Result for: #Journal

Aide de 10 M$ à Capitales Médias: «Ils sont récompensés pour leur échec» —Jeff Fillion
Published 3 days

27664

On a appris cette semaine que le gouvernement du Québec allait donner un coup de main à l'entreprise Groupe Capitales Médias, qui est notamment propriétaire du quotidien Le Soleil à Québec, en lui attribuant via Investissement Québec un prêt de 10 millions $ dans le but de supporter leur virage numérique.

Rappelons que Groupe Capitales Médias possède les quotidiens Le Nouvelliste (Trois-Rivières), La Tribune (Sherbrooke), Le Droit (Gatineau-Ottawa), La Voix de l'Est (Granby) et Le Quotidien (Saguenay).

Cette nouvelle a soulevé plusieurs interrogations dans la population et chez les concurrents de l'organisation. Beaucoup se sont demandé si un groupe de presse qui est subventionné par un gouvernement peut conserver logiquement son esprit critique envers ce dernier.

Dans le segment radio conjoint hebdomadaire avec Dominic Maurais et Jeff Fillion à CHOI Radio X, ils ont parlé du sujet. Voici quelques points qui sont ressortis de leur discussion:

- «J’aurais aimé ça que Le Soleil me dise merci à matin» -Maurais

- «La réalité, et c’est pas de la faute de Capitale Médias…ils ont hérité d’une convention collective et d’une gang d’artisans qui ne sont plus sur la coche...» -Fillion

- [Le Soleil ]«C’est une journal Voir payant...le journal Voir gratis y’é mort» -Fillion

- «Ce que le gouvernement a fait, c’est qu’il vient d’aider une entreprise qui a pas fait sa job, et le signal qu’on envoie à tous ceux qui ont eu des business puis qui ont fait beaucoup, qui ont fait des sacrifices, qui l’ont échoué et qui ont été aidé par personne, c’est next time, vient nous voir» -Fillion

- «L’intégrité des journalistes est sacrifié, parce que dorénavant, on va lire le Soleil puis on va toujours se poser la question…» -Maurais

- «C’est pour ça d’ailleurs qu’ils [artisans] défendent la machine…C’est des gens qui ne veulent pas que ça changent…ils savent un moment donné que ce sera leur tour, ils savent un moment donné qu’ils auront accès à la jarre à biscuits, et qu’ils vont pouvoir se mettent les mains dedans» -Fillion

- «10 millions c’est 500 personne qui paie 20 000 $ d’impôt» -Fillion

Entendu à CHOI Radio X 98,1 (Québec) dans Maurais live le 14 décembre 2017 (RNC MEDIA)


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

07:59

125

Chantiers près de mosquées vs Femmes: Une fake news signé TVA?
Published 4 days

27661

Les dirigeants des mosquées qui ont fait l’objet du reportage de TVA en début de semaine menacent de poursuivre le diffuseur et tous ceux qui pourraient avoir nui à leur réputation. Voici ce qu’on a appris dans un article du Devoir ce matin puisque suite à une nouvelle propagée par TVA, la Commission de la construction du Québec (CCQ) a commencé son analyse et n’a pas trouvé de clause qui traite des femmes sur le chantier de construction près de deux mosquées de Côte-des-Neiges, dans la région de Montréal.

L’histoire? Un entrepreneur aurait expliqué avoir subit des pressions du propriétaire d’une mosquée pour qu’il n’y ait aucune femme sur le chantier voisin du lieu de culte particulièrement le vendredi. Philippe Bonnevile et Patrick Lagacé ont tenté de cerner la problématique dans l’émission du retour de Paul Houde au 98,5 hier et leur conclusion n’est pas rose pour le réseau TVA qui est l'organe de presse qui a principalement propagé la nouvelle, alors que tout semble indiqué qu’il n’y aurait pas vraiment eu de plainte de déposé. Travail journalistique bâclé? Fake news? Pourquoi une nouvelle avec un sujet si sensible a pu être diffusée massivement sur un réseau national si elle ne repose sur rien?

