Résultat pour: #Finance

Entrevue intégrale du PM Philippe Couillard dans Maurais Live à CHOI
Publié il y a environ un an

28211

Cette semaine, le premier ministre du Québec Philippe Couillard est allé faire son tour à CHOI Radio X pour une entrevue avec Dominic Maurais dans la course aux élections provinciales de l'automne prochain alors qu'il visera un deuxième mandat à la tête de la province pour le Parti Libéral.

On a eu droit à de très bon échange alors que le PM a défendu un bilan quand même très contesté. Parmi les sujets discutés; l'état des finances au Québec, Alexandre Taillefer, le 3e lien à Québec et le dossier Simons.

Soulignons le très bonne préparation de l'animateur dans ses questions et le calme olympien du PM dans ses réponses...

Entendu sur les ondes de CHOI Radtio X à Québec dans l'émission Maurais Live avec Dominic Maurais, Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet, Dan Gravel et Laurent Gaulin le 6 juin 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

18:16

271

McSween offre aux épiceries de concurrencer Goodfood!
Publié il y a plus d'un an

28132

Goodfood, Chefs Plates, Cook It, Miss Fresh, les services de boîtes repas sont de plus en plus populaires avec nos horaires de fou. Pierre-Yves McWeen, chroniqueur de finances personnelles, explique comment les épiceries devraient offrir ce même service à un coût moindre tout en augmentant leur fidélisation.

Pas bête comme analyse. C'est vrai que les boîtes repas peuvent revenir cher, malgré qu'il y a en général pas de perte, mais acheter tout à la pièce est aussi plus dispendieux. McSween suggère que les grandes épiceries pourraient offrir un même type de service pour attirer leurs clients dans ce secteur de l'alimentation très compétitif.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission «Bouchard en parle» avec Sylvain Bouchard, Elisabeth Crête et Jean-Simon Bui le 1 mai 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

05:09

142

BUDGET 2018: «Vulgaire crosseur à cravate et au beau langage» dit Doc Mailloux à Leitao
Publié il y a plus d'un an

28027

Le budget déposé par le ministre des finances Carlos Leitao a mis le feu aux poudres du Doc Mailloux ce matin alors qu'il a critiqué le crédit d'impôts de 1 500$ offert aux personnes de 65 ans et plus qui gagnent 33 000 dollars qui proviendrait selon lui de sa poche, alors qu'il a souligné à nouveau s'être fait soutirer 65 000$ d'impôts à la source par les deux paliers de gouvernements en 2017.

«La question que j’aurais eu pour Carlos; est-ce que le même d’impôt s’applique pour quelqu’un qui fait 100 000 de plus...? Ou si ce crédit là lui ai retiré. Maintenant, si j’ai droit à ce 1500 $ de crédit d’impôt parce que j’ai 69 ans, je vous le dis carrément; Carlos tu peux te le fourrer là je pense ton 1 500 dollars, vulgaire crosseur à cravate et au beau langage, j'suis de mauvaise humeur à matin. Moi je veux bien qu'on mobilise les petits vieux, comme main-d’œuvre là parce qu'on manque avec les immigrants, mais écoute à l'âge que j'ai avec une patte là, il me semble qu’on devrait dire Mailloux, c'est le fun que tu travailles à 69 ans on va t’en laisser une galette... les voleurs ils m’ont ils m’ont volé 65 000 dollars retenus à la source en 2017, maudite race, pis là après ça ils se permettent de venir saupoudrer mon 65 000, bandits à cravate!» a vociféré le psychiatre qui pratique toujours malgré son âge en plus de faire de la radio quotidiennement.

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 28 mars 2018. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

04:12

675

Conflit PLQ vs CAQ sur l'immigration: Boucar Diouf ramasse le PM Philippe Couillard!
Publié il y a plus d'un an

28013

En entrevue au 98,5 cette semaine avec Paul Arcand, l'humoriste-conteur originaire du Sénégal Boucar Diouf, s'est attaqué au PM Philippe Couillard concernant sa récente sortie envers le chef de la CAQ François Legault sur ses positions sur l'immigration. Sans endosser directement les propos de Legault, Diouf a dit que c'était des choses qui se faisaient ailleurs: «Ce que je refuse, c'est qu'on dise aux gens vous n'avez pas le droit de parler de ces débats-là. Ce sont des débats qui se font dans toutes les démocraties libérales de la planète. On parle de la place de l'immigration, on parle de comment faire pour favoriser le vivre ensemble, mais quand chaque fois quelqu'un aborde ces sujets, l'autre se lève pour dire toi t'es raciste, t'es un xénophobe. François Legault, M. Couillard le connait, ça fait 20 ans qu'il le voit en politique, il sait que Legault n'est pas quelqu'un de raciste» a dit Boucar, reconnu pour son franc parler.

