Résultat pour: #Lajoie

Jean Pascal pourrait sortir de sa retraite seulement pour affronter GSP
Publié il y a 7 jours

27651

C’est ce qu’on a pu apprendre sur les ondes du 91,9 SPORTS à Montréal de la bouche du boxeur qui a terminé sa carrière de façon éclatante en fin-de-semaine avec une victoire par K.-O. technique au sixième round face à l’Égyptien Ahmed Elbiali. Pascal était en entrevue avec Jean-Charles Lajoie à son émission quotidienne de la seule radio francophone dédiée totalement aux sports à Montréal.

«Qu’est-ce qui pourrait te faire changer d’avis sur ta décision de prendre ta retraite?» A demandé l’animateur soulignant les 35 ans seulement du boxeur et le fait qu’il a disputé son dernier match à l’extérieur de Montréal. Le combattant d’origine haïtienne mais résident à Montréal a d’abord parlé de sa fille de façon humoristique, expliquant qu'à 14 ans maintenant, elle ne veut plus qu’il prenne sa retraite parce qu’elle a compris qu’il aurait plus de temps pour la surveiller. Mais plus sérieusement, Pascal, en réfléchissant, a expliqué à la fin de l’entrevue quelle serait la seule chose qui pourrait le faire revenir sur un ring: «Sincèrement, la seule chose qui pourrait me faire sortir de la retraite, si ma maman me le permet et ma grand-mère et surtout ma fille, ce serait peut-être un combat contre George St-Pierre, parce que je me rappelle en 2010, j’avais déjà appelé George St-Pierre pour faire un combat entre moi et lui mais par la suite j’ai perdu mon titre alors on a jamais reparlé de ça. Alors je pense que si Georges St-Pierre est intéressé, ça pourrait être tout un événement au Québec, ce serait le ¨Floyd McGregor¨ du Canada moi et Georges St-Pierre…je pense que ce serait la seule chose qui pourrait me faire sortir de la retraite» a dit Pascal. «Je savais qu’on avait pas tout à fait finit» a conclu JC Lajoie, satisfait de la porte ouverte par son invité. On attend maintenant une réaction de GSP… Viendra-t-elle?

Rappelons que l’ex-champion des mi-lourds tire sa révérence avec une fiche de 32 victoires, dont 19 par K.-O, en 38 combats.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 11 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

02:54

423

JC Lajoie analyse Max Pacioretty: «Il joue comme un gars qui veut sortir d'ici»
Publié il y a 13 jours

27628

L’animateur vedette du 91.9 SPORTS à Montréal Jean-Charles Lajoie était sur les ondes de CHOI Radio X à Québec pour parler de l’actualisé sportive. Amené à parler du jeu du capitaine des Canadiens Max Pacioretty, Lajoie ne s’est pas montré très positif envers le numéro 67 du Tricolore.

«Il joue comme un gars qui veut sortir d’ici les gars» a laissé tombé Lajoie, avec un ton peu encourageant: «J’ai rarement vu le capitaine aussi inanimé, aussi inerte, c’est un joueur de périphérie c’est vrai, mais quelque flash ça et là, quelques débordements d’agressivité qu’on lui connait pas, peu ou mal, sans plus. Et pas de production soutenu, rien de significatif, pas de graine de leader, du tout, du tout, du tout, du tout, du tout. On sent pas qu’il mène la baraque, on le sent tendu, anxieux, inquiet, de la tournure des événements et des circonstances.» A dit l’animateur qui ne semble vraiment pas nager dans une mer d’optimisme face à l’avenir du joueur américain à Montréal.

Puis Lajoie a parlé de la valeur du Capitaine sur le marché. «Max Pacioretty actuellement là, c’est un des blockbusters de Marc Bergevin. Quand il a signé ce gars-lia pour 27 millions pour 6 ans, 4.5 millions par année, c’est une aubaine extraordinaire, ça fait qu’actuellement, on cash 150 cents dans passes depuis 4 ans avec Pacioretty» a ironisé Jean-Charles: «ça va faire en sorte que lui va vouloir casher 150 cents dans piasse dans le prochain contrat…les négociations ouvrent le 1er juillet 2018, est-ce que tu peux prendre le risque de le perdre pour rien le 1er juillet 2019 après avoir cashé 150 cents dans la piasse? Je ne pense pas qu’on puisse prendre un tel risque à Montréal» a prédit Jean-Charles ouvrant la porte toute grande à un changement d'adresse probable pour le joueur d'avant.