«Les dirigeants de la mosquée niaient vigoureusement toute demande visant l’exclusion de femmes à proximité de ce chantier là» a dit Bonneville au micro du 98,5 mardi après-midi suite à des discussions avec eux. La seule demande des dirigeants de la mosquée aurait été qu’il y ait diminution du bruit pour le vendredi uniquement, jour de prière pour les musulmans, une demande accepté par les responsables du chantier. «On comprend maintenant que tout ça n’est pas fondé» a ajouté le journaliste précisant que du côté de la mosquée, les dirigeants ont embauché un avocat suite à des menaces importantes qu’ils ont reçu suite à la diffusion de la nouvelle, (menaces de mort et d'incendie), nouvelle considéré fausse largement propagée sur les réseaux sociaux.

Patrick Lagacé pour sa part, n’a pas été tendre envers le réseau TVA qui a diffusé en grande pompe la nouvelle: «En journalisme, on peut faire des erreurs. Le journalisme, c’est un processus, des fois tu te trompes, ce qui est important c’est de le corriger rapidement…j’aimerais voir TVA clarifier sa position là-dessus» a dit le chroniqueur de la Presse: «Ce qui est sortit aujourd’hui, ça contredit ce qui est sortit à TVA hier…je ne suis pas dans le TVA bashing…il n’y a personne qui veut sortir de la fausse information surtout quand ça touche, disons le franchement, les musulmans au Québec, c’est une question qui est explosive…mais si TVA a fait une erreur, c’est le temps de le dire pour désamorcer la situation…y’a des cabochons partout» a conclut Lagaçé dans sa chronique avec Paul Houde.

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Le Québec Maintenant» avec Paul Houde le 13 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since almost 3 years

09:37

343

#Nordiques: Le maire Labeaume a parlé à Québecor et rencontre les journalistes...
Published 4 days

27659

Le maire de Québec s’est enfin exprimé suite aux dernières nouvelles émanant du dernier meeting des gouverneurs de la Ligue Nationale de hockey la semaine dernière. Une rencontre on a appris l’intérêt évident de la ligue pour le nouveau marché de Seattle qui a annoncé la rénovation d'un aréna existant au coût de 660 millions, et qui sera invité à appliquer pour la prochaine expansion. Puis la vente des Hurricanes qui a été conclut à un riche homme d'affaire du Texas ce qui a éliminé toutes chances pour le groupe de Québec de mettre la main sur cette équipe en difficulté.

Voici la discussion sur les Nordiques en point de presse avec le maire le 12 décembre 2017:

Journalistes: «Comment vous avez réagi quand vous avez découvert le niveau d’ouverture de la LNH envers Seattle par rapport à Québec?»

Labeaume: «Je veux pas intervenir là-dessus, je veux rien dire là-dessus, voilà.»

Journaliste: «Est-ce que Québecor a encore l’intérêt de ramener un club à Québec?»

Labeaume: «Je vais prendre une autre question je ne veux pas intervenir là-dessus…ah Québecor c’est sur qui veut, on s’est parlé faites-vous en pas...»

Journaliste: «Comprenez la déception des fans du retour des Nordiques…»

Labeaume: «Ben oui je comprend la déception des fans…»

Journaliste: «Est-ce qu’il y en encore un espoir que les Nordiques reviennent?»

Labeaume: «Ouais…moi j’ai… Toujours.»

Journaliste: «Dans un avenir raisonnable?»

Labeaume: «Je comprend la déception de tout le monde, moi je l’ai eu moi-même, mais j’ai eu des discussions la semaine passée avec qui de droit, mais ehhh… ça travaille fort.»

Journaliste: «Est-ce Québecor était dans la course pour acheter les Hurricanes? Est-ce qu’on vous a parlé de ça la semaine passée?»

Labeaume: «Je pense qu’on va arrêter ici…»

Journaliste: «Il y avait un groupe d’acheteur… il y avait plusieurs groupes d’acheteurs intéressés…si jamais la Ligue Nationale ne peut pas…»

Labeaume: «Chuuuuut…du calme du calme…»

Journaliste: «Ça intéresse les gens monsieur le maire…Si la ligue nationale ne peux pas revenir à Québec…est-ce que la ligue américaine…»

Labeaume: «Là t’es en train de t’enregistrer pour pouvoir passer ça à la radio…

Journaliste: «Je veux avoir votre opinion là-dessus, ça intéresse les gens monsieur le maire…vous le savez que ça intéresse les gens…»

Labeaume: Tu veux que je réagisse puis tu vas passer ça toute la journée en boule…en boucle…c’est tout ce que tu avais à dire? »

Journaliste: «Non mais j’ai une question pour vous…»

Labeaume: «C’est tout.»

