Result for: #2017

Cartel du pain? Il y a aussi le cartel des pneus, du lait, des oeufs, du sirop d'érable. de l'essence + HQ et la SAQ
Published almost 2 years

27695

Après que les compagnies Loblaw et George Weston aient admis leur implication dans un cartel du pain et d'offrir 25$ à leurs clients en guise de compensation (www.loblawcard.ca), Jeff Fillion et son équipe ont sorti une série d’autres produits qui en apparence laisse à penser que ce n’est pas que dans le pain que les prix sont fixés au Québec! L’animateur offre au citoyens de s’organiser pour dénoncer ces pratiques et va faire sa part pour promouvoir tout mouvement cherchant à mettre fin à ces systèmes de fixation de prix trop bien implantés.

La personnalité médiatique Jeff Fillion domine les ondes FM depuis les années 80, ce qui en a fait un des noms les plus connus au Québec. Directement de Chicoutimi Nord, il devient morning man à CFIX au Saguenay à la fin des années 80 où il s’établira rapidement en tant que numéro un. Il réapparait à la fin des années 90, à Québec, après s’être exilé en Floride durant plusieurs années. Il s’imposera outrageusement dans le marché au début 2000 sur les ondes de CHOI Radio X. Son discours dérange et le CRTC menace de faire fermer la station. La liberté d’expression est alors défendue par une marche de 50 000 citoyens dans les rues de Québec et une manifestation de 10 000 personnes devant le parlement d’Ottawa. CHOI sera sauvée, mais Jeff aura quitté la station entre temps. Fort de sa notoriété et d’auditeurs fidèles intéressés par ses opinions, il a bâti depuis plus de 10 ans sa propre plateforme, Radiopirate.com et Jefffillion.com, qui permet de l’écouter partout à travers le monde, on demand. Il y produit encore chaque jour du contenu audio original avec son équipe et ses collaborateurs. Aussi de retour sur les ondes de Radio X, il a repris son poste de leader dans le marché de Québec. L’animateur radio demeure à l’avant-garde des courants médiatiques et des sujets d’actualité.

Entendu sur JeffFillion.com avec Jeff Fillion, Doom Dumas, Nick et Gerry le 21 décembre 2017. (COGECO).


RPRE RPRE
Member since almost 4 years

24:46

689

Ron Fournier a appris que la direction avait rencontré Carey...
Published almost 2 years

27694

En grande discussion avec l’humoriste Philippe Laprise pour parler évidemment de... hockey, le populaire animateur Ron Fournier, de l’émission Bonsoir les sportifs au 98,5 FM à Montréal, lui a fait une confidence sur quelque chose qu’il avait entendu la journée même sur la direction du Canadien versus un des joueurs de l'équipe… vous devinez bien lequel...

«J’ai appris que Carey là, y’a compris que dans les derniers temps, ces agissements, pis on comprend un petit peu pourquoi il agissait comme ça parce qu’il était en tabarslaque parce qu’il y avait des rumeurs à son égard, là il a compris lui là que il va être fin là, il va être fin avec les médias, puis il va être gentil avec les partisans aussi, j’ai hâte de voir si il va le lever le maudit bâton au centre de la glace à sa prochaine victoire au Centre Bell, on va attendre le 2 janvier là mais en tout cas…aujourd’hui ce qu’on m’a dit là, c’est que là on lui a parlé, on lui a fait comprendre, t’as des grandes responsabilités mon amour mais là tu peux pas, pas toé… t’as pas le droit de faire ça… t’es tu d’accord, t’es tu content d’apprendre ça…?» A demandé Ron à son invité dans son Language aussi coloré….

Laprise a alors suggéré d’échanger Price, ce qui a signifié la fin de la conversation… dans un mélange de fou rires et de malaises… «T’es-tu en train de me dire que le Canadien est blessé au bas du corps au grand complet?» A terminé l’humoriste, dans cette émission annonçant le grand congé des fêtes se voulant quand même assez légère mais dans laquelle l’animateur a quand même réussi à passer son message... pardon le message de la haute direction… Carey a été rencontré.

Entendu Le 21 décembre 2017 dans Bonsoir les Sportifs avec Ron Fournier au 98,5 FM et le réseau des radios parlées de COGECO.


Le985RE Le985RE
Member since over 4 years

03:39

1127

Apple admet ralentir vos «vieux» iPhones... mais c'est pour votre bien!
Published almost 2 years

27693

Eh bien oui! Apple a admis ralentir volontairement le fonctionnement de vos iPhones à mesure que vous installez les nouvelles versions de IOS, (le système d'exploitation), mais comme il fallait s’y attendre, c’est pour votre propre bien! Mathieu Roy, expert techno chez Cogeco, a expliqué les détails de l'histoire à Paul Houde au 98,5 FM.

