Résultat pour: #Gros

Quand Christiane Charette et Julie Snyder mangent ensemble...
Publié il y a 5 mois

28451

C'est un concept très intéressant que présente Ici Première durant la période des fêtes; 2 personnalités qui prennent un repas ensemble, le tout enregistré et présenté à la radio dans un condensé d'une heure. Place aux confidences!

Pour la dernière émission de la série, c'est Christiane Charette et Julie Snyder qui se sont attablées. Jamais ailleurs on avait entendu Charette dire qu'elle trouvait ses seins démesurées et jamais on aura su avant cette émission pourquoi Julie Snyder n'a jamais osé faire grossir les siens!

Entendu à l'émission «L'autre midi à la table d'à côté» le 5 janvier 2019 sur Ici Radio-Canada Première.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

08:15

9353

«Il a admis qu'il avait un tête enflée, qu'il avait un gros égo» —Mylène Moisan
Publié il y a 8 mois

28334

Celle qui a rencontré Gilles Parent pour produire un article dans Le Soleil cette semaine a effectué une entrevue avec Myriam Ségal et Luc Lavoie au FM93. Elle a raconté comment elle avait perçu celui qui a perdu son micro à cette même station suite à des allégations d'inconduites sexuelles à l'automne 2017.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Ségal-Lavoie le Midi le 12 septembre 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

21:38

476

Dossier Nordiques: PKP est plutôt confiant.
Publié il y a environ un an

28173

Dans une entrevue diffusée ce midi sur les ondes du FM93 à Québec, Pierre-Karl Péladeau s'est montré optimiste et confiant dans le dossier du retour éventuelle d'une équipe de la LNH à Québec malgré la sortie pessimiste du propriétaire des Bruins cette semaine qui a secoué les amateurs de hockey de la capitale.

Voici en 10 points ce qu'a dit PKP dans son entrevue avec Mathieu Boulay de Cogeco:

1- Il a souligné la force économique de Québec en se basant sur un taux de chômage très bas (en-dessous de 4% présentement)

2- Il se rend compte qu'il n'a pas suffisamment expliqué ou vanté la candidature de Québecor aux dirigeants de la LNH.

3- Il s'est dit ouvert à rencontrer quiconque dont Jeremy Jacobs pour faire valoir son point de vue auprès de membres influents dans la LNH.

4- Les propriétaires des équipes au Canada dont Winnipeg sont plus faciles à convaincre de la présence de Québecor dans la candidature contrairement à des marchés aux États-Unis qui ne savent pas trop ce que Québecor peut offrir.

5- Il «espère» que le Canadien est un allié pour le retour d'une équipe de la LNH à Québec, mais ne rencontre pas souvent Geoff Molson, le propriétaire du CH.

6- Concernant le prix d'une futur concession, il dit que la situation financière de Québecor n'a jamais été aussi favorable que maintenant.

7- Québecor envisagerait d'avoir un partenaire pour l'achat d'une concession sans que ce ne soit une nécessité.

8- Malgré qu'il reconnait la valeur d'une future candidature comme Houston, il pense que l'un n'empêche pas l'autre.

9- La petitesse du marché ne lui fait pas peur puisqu'il voit au-delà des ventes à la billetterie qui favorisent les plus gros marchés.

10- Il a mentionné la convergence de Québecor pour faire la promotion d'événements au Centre Vidéotron en donnant l'exemple de Lara Fabian à La Voix qui a annoncé son spectacle au Centre Vidéotron devant 2 millions de personnes à la télé.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Duhaime-Ségal le Midi avec Mathieu Boulay le 18 mai 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

16:27

311

Air de changements au FM93?
Publié il y a environ un an

28136

Dans un segment réservé à la «radio» dans le cadre de son émission ce matin, Sylvain Bouchard a parlé des différents mouvements qui ont eu lieu ou qui auront lieu dans le monde de la radio prochainement. Parmi les rumeurs, celles du FM93 ou quelques changements devraient avoir lieu pour la prochaine programmation d'automne.

Élisabeth Crête, fille da Alain, bien connu dans le monde du sport et des médias et qui oeuvre au 98,5 à Montréal avec Paul Arcand depuis des années ainsi qu'à RDS, a confirmé que son père avait été approché pour être au retour au FM93. En compagnie ou en remplacement d'Ève-Marie Lortie? On ne le saura jamais, mais Crête aurait considéré l'offre de Cogego pour finalement la refuser.