Journaliste: «Vous vous en aller? Bon…»

Entendu dans FILLION avec Jeff Fillion à CHOI Radio X 98,1 à Québec. Le 12 décembre 2017. (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

14:25

681

Mazza revient sur son refus de parler au journaliste après les Olivier: «J'étais en blackout émotif»
Published 5 days

27654

Elle était pourtant favorite pour remporter son lot de prix avec pas moins de cinq nominations dimanche soir au Gala des Oliviers. Mais Mariana Mazza n’est pourtant partit qu’avec le dernier trophée remis lors de la soirée animée par François Morency, le seul prix décerné par les votes du public, celui de l’humoriste de l’année!

En entrevue à Rythme FM le lendemain avec Marie-Soleil Michon et Sébastien Benoît, Mazza avait une explication logique au fait qu’elle ne s’est pas du tout adressé aux journalistes après son triomphe au fil d’arrivée: «J’ai pas compris ce qui est arrivé, j’étais en choc émotif, puis j’ai décidé de pas faire d’entrevue parce que c’était mieux de même… j’étais tellement pas en contrôle de mes émotions que je me suis dit c’est mieux de ne rien dire que de dire n’importe quoi» A expliqué l’humoriste qui semblait encore certaine de sa décision.

Questionné par l’animatrice pour savoir si elle était déçu de ne repartir qu’avec un seul prix alors qu’elle était était en nomination dans cinq catégories, Mariana n’a pas hésité une seconde dans sa réponse: «Non non non. c’est pas une déception d’avoir gagné un seul trophée au contraire, c’est l’accumulation de: je suis sur que c’est finit, j’étais sur que je gagnerais pas là c’est impossible que je gagne humoriste de l’année y’a Martin Matte pis Louis-Josée, c’est impossible» a raconté l'humoriste pour expliquer son état d’esprit à ce moment.

Puis une fois rendu sur scène, Mazza a expliqué pourquoi ces remerciements furent si bref: «j’étais en black-out émotif, j’étais sur que je gagnerais jamais ce prix là…j’étais vraiment sous le choc, je me suis dit j’ai pas envie d’être drôle, j’ai pas envie de punch ni de joke, j’ai vraiment envie de dire merci au public, merci à mon équipe et je veux m’en aller chez-moi, je ne comprend pas ce qui m’arrive…».

Pour finir, Mariana a dit qu’elle était tellement contente que le public ait voté pour elle: «En fait ça me disait quelque chose de très clair, ça me disait peut-être que tes pairs n’ont pas trouvé que t’étais celle qui méritait ça mais le public l’a trouvé et ça m’a scié en deux, j’étais pas capable de dire comment j’étais contente tellement c’était gros pour moi» a-t-elle conclut, encore sous le choc de la déclaration d’amour du public à son endroit.

Entendu à l’émission Des hits dans l’traffic avec Marie-Soleil Michon et Sébastien Benoït à Rythme FM 105,7 Montréal le 11 décembre 2017 (COGECO).


RYTHME_FM RYTHME_FM
Member since over 1 year

03:36

199

Markov vs Canadien: «Pas une question d'argent mais de respect» a dit l'ex #79 rencontré en Russie
Published 6 days

27653

Jonathan Bernier du journal de Montréal est allé en Russie faire quelques reportages et y a rencontré l’ex-défenseur du Canadien Andreï Markov, qui a vu sa carrière avec le CH se terminer l’été dernier suite à une histoire de contrat. Le joueur Russe n’était qu’à 10 matchs de disputer son 1000e avec l’organisation montréalaise.

Le journaliste était au micro du 91,9 à Montréal ce matin avec Michel Langevin et Enrico Ciccone. Voici 5 citations de sa rencontre avec l'ex-défenseur du CH:

1- «Moi je pense qu’il y a beaucoup de déception et d’amertume et ces deux sentiments là amènent également de la colère».

