Résultat pour: #LIBÉRAUX

Entrevue intégrale du PM Philippe Couillard dans Maurais Live à CHOI
Publié il y a 4 mois

28211

Cette semaine, le premier ministre du Québec Philippe Couillard est allé faire son tour à CHOI Radio X pour une entrevue avec Dominic Maurais dans la course aux élections provinciales de l'automne prochain alors qu'il visera un deuxième mandat à la tête de la province pour le Parti Libéral.

On a eu droit à de très bon échange alors que le PM a défendu un bilan quand même très contesté. Parmi les sujets discutés; l'état des finances au Québec, Alexandre Taillefer, le 3e lien à Québec et le dossier Simons.

Soulignons le très bonne préparation de l'animateur dans ses questions et le calme olympien du PM dans ses réponses...

Entendu sur les ondes de CHOI Radtio X à Québec dans l'émission Maurais Live avec Dominic Maurais, Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet, Dan Gravel et Laurent Gaulin le 6 juin 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

18:16

265

François Lambert souhaite remplacer Legault à la CAQ!
Publié il y a 5 mois

28161

L'homme d'affaire François Lambert était en entrevue avec Myriam Ségal du côté du FM93 à Québec ce midi, et commentant l'arrivée d'Alexandre Taillefer en politique, il a prédit que ce dernier serait chef des Libéraux lors d'une prochaine élection puisque celle qui s'en vient à l'automne sera assortie d'une victoire minoritaire soit du PLQ ou de la CAQ selon lui.

«C'est la même chose pour moi, on m'a approché plusieurs fois pour être en autres partit de la CAQ, et j'ai toujours dit que moi je ne pourrais pas travailler pour François Legault, je n'aime pas son style de leadership. Mais j'ai dit aux gens, et je l'avoue ici, si vous voulez vraiment que je me présente pour la CAQ, ben je vais attendre d'avoir une chance d'aller à la chefferie de la CAQ le reste ne m'intéresse pas» a avoué candidement Lambert. «Allez travailler pour quelqu'un d'autre pour nous entrepreneur, c'est très difficile» ajoutera l'ex-Dragon.

Puis l'animatrice Myriam Ségal a souri en réalisant tout à coup qu'une prochaine élection pourrait mettre en vedette Alexandre Taillefer contre François Lambert.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Duhaime-Ségal le Midi le 11 mai 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

02:31

4941

Taillefer chez les Libéraux: Alec Castonguay de l'Actualité se dit «inconfortable»
Publié il y a 5 mois

28159

Alec Castonguay, chef du bureau politique au magazine L'actualité, publication appartenant à Alexandre Taillefer qui a annoncé cette semaine qu'il sera président de la campagne du Parti libéral du Québec (PLQ), s'est dit inconfortable face à cette situation. «J'ai toujours trouvé que la propriété médiatique et la politique active c'est un cocktail indigeste et j'ai pas changé d'idée, je le pense encore» a dit le journaliste qui a fait cette déclaration dans un article publié sur le site de l'Actualité ce matin:

«Pour ma part, c’est clair : il est maintenant un homme d’affaires qui fait de la politique. Il est, à mes yeux, un politicien comme les autres, qui sera critiqué, et qui verra ses bons et ses mauvais coups analysés — d’ailleurs, première analyse rapide, son atterrissage en politique, avec ses déclarations, est à ranger dans les mauvais coups.»

Alexandre Taillefer a annoncé ce vendredi qu’il démissionnait du conseil d’administration de la société Mishmash Média, propriétaire des publications Voir et L'actualité, 

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission Drainville PM avec Bernard Drainville le 10 mai 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

14:20

205

Alexandre Taiillefer chez les Libéraux, CHOI Radio X s'amuse...
Publié il y a 5 mois

28156

«Je confirme que je serai le président de la campagne électorale pour le Parti Libéral du Québec. Pas une décision facile mais elle s'impose par l'importance des enjeux. Les positions progressistes de Monsieur Couillard me rejoignent. Merci de commenter respectueusement.» a écrit Alexandre Taillefer sur son compte Twitter ce matin, confirmant une nouvelle de Denis Lessard de La Presse.

Ce matin sur les ondes de CHOI Radio X, l'équipe de Maurais Live a simulé la situation avec humour. On a eu droit à un faux Philippe Couillard qui répétait les paroles qu'un faux Alexandre Taillefer lui soufflait dans les oreilles. Tordant!

Entendu sur les ondes de CHOI Radtio X à Québec dans l'émission Maurais Live avec Dominic Maurais, Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet, Dan Gravel et Laurent Gaulin le 10 mai 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

02:47

527

Marissal se fait cuisiner par CBC radio à Montréal!
Publié il y a 7 mois

28051

Vincent Marissal va surement se rappeler longtemps de sa première semaine officiel en politique! Ayant donné une multitude d'entrevues, l'ex-journaliste de La Presse a du se défendre toute la semaine d'avoir flirter avec les fédéralistes libéraux d'Ottawa avant d'opter pour un parti prônant la souveraineté au Québec.

