Résultat pour: #Billets

6 voitures de police nécessaires pour assurer la sécurité de Jérémy Gabriel!
Publié il y a environ un an

28059

Le promoteur Karl-Emmanuel Picard de la salle de spectacle l'Anti à Québec, a du faire appel à la police pour expulser des clients qui proféraient des insultes à Jérémy Gabriel dans l'attente de son concert vendredi soir dernier.

Sur les ondes du FM93 ce matin, Picard a expliqué que 4-5 individus qui avaient payé leur billets d'entrée pour spécifiquement voir chanter Gabriel, proféraient des propos très haineux envers Gabriel, sa mère et les handicapés en général. «L'attardée arrives-tu? C'est long estie!» auraient dit les individus en attendant Gabriel. «Sa pute de mère es-tu là?» auraient aussi dit les personnes qui commençaient à être intoxiquées alors que les grands-parents du chanteur étaient sur place.

Le promoteur a eu peur pour la sécurité de Jérémy, «c'était pas les crayons les plus aiguisés de la boite». Après avoir lui-même sortit les indésirables, leur expliquant que leur comportement étaient inacceptables, ils ont insisté pour réinsérer l'établissement et il a donc été obligé d'appeler la police, 6 auto-patrouilles ont alors été nécessaires pour disperser les individus.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission «Bouchard en parle» avec Sylvain Bouchard, Elisabeth Crête et Jean-Simon Bui le 9 avril 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

09:50

284

Roy avec le CH: «Pour vendre des billets, c'est du bonbon, pour les résultats c'est une autre affaire» dit Dany Dubé
Publié il y a environ un an

28038

Au micro des Amateurs de sports avec Mario Langlois, Dany Dubé, l'analyste des matchs du Canadien à la radio, est resté plutôt froid à l'idée de la venue éventuelle de Patrick Roy au deuxième étage chez le Canadien. «Pour vendre des billets, c'est du bonbon, pour les résultats c'est une autre affaire» a-t-il sèchement laissé tomber.

Dubé a motivé ses propos en se rappelant du passage de Roy comme coach de l'Avalanche du Colorado, qui s'est terminé un peu en queue de poisson. «Un moment donné, tu peux pas non plus ramener des gars du passé en espérant que ça va tout changer» a expliqué Dany Dubé, qui a ajouté que Roy ne pourra pas tout faire car les problèmes du CH se trouvent à plus d'un niveau.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal et le réseau des radios parlées de Cogeco à l'émission Les Amateurs de Sports avec Mario Langlois le 29 mars 2018.


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

06:14

7080

«J'aurais aimé parlé plus souvent aux médias quand j'étais à Montréal» —Jacques Martin
Publié il y a environ un an

28037

L'ex-coach du Canadien Jacques Martin, maintenant assistant entraineur des Penguins, a parlé sur les ondes du 91,9 SPORTS du départ de Donald Beauchamp cette semaine qui occupait le poste de vice-président principal des communications de l'équipe depuis 25 ans.

Questionné sur la latitude qu'il avait en tant que coach du CH pour parler aux médias en dehors des points de presse, Martin a affirmé que l'approche du Canadien était différente de cette des autres équipes auxquelles il a évolué comme les Sénateurs ou c'était l'opposé a-t-il dit en ajoutant «on devait vendre des billets à Ottawa, essayer de remplir le stade» a-t-il dit pour justifier sa présence plus régulière dans les médias à ce moment.

«C'est sur qu'à Montréal, j'aurais aimé personnellement parler plus souvent [dans les médias] ça aide à l'image de l'équipe, ça aide aux gens de pouvoir comprendre les personnes en poste qui ont souvent des décisions difficiles à prendre, de connaitre un autre côté de ton directeur général, de ton entraineur...» a dit Martin qui a expliqué qu'à Pittsburgh, les coachs faisaient régulièrement des interventions dans les médias.

Puis Enrico Ciccone a demandé à Martin de façon ironique si il y avait des gens qui l'avait empêcher de parler dans les médias alors qu'il était avec le Canadien. Martin a répondu avec toute sa sagesse et sa diplomatie en disant que malgré que personne l'empêchait de le faire, que les demandes étaient plutôt dirigées à l'organisation, donc une étage plus haut que lui à l'époque et qu'il respectait ces façons de faire en tant qu'employé du tricolore à ce moment.