2- «Quand j’ai prononcé le nom de Marc Bergevin, elle [l’épouse de Markov] est venue avec des fusils dans les yeux, elle m’a dit: ¨parle-moi pas, j’aime mieux pas parler, c’est un sujet délicat pour moi, je pourrais m’emporter puis dire des choses que je regretterais après…ce que je peux te dire c’est que le Canadien c’était sa famille et Montréal c’était sa maison¨.

3- «Je me serais attendu qu’en tant qu’athlète et en tant que joueur qui a joué pendant 16 ans pour cette équipe là, qu’on me respecte d’avantage» -Markov.

4- «Il a eu 10 ans le même salaire, peut-être que ses qualités de négociateur n'étaient pas très bonne».

5- Une autre équipe dans la LNH lui a offert un contrat de 2 ans similaire avec celui qu’il voulait avec le Canadien, il ne ferme pas la porte à un retour dans le circuit Bettman.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 12 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since over 2 years

11:10

154

«Le problème du Canadien c'est l'organisation!»  dit Jeff Fillion
Published 6 days

27652

Le vrai problème du Canadien se cache derrière la façon dont l’organisation étouffe ses joueurs selon Jeff Fillion.

«On a appris plus sur Markov une fois qu’il est rendu chez-eux, dans le nord de je ne sais pas trop ou, que quant il était à côté de chez-nous à Montréal en 13 ans» a dit Fillion, qui a été sévère envers l’équipe dont il est pourtant un fan depuis toujours: «Le KGB du Canadien étouffe les gars, ils ne peuvent pas s’exprimer….Ça a rien à voir avec comment ils sont coachés, le système de jeu ou les journalistes, ça a voir avec l'organisation du Canadien qui leur enlève le goût de jouer et toute la passion qu’ils ont…on les éteint un après l’autre» a dit l’animateur sur sa plateforme Jefffillion.com le 11 décembre avec son co-animateur Gerry.

La personnalité médiatique Jeff Fillion domine les ondes FM depuis les années 80, ce qui en a fait un des noms les plus connus au Québec. Directement de Chicoutimi Nord, il devient morning man à CFIX au Saguenay à la fin des années 80 où il s’établira rapidement en tant que numéro un. Il réapparait à la fin des années 90, à Québec, après s’être exilé en Floride durant plusieurs années. Il s’imposera outrageusement dans le marché au début 2000 sur les ondes de CHOI Radio X. Son discours dérange et le CRTC menace de faire fermer la station. La liberté d’expression est alors défendue par une marche de 50 000 citoyens dans les rues de Québec et une manifestation de 10 000 personnes devant le parlement d’Ottawa. CHOI sera sauvée, mais Jeff aura quitté la station entre temps. Fort de sa notoriété et d’auditeurs fidèles intéressés par ses opinions, il a bâti depuis plus de 10 ans sa propre plateforme, Radiopirate.com et Jefffillion.com, qui permet de l’écouter partout à travers le monde, on demand. Il y produit encore chaque jour du contenu audio original avec son équipe et ses collaborateurs. Aussi de retour sur les ondes de Radio X, il a repris son poste de leader dans le marché de Québec. L’animateur radio demeure à l’avant-garde des courants médiatiques et des sujets d’actualité.


RPRE RPRE
Member since about 2 years

02:10

413

Les joueurs du Canadien devraient-il faire comme ceux des Leafs et respirer de l'ammoniac pour se réveiller?
Published 7 days

27647

On a tous vu ça un moment donné en écoutant un match de sport professionnel à la télé; des joueurs qui respirent sur le banc quelque chose qui semble sentir très fort et les font grimacer en se secouant la tête. Ce sont en fait des capsules d’ammoniac, c’est tout à fait légal et il parait que ce sont les Maple Leafs de Toronto qui abusent le plus de cette substance. Avec 20 victoire en 31 matchs, c'est tentant de suivre l'exemple de l’équipe du coach Mike Babcock, non?

Le Canadien devrait-il adopter cette stratégie?

