Résultat pour: #Premier

L'autre Mailloux raconte la fois ou il voulu révolutionner l'agriculture contre l'UPA
Publié il y a plus d'un an

27780

De nos jours, tout les gens qui suivent un peu la radio connaissent le psychiatre Pierre «Le Doc» Mailloux qui fait la pluie et le beau temps à l'antenne depuis plusieurs années. Il est reconnu aussi pour ses nombreuses batailles avec le collège des médecins. Mais peu connaisse son frère; Luc Mailloux. Lui aussi fut au centre d'une bataille épique, celle pour la création et l'acceptation sur nos tablettes de fromages au lait cru, produit ici au Québec.

Invité de Mx Doré, Il a raconté son histoire sur les ondes de CJMD à Lévis. Son aventure vaudrait bien un documentaire tellement elle est extraordinaire, touchante, injuste, triste, créative, pleine de rebondissements. Écoutez son récit sur la guerre qu'il a livré à l'UPA (Union des producteurs agricoles) dans un seul but, offrir aux citoyens de meilleurs produits.

Lechevalier-Mailloux est un fromage au lait cru à pâte molle et à croûte lavée créé en 1998. Il a remporté les premiers prix dans toutes les catégories au Grand Prix des Fromages Canadiens en 1998, 1999 et 2000. Ce fromage fermier, produit à la ferme de Luc Mailloux, était fait d'un lait cru et entier issu donc de vaches d’un même troupeau, nourries exclusivement à l'herbe. (Source: Wikipédia).

Entendu à l’émission «Tailgate en attendant Ti-Guy» avec Max Doré sur les ondes de CJMD 96,9 FM à Lévis le 22 janvier 2018.


CJMD FM  La radio de Lévis CJMD FM La radio de Lévis
Membre depuis il y a presque 4 ans

24:42

248

Katherine Levac pourrait tout abandonner du jour au lendemain.
Publié il y a plus d'un an

27769

L'étoile montante de l'humour Katherine Levac a été touchée par une question de Catherine Perrin à la radio de Radio-Canada ce matin quand elle lui a demandé si elle avait encore l'idée de tout lâcher pour devenir une mère au foyer comme elle l'a déclaré parfois en cheminant dans sa jeune carrière.

Levac, qui provient d'un milieu franco-ontarien conservateur, soudée par des valeurs familiales s'est confiée: «Très belle analyse, très belle question, personne a vu ça jamais» a-t-elle d'abord déclaré, visiblement touchée par la question de Perrin. «En fait oui, c'est vraiment ça, c'est un fond pis longtemps je pense j'assumais pas» a dit celle qui démarre la tournée de son premier one woman show appelé «Velours» dès le 26 janvier.

«Moi là, on va se le dire, suis dans un bar le soir là, au Bordel, avec Julien Lacroix, Jay Du Temple, moi mes amis ont pas les mêmes aspirations personnelles, de se marier, d'avoir une famille, c'est comme si j'ai cessé de côtoyer des gens qui avaient ces aspirations là, puis tout allait bien, puis j'avais pas de problème avec ça, puis je me concentrais sur mon travail, puis pour faire ça, il faut que tu fasses que ça, il faut que ce soit ta priorité sinon, ça va pas fonctionner,...et là je pense que j'arrive au point dans ma vie ou je fais ¨Ah tu sais quoi, là je pense que je veux ça à nouveau¨, tout ce que j'avais toujours voulu, ce que j'avais toujours pensé faire. Quand tu es jeune tu dis, ¨ah moi quand je vais avoir 30 ans, c'est certain je vais avoir des enfants¨, puis c'est pas ça qui arrive pour personne finalement, mais la je me dis, tu sais quoi là, là je serais prête...à revenir à ça..

Concernant l'idée d'avoir d'élever une famille en conjuguant une carrière en humour en parallèle, Levac a dit ne pas avoir de modèle présentement qui lui fait penser que ce serait vraiment réaliste: «Peut-être que je vais être la première» a dit l'humoriste qui a avoué que ça l'angoissait d'y penser.

Entendu à l'émission Médium large avec Catherine Perrin sur Ici que Première la radio de Radio-Canada le 25 janvier 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

03:51

182

«Un 3e lien pour Québec dès le premier mandat» promet François Legault de la CAQ
Publié il y a plus d'un an

27766

Entendu à Première Heure avec Claude Bernatchez à Ici Première (106,3 FM Québec) la radio de Radio-Canada le 24 janvier 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

01:19

144

Fillion met Labeaume en garde...
Publié il y a plus d'un an

27760

«À Québec, il y a moins de gestes haineux per capita qu'ailleurs au pays. Le problème, c'est qu'on a un environnement sonore qui est un prisme déformant. La preuve, j'ai été réélu aux élections», a déclaré le maire, faisant référence à ces animateurs qui ont fait campagne contre lui, notamment Jeff Fillion. (Source Gabriel Béland La Presse 23 janvier 2018)

L'animateur de radio de Québec, qui pilote son émission sur JeffFillion.com et sur l'heure du midi à CHOI Radio X, n'a pas du tout compris pourquoi son nom s'est retrouvé dans cet article de La Presse qui rapporte les propos que le maire à tenu dans un point de presse pour dévoiler le calendrier des journées choisies pour souligner le premier anniversaire de la tuerie à la grande mosquée de Québec qui a fait 6 morts.