Son entrevue avec l'animateur de l'émission du matin à la version anglophone de la radio de Radio-Canada à Montréal n'a pas fait exception alors que l'animateur Mike Finnerty a tenté avec une série de questions de comprendre le cheminement spécial de qui a poussé Marissal à choisir sa famille politique.

Entendu à l'émission Daybreak Montreal with Mike Finnerty à la CBC, la version anglophone de la radio de Radio-Canada à Montréal le 4 avril 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a presque 3 ans

11:48

25019

«Je suis beaucoup plus à gauche que ce que la majorité des gens peuvent penser de moi» —Vincent Marissal
Publié il y a 7 mois

28042

Le nouveau candidat et Québec Solidaire et ex-journaliste de La Presse Vincent Marissal était au micro d'Alain Gravel ce matin à la radio de Radio-Canada et il a répondu «presque» clairement à la question sur ou il se situait sur l'échiquier politique.

Marissal a dit que ça faisait longtemps qu'il savait qu'un jour il ferait de la politique. Il a aussi admis avoir été sollicité par l'équipe de Valérie Plante au niveau municipal. L'ex-journaliste dit avoir été motivé par son envie de contribuer. «J'y crois au service publique, je crois qu'on peut changer des choses, je crois qu'il faut porter un message aussi» a dit Marissal qui a ajouté «en ce moment ça tangue pas mal à droite» en parlant de l'état actuel de la politique.

Le nouveau candidat a aussi avoué que c'était lui avait approché Québec Solidaire, mais le PQ l'avait approché récemment après qu'il ait entendu la rumeur de ses discussions avec Québec Solidaire.

Marissal se dit souverainiste mais s'est dit étonné de la surprise de certaines personnes concernant sa position politique malgré qu'il ait oeuvré à La Presse. »Une salle de rédaction, c'est comme une société, il y a de tout là-dedans» a-t-il dit. Concernant son orientation politique: «Je suis beaucoup plus à gauche que ce que la majorité des gens peuvent penser de moi» a dit Marissal qui a ajouté avoir rejeté le PQ suite à certaines positions et propos exprimés par Jean-François Lisée notamment sur l'immigration.

Puis, celui qui se présentera pour QS a dit que Justin Trudeau lui avait demandé de se présenter pour les Libéraux lorsqu'il avait été élu à la tête du parti Libéral du Canada en 2013, Marissal aurait été tenté «à l'idée de mettre Stephen Harper dehors» mais qu'il n'y était pas allé.

Entendu dans Gravel le matin avec Alain Gravel sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 3 avril 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a presque 3 ans

13:27

279

GND de QS admiratif face aux réussites de la CAQ
Publié il y a 7 mois

28021

Invité de La soirée est (encore) jeune samedi soir, le co-chef de Québec Solidaire Gabriel Nadeau-Dubois s'est prononcé sur les derniers sondages officiels qui donnent gagnant la CAQ (Coalition Avenir Québec) avec une projection de 37% des votes lors d'une prochaine élection provinciale laissant son parti loin derrière QS à 9%.

Une insatisfaction du parti libéral et une volonté de changement sont les deux choses que GND pointe pour définir l'état d'esprit des électeurs québécois présentement: «La CAQ en ce moment réussi avec par un tour de passe passe absolument fantastique, des fois même, je suis un peu admiratif, je me dis mais comment y font, ils ont réussi à incarner ce changement là» a dit GND en ajoutant: «C'est un tour de passe passe parce que, de l'aveu même de François Legault, il s'en plaint souvent, les libéraux ont emprunté toute une série d'éléments de la plateforme de la CAQ donc on a un parti. le parti libéral, dont le ministre de l'éducation vient de la CAQ, le ministre de la santé vient de la CAQ, la vice première ministre vient de la CAQ, et leur parti d'origine réussi quand même à incarner le changement, donc il y a un truc qui, honnêtement, j'ai de la misère à comprendre» a expliqué Nadeau-Dubois.

Entendu à «La soirée est (encore) jeune» avec Jean-Phillipe Wauthier, Fred Savard, Jean-Sébastien Girard et Olivier Niquet le 24 mars 2017 à Ici Première, la radio de Radio-Canada.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a presque 3 ans

02:13

2943

Projet de Tramway à Québec: Lehouillier charge Labeaume et les Libéraux!
Publié il y a 7 mois

27989

L'annonce d'un méga projet structurant de transport en commun du maire de Québec Régis Labeaume flanqué du premier ministre Philippe Couillard au coût de plus de 3 milliards pour sa ville a pris un peu tout le monde par surprise vendredi. Par contre, nul ne fut plus surpris que le maire de Lévis Gilles Lehouillier qui, en entrevue sur les ondes de CHOI Radio X, a dévoilé une sorte de politique à deux vitesse mis en place par le gouvernement dans lequel il se sent totalement exclus!