Le Canadien tentera-t-il d’améliorer son alignement en se débarrassant d’un joueur qui a une forte valeur sur le marché mais qui semble moins cadrer dans le succès de l’équipe présentement? Quel type de joueur(s) Marc Bervegin pourrait-il avoir en retour de son capitaine? Ou; qu’est-ce qu’il manque au CH pour devenir une équipe aspirant au plus grands des honneurs?

Audio entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «Maurais Live» avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 5 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

02:29

211

Dutrizac fait un retour à la radio en sautant une coche sur le DJ du CH et certains joueurs anglophones de l'équipe!
Publié il y a 14 jours

27624

Alors que son «purgatoire contractuel» avec son ex-employeur COGECO a pris fin officiellement samedi le 2 décembre, Benoït Dutrizac n’a pas perdu de temps pour se retrouver un micro, à tout le moins l’espace d’une émission, alors qu’il a co-animé avec son ancien collègue et ami Jean-Charles Lajoie lundi après-midi dans l’émission de ce dernier au 91,9 SPORTS à Montréal.

«Depuis le temps que tu m’en parles que tu veux passer aux sports» lui a lancé JC, déclenchant les rires de Dutrizac qui lui a aussitôt répondu: «Je ne connais pas ça les sports, je suis un ¨taouain¨ qui peut poser des questions à quelqu’un qui connait les sports, pour qu’il l’explique à un ¨taouain¨ comme moi qui connait pas les sports».

Celui qui est aussi animateur des francs-tireurs à télé-Québec est allé voir le Canadien samedi dans leur éclatante victoire de 10-1 face aux Red Wings, et il a remarqué certaines choses qu'il a fait part lors de son micro d’introduction avec Lajoie. Il s’en ai pris dès le départ au DJ du Centre Bell pour son choix musical: «On peux-tu avoir un peu de fierté? On peux-tu demander à ce qu’on respecte notre culture? Tu sais, on est là, on paye, c’est nous autres. Y’as-tu quelque chose qui représente plus le peuple québécois, parce que y’a pas de Nordiques là, que le Canadien de Montréal? Pis t’arrives au Centre Bell, pis ils te martèlent des platitudes; disco, rococo, là tu dis tant qu‘à mettre des platitudes américaines, peux-tu choisir un peu de québécois? Pis là, écoute sur Twitter on est rendu à nous même nous dénigrer, pis à dire ¨y’a pas de musique québécoise qui vaille la peine, heille moi j’ai mon sacramouille de voyage¨ a dit Dutrizac, qui semblait s’être ennuyé de ses grandes envolées oratoires qui ont fait sa marque de commerce à l’antenne pendant des années.

Puis l'invité de Jean-Charles a terminé le premier segment de son rendez-vous en ondes en s’en prenant à des joueurs unilingues anglophones du Canadien qui n’ont pas encore appris assez de mots de français à son goût malgré qu’ils évoluent avec l’équipe depuis un certain temps: «Je le sais que j’suis mouche à marde avec ça là, mais j’aimerais ça que Carey Price soit capable de dire bonjour et merci. J’aimerais ça que Pacioretty, Plékanec là, ça fait 62 ans qu’il est à Montréal là, y’es-tu capable de dire bonjour et merci? Je le sais que je suis tannant avec ça…» a dit l’animateur qui avait l’air à prendre un malin plaisir à parler dans un micro de radio pour la première fois depuis très longtemps, depuis trop longtemps…

Est-ce que Dutrizac sera un invité régulier à cette antenne? Est-ce que RCN Médias nous réservent une surprise en lui offrant un micro régulier avec sa propre émission en janvier? Tout peut arriver à partir de maintenant.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 4 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

12:45

468

Carbo: critique envers la direction du CH : «Ça fait 15 ans qu'on a pas de joueur de centre #1»
Publié il y a 24 jours

27584

L’ancien capitaine et coach du Canadien Guy Carbonneau était l’invité de Jean-Charles Lajoie hier au 91,9 SPORTS à Montréal. Questionné sur la possibilité que le tricolore entre bientôt dans une phase de reconstruction, comme l'on vécu dans le passé les Nordiques et les Maple Leafs, l’ex-numéro 21 s'est alors montré très critique envers la haute direction de l’équipe.

