avec lui et Phil Kessel dans l'alignement des Pens. «Je me plaindrais pas» a alors dit Brassard, souriant.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin le 26 février 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a presque 4 ans

08:31

7324

René Homier-Roy n'a aucune idée qui est Jean-Charles Lajoie...
Publié il y a plus d'un an

27874

On a eu droit à un beau moment cocasse hier sur les ondes de la radio de Radio-Canada!

Dans le but de teaser ce qui s'en venait plus tard à l'antenne, René-Homier, aux commandes de son émission Culture Club, a répondu un beau «pantoute» lorsque Jean-Philippe Wauthier de La Soirée est (encore) jeune, alors au téléphone, lui a demandé si il connaissait l'un de ses invités à son émission diffusée plus tard en soirée, soit Jean-Charles Lajoie. (Rappelons que Lajoie est quand même en ondes sur différentes radios montréalaises en plus de la télé depuis au moins une dizaine d'années).

Bien que la situation était non dramatique, Wauthier a quand même tenté de «sauver» son collègue en élaborant le parcours de l'animateur du 91,9 SPORTS et en le décrivant comme un Émile Nelligan mélangé à Guy Carbonneau. Pour terminer le segment, Homier-Roy a été incapable de se rappeler du nom de l'émission qu'anime Wauthier, la mélangeant plutôt avec «plus on est de fous plus on lit», une émission de la même antenne animé par Marie-Louise Arsenault.

Soit c'est une belle gifle à l'égo de Wauthier et Lajoie, soit M. Homier-Roy n'était pas dans son état normal, soit il s'en fou complètement des autres shows à l'antenne de la radio d'état. Qu'importe, ça a donné un joyeux moment de radio!

Entendu à La Soirée est (encore) Jeune et à Culture Club à Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada le 18 février 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a presque 4 ans

01:50

245

Jocelyne Cazin prête à risquer une fusillade pour éviter l'hiver québécois!
Publié il y a plus d'un an

27873

Vous sentez-vous en sécurité quand vous allez aux États-Unis? Voilà la question débattue à l'émission d'Isabelle Maréchal vendredi dernier au 98,5 FM à Montréal. Pour l'occasion, Jocelyne Cazin, qui passe ses hivers en Floride, était l'une des invités. Ce sujet fut choisi suite à la fusillade de la semaine passée dans une école secondaire à Parkland, près de Fort Lauderdale en Floride, faisant 17 morts.

Au fil de la discussion, Maréchal a demandé à Cazin si elle se sentait en sécurité en Floride suite aux derniers événements. Cazin a dit se sentir en sécurité même si elle a dit qu'on était plus en sécurité nulle part et qu'elle craint qu'un fusillade puisse arriver près d'elle. «En même temps, pour vous dire la vérité, je préfère la peur d'une fusillade à la réalité d'un -20 degrés au Québec l'hiver» a avoué de façon surprenante l'ancienne animatrice à la télé québécoise, ce qui a semblé surprendre l'animatrice du 98,5.

Parlant de Maréchal, elle a aussi avoué avoir ses craintes alors qu'elle a dit avoir tenté de dissuadé sa propre fille d'aller étudier aux États-Unis dernièrement: «J'aimerais pas ça la savoir sur un campus américain, nonobstant le fait que c'est une fille puis qu'il y a beaucoup de harcèlements sexuels et d'agressions sexuelles sur les campus universitaires aux États-Unis là, c'est un vrai vrai vrai problème, en plus le problème des armes à feu, non, je serais inquiète moi» a-t-elle avoué.

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Isabelle» avec Isabelle Maréchal le 16 février 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

02:52

22131

Tuerie en Floride: «C'est devenu le pays le plus dangereux à vivre dans les sociétés civilisées occidentales» dit Michel Villeneuve
Publié il y a plus d'un an

27858

La résidence en Floride du chroniqueur Michel Villeneuve est situé non loin de Parkland ou il y a eu la fusillade d'hier faisant 17 morts dans une école. Ce matin, à l'antenne du 106,9 FM en Mauricie, il a raconté comment il a vécu les horribles événements.

«C'est une ville dortoir cossue» a d'abord dit Villeneuve, avouant qu'aucune maison de cette banlieue de Pompano n'était en bas de 700 000 dollars. «On aurait dit qu'il y avait des mouches dans le ciel, mais c'était des hélicoptères qui arrivaient de partout...médias, polices etc...» Villeneuve a aussi dit que les gens sont tous allés se masser sous le viaduc du Sawgrass Expressway parce qu'ils ne pouvaient s'approcher de l'école: «Il y avait 4 à 5000 personnes» selon lui, beaucoup des parents d'élèves qui avaient eu ordre de n'utiliser que le texto pour rejoindre leurs enfants si jamais le meurtrier était encore en vie. «Tout le monde était affolé parce qu'on avait pas d'idée de l'ampleur du massacre, au début, on parlait d'une ou deux personnes» a dit le chroniqueur qui a vécu les événements de très près.