En gros, Montréal n'avait pas à remplir l'aréna, et à aller chercher de nouveaux fans via les médias, contrairement à des marchés plus petits pour le hockey comme Ottawa ou Pittsburgh, et disons-le, la plupart des autres marchés de la LNH.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 30 mars 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a presque 4 ans

06:13

9813

Retour des Nordiques? Voici ce que le maire de Québec en pense aujourd'hui...
Publié il y a plus d'un an

27954

Cette semaine, le groupe J'ai ma place a mis fin à ses activités en signant un dernier chèque de 460 000 $ à la Ville de Québec. Cet argent provient de citoyens pour obtenir une forme de priorité sur des billets fictifs pour des événements fictifs dans un amphithéâtre fictif qui s'est finalement concrétisé avec le Centre Vidéotron. Le groupe lancé par le comptable Mario Bédard a fini par contribuer pour 17 millions $ à la construction de l’amphithéâtre et l'argent résiduel servira à bonifier le parc entourant celui-ci.

Lors de la conférence de presse cette semaine annonçant la fermeture des livres de l'initiative lancé en 2008, les journalistes ont demandé au maire Labeaume présent si il croyait encore au retour éventuel d'une équipe de la LNH à Québec après toutes les déceptions vécues depuis quelques années. Sa réponse laisse place à beaucoup d'interprétation, mais il ne marchait pas au plafond, si vous voulez une image...

Texte sur le sujet dans le Journal de Québec ici.

Audio entendu sur les ondes de CHOI Radio X le 7 mars 2018.


Radio EGO Radio EGO
Membre depuis il y a environ 11 ans

00:33

5045

L'équipe de Seattle dans la LNH serait annoncée en juin prochain...
Publié il y a plus d'un an

27937

Geoff Baker est montréalais d'origine mais vit maintenant à Seattle ou il est chroniqueur pour le Seattle Times. Hier, il était en entrevue avec Ron Fournier et a donné son avis sur la venue d'une équipe dans sa ville après avoir parlé à Bill Daly, l'adjoint de Gary Bettman, commissaire de la Ligue Nationale de Hockey.

Cette semaine, Un groupe voulant attirer la LNH à Seattle dit avoir reçu 25 000 dépôts pour des billets de saison en une heure et quart. Le groupe Oak View a fait savoir que l'objectif initial de 10 000 dépôts avait été atteint en 12 minutes. Les dépôts étaient de 500 $ ou de 1000 $. Le total dépassait 26 000 dépôts après deux heures. Rappelons qu'en décembre dernier, la ville de Seattle avait approuvé des rénovations de 600 millions au KeyArena. Les travaux devraient débuter avant la fin de l'année.

Le journaliste a admis avoir parlé au numéro deux de la LNH Bill Daly récemment et à la question de Ron sur les chances de Seattle d'avoir une équipe, «100%» a dit sans hésiter Baker qui a ajouté être très confiant de voir une équipe débarquer à Seattle et que la ligue allait possiblement l'annoncer en juin prochain lors de la réunion des gouverneurs. Des rumeurs courent que les droits pour adhérer au circuit soient d'environ 650 millions.

Entendu le 1 mars 2018 dans Bonsoir les Sportifs avec Ron Fournier au 98,5 FM et le réseau des radios parlées de COGECO.


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

09:26

2626

Face à l'indifférence de Bettman, Québec pourrait se tourner vers la KHL
Publié il y a plus d'un an

27779

Les gens de Québec commencent, avec raison, à se sentir offusqués à force de se faire ignorer par la LNH dans leur objectif d'obtenir à nouveau une équipe de la LNH avec la construction du Centre Vidéotron alors que Gary Bettman ne cesse de faire de l'oeil à d'autres villes qui ne sont pas reconnus pour leur attrait particulier envers notre sport national.

L'équipe du matin à CHOI Radio X, dirigée par Dominic Maurais, a soulevé l'hypothèse de la KHL pour Québec ce matin un peu avec humour, mais pourquoi pas quand on y réfléchit. «Je pense que tu envoies tellement un gros statement, tout le monde va parler de ça en Amérique du nord, un club de la KHL qui débarque pour mettre la marde avec la NHL» a dit Jean-Clôde, son co-animateur. «10-12 québécois solides, dans une ligue en santé, une genre de KHL le fun, north-america division» a suggéré Maurais.

Pensez-vous que tout ceci est loufoque ou sérieux?

La KHL c'est 27 équipes réparties principalement en Russie mais aussi dans 6 autres pays dont une équipe en Chine. Les dirigeants de la ligue disent vouloir se rendre à 32 équipes via de futurs expansions. La masse salariale actuellement tourne autour de 20 millions de dollars canadiens par équipe. Le prix unitaire des billets varient entre 15 et 75$ canadien par match.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «Maurais Live» avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet et Dan Gravel le 29 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

06:22

199

CH en déroute: «Faut être jugé sur les gestes qu’on pose et sur les résultats de l’équipe» —Serge Savard
Publié il y a plus d'un an

27572

Un des plus grand défenseur de l’histoire du Canadien et le dernier directeur général de l'équipe a avoir remporté une Coupe Stanley; Serge Savard, était l’invité de Mario Langlois hier à l’émission Les Amateurs de Sports au 98,5 FM. Il a parlé très ouvertement de la situation actuelle du tricolore, une situation qui inquiète beaucoup ceux qui suivent les activités de l'équipe depuis le début de la saison.