Le maire de Lévis en avait gros sur le coeur et on sent que cette histoire est loin d'être finit.

«Imaginez-vous, que notre premier ministre lui-même ne sait même pas qu'on a déposé en bonne et due forme un projet structurant, une demande de financement pour une étude pour le transport en commun à Lévis en juin 2017...un projet de transport structurant comme à Québec, il coûte pas 3 milliards il coûte entre 75 et 90 millions. On a déposé ça en juin, on est maintenant rendu au mois de mars, on a jamais eu de réponse.On arrive en campagne électorale municipale, personne parlait du tramway sauf Madame Guérette, tout à coup on arrive on dépose un projet en un mois et demi 3 milliards, tout est réglé, tout est canné. On a comme un gouvernement à deux vitesses, puis ça là, ça commence à se répandre de plus en plus dans les régions.Imaginez-moi ma surprise d'entendre le premier ministre qui dit, il faudrait peut-être que la ville de Lévis dépose un projet. Cherchez l'erreur là

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec à l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon et Jean-Francis Blais le 16 mars 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

23:16

209

Projet de tramway sur le «fast track»: Labeaume craint un balayage de la CAQ!
Publié il y a 7 mois

27986

«On le sait qu'il y a un scandale qui s'en vient» a dit d'entrée de jeu Jeff Fillion dans son émission ce midi en parlant du contenu d'une conversation qui aurait eu lieu dans un train de via-rail ce matin. Des propos rapportés par une personne «qu'on connait bien, qu'on trust à 2000%» a ajouté l'animateur. Celle personne a capté la discussion de quelqu'un qui parlait un peu trop fort dans une conférence téléphonique et qui a envoyé le compte rendu à l'équipe de Fillion.

«On est poussé et poussé par Labeaume, on a un mandat de fast track... ça, ça veut dire on saute des étapes, on va vite vite vite vite...Labeaume veut que le projet soit sur la track et commencé avant l'élection d'octobre au Québec parce que Labeaume craint un balayage de la CAQ» a décrit Fillion.

«Il [Labeaume] veut commettre les Libéraux, des "patronneux" qui ont encore leur vieux fond, il faut qu'ils donnent des contrats à leurs vieux chums, des pelles mécaniques, des ingénieurs...et ils vont arriver avec une conclusion ce qu'on appelle un projet irréversible, c'est-à-dire qu'une fois que l'élection serait finit, que la CAQ gagne, elle va essayer d'arrêter le projet, y'en a qui vont dire, non, on vient de dépenser 100 millions dans la préparation des papiers, des plans puis des devis, etc... vous pouvez plus nous arrêter, sinon c'est 100 millions à la poubelle, et ils vont être devant un fait accomplit, ce n'est que ça en ce moment» a décrié Fillion au micro de son émission à CHOI Radio X. L'animateur a ajouté qu'il n'y avait pas de projet, «c'est un plan à la Labeaume, le king du fling flang...» a-t-il conclut.

Entendu à CHOI Radio X dans FILLION avec Jeff Fillion, Gerry, Laurence, Doom et Nick le 15 mars 2018.


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

13:34

915

Le chef de la CAQ François Legault très prudent sur Doug Ford
Publié il y a 7 mois

27981

Le point de presse d'hier à l'Assemblée Nationale a offert une belle occasion aux journalistes pour demander au chef de la CAQ François Legault ses premières impressions suite à l'élection en fin-de-semaine de Doug Ford à la tête du Parti Conservateur en Ontario qui fera face aux Libéraux de Kathleen Wynne lors de la prochaine élection provinciale plus tard cette année.

Legault, qui a de bonnes chances, si on se fie aux sondages, de devenir le prochain premier ministre du Québec, n'a vraiment pas voulu entrer dans le jeu des comparaisons et a réussi à évider la grande majorité des pièges tendus par la journaliste. «Je ne veux pas commencer à qualifier ou à essayer de dire sur quoi je ne suis pas d'accord ou d'accord avec M. Ford» a dit François Legault qui s'est empressé d"ajouter qu'il n'était pas contre l'avortement, un point sur lequel il n'a pas voulu élaborer davantage.

Publié sur le site du Huffington Post Québec sous la plume de Catherine Lévesque. le 13 mars 2018.


Radio EGO Radio EGO
Membre depuis il y a plus de 10 ans

01:44

36

logo radioego

radioego.com