D'autre part, Bouchard a annoncé que Jean-Simon Bui sera dorénavant affecté à d'autres fonctions que celles qu'il occupe présentement dans le show du matin. Un changement salutaire pour les deux parties, selon l'animateur.

La belle saison est toujours une grosse période pour des mouvements en radio, le dévoilement sous peu des sondages Numéris du printemps devra aussi accélérer la prise de décisions pour les antennes compétitives de Québec ou la radio parlée est reine.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission «Bouchard en parle» avec Sylvain Bouchard, Elisabeth Crête et Jean-Simon Bui le 2 mai 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

15:07

20327

Gildor Roy parle du succès et de la finale de District 31
Publié il y a environ un an

28101

Gildor Roy était en entrevue avec Paul Arcand ce matin pour parler de la finale de la très populaire série District 31 qui s'est terminée dans un autre coup d'éclat jeudi soir à la télé de Radio-Canada.

Questionné à savoir si le rôle du commandant Chiasson était le plus important de sa carrière, Gildor a répondu que oui, ça commençait à marquer pas mal: «C'est un gros cadeau ben emballé» a dit le populaire acteur.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 20 avril 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

09:22

256

Le Maire de Louiseville ramène le crucifix et la prière à l'hôtel de ville!
Publié il y a environ un an

28086

Le Maire «à chapeau» Yvon Deshaies, qui n'en ait pas à sa première sortie publique, a déclaré cette semaine, en réaction au débat du port de signes religieux dans les services de police qui a fait beaucoup de bruit à Montréal dans les derniers jours, qu'il souhaitait ramener la prière et le crucifix à l'hôtel de ville de Louiseville.

«J'en ai assez, c'est pas l'histoire d'être fou ou quoique ce soit, oui c'est un peu le ridicule ce qu'on vit actuellement» a dit le très articulé maire. «On s'en va ou au Québec et là ça déborde tranquillement chez-nous...» a ajouté M. Deshaies, faisant référence à la sortie médiatique de Sondos Lamrhari, première étudiante en techniques policières à porter le voile au Québec et aussi aux Sikhs qui portent en permanence leurs signes religieux comme le turban et la kirpan.

Le maire est prêt à se faire arrêter alors qu'il réinstallera le crucifix et la prière à son hôtel de ville dès le mois de juin prochain alors que la cour suprême a déjà statué sur l'interdiction de réciter des prières dans les mairies considérées comme laïc.

«Vous savez madame, quand on fait un petit trou, quand l'eau rentre à quelque part là, ça finit plus si on bouche pas le trou, ça grossit grossit...c'est pour ça que je dis non à ça, moi je veux arrêter la goutte d'eau qui tombe» a imagé le maire Deshaies.

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 17 avril 2018. (COGECO).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

07:51

111

Joueurs du CH hués au Centre Bell «Je ne souhaite pas ça à personne» —Patrice Brisebois
Publié il y a environ un an

28076

Patrice Brisebois a vécu des moments difficiles chez le Canadien au début des années 2000 alors que les fans avaient décidé de s'en prendre à lui en le huant chaque fois qu'il touchait la rondelle au Centre Bell. Des joueurs tels que Carey Price ont connu un peu le même sort cette année et l'ex-joueur du CH est bien placé pour comprendre ce que le gardien du Canadien a ressenti.

Au micro du 91.9 SPORTS ce matin, Brisebois est revenu sur la situation: «Écoute, j'avais signé le plus gros contrat de l'histoire du Canadien, et l'équipe gagne pas, alors, ça prenait comme un coupable, ça a été des moment extrêmement difficile» s'est rappelé Brisebois.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 13 avril 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a presque 4 ans

06:59

5515

Réjean a des nouvelles sur le retour des Nordiques...
Publié il y a environ un an

28057

Réjean Tremblay, notre «l'influcenceur» favori de Montréal, qui clame son indépendance profonde envers l'organisation du Canadien, ce qui lui permet de les critiquer presqu'autant que leurs fans, passe du temps à Québec régulièrement. Que ce soit pour assister à un gala de boxe, ou à un match des Remparts, ça lui permet de rester connecter sur la Capitale, et de profiter de sa résidence secondaire du Lac Beauport.

En entrevue avec Dan Pou du FM93 cette semaine, il a encore été très critique envers le tricolore, disant même que l'organisation devra faire très attention à leur prochains «moves» si elle souhaite conserver la banque de partisans qu'ils ont cumulés au long des années.