Rappelons les propos qui ont tout déclenché entre le PLQ et la CAQ:

«Le type de nationalisme que la CAQ propose est, à mon avis, un nationalisme basé sur l’ethnicité. Je n’ai pas peur de le dire, c’est ce que c’est. Ils voient la majorité francophone comme étant assaillis par tous ces étrangers.» Ces propos du ministre des Finances du gouvernement Couillard, Carlos Leitao, avaient mis le feu aux poudres du chef de la CAQ François Legault.

Le chef de la Coalition avenir Québec est par la suite devenu très en colère à la suite des propos du premier ministre sur ses positions en matière d'immigration. Philippe Couillard avait qualifié de «déplorables» et «rétrogrades» les paroles du chef de la CAQ. François Legault l'a accusé de déformer ses intentions.

«Depuis des années, certains partis politiques, dont la CAQ, font du racolage pour dire aux gens : "Nous, on est contre les étrangers, les immigrants. Si vous votez pour nous, c’est ça qui va arriver" », avait lancé Philippe Couillard dans une critique des positions caquistes sur l'immigration.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 22 mars 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

01:48

275

Projet de Tramway à Québec: Lehouillier charge Labeaume et les Libéraux!
Publié il y a plus d'un an

27989

L'annonce d'un méga projet structurant de transport en commun du maire de Québec Régis Labeaume flanqué du premier ministre Philippe Couillard au coût de plus de 3 milliards pour sa ville a pris un peu tout le monde par surprise vendredi. Par contre, nul ne fut plus surpris que le maire de Lévis Gilles Lehouillier qui, en entrevue sur les ondes de CHOI Radio X, a dévoilé une sorte de politique à deux vitesse mis en place par le gouvernement dans lequel il se sent totalement exclus!

Le maire de Lévis en avait gros sur le coeur et on sent que cette histoire est loin d'être finit.

«Imaginez-vous, que notre premier ministre lui-même ne sait même pas qu'on a déposé en bonne et due forme un projet structurant, une demande de financement pour une étude pour le transport en commun à Lévis en juin 2017...un projet de transport structurant comme à Québec, il coûte pas 3 milliards il coûte entre 75 et 90 millions. On a déposé ça en juin, on est maintenant rendu au mois de mars, on a jamais eu de réponse.On arrive en campagne électorale municipale, personne parlait du tramway sauf Madame Guérette, tout à coup on arrive on dépose un projet en un mois et demi 3 milliards, tout est réglé, tout est canné. On a comme un gouvernement à deux vitesses, puis ça là, ça commence à se répandre de plus en plus dans les régions.Imaginez-moi ma surprise d'entendre le premier ministre qui dit, il faudrait peut-être que la ville de Lévis dépose un projet. Cherchez l'erreur là

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec à l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon et Jean-Francis Blais le 16 mars 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

23:16

211

Fonds pour attirer les femmes sur la construction: le Doc s'emporte!
Publié il y a plus d'un an

27922

Le ministre des Finances Bill Morneau a présenté mardi un budget écrit à l'encre rouge, principalement axé sur l'égalité hommes-femmes.

Dans le budget de 2018, le gouvernement double les placements professionnels pour les jeunes dans le cadre du programme Emplois d’été Canada en 2019-2020, en fournissant de nouveaux fonds pour moderniser la Stratégie emploi jeunesse et en instaurant une nouvelle Subvention incitative aux apprentis à l’intention des femmes, un projet pilote sur cinq ans qui fournit une somme maximale de 6 000 $ sur deux ans aux femmes qui choisissent un métier Sceau rouge à prédominance masculine. Cette mesure, jumelée à la Subvention à l’achèvement de la formation d’apprenti, accordera jusqu’à 8 000 $ aux femmes qui achèvent leur formation d’apprenti dans ces métiers, lesquels sont souvent mieux rémunérés. 

Ce matin, le Doc Mailloux s'est un peu emporté en commentant cette mesure décrite dans le budget du ministre Morneau. «J'ai hâte de voir des femmes mettrent du bardeau d'asphalte sur les couvertures des nouvelles constructions les 21 et 22 décembre...c'est ça l'égalité homme-femme» a dit le psychiatre.

Entendu sur les ondes du 107,7 FM en Estrie dans l’émission «Que l'Estrie se lève» avec Steve Roy le 28 février 2018 (COGECO).