«C’est pour évitez que les téléphones ne s’éteignent» a d’abord dit Roy qui a expliqué la stratégie appliqué par le géant californien: «Il y a des utilisateurs de iPhone qui ont remarqué qu’il y avait une baisse de performance après avoir téléchargé et installé la dernière version du logiciel coeur de Appel; le IOS». Des études effectuées par des spécialistes ont en effet déterminé cette semaine que des pertes de performances étaient remarquées chez certains téléphones au fur et à mesure que IOS sortait de nouvelles versions. Apple a été obligé de réagir et est sortit avec une explication ma foi assez logique et réaliste: «Les batteries lithium-ion que l’on retrouve dans les iPhones ont une capacité de fournir un courant maximal qui chute lorsqu’il fait froid, lorsque la batterie est peu chargé ou encore lorsque la batterie vieillit, et ça peut conduire le iPhone à s’éteindre, et pour protéger les composantes et éviter que le iPhone ne s’éteigne, ils ont donc établi une nouvelle fonction sur les iPhone 6, 6S et SE, qui vont lisser les pics [peak] de courant électriques, pour que justement les téléphones ralentissent plutôt que ne s’éteignent. Autrement dit, c’est comme pour éviter que ton moteur d’auto ne surchauffe et que ta voiture s’éteigne. C’est comme si on t’empêchais de dépasser par exemple 80 km/h; tu vas aller moins vite mais au moins tu vas constamment rouler…ton moteur n’étouffera pas…» a dit le chroniqueur au grand plaisir de Houde qui a changé récemment son iPhone pour un Android, s'évitant ce désagrément.

Bon ben, on vous l’avait dit que c’était pour votre bien. :-)

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Le Québec Maintenant» avec Paul Houde le 21 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 4 years

03:05

122

Le ministre et ancien astronaute Marc Garneau n'a jamais vu d'OVNI sauf que...
Published almost 2 years

27691

Alors qu’on a appris cette semaine qu’un programme dédié à l’étude des OVNIS avait été mis en place par le Pentagone aux États-Unis de 2007 à 2012, qu’un vidéo dévoilé dans les médias filmé par un avion de l’armée en 2004 a montré un d’objet volant dont les analystes n’ont pu déterminer l’origine, l’occasion était trop bonne pour Bernard Drainville de profiter du passage à son micro d’un ancien astronaute et ministre actuel des transports dans le gouvernement Trudeau Marc Garneau pour poser la fameuse question…

«En avez-vous vu vous des OVNIS quand vous étiez dans l’espace?» A demandé Drainville fier de son coup: «Non j’en ai pas vu…j’ai profité de l’occasion pour essayer d’en trouver, parce qu’il y a beaucoup de gens qui me parlent des OVNIS tout le temps…et vous savez quand je dis que j’en ai pas vu ils me croient pas…» a répondu le ministre presque déçu de sa propre réponse. Puis devant le scepticisme de l’animateur qui lui a souligné que les États-Unis avaient caché leur programme de recherche et qu'il faisait peut-être partit du «complot», l’ancien astronaute n'a pu s'empêcher de sourire: «Ce que je peux vous dire honnêtement c’est que j’en ai pas vu…c’est un phénomène très intéressant, y’a des choses qu’on peut pas s’expliquer qu’on voit dans le ciel c’est sur, mais jusqu’à présent il n’y a pas eu de preuve définitive qu’on a été visité…Je suis convaincu qu’il y a beaucoup de vie dans notre univers, de civilisations, la question est la suivante, est-ce qu’ils sont venus nous visiter? Je suis convaincu qu'avec la grandeur de notre univers et toute sortes d’autres systèmes solaires qui doivent supporter la vie qu’il y a de la vie partout dans notre univers mais de la à dire qu’on a été visité ça c’est une autre question» a dit Garneau, dont les propos ont un peu surpris Drainville. «J’apprécie votre franchise…à ma connaissance c’est la première fois qu’un ministre va aussi loin que vous venez de le faire…» a dit Drainville.

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Drainville PM» avec Bernard Drainville le 21 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 4 years

02:18

188

Richard Martel parle de son entrée en politique à Kyk Radio X
Published almost 2 years

27690

Richard Martel, visage très connu dans la région du Saguenay-Lac St-Jean particulièrement de par son implication dans le hockey, était au micro de Kyk Radio X pour parler de son entrée en politique comme candidat pour le Parti conservateur du Canada (PCC) dans la circonscription de Chicoutimi-Le Fjord lors de l'élection partielle qui aura lieu en 2018.