10 phrases marquantes de la rencontre entre Serge Savard et Mario Langlois:

1- «J’ai toujours dis que les Nordiques nous ont rendu meilleurs comme organisation parce qu’ils nous ont fait travailler deux fois plus fort»

2- «J’ai gagné deux Coupes Stanley comme gérant générale et je me suis fait congédier après 4 matchs en début de saison»

3- «Carey Price, pendant des années, l’organisation s’est pourfendu à dire qu’il était le meilleur gardien de la planète, pis on l’a payé 10 millions par année, pis aujourd’hui, ben, c’est comme si on savait rien, tu sais, je commence à être tanné, bas du corps, haut du corps, on est pas au courant de rien, je pense que le monde mérite d’être informé…»

4- «En 1986… je me suis aperçu qu’il y avait une rébellion à l’intérieur du club, tout le monde voulait la tête de Jean Perron, je me suis assis avec 8 ou 9 de mes vétérans… pis je leur ai dit qu’ils étaient pas question de mettre Jean Perron à la porte pis que c’était à eux autres de décider si ils voulaient jouer ou pas jouer ou qu’ils s’en aillent chez-eux…plus tard on a gagné la Coupe Stanley»

5- «Il se passe des choses…il faut identifier le problème et après ça, il faut le régler!»

6- «Cette année, on avait deux gars là, nos deux meilleurs joueurs de l’équipe l’an passée, y’en a un qui s’appelait Markov, pis l’autre Radulov, ces deux-là voulaient jouer à Montréal pis on a réussi à les faire signer ailleurs…»

7- «Un moment donnée, tu peux pas reconstruire une défensive en une fin-de-semaine là…»

8- «Le monde ont le droit de huer…c’est eux autres qui paient pour entrer pis qui reçoivent une augmentation sur leurs billets de saison»

9- Concernant la direction: «Ils ont tous des contrats jusqu’en 2022, c’est fatiguant la…»

10- «Quand on a envoyé Subban qu’est-ce qu’on a dit? ¨On a besoin de leadership y’a pas de leader sur cette équipe là¨. Moi je me rappelle que Subban avait battu les Bruins de Boston presqu’à lui seul dans une série, mais on a été chercher Weber, j’ai rien contre Weber, on était sensé faire un pas en avant, pis d’être de beaucoup supérieur, pis d’aller chercher un leadership qu’on avait pas, ben ça s’est pas matérialisé là…Weber, Canadien est pris avec un contrat de 16-17 millions par année»

11- «Ce que j’ai pas aimé… quand un recruteur dit, c’était pas mon choix parce que ça s’est avéré un mauvais choix, je trouve ça cheap shot un peu»

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission Les Amateurs de Sports avec Mario Langlois le 20 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

23:03

665

«C'est tu un stunt pour vendre des billets votre affaire?» A demandé Paul Arcand à l'humoriste Guy Nantel qui a reçu des menaces de mort!
Publié il y a plus d'un an

27503

Invité pour parler des menaces de mort dont il a fait l'objet dans les derniers jours et de son conflit avec Alice Paquet qui s'est propagé largement sur les réseaux sociaux suite aux premières représentations de son nouveau spectacle, l'humoriste Guy Nantel s'est fait demander par l'animateur Paul Arcand si toute cette mise en scène n'était pas un «stunt» pour vendre des billets? «C'est quoi cette question-là Paul?» a répondu l'humoriste à l'animateur qui a tenu à souligné que la controverse correspondait à la première de sa rentrée à Montréal. Entendu sur les ondes du 98,5 à Montréal dans l'émission Puisqu'il Faut se Lever le 7 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

07:46

1804

Réjean dévoile quel est le coût d'impression des billets de saison du CH qu'il paie 352$ la paire pour une copie papier.
Publié il y a plus d'un an

27311

Entendu au FM93 dans Bouchard en parle. avec Sylvain Bouchard (COGECO MEDIA) le 16 octobre 2017.


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

03:31

268

«Pour avoir des billets en cartons, on m'a facturé 352$ [...] by the way ils te facturent 5$ pour l'application, chaque ticket!» —Réjean Tremblay
Publié il y a plus d'un an

27306

Dans Bouchard en parle, Réjean Tremblay en a long à dire sur le nouveau prix des billets de saisons des Canadiens de Montréal et le fait que pour la première fois, le Centre Bell n'est pas plein lors des matchs locaux. Entendu au FM93, Bouchard en parle. COGECO MEDIA. 16 octobre 2017.


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

15:28

435

logo radioego

radioego.com