«Si Régis Labeaume et son entourage utilise encore mon nom, parce qu'il veut m'éliminer parce qu'il trouve que je fais opposition à son régime... Si jamais il essaie de faire le lien encore entre Jeff Fillion et un mouvement anti musulman quelconque dans la ville de Québec qui aurait pu provoquer une histoire à la mosquée de Québec, alors que c'est un sujet que je ne touche jamais, il est avertit, il y aura des papiers d'avocats qui vont arriver, je ne le tolère pas.» a dit Fillion sur un ton qui ne laissait aucun doute sur ses intentions.

«Monsieur se fait challenger sur ces histoires de transports, se fait challenger sur le 3e lien, se fait challenger sur la manière qu'il taxe etc...et il s'en va sur une tribune ou on est en train de vouloir passer un message d'amour à des gens qui ont été démolis par la tragédie qui s'est passé il y a un an, si ce gars-là est pas capable de faire la différence, il y a des avocats qui vont lui montrer qu'il y en a une...» a dit celui qui s'était présenté contre Labeaume dans la course à la mairie en 2009.

«Je vais le faire au nom de mes filles» a conclut FIllion.

Entendu sur JeffFillion.com avec Jeff Fillion, Nick et Gerry le 23 janvier 2018.


RPRE RPRE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

16:30

661

Labeaume pense que la radio qui le critique a peu d'influence «La preuve, j'ai été ré-élu...«
Publié il y a plus d'un an

27756

Le maire de Québec Régis Labeaume s'est fait demander dans un point de presse si il croyait que le climat avait changé dans sa ville un an après la tuerie à la mosquée de Québec qui a fait 6 morts.

Sa réponse a visé de façon plus ou moins maladroite les radios de Québec. «Statistiquement, il y a moins per capita de gestes haineux à Québec qu'ailleurs au pays» a d'abord dit le maire, tout en bifurquant dans sa réponse vers les radios de sa ville: «Le problème nous autres est qu'on a un environnement sonore... quelques radios qui porteraient notre message et ce que nous on pense [la population]. On appelle ça un prisme déformant, la preuve, j'ai été ré-élu aux élections» a expliqué le maire, dans le but de démontrer le peu d'influence qu'exercent les radios qui le critiquent.

Ces propos, diffusés sur les ondes de CHOI Radio X, ont rendu mal à l'aise l'animateur Denis Gravel dans son émission du retour: «Que du monde de Montréal fasse un lien entre les radios qu'ils n'écoutent pas et qui ne représentent par leurs valeurs, et des crimes ou il y a des gens qui meurent par balles, c'est profondément morons, mais c'est un manque de connaissance faut pas leur en vouloir. Que le maire de la ville icitte fasse la même chose, ça me donne vraiment le goût de dégueuler, pas de vomir, de dégueuler» a dit Gravel, visiblement étonné et écoeuré par les propos de son maire.

Des noms?

«Si il veut cibler des individus, ce serait peut-être le temps de commencer à les nommer» a dit l'animateur qui oeuvre depuis plus de 20 ans à la populaire radio parlée de Québec: «Parce que les radios de Québec on est une maudite gang là-dedans» a-t-il dit en nommant une série d'animateurs non reconnus pour des envolées oratoires sur les ondes... «Si le maire pense que les radios de Québec ont du sang sur les mains, il serait peut-être temps de commencer à nommer des noms, et des stations» a dit Gravel, qui se demande si le premier magistrat de la ville serait amer envers certains animateurs parce qu'ils questionneraient ouvertement certaines de ces décisions.

«Je cherche l'humilité de Régis Labeaume...si vous la croisez, prière de la ramener à l'hôtel de ville, le monsieur en a bien besoin.» a conclut l'animateur.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon, Martin Busuttil et Jean-Francis Blais le 22 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

05:37

383

TOURNÉE JUSTIN TRUDEAU: Entrevue avec Claude Bernatchez (Ici Première)
Publié il y a plus d'un an

27744

Entendu à Première Heure avec Claude Bernatchez à Ici Première (106,3 FM Québec) la radio de Radio-Canada le 18 janvier 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

11:12

163

TOURNÉE JUSTIN TRUDEAU: Entrevue avec Bouchard FM93
Publié il y a plus d'un an

27743

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission «Bouchard en parle» avec Sylvain Bouchard et Jean-Simon Bui et 18 janvier 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

10:38

533

TOURNÉE JUSTIN TRUDEAU: Entrevue avec CIHO FM Charlevoix
Publié il y a plus d'un an

27742

Dave Kidd, journaliste à CIHO dans Charlevoix, a rencontré le Premier ministre Justin Trudeau lors de sa tournée médiatique dans la région.