«Ou mes tripes ont le plus sorti de moi, c’est quand j’ai été à la barre des Saguenéens de Chicoutimi, puis tous les autres entraineurs me le disait, ¨on t’as vu dans d’autres organisations, mais la minute ou t’as mis ce gilet-là, t’étais encore plus dangereux, t’étais encore plus… on le sentait…¨. De ce côté-là, moi, représentez la circonscription Chicoutimi-Le Fjord, ça vient me chercher, c’est sur que je peux pas tout virer à l’envers, faut arrêter là…mais il reste que moi je vais être un peu un serviteur de la population…» a dit Martel.

Entendu à Midi Pile à Kyk Radio X au Saguenay le 20 décembre 2017 avec Simon Tremblay et Fred Gagné. (RNC MÉDIAS)


CKYK957RE CKYK957RE
Member since over 4 years

23:56

119

«Je ne renierais pas les allégations que je vous ai faites» —Yves Francoeur avec Arcand
Published almost 2 years

27689

Avril 2017: Yves Francœur, président de la Fraternité des policiers de Montréal, lance des déclarations-chocs sur les ondes du 98,5 FM avec Paul Arcand. Il avait allégué qu’une enquête criminelle aurait été bloquée parce qu’elle aurait visé deux élus libéraux! La Sûreté du Québec a alors enquêté et quelques mois plus tard déclare que tout ceci étaient non fondées.

Suite au dénouement de l’histoire, Yves Francoeur est revenu au micro de Paul Arcand ce matin et a maintenu ses allégations.

Voici 12 citations de l’entrevue de Francoeur avec Arcand au 98,5 FM:

1- «J’ai rarement vu une enquête policière basée sur une déclaration non fondée et des sources non crédibles mais ou on a rencontré 60 témoins…»

2- «Moi j’ai fait cette déclaration là de bonne foi basée sur des sources crédibles provenant de milieux différents»

3- «Malheureusement on est obligé de faire quoi pour que les choses avancent? On est obligé d’aller dans les médias…»

4- «J’ai six sources, provenant de milieux différents, et selon moi, certaines de ces sources-là ne se connaissent même pas entre elles…»

5- «Moi je remet ma déclaration aux enquêteurs le 15 mai dernier, pendant 4 mois, j’ai aucune nouvelle, ça sors dans le Journal de Montréal, une semaine après, j’ai des enquêteurs qui me visitent…»

6- «Je ne renierais pas les allégations que je vous ai dites, je vous dis que mes sources sont crédibles, que c’était mon devoir de faire ce que j’ai fait»

7- «Puis à part de ça là, j’ai jamais sorti de nom sur la place publique… j’ai jamais confirmé que c’était M. Fournier, le nom de M. Pigeon et de M. Bachant la même chose…»

8- «Moi j’ai agi comme sonneur d’alerte, des gens se sont adressés à moi parce qu'ils avaient confiance en moi et dans les positions qu'eux occupaient...»

9- «Non je n’ai pas nommé mes sources [aux enquêteurs] mais c’est certain qu’il m’ont demandé mes sources...»

10- «Moi ce que je vous dis c’est des faits, si c’était à refaire, j’ai fait mon devoir, je referais la même chose, je suis de bonne foi, qu’est-ce que vous voulez que je vous dises de plus?»

11- «J’ai pas à m’excuser d’avoir fait mon travail…»

12- «Je suis redevable aux policiers et policières de Montréal que je suis fier de représenter, c’est eux qui me jugeront…»

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 21 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 4 years

20:04

325

Critiques négatives sur Star Wars ou vouloir être à part à tout prix: «Moi ça je te le dis, j'suis plus capable» —Jeff Fillion
Published almost 2 years

27687

Jeff et son équipe parlent des individus qui vont se tirer un rang sur quelque chose de populaire que la majorité des gens aiment: «Moi ça je te le dis, j'suis plus capable» a dit Fillion. Star Wars était au centre de cette discussion alors que les critiques justifiées ou non affluent suite à la sortie du plus récent épisode de la saga au cinéma.