L’entrevue de Carbo avec JC en 5 citations:

1- Sur la reconstruction: «Moi j’aurais de la difficulté à l’accepter, et je suis certain que les gens auraient de la difficulté à l’accepter»

2- «J’ai pas blâmé la personne là, mais si je regarde ce qu’on a repêché dernièrement euhhhhh….»

3- «On en a parlé, pis on va en parler jusque quand on est un là, mais ça fait 15 ans qu’on a pas de joueur de centre numéro 1…Nashville est allé en chercher 2 même 3 en 2 ans.»

4- «J’espère qu’on a pas été chercher Weber juste pour se débarrasser de P.K. Subban là?»

5- «Dans les 7 dernières années on s’est débarrassé de McDonagh, Tinordi, Beaulieu, Sergachev… pis on a pas eu grand chose pour en retour. On a eu Jonathan Drouin pour Sergachev, toutes les autres on a rien eu, pis ça c‘est tous des choix de première ronde!

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 23 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

04:42

472

«Est-ce qu'on a vu Carey Price pour la dernière fois dans l'uniforme du Canadien?»  —Jean-Charles Lajoie
Publié il y a environ un mois

27557

Dans le segment «Le Temple de la renommée» mettant en vedette Yvon Pedneault et Mike Bossy à l’émission de Jean-Charles Lajoie au 91,9 SPORTS, on s’est questionné sur ceci aujourd’hui: Est-ce qu'on a vu Carey Price pour la dernière fois dans l'uniforme du Canadien?

Pourquoi poser cette question utopique à ce moment-ci? Parce qu’ils ont regardé tous les mouvements de personnel de l’équipe depuis quelques jours suite à la situation nébuleuse du #31 depuis son retrait du jeu pour cause de blessure… ou non. Le tricolore serait-il en train de préparer un très gros coup?

Y’a des trous partout dans cette équipe là. Ça va prendre minimum trois ans au repêchage ça c’est si il y a un miracle pour que le fruit des repêchages du Canadien aide à boucher quelques trous. Les joueurs autonomes et les transactions demeurent les deux seuls issues, et on le sait et tout le monde le sait dans la business, les joueurs autonomes, très difficile d’attirer ça à Montréal. Reste donc l’option des transactions…C’est pas parce que t’as 22 Ladas à offrir, qu’on va te donner la Mercedes en échange…[ ] On ne pardonnera jamais à Marc Bergevin d’avoir échangé P.K. Subban, par contre, j’ai l’impression qu’on y pardonnerait avant la venue de la nativité, d’échanger Carey Price» a dit le coloré animateur laissant ces acolytes s’exprimer à leur tour sur le sujet dans le segment audio diffusé ici.

Entendu sur les ondes du 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Jean-Charles en Liberté avec Jean-Charles Lajoie en compagnie de Mike Bossy et Yvon Pedneault le 16 novembre 2017 (COGECO).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

18:02

341

De la Rose mange une taloche de JC qui rend hommage à Bobrovski!
Publié il y a environ un mois

27547

Tous les fans de hockey qui suivent le Canadien savent à quel point le gardien des Blue Jackets de Columbus a été aussi bon que ce que le canadien a bien voulu qu’il soit hier lors de la défaite du tricolore 2-1 en prolongation.

Dans son show Jean-Charles en Liberté au lendemain du match, JC a démontré exactement cette réalité en décrivant l’incroyable chance manquée par Jacob de la Rose en troisième période, alors que dans une descente à 2 contre 1, le suédois n’a pas pu mettre la rondelle dans le filet face à Sergie Bobrovski, le gardien des Blue Jackets, qui semblait totalement battu sur la séquence.

«No non mais la rondelle arrive à de la Rose, et Bobrovrsky dit: la logique, faire un déplacement sur ma droite, mais, je dois absolument appeler à la maison prendre des nouvelles des gamins, ce qu’il fait instantanément, alors, s’informe de comment a été la collation du soir, est-ce que les gamins sont bien couchés, bien endormis, ma toute chérie? Formidable! Oh, je dois te laisser, j’ai un déplacement vers la droite à orchestrer, alors je te souhaite une très bonne nuit, nous rentrons bientôt» a ironisé l’animateur du show du retour à la station de sport francophone de Montréal, encouragé par Mike Bossy, amusé au bout de la ligne téléphonique.