«Sont chanceux de ne pas avoir un club à Québec»

Ces dernières paroles ont mené vers une rencontre que Réjean a eu avec Martin Tremblay sur la galerie de presse du Centre Vidéotron lors du match des Remparts de mardi dernier. Rappelons que M. Tremblay est Chef de l’exploitation du Groupe Sports et divertissement de Québecor depuis août 2017. «Québecor n'a pas changé sa politique. On a les moyens, puis on a pas changé d'objectif» aurait dit le haut placé de Québecor à Réjean.

Voici ce qui rassurera ceux qui pensent que Québecor semble se détacher du «rêve» que tant de fans de hockey de Québec possèdent encore. Avouons qu'avec la saison désastreuse du Canadien, une deuxième équipe de la LNH au Québec ne serait pas de trop, et sincèrement, qui de mieux pour donner un bon coup de pied au derrière bleu-blanc-rouge qu'un beau gros pied tout bleu?

Entendu au FM93 dans L’avant-match avec Dan Pou le 5 avril 2018. (COGECO MEDIA)


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

03:01

10224

L'avenir de PRICE à Montréal dépendrait-il de la loterie DAHLIN?
Publié il y a environ un an

28045

Voici une théorie intéressante développée par Jean-Charles Lajoie hier à son émission du 91,9 SPORTS. Le sort de certaines grosses pointures de la LNH pourrait être décidé selon la loterie Dahlin et le gardien du Canadien ne ferait pas exception.

«Il n'y a aucun doute que si le Canadien remporte la loterie Dahlin, que Carey Price devient un intouchable» pense l'animateur car l'équipe mettra la main sur quelqu'un avec qui il pourra bâtir et construire autour via des transactions pour garnir l'offensive. Mais si le CH perd la loterie, donc repêche plus loin, ce qui peut potentiellement arriver puisque 15 équipes ne font pas les séries, à ce moment Price pourrait devenir le levier intéressant pour aller chercher le joueur de centre établie tant convoité par l'équipe et qui pourra faire oublier enfin cette saison qui ne passera surement pas à l'histoire pense Lajoie.

Voici les probabilités de décrocher le premier choix pour les 15 équipes exclues des séries qui se fera par tirage au sort.

1. 18,5 %

2. 13,5 %

3. 11,5 %

4. 9,5 %

5. 8,5 %

6. 7,5 %

7. 6,5 %

8. 6 %

9. 5 %

10. 3,5 %

11. 3 %

12. 2,5 %

13. 2 %

14. 1,5 %

15. 1 %

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal à l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 3 avril 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a presque 4 ans

05:21

14114

«J'aurais aimé parlé plus souvent aux médias quand j'étais à Montréal» —Jacques Martin
Publié il y a environ un an

28037

L'ex-coach du Canadien Jacques Martin, maintenant assistant entraineur des Penguins, a parlé sur les ondes du 91,9 SPORTS du départ de Donald Beauchamp cette semaine qui occupait le poste de vice-président principal des communications de l'équipe depuis 25 ans.

Questionné sur la latitude qu'il avait en tant que coach du CH pour parler aux médias en dehors des points de presse, Martin a affirmé que l'approche du Canadien était différente de cette des autres équipes auxquelles il a évolué comme les Sénateurs ou c'était l'opposé a-t-il dit en ajoutant «on devait vendre des billets à Ottawa, essayer de remplir le stade» a-t-il dit pour justifier sa présence plus régulière dans les médias à ce moment.

«C'est sur qu'à Montréal, j'aurais aimé personnellement parler plus souvent [dans les médias] ça aide à l'image de l'équipe, ça aide aux gens de pouvoir comprendre les personnes en poste qui ont souvent des décisions difficiles à prendre, de connaitre un autre côté de ton directeur général, de ton entraineur...» a dit Martin qui a expliqué qu'à Pittsburgh, les coachs faisaient régulièrement des interventions dans les médias.

Puis Enrico Ciccone a demandé à Martin de façon ironique si il y avait des gens qui l'avait empêcher de parler dans les médias alors qu'il était avec le Canadien. Martin a répondu avec toute sa sagesse et sa diplomatie en disant que malgré que personne l'empêchait de le faire, que les demandes étaient plutôt dirigées à l'organisation, donc une étage plus haut que lui à l'époque et qu'il respectait ces façons de faire en tant qu'employé du tricolore à ce moment.

En gros, Montréal n'avait pas à remplir l'aréna, et à aller chercher de nouveaux fans via les médias, contrairement à des marchés plus petits pour le hockey comme Ottawa ou Pittsburgh, et disons-le, la plupart des autres marchés de la LNH.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 30 mars 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a presque 4 ans

06:13

9813

logo radioego

radioego.com