La personnalité médiatique Jeff Fillion domine les ondes FM depuis les années 80, ce qui en a fait un des noms les plus connus au Québec. Directement de Chicoutimi Nord, il devient morning man à CFIX au Saguenay à la fin des années 80 où il s’établira rapidement en tant que numéro un. Il réapparait à la fin des années 90, à Québec, après s’être exilé en Floride durant plusieurs années. Il s’imposera outrageusement dans le marché au début 2000 sur les ondes de CHOI Radio X. Son discours dérange et le CRTC menace de faire fermer la station. La liberté d’expression est alors défendue par une marche de 50 000 citoyens dans les rues de Québec et une manifestation de 10 000 personnes devant le parlement d’Ottawa. CHOI sera sauvée, mais Jeff aura quitté la station entre temps. Fort de sa notoriété et d’auditeurs fidèles intéressés par ses opinions, il a bâti depuis plus de 10 ans sa propre plateforme, Radiopirate.com et Jefffillion.com, qui permet de l’écouter partout à travers le monde, on demand. Il y produit encore chaque jour du contenu audio original avec son équipe et ses collaborateurs. Aussi de retour sur les ondes de Radio X, il a repris son poste de leader dans le marché de Québec. L’animateur radio demeure à l’avant-garde des courants médiatiques et des sujets d’actualité.

Entendu sur JeffFillion.com avec Jeff Fillion, Doom Dumas, Nick et Gerry le 20 décembre 2017. (COGECO).


RPRE RPRE
Member since almost 4 years

12:08

428

Non satisfait du dernier Star Wars, il demande a Disney via une pétition de refaire le film!
Published almost 2 years

27686

Henry Walsh de l’État de la Georgie aux État-Unis est un gros fan de Star Wars et il possède un assez bon sens de l’humour mais... Suite à son visionnement du dernier Star Wars «The Last Jedi», il a poussé sa déception jusqu’à demander à Disney de refaire le film non à son goût via une pétition. 35 000 signataires plus tard plus des menaces, il a décidé de faire quelques mises au point sur le site de sa pétition et ses réseaux sociaux.

Katerine Verebely, chroniqueuse à la radio de Radio-Canada, a raconté l'histoire de Walsh en détail à Maxime Coutié ce matin: «Son histoire a été reprise par tous les grands médias américains et en fin d’après-midi hier, il s’est sentit obligé de faire une petite précision: ¨Bonjour groupe, je veux juste préciser que j’ai lancé cette pétition sous l’effet de la colère et des médicaments. Il y a quelques mois, j’ai eu un accident de voiture avec une grosse blessure au genou, je souffre beaucoup, et ça a été difficile et douloureux pour moi de me rendre à la projection du film, et en sortant j’étais donc fâché, mais là, ça va beaucoup trop loin. Il y a des tonnes de personnes et de causes qui ont besoin de beaucoup plus de soutient, dont moi-même parce que je n’ai pas réussi à financer ma chirurgie à un genou avec gofundme (plateforme de sociaux financement) mais qu’une plainte d’un fan de Star Wars attire autant l’attention, c’est un peu ridicule, entre vous et moi, on le sait tous que Disney ne refera pas le film et je préfère qu’on attire notre attention sur autre chose¨» a dit celui qui a voulu calmer les ardeurs des 35 000 personnes qui ont décidé de signer sa pétition démarrés en blague. «Faites-moi plaisir, allez signer des pétitions qui soutiennent de vrais causes…» a-t-il ajouté.

Sur Twitter, Henry a du spécifier que depuis le début c’était une blague, mais que là ça allait trop loin, et qu’il avait reçu des menaces de mort de fans en délire, qui n’acceptaient pas sa critique…on l’a menacé de pirater tous ces comptes de réseaux sociaux, et de salir sa réputation, etc...

«Okay, look, very serious here. I know people are upset about that gag Star Wars petition, but threatening to hack me, among other things, even through Facebook? Calm down people, not cool.» —@ProfHWalsh

Vive 2017! (Ou peut-être pas finalement...)

Entendu dans Gravel le matin avec Maxime Coutié sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 19 décembre 2017. (COGECO).


IciRE IciRE
Member since almost 4 years

04:19

64

«Je me suis même demandée si elle [Lise Payette] n’était pas sénile» Léa Clermont-Dion donne sa première entrevue depuis sa dénonciation publique
Published almost 2 years

27685

Léa Clermont-Dion a accordé sa première entrevue depuis qu'elle a dénoncé sur sa page Facebook en octobre dernier avoir été agressée sexuellement en 2008 par l'écrivain, journaliste et personnalité du journal Le Devoir Michel Venne. Il est également directeur-fondateur de l'Institut du Nouveau Monde.