«Nous on a pas cette culture-là chez-nous, on a pas cette âme guerrière, c'est une bien drôle de nation, c'est une grande nation, mais ce sont des cowboys, ils sont belliqueux...quand tu arrives sur un coin de rue, puis il y a quelqu'un qui a oublié de mettre son clignotant, chez-nous au Québec on lui fait des gros yeux, mais là-bas là, regarde en avant, regarde pas sur le côté, tu sais jamais ce qui va se passer, mêle toi de tes affaires» a dit Villeneuve qui a conclut en disant des États-Unis: «C'est devenu le pays le plus dangereux à vivre dans les sociétés civilisées occidentales».

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 15 février 2018. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

07:21

133

«Je ne suis pas un anti-montréalais, je suis un anti-médias montréalais»  —Jeff Fillion
Publié il y a plus d'un an

27852

Ça faisait un bout que Jeff Fillion n'était pas allé à Montréal. De retour à Québec, il a fait une réflexion sur sa visite de la fin-de-semaine au royaume de Valérie Plante.

«Une fois arrivé une l'île c'est honteux» a dit Fillion en décrivant le mauvais état des routes et du fait qu'une de ses filles avait le mal des transports. «À Montréal ça grouille» dit Jeff en disant que si quelqu'un avait une business à Québec, que son expansion passait par Montréal, il dira du même souffle qu'il a toujours aimé Montréal, mais que Montréal lui fait honte parce que c'est l'emblème de la prospérité économique du Québec.

«Quand on est ici à tous les jours [Québec], on vient à se faire endormir par les ¨chansons¨ qui nous sont racontées dans les médias d'ici, on pense que la terre roule alentour de Québec. Québec c'est un gros Trois-Rivières, c'est un gros Saguenay...On se fait beaucoup d'accroire» a dit l'animateur qui dit avoir toujours été «écoeuré» d'entendre que Jeff Fillion, et que la radio de Québec et que les gens de Québec avaient de la haine pour Montréal: «c'est peut-être relié à l'histoire des Nordiques, mas ça on peut en revenir, ils sont partis depuis 1995» a dit Fillion.

«On a besoin d'avoir un emblème économique puissant à montrer au reste du monde» a ajouté l'animateur: «Il faut passer le message qu'il se passe quelque chose de gros au Québec...puis ça peut pas venir de Sherbrooke, Trois-Rivières ou Québec».

«On va tous s'enrichir de voir Montréal rouler sur l'or. Il faut arrêter de faire des guerres de clocher» a conclut Fillion qui a dit que s'il va moins à Montréal, c'est que Montréal lui fait mal.

Entendu sur JeffFillion.com avec Jeff Fillion, Doom et Gerry le 13 février 2018.


RPRE RPRE
Membre depuis il y a presque 4 ans

13:46

485

Un premier album «à jeun» pour Éric Lapointe: «Je trouve ça difficile»
Publié il y a plus d'un an

27811

Franco Nuovo a reçu le chanteur Éric Lapointe cette semaine dans une longue entrevue à la radio de Radio-Canada. Celui qui est aussi juge à La Voix a déclaré qu'il était dans le processus de création d'un nouvel album présentement et que pour la première fois, il a le faisait sans l'apport d'aucune goutte d'alcool ...ou autres.

«Qu'est-ce que t'aimais dans l'alcool» lui a demandé Nuovo: «Au niveau de la création, c'est sur que ça te rapproche de tes émotions» a dit le chanteur de 48 ans qui avoue avoir écrit la très grand majorité de ses hits dans un état second. «Là je suis en train de faire un album et pour la première fois je fais un album à jeun et je trouve ça difficile» a-t-il avoué.

Sentant l'inquiétude de son invité face à son nouveau processus de création, Franco lui a dit que l'absence d'alcool n'est pas sensé enlever de talent: «Ça enlève pas de talent mais ça te rapproche de ton talent en tout cas, [rire] tu réfléchis pas, c'est juste les émotions qui parlent, puis la musique, faut pas que ce soit réfléchis...il y a souvent des matins ou je me réveille puis j'écoute ce que j'ai fait la veille puis j'ai l'impression que c'est pas moi qui l'a fait, mais c'est pas l'alcool non plus, c'est moi, moi sous l'effet de...» a dit Lapointe, laissant place à beaucoup d'interprétation pour Nuovo et les auditeurs.

Lapointe a admis aussi dans l'entrevue avoir commencé à «consommer» à environ 12 ans. Concernant le fait de donner des spectacles sans boire, le chanteur à dit que ça allait lui prendre une période d'adaptation parce que présentement il était le seul dans la salle qui avait «pas de fun».

Entendu à l'émission Les grands entretiens à Ici Première, la radio de Radio-Canada le 3 février 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a presque 4 ans

04:40

1225

logo radioego

radioego.com