Le1077RE Le1077RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

05:46

454

Zambito suspend sa collaboration avec l'UPAC: «Tant que le ménage ne sera pas fait»
Publié il y a plus d'un an

27847

Lino Zambito, ex-témoin vedette de la commission Charbonneau, est suspecté d'être mêlé aux fuites d'informations concernant l'enquête sur le financement du Parti libéral du Québec. Ce matin, il est venu se défendre au micro de Alain Gravel à Radio-Canada.

«On a l'impression, à vous suivre, que vous êtes parti littéralement en croisade contre Robert Lafrenière... vous êtes proche de Guy Ouellet, qui on le sait est en guerre ouverte contre M. Lafrenière» lui a dit l'animateur Alain Gravel. «Moi je ne suis pas en guerre contre M. Lafrenière, moi je n'aime pas la façon que l'UPAC fonctionne. Je collabore avec eux, on essaie de me discréditer...moi on se le cachera pas, j'ai mis ma vie en danger pour témoigner contre certaines personnes... puis je pense que vous l'avez vu Québec j'étais sous protection...puis ceux qui ont mis les fuites dans les médias, il faut qu'il soit amené devant la justice» a dit celui qui dit suspendre sa collaboration avec l'UPAC «Jusqu'à ce que le ménage ne soit pas fait à la haute direction...mais je vais collaborer dans les procès en cours...» a dit Zambito.

Entendu dans Gravel le matin avec Alain Gravel sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 12 février 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a presque 4 ans

01:46

92

Débat Nadeau-Dubois vs Maurais sur la fin du financement des écoles privées
Publié il y a plus d'un an

27824

Québec solidaire a annoncé son désir de mettre fin au financement public des écoles privées. Le parti affirme que sa promesse d’abolir le financement public des écoles privées entraînera des économies de près de 100 millions de dollars annuellement. Un chiffre contesté par la Fédération des établissements d’enseignement privés.

Cette proposition politique a produit un débat houleux ce matin sur les ondes de CHOI Radio X à Québec entre l'animateur Dominic Maurais et Gabriel Nadeau-Dubois de Québec Solidaire.

Qui selon vous est sorti grand gagnant de ce débat?

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission Maurais Live avec Dominic Maurais le 6 février 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

15:11

364

ANDRÉ ARTHUR «Les meilleurs moments»: Épisode 1: Walter Sieber
Publié il y a plus d'un an

27814

RadioEGO rend hommage à l'homme de radio qu'est André Arthur en cinq segments audio marquants qui auront contribué à lui attribuer le titre de «Roi Arthur» pendant de nombreuses années sur les ondes radiophoniques d'une des villes en Amérique qui a fait de la radio son médium favori et ses animateurs, ses idoles!

Réduire une carrière de plus de 40 ans à la radio par quelques propos controversés comme bien des journalistes ont tenté de le faire depuis l'annonce de la fin du contrat de l'animateur de 74 ans à BLVD.fm récemment, c'est un peu facile et surtout non réaliste.

Chez RadioEGO, nous reconnaissons le grand communicateur qu'il a été, qu'il est encore. Nous soulignons qu'il a été numéro 1 à la radio de Québec sur une période s'étalonnant sur plus de 30 ans, un marché ou ce média est roi et ou la réussite n'est pas donnée, il faut plutôt aller la chercher en séduisant des auditeurs qui ont toujours eu beaucoup de choix dans la capital.

«Y'a-t-il quelqu'un qui connaît l'avenir dans tous ceux qui nous écoutent présentement? Personne» a résumé André Arthur en entrevue à Radio-Canada après qu'on lui ait demandé si il pensait faire un [autre] retour. Arthur a toujours prétendu, avec raison, être un polémiste: «Un polémiste est un écrivain ou un journaliste ridiculisant en principe avec panache et esprit.». Tu ne fais pas ce genre de radio sans nager si ce n'est qu'un peu dans la controverse. Comme tu ne fais pas d'omelettes sans... Vous connaissez la suite?

Épisode 1 : Walter Sieber

Cet extrait se situe en 1995. La ville de Québec, dirigée par le maire Jean-Paul Lallier, essaie très fort de faire rêver ses citoyens en posant sa candidature pour l'obtention des Jeux Olympiques de 2002. Les «influenceurs» se font aller dans les médias. Personne ne peut chiffrer les véritables coûts de l'opération, on mise plutôt sur le rêve de voir Québec rayonner. La radio est au centre du débat, mais une voix s'élève contre, celle d'André Arthur qui jour après jour essaiera d'avoir des réponses des autorités et remets en doute par le fait même les propos de plusieurs rêveurs. Arthur est au sommet de sont art et des cotes d'écoutes. La ville rêve mais si Arthur avait raison de s'opposer si fort au projet? Se demandent plusieurs citoyens à l'écoute, coincés entre le rêve confortable et la dure réalité.

