Result for: #Bas du corps

Retour de l'expression «blessure au bas du corps»
Published 7 months

28449

Dans sa chronique aux «Amateurs de Sports» avec Jérémie Rainville au 98,5, le descripteur des matchs du Canadien au réseau Cogeco Martin McGuire, a expliqué tant bien que mal la nouvelle blessure à Carey Price et on a eu droit au retour de l'expression «blessure au bas du corps» largement utilisée la saison dernière.

Avec les trois matchs importants qui s'en viennent, on peut imaginer que c'est une blessure assez sérieuse.

Entendu le 27 décembre 2018 dans Les Amateurs de Sports au 98,5 FM avec Jérémie Rainville et le réseau des radios parlées de COGECO.


Le985RE Le985RE
Member since over 4 years

11:51

238

Ron Fournier a appris que la direction avait rencontré Carey...
Published over 1 year

27694

En grande discussion avec l’humoriste Philippe Laprise pour parler évidemment de... hockey, le populaire animateur Ron Fournier, de l’émission Bonsoir les sportifs au 98,5 FM à Montréal, lui a fait une confidence sur quelque chose qu’il avait entendu la journée même sur la direction du Canadien versus un des joueurs de l'équipe… vous devinez bien lequel...

«J’ai appris que Carey là, y’a compris que dans les derniers temps, ces agissements, pis on comprend un petit peu pourquoi il agissait comme ça parce qu’il était en tabarslaque parce qu’il y avait des rumeurs à son égard, là il a compris lui là que il va être fin là, il va être fin avec les médias, puis il va être gentil avec les partisans aussi, j’ai hâte de voir si il va le lever le maudit bâton au centre de la glace à sa prochaine victoire au Centre Bell, on va attendre le 2 janvier là mais en tout cas…aujourd’hui ce qu’on m’a dit là, c’est que là on lui a parlé, on lui a fait comprendre, t’as des grandes responsabilités mon amour mais là tu peux pas, pas toé… t’as pas le droit de faire ça… t’es tu d’accord, t’es tu content d’apprendre ça…?» A demandé Ron à son invité dans son Language aussi coloré….

Laprise a alors suggéré d’échanger Price, ce qui a signifié la fin de la conversation… dans un mélange de fou rires et de malaises… «T’es-tu en train de me dire que le Canadien est blessé au bas du corps au grand complet?» A terminé l’humoriste, dans cette émission annonçant le grand congé des fêtes se voulant quand même assez légère mais dans laquelle l’animateur a quand même réussi à passer son message... pardon le message de la haute direction… Carey a été rencontré.

Entendu Le 21 décembre 2017 dans Bonsoir les Sportifs avec Ron Fournier au 98,5 FM et le réseau des radios parlées de COGECO.


Le985RE Le985RE
Member since over 4 years

03:39

1127

CH en déroute: «Faut être jugé sur les gestes qu’on pose et sur les résultats de l’équipe» —Serge Savard
Published over 1 year

27572

Un des plus grand défenseur de l’histoire du Canadien et le dernier directeur général de l'équipe a avoir remporté une Coupe Stanley; Serge Savard, était l’invité de Mario Langlois hier à l’émission Les Amateurs de Sports au 98,5 FM. Il a parlé très ouvertement de la situation actuelle du tricolore, une situation qui inquiète beaucoup ceux qui suivent les activités de l'équipe depuis le début de la saison.

10 phrases marquantes de la rencontre entre Serge Savard et Mario Langlois:

1- «J’ai toujours dis que les Nordiques nous ont rendu meilleurs comme organisation parce qu’ils nous ont fait travailler deux fois plus fort»

2- «J’ai gagné deux Coupes Stanley comme gérant générale et je me suis fait congédier après 4 matchs en début de saison»

3- «Carey Price, pendant des années, l’organisation s’est pourfendu à dire qu’il était le meilleur gardien de la planète, pis on l’a payé 10 millions par année, pis aujourd’hui, ben, c’est comme si on savait rien, tu sais, je commence à être tanné, bas du corps, haut du corps, on est pas au courant de rien, je pense que le monde mérite d’être informé…»

4- «En 1986… je me suis aperçu qu’il y avait une rébellion à l’intérieur du club, tout le monde voulait la tête de Jean Perron, je me suis assis avec 8 ou 9 de mes vétérans… pis je leur ai dit qu’ils étaient pas question de mettre Jean Perron à la porte pis que c’était à eux autres de décider si ils voulaient jouer ou pas jouer ou qu’ils s’en aillent chez-eux…plus tard on a gagné la Coupe Stanley»

5- «Il se passe des choses…il faut identifier le problème et après ça, il faut le régler!»

6- «Cette année, on avait deux gars là, nos deux meilleurs joueurs de l’équipe l’an passée, y’en a un qui s’appelait Markov, pis l’autre Radulov, ces deux-là voulaient jouer à Montréal pis on a réussi à les faire signer ailleurs…»

7- «Un moment donnée, tu peux pas reconstruire une défensive en une fin-de-semaine là…»

8- «Le monde ont le droit de huer…c’est eux autres qui paient pour entrer pis qui reçoivent une augmentation sur leurs billets de saison»

9- Concernant la direction: «Ils ont tous des contrats jusqu’en 2022, c’est fatiguant la…»

10- «Quand on a envoyé Subban qu’est-ce qu’on a dit? ¨On a besoin de leadership y’a pas de leader sur cette équipe là¨. Moi je me rappelle que Subban avait battu les Bruins de Boston presqu’à lui seul dans une série, mais on a été chercher Weber, j’ai rien contre Weber, on était sensé faire un pas en avant, pis d’être de beaucoup supérieur, pis d’aller chercher un leadership qu’on avait pas, ben ça s’est pas matérialisé là…Weber, Canadien est pris avec un contrat de 16-17 millions par année»

11- «Ce que j’ai pas aimé… quand un recruteur dit, c’était pas mon choix parce que ça s’est avéré un mauvais choix, je trouve ça cheap shot un peu»

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission Les Amateurs de Sports avec Mario Langlois le 20 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 4 years

23:03

665

logo radioego

radioego.com