Sur le sommet du G7 dans Charlevoix:

«C'est sur que les chefs d'état sont constamment en visite les uns des autres, il y a des sommets un peu partout, je voudrais que l'accueil ici et l'atmosphère dans Charlevoix soit un peu décontractée pour les chefs d'état pas parce qu'ils ont besoin de vacances mais parce que quand on est en moment de franc parler on est à l'aise, on est bien entouré, on se sent bien, il y a des meilleures décisions, il.y a des meilleures conversations...» a dit le PM pour expliquer le choix de son gouvernement de tenir la rencontre dans cette région du pays le 8 et 9 juin 2018.

Entendu dans DEBOUT CHARLEVOIX avec Philippe Yaker à CIHO FM 96.3 dans Charlevoix (St-Siméon 88.1 - La Malbaie 105.9 - Baie-Saint-Paul 92.1 et Petite-Rivière-St-François 88.1) le 17 janvier 2018.


Radio EGO Radio EGO
Membre depuis il y a environ 11 ans

08:10

38

Jeff Fillion aimerait voir le passeport des journalistes qui critiquent les propos de Trump...
Publié il y a plus d'un an

27729

«Pourquoi voulons-nous tous ces gens qui viennent de ces pays de merde? (traduction libre de ¨shithole countries¨) aurait déclaré le président américain cette semaine en réunion parlant entre autres d'Haïti et de pays du continent africain, demandant du même souffle pourquoi dans l'immigration américaine il n'y avait pas plus de personnes en provenance du Danemark?

Ces propos ont bien sur fait réagir l'Amérique entière jusqu'ici au Québec ou plusieurs journalistes et commentateurs ont dénoncé les propos du président Trump, criant au racisme. propos qui ont été rapportés et non enregistrés précisons-le. D'ailleurs le président dit ne jamais avoir tenu ces propos. Ou est la vérité?

Vendredi midi, dans son émission à CHOI Radio X à Québec, Jeff Fillion a commenté les propos controversés de Trump disant que c'était un langage que monsieur tout-le-monde utilisait souvent pour décrire certains pays, et que si on veut des politiciens qui n'ont pas la langue de bois, il faudra se faire è ce genre de paroles.

Voici 10 citations de Jeff Fillion les propos de Donald Trump:

1- «Dire ¨pays de cul¨ ou ¨pays sous-développé¨, c'est la même chose»

2- «On a comme maquillé quelque chose pour rendre ça pas pire à l'oreille»

3- «Les médias québécois font beaucoup de couverture sur Donald Trump, il doit avoir de quoi là-dedans qui les énervent...»

4- «J'ai l'impression que la go-gauche, en utilisant des termes plus propres, utilise ça pour se donner bonne conscience»

5- «Le jour ou on va être conscient qu'on est entouré de pays de merde, dans notre immigration on va en tenir compte»

6- «Le but premier dans l'immigration est que les gens viennent pour nous aider»

7- «Trump est pas contre l'immigration, il est contre l'immigration illégale»

8- «Si quelqu'un dit qu'il est pour l'immigration illégale, on ne peut pas manger ensemble...»

9- «Tous les journalistes qui braillent sur les propos de Trump, je peux-tu voir votre passeport pour savoir ou vous allez en vacances?»

10- «C'est vraiment le clivage entre l'establishment politique et médiatique qui forment maintenant qu'un seul groupe contre le peuple, c'est pour ça qu'ils ne veulent pas avoir de populiste qui gagne des élections»

Entendu à CHOI Radio X dans FILLION avec Jeff Fillion, Doom Dumas, Nick et Gerry le 12 janvier 2018. (COGECO)


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

24:20

513

Et si les Golden Knights gagnaient la Coupe Stanley?
Publié il y a plus d'un an

27728

On peut sortir un gars de la radio mais sortir la radio d'un gars...

Mario Hudon, le «Gérant d'estrades», n'a pu se retenir plus longtemps et le voici de retour pour parler de sport ici même sur radioego.com.

Cette semaine, en compagnie d'Alain Dufresne, le «Gérant d'estrade» se questionne sur la possibilité de voir les Golden Knights gagner la Coupe Stanley à leur toute première année dans la LNH et des impacts que ça aurait pour la ligue et pour les autres équipes bien établies qui bâtissent leurs équipes un joueur à la fois souvent à coup de millions.

Vous avez beau penser que tout ça est utopique, nous vous rappelions qu'à la mi-saison, Vegas est l'équipe qui a le moins de défaite cette année à égalité avec le Lightning avec 10 et trône confortablement au premier rang de la conférence de l'Ouest.

Merci à l’École nationale de radio, le CRTQ (Le Collège radio télévision de Québec) et à Alain Dufresne pour avoir rendu possible la réalisation de cet enregistrement.


Gérant D'estrade Gérant D'estrade
Membre depuis il y a plus d'un an

17:06

119

logo radioego

radioego.com