Walter Sieber, avec son accent exotique, était le vice-président des sports pour la candidature olympique de Québec 2002. Ce matin frisquet de février en 1995, il tentera d'expliquer à l'animateur en ondes à CHRC 80, la descente en ski, la discipline reine des Olympique d'Hiver, qui aurait lieu à la Petite-Rivière-St-François, dans Charlevoix. Cette entrevue sera par la suite reconnue comme celle qui aura possiblement mis fin au rêve Olympique québécois. Les citoyens se sont alors rendu compte du non sérieux de toute l'aventure. Quelques mois plus tard, la population, rassemblée en grand nombre à place d'Youville, attendra avec impatience le dévoilement des votes du CIO. Québec terminera 4ème avec 7 votes, 54 votes seront attribués à Salt Lake City, en pleine controverse de financements douteux (pots-de-vins) dévoilés au monde entier par la suite et remettant même en doute tous ceux qui gravitent mondialement autour du mirage Olympique.

(Ce segment est un montage, l'entrevue originale a possiblement duré près de 30 minutes. Si jamais vous l'avez en votre possession info@radioego.com)


Radio EGO Radio EGO
Membre depuis il y a environ 11 ans

04:27

1223

Téo Taxi: «Le mirage vert ne peut pas mourir»  —Jeff Fillion
Publié il y a plus d'un an

27772

Un article du Prince Arthur Herald publié mercredi laissait sous-entendre qu'il y aurait des problèmes majeurs de financement chez Téo Taxi, une entreprise qui souhaitait pourtant atteindre la rentabilité en 2017. Téo Taxi a tenté sans succès d'attirer de nouveaux investisseurs européens et nord-américains pour l'aider à soutenir son modèle de transport urbain électrique a-t-on pu lire dans un autre article cette fois de La Presse.

Le fond de capital de risque d'Alexandre Taillefer, qui est derrière Taxelco, la société exploitante de Téo, a reçu une seule offre formelle de financement : celle d'un groupe formé de ses partenaires actuels, soit la Caisse de dépôt et placement du Québec, le Fonds de solidarité FTQ et Fondaction de la CSN. La clôture de cette opération de 17 millions est prévue la semaine prochaine, a-t-on pu apprendre dans ce même article de La Presse publié le 26 janvier.

Jeff Fillion a fait le tour de la question dans son émission ce midi à CHOI Radio X et a encensé l'article du Prince Arthur Herald: «Ça a pris ça pour réveiller les autres grands médias» a dit Fillion. «On ne vous en parlerait pas si c'était une compagnie privée, on aurait même de la peine...mais on a mis 25 millions de l'argent du monde là-dedans, dans une business qui a aucun sens... Le ¨mirage green¨ ne veut pas dire agir en imbécile avec l'argent du monde...on peut essayer le plus possible d'être green...Au lieu de donner notre argent à des gens dans le besoin, on la donne à des gens ben plein» a dit l'animateur qui a tenté tant bien que mal de comprendre la logique derrière le financement de l'entreprise montréalaise.

«C'est un modèle qui ne peut pas marcher, mais là on ne pouvait plus dire un mot...on était pris en otage, il y avait comme une nouvelle coqueluche, qu'on ne connaissait pas, et la nouvelle coqueluche était à fleur de peau. Si tu disais une affaire sur la nouvelle coqueluche, elle te menaçait de poursuite...je trouvais ça plate qu'on se soit retenu alors qu'on a 25 millions de notre argent au ¨bat¨. Il fallait faire attention parce que la coqueluche est fragile. Le mirage vert ne peux pas mourir.» a dit Fillion qui a ajouté que le gouvernement ne veut pas que ça meurt, soulignant l'échec d'une tentative de financement de la part de Téo Taxi lancée à 130 parties au Canada, aux États-Unis et en Europe dont 50 ont reçu la documentation.

«Ça va arrêter quand?» a dit l'animateur de l'émission du midi à Radio X en parlant des 17 millions supplémentaires d'argent publique encore promis à l'entreprise de Taxis électriques. «Pour moi c'est pas légal de prendre notre argent puis de dire qu'il faut aider une entreprise d'un gars qui est supposément millionnaire...qu'il prenne son cash...ses propres millions» a suggéré Jeff Fillion.

Entendu à CHOI Radio X dans FILLION avec Jeff Fillion, Doom Dumas, Laurence, Nick et Gerry le 26 janvier 2018. (COGECO)


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

11:08

525

logo radioego

radioego.com