Au point ou en est rendu l'équipe, dans le fond, pourquoi pas? «C’est comme ¨sniffer¨ du Windex super puissant» a dit Doug Richards,, un médecin de l’Université de Toronto, questionné sur le sujet par Sportsnet récemment. Michel Langevin et Enrico Ciccone en ont parlé dans l'émission du matin du 91,9 SPORTS: «Ça va dans les voies nasales, et puis ça irrite un peu, et ça fait en sorte que ton corps réagit à cette situation-là donc il envoie de l’adrénaline pour combattre ce phénomène là. Et là, peut-être quand ayant de l’adrénaline, ça allume les joueurs un peu plus» a expliqué Langevin qui citait ce matin des journalistes de Toronto qui se sont penchés sur le sujet dans les derniers jours. «C’est dangereux» a avertit pour sa part Ciccone: «Y’a déjà des gens qui sont morts parce qu’ils ont respirer de l’ammoniac trop longtemps à dit l’ex-joueurs de la LNH qui ne semble pas penser que c'est réaliste comme solution...

Alors, surveillons les prochains matchs du Canadien pour voir si le produit se propagera davantage sur le banc avant que les joueurs sautent sur la glace, si ça peut en réveiller quelques-uns...

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 11 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since over 2 years

02:11

110

Le Canadien vaut 1.25 milliard selon Forbes. Bon ou mauvais pour Québec?
Published 11 days

27631

«On va connaitre la valeur du Canadien le jour de la vente, avant ça, se sont des fabulations» a dit le comptable, chroniqueur et auteur Pierre-Yves McSween en analysant les chiffres dévoilés par Forbes dansÈ «The List», leur classement annuel des valeurs des équipes de la LNH. On remarque dans cette liste que 5 équipes de l’Original 6 se retrouvent en tête du classement alors que les Panthers de la Floride ferment la marche avec un faible 305 millions en valeur «Forbes».

#1 New York Rangers $1.5 MILLIARD

#2 Toronto Maple Leafs $1.4 MILLIARD

#3 Montreal Canadiens $1.25 MILLIARD

#4 Chicago Blackhawks $1 MILLIARD

#5 Boston Bruins $890 MILLIONS

#6 Los Angeles Kings $750 MILLIONS

#7 Philadelphia Flyers $740 MILLIONS

#8 Vancouver Canucks $730 MILLIONS

#9 Detroit Red Wings $700 MILLIONS

#10 Pittsburgh Penguins $650 MILLIONS

#11 Washington Capitals $625 MILLIONS

#12 Edmonton Oilers $520 MILLIONS

#13 Dallas Stars $515 MILLIONS

#14 Vegas Golden Knights $500 MILLIONS

#15 San Jose Sharks $490 MILLIONS

#16 Anaheim Ducks $460 MILLIONS

#17 St Louis Blues $450 MILLIONS

#18 Minnesota Wild $440 MILLIONS

#19 Calgary Flames $430 MILLIONS

#20 Ottawa Senators $420 MILLIONS

#21 New Jersey Devils $400 MILLIONS

#22 New York Islanders $395 MILLIONS

#23 Tampa Bay Lightning $390 MILLIONS

#24 Colorado Avalanche $385 MILLIONS

#25 Nashville Predators $380 MILLIONS

#26 Winnipeg Jets $375 MILLIONS

#27 Carolina Hurricanes $370 MILLIONS

#28 Buffalo Sabres $350 MILLIONS

#29 Columbus Blue Jackets $315 MILLIONS

#30 Florida Panthers $305 MILLIONS

#31 Arizona Coyotes $300 M

«Le nouveau modèle de la Ligue Nationale va plus loin…les gens se promènent avec des chandails de hockey, donc deviennent des hommes et des femmes sandwish, donc on paie pour faire de la pub à des compagnies, après ça tu paies ta bière 12-13 dollars. Sur les baies vitrées c’est rendu qu’il y a de la pub, même sur la baie vitrée à la télévision elle est ajouté électroniquement, il y a de la pub partout il y a des concours etc… Regarde une entreprise, [équipe de la LNH], on en parle à la radio, on en parle à la télé, on en parle dans les journaux, on en parle partout. Nommez-moi une entreprise à qui on consacre 6 à 7 pages quotidiennement dans nos journaux pour faire sa promotion? T’imagines-tu 6 pages dans le journal de Québec sur Bouchard en parle tous les jours? C’est ça le Canadien, c’est du sport mais c’est de la business» a dit McSween dans son approche très cartésienne.