Entendu sur les ondes du 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Jean-Charles en Liberté avec Jean-Charles Lajoie en compagnie de Mike Bossy et Yvon Pedneault le 15 novembre 2017 (COGECO).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

02:22

262

Carey Price: «Ça me fait rappeler un peu ce qui s’est passé avec moi à Vancouver» —Roberto Luongo
Publié il y a environ un mois

27537

Le gardien Roberto Luongo des Panthers de la Floride était en entrevue avec Jean-Charles Lajoie à l’antenne du 91,9 SPORTS le lundi 13 novembre dernier. Questionné sur la situation actuelle de Carey Price avec le Canadien, Luongo a fait un parallèle avec ces années passées à Vancouver, ou chacun de ses gestes et chacune de ses réactions étaient analysés par la faune médiatique d’une ville ou le hockey a beaucoup d’importance, comme à Montréal. 

«Ça me fait rappeler un peu qu’est-ce qui s’est passé avec moi à Vancouver» a-t-il commencé par dire: «Je pense que Carey c’est l’un des meilleurs gardiens du monde, sinon le meilleur, écoute, quand tu es un gardien de but, tu peux pas être à la hauteur du jeu 100% du temps…au bout de la ligne, si tu regardes les statistiques à la fin de la saison, elles vont être là» a expliqué Luongo, pour minimiser les contre-performances du numéro 31 du Canadien depuis le début de la saison avant cette blessure nébuleuse dont nul ne peut vraiment dire la gravité.

«Trouves-tu que le public et les médias sont trop durs à l’endroit des joueurs vedettes du Canadien, particulièrement un gardien de but comme ça?» A demandé JC Lajoie: «C’est la nature du marché, c’est quelque chose qu’il faut accepter. Je pense que pour moi, dans ma situation, j’avais de la misère à l’accepter quand j’étais là, pis vers la fin de mon séjour à Vancouver, j’ai commencé à comprendre comment ça marchait, puis j’ai accepté le fait que quand ça va pas bien, ça va être de même, c’est la nature du business, c’est de même ça marche dans tous les sports, quand ça va pas bien, tu vas recevoir des critiques, c’est de la manière que tu réagis et que tu acceptes ça qui va déterminer comment tu peux agir dans le futur» a dit celui qui aura passé près de 8 ans avec le Canucks, dont 6 avec 30 victoires et plus. Son séjour fut teinté de lourdes critiques par la presse et les partisans alors qu’il n’aura jamais réussi à offrir une Coupe Stanley aux fans d’une équipe bâtie un peu autour de lui.

 

Le gardien n’a pas voulu élaborer lorsque l’animateur lui a demandé si Carey Price pourrait demander de sortir de Montréal éventuellement: «Je ne peux pas faire de prédictions de cette nature là» a-t-il répondu, avec un sourire dans la voix.

 

Entendu dans Jean-Charles en liberté avec Jean-Charles Lajoie au 91.9 SPORTS le 13 novembre 2017. (RNC MÉDIAS)


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

03:58

240

«Lettre à Carey». Par Jean-Charles Lajoie
Publié il y a environ 2 mois

27481

Entendu au 91,9 Sports dans Jean-Charles en liberté avec Jean-Charles Lajoie (RNC MEDIAS) le 2 novembre 2017.


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

05:15

2754

«David, oui il était très bouleversé de ça [...] les Rangers s'occupent très bien de leurs joueurs...» —Isabelle Desjardins
Publié il y a environ 2 mois

27462

Dans Jean-Charles en liberté, Jean-Charles Lajoie s'entretient avec Isabelle Desjardins, animatrice et conjointe du #51 des Rangers de New York, David Desharnais. Elle témoigne des événements survenus à New York alors qu'un attentat terroriste est survenu à quelques pas de chez elle. Entendu au 91,9 Sports, Jean-Charles en liberté. RNC MEDIA. 1er novembre 2017.


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

15:30

240

«J'espère que si jamais John Tavares quitte les Islanders, ils vont avoir quelque chose de bon en retour» —Mike Bossy
Publié il y a environ 2 mois

27453

Dans Jean-Charles en liberté, Mike Bossy lance une nouvelle surprenante au sujet de John Tavares et sur le futur aréna des Islanders de New York. On spécule sur les minces possibilités de le voir signer à Montréal. Entendu au 91,9 Sports, Jean-Charles en liberté. RNC MEDIA. 31 octobre 2017.


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

10:32

246

logo radioego

radioego.com