«Moi ça fait 10 ans que je vivais dans la honte, et j’ai décidé de cesser d’avoir honte et le jour ou j’ai fait ma déclaration je me suis sentit libéré» a dit l’auteure et animatrice au micro de Paul Arcand au 98,5 à Montréal. Sa dénonciation à l’automne 2017 a fait partit d'une vague énorme de dénonciations de comportements inappropriés, particulièrement dans le milieu artistique. Le SPVM avait d'ailleurs ouvert une ligne téléphonique spéciale pour répondre à la demande. Léa Clermont-Dion était loin de se douter qu'un tel mouvement allait prendre place au Québec à ce moment: «Je pense que c'est la preuve que les femmes n'ont pas confiance au système judiciaire. Pourquoi parler publiquement comme ça? C'est peut-être à cause des propos du juge Robin Camp qui demande aux présumées victimes pourquoi elles n'ont pas serré les genoux davantage. C'est toute une culture», a-t-elle dit en entrevue.

Parlant de son agresseur à Paul Arcand elle dira: «C’était mon idole de jeunesse, je l’admirais, je l’aimais. C’était quelqu’un que je respectais énormément, que ma famille respectait…et l’autre idole qui m’a profondément déçu c’était Lise Payette, vous savez, la première déclaration publique que j’ai fait à 14 ans au téléjournal, j’ai reçu un livre d’une femme et c’était celui de Lise Payette… c’était mes deux idoles» a dit celle qui en avait long à dire sur Payette qui lui conseillera de ne pas parler.

Lise Payette

La victime est revenue sur sa rencontre avec Lise Payette: «Je veux juste rectifier les faits monsieur Arcand parce que madame Payette a dit publiquement que j’étais allée la voir ce qui est complètement faux. Elle m’a appelé pour que j’aille la rencontrer. Je ne lui ai jamais demandé conseil. Comment ça s’est déroulé en fait, c’est que, elle m’a parlé pendant deux heures de temps de tout et de rien, de la vie, de la condition féminine, moi j’étais complètement admirative devant elle, elle m’a dit que j’étais sa petite fille, littéralement, qu’elle pouvait me faire confiance sur tout donc, vous imaginez c’était mon idole de jeunesse alors moi je suis complètement ébahie, puis après deux heures de discussion elle m’a dit; tu as fais du tord à mon ami, et là, tu pourrais être poursuivie, donc je t’invite fortement a signer une lettre. Elle m’encourageait finalement à nier la réalité…» a dit la jeune femme manifestement déçu: «Pour moi c’est tout à fait irrationnel de la part de Lise Payette, je me suis même demandé si elle n’était pas sénile, j’ai eu de la compassion pour elle avec du recule. Pourquoi elle a fait ça? C’est détruire son lègue, son oeuvre complètement, mais j’ai l'impression que c’est symptomatique d’une culture…pendant tellement d’années ou de siècles on a étouffé les agressions sexuelles…»

Pour terminer l’entretien, l’auteur et animatrice a dit qu’elle avait eu d’autres témoignages de femmes qui ont été des présumés victimes de Michel Venne mais qui ne désiraient pas parler: «parce qu'elles n‘étaient pas prêtes à le faire…»

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 19 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 4 years

09:41

230

Le premier festival de la «vulve» à Montréal en 2018!
Published almost 2 years

27684

Le premier festival de la «vulve» prendra place en 2018 dans votre belle ville de Montréal! Geneviève St-Germain, une féministe avoué, a parlé de l’événement initié par le blogue Vagin Connaisseur.

«Oui ça reste encore un sujet tabou comme toutes les choses vraies on dirait?» dira St-Germain qui semblait se questionner sur la pertinence de ce type de festival de nos jours: «Dès que c’est vrai c’est tabou et dès que c’est faux comme dans la pornographie, là tout le monde passe à côté…Puis c’est vrai que je suis persuadé qu’il y a beaucoup de femmes qui sont en déficit de connaissance par rapport à cette partie de leur corps encore aujourd’hui» a philosophé la chroniqueuse.

Mel Goyer, la fondatrice du mouvement Vagin Connaisseur, est l’initiatrice du projet et voici ce que le «festivulve» proposera:

- 10 ateliers (méditation orgasmique, écriture, créativité artistique, etc.)

- Conférences (sexologues, sages-femmes, expert/es en sexualité tantrique, gynécologues, etc.)

- Spectacles (slam, humour, danse, musique, etc.)

- Vulva pic booth > photos intimes qui rendent hommage à la diversité

- Projections de vidéos et documentaires

- 10 exposants > Vente d'objets / vitrine artistique (bijoux, vêtements, peintures, sculptures, photos, accessoires et livres vulvement pertinents)

- 5 tables pour des informations sur les différentes ressources existantes (associations, regroupements, événements, référencement, etc.)

- Tournage du "Clito VOXPOP"

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 19 décembre 2017. (COGECO)..


Le1069RE Le1069RE
Member since over 4 years

04:21

175

logo radioego

radioego.com