Le chroniqueur a expliqué aussi pourquoi une équipe de l’expansion coûte plus cher que la valeur de certaines équipes existantes. Dans le cas de Québec, la question de la ligue est la suivante: Est-ce qu’on va générer des revenus de télévision supplémentaires? Est-ce qu’il y aura des fans de plus que ce que le Canadien génère déjà pour la LNH? C’est ce qui fait mal à Québec selon le chroniqueur: «Tu es dans le même environnement socio économique que le Canadien». Est-ce qu’on va aller chercher de l' argent supplémentaire malgré tout ça? C’est ce que la ligue se pose comme question selon lui avant de penser revenir dans la vieille capitale. La suite des événements nous donnera une réponse.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission «Bouchard en parle» avec Sylvain Bouchard le 6 décembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since almost 3 years

13:09

93

L'attitude de Pacioretty suite à la victoire de 10-1 du CH contre les Wings fait beaucoup parler...
Published 12 days

27629

Le journaliste Richard Labbé, qui travail sur le «beat» du Canadien, a dévoilé quelques détails sur l’attitude du capitaine Max Pacioretty ces temps-ci dans le vestiaire de l'équipe. Une attitude qui pourrait commencer à en agacer certains dans l'entourage de l'équipe…

«Samedi soir, victoire de 10-1, tout le monde est content, tout le monde est de bonne humeur, y’en avait un qu’on voyait pas dans le vestiaire pis c’était le capitaine…» a révélé Labbé, alors que Pacioretty n’a pas vraiment contribué à cette victoire éclatante finissant la soirée sans aucun point malgré les 10 buts de son équipe! «On a trouvé ça bizarre qu’il soit pas là… au risque de me répéter, oui il est bougonneux, c’est vrai, mais il est aussi très soucieux de ses performances, je suis sur que lui, ben il est ben content que l’équipe ait gagné samedi soir, mais dans son fort intérieur il se dit, ouan, tout le monde a scoré sauf moi…c’est quelqu’un qui est bien difficile aussi envers lui-même, c’est peut-être un mélange de tout ça là…de ne pas avoir participé au pointage, dans un match de 10 buts, ça c’est sur que ça l’a affecté un petit peu là…»

Audio entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «DH en 90 minutes» avec Dany Houle le 5 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

03:01

311

Denise Bombardier outrée de voir une transgenre à la tête de la Fédération des femmes du Québec!
Published 13 days

27623

Gabrielle Bouchard est la nouvelle présidente de la Fédération des femmes du Québec (FFQ). Mais qui donc est cet homme devenu femme à l’âge adulte? S’est demandée Denise Bombardier dans un texte paru dans le journal de Québec vendredi dernier. Ce matin, Mme Bombardier était sur les ondes de CHOI Radio X avec Richard Martineau et Jonathan Trudeau pour en parler. Elle n’a pas mâché ces mots sur cette situation qu’elle trouve à tout le moins étrange.

Voici 10 citations de Denise Bombardier sur le sujet:

1- «Si il y a des gens qui croient qu’en posant les questions que je pose, et disons-le, que peu de gens osent poser de peur d’être accusé d’être transphobe, c’est encore plus grave que je ne le croyais pour ce qui est de la rectitude politique au Québec.»

2- «Est-ce qu’on imagine qu’un homme, identifié ¨homme¨, aurait pu devenir président de la Fédération des femmes du Québec?»

3- «Cette personne ne sait pas ce que c’est que d’être une petite fille…»

4- «Quand on a pas porté l’expérience je vous dirais millénaire de la condition féminine, on ne peut pas dire qu’on comprend les femmes.»

5- «Il faut cesser d’évaluer les actes des gens en fonction du droit, il y a aussi la décence qui existe...»

6- «Moi je ne penserais pas aller me présenter à la direction du mouvement masculinisme»

7- «La fédération des femmes du Québec depuis plusieurs années s’est mise à dérailler»

8- «Quand elle a dit à la commission parlementaire à Québec en 1995, ce serait le fun qu’il n’y ait plus de genre, c’est ça le problème, ils veulent faire éclater les genres»

9- «C’est comme si des quadraplégiques voulaient qu’on se mettent tous dans des fauteuils quadraplégiques...»

10- «Il y a des militants fondamentalistes, extrémistes et radicaux qui rêvent, c'est une sorte de fantasmes d’être plus confortables, si personne n’avait de sexe…»

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l'émission Martineau-Trudeau le 4 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

19:56

294

logo radioego

radioego.com