Result for: #Martin

Un auditeur du 91.9 SPORT compare les hommes en uniformes du CH vs les autres hommes en uniforme
Published 2 days

27573

Ce matin, dans l'émission matinale du 91,9 SPORTS à Montréal, Enrico Ciccone a reçu un message qu’il a lu en ondes. L’auditeur, Martin, a fait un parallèle entre les hommes en uniformes du Canadien, et les hommes en uniformes dans la vie de tous les jours.

Texte de Martin: «Assez incroyable, Price JOUE comme travail, il JOUE, et ce serait de petites histoires matrimoniales qui le déconcentraient à ce point? Que font les gens en uniformes, les vraies uniformes, soldats, pompiers, policiers, ambulanciers, quand ils sont dans le feu de l’action? Ils avalent leurs pilules, ils se lèvent debout et avancent pour leur chum à côté et l’autre de l’autre côté. Et pas avec 10 millions de salaire! Alors oui, nous sommes en droit de savoir quelles couleurs sont ces bobettes, et pourquoi il les portent à l’endroit ou à l’envers.»

«Tout le monde est différent… j’ai été joueur de hockey, j’ai vécu une séparation, je suis tombé. Ça m’a pris quatre ans avant de me relever…puis je suis un dur de dur moi-là» a dit Ciccone pour expliquer que tout le monde ne réagit pas pareil face aux événements.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Du sport le matin avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 21 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since about 2 years

02:05

70

«De façon générale…les gars pensent que leur directeur général l’a ¨échappé¨ durant l’été»  —Martin Leclerc
Published 3 days

27567

Martin Leclerc, journaliste sportif à Ici radio-Canada, fut questionné sur le travail des dirigeants du Canadien par l’équipe du 91,9 SPORT à Montréal, et il a eu une réponse surprenante sur la perception des joueurs versus l’état major de l’équipe présentement: </strong>Martin Leclerc, journaliste sportif à Ici radio-Canada, fut questionné sur le travail des dirigeants du Canadien par l’équipe du 91,9 SPORT à Montréal, et il a eu une réponse surprenante sur la perception des joueurs versus l’état major de l’équipe présentement:

«Moi j’ai l’impression de façon générale depuis le début de la saison que les gars pensent que leur directeur général l’a ¨échappé¨ durant l’été et ils ne sont pas très confiants par rapport à l’équipe qu’ils ont, ça se voit dans leur façon de jouer... Tu vois qu’il n'y a pas d’émotion dans cette équipe là…il y en a très très peu, j’ai vu Andrew Shaw jouer vraiment avec émotion et Brendan Gallagher ça a été les deux joueurs qui ont déployé le plus d’émotion depuis le début de la saison, mais pour le reste c’est flat…» a dit le commentateur dans le segment «Le bureau des commissaires» auquel il participe quotidiennement sur les ondes de la station sportive montréalaise.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Du sport le matin avec Enrico Ciccone et Charles-Antoine Sinotte le 20 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since about 2 years

02:10

325

"L'affaire Nantel est un freakshow vendu comme un gala de lutte au Centre Paul Sauvé!"
Published 6 days

27558

Extrait de l'épisode S6#170 du Super Matozoïde avec un Martin Gaudet dans sa chronique d'opinion qui se lance dans l'affaire Guy Nantel Vs Alice Paquet! Il trouve que ce dernier vend son show comme un gala de lutte... Une chronique animée qui soulève la réflexion pour tous et chacun!

Le Super Matozoïde est un podcast d'opinion qui est très écouté au Québec depuis 2012 avec ses milliers de téléchargements chaque semaine. La raison? C'est une émission sans filtre et sans aucun complexe face aux radios commerciales avec ses nombreux invités et collaborateurs. Ce podcast qui a du panache vous fera rire et réfléchir tout en vous donnant la chance de vous prononcer sur les différents sujets produit par Productions Podcasse et disponible sur radioh2o.ca, iTunes et tout podcatcheur.


Mike Tremblay Mike Tremblay
Member since about 5 years

06:52

92

Une rencontre Québecor/Bettman en fin-de-semaine à Montréal? Réjean pense que oui!
Published 6 days

27556

Réjean Tremblay a passé quelques jours à Québec cette semaine et a eu l’occasion de rencontrer Martin Tremblay, le nouveau chef de l’exploitation du Groupe Sports et divertissement de Québecor. Suite à l’annonce cette semaine que le grand manitou de la LNH Gary Bettman avait rencontré le propriétaire des Rockets de Houston, qui a montré un intérêt pour une éventuelle expansion dans la ville texane, notre Réjean s’est informé à Tremblay si «Québec était encore dans le coup» pour une équipe de la LNH dans la tête des dirigeants de l’entreprise québécoise. Dans le présent segment audio, écoutez le célèbre chroniqueur sportif raconte aux gars du matin du 91,9 SPORTS sa rencontre:

Enrico Ciccone: «T’es à Québec, tu vas parler avec Martin Tremblay, demandes-y donc si Québecor est encore dans le coup pour une équipe à Québec…»

Réjean Tremblay: «Non, c’est déjà faite ça…»

Enrico Ciccone: «Qu’est-ce qui est déjà fait?»

Réjean Tremblay: «Je lui ai posé la question…»

Enrico Ciccone: «Pis sa réponse?»

Réjean Tremblay: «C’est oui! »

Enrico Ciccone: «Son encore dans le coup…?»

Réjean Tremblay: «Oh oui…Pis d’ailleurs Martin Tremblay…il est a Montréal aujourd’hui [jeudi 16 novembre] pour un conseil d’administration de Gestev aujourd’hui et demain…Pis je pense que …ce qui m’a dit c’est: Bettman est à Montréal je pense hein? »

Enrico Ciccone: «Oh ben là là tu me lances une balle courbe…»

Réjean Tremblay: «Je ne sais pas qu’est-ce qui se prépare, mais heuuu….» a dit Tremblay qui a par la suite vanté les mérites de Houston comme ville de hockey avec les Aeros de Gordie Howe dans les années '70 etc...

À partir de là, tirer les conclusions que vous voulez. Déjà que qu’on a appris toute sorte de choses sur les Hurricanes de la Caroline et de son propriétaire dans les derniers jours, mêlé à une histoire de paradis fiscaux, plus les déboires des Coyotes, à la recherche de succès et d’un nouvel aréna. Que les sceptiques le veuillent ou non, tout pointe en direction d’un déménagement dans cette ligue qui commence sérieusement à avoir beaucoup trop de canards boiteux, et Québec a un aréna flambant neuf et des partisans assoiffés. C’est à se demander si ils ne sont pas juste en train de déterminer la date de l’annonce? :-)

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Du sport le matin avec Enrico Ciccone et Charles-Antoine Sinotte le 16 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since about 2 years

02:02

432

La journaliste Isabelle Hachey de La Presse explique sa démarche pour démasquer Jean-Claude «Giovanni» Apollo.
Published 7 days

27553

Isabelle Hachey, de La Presse +, qui a travaillé sur le dossier de Giovanni Apollo, s’est entretenue ce matin avec plusieurs médias aujourd'hui pour parler de son texte et de sa démarche journalistique. Voici l’une de ces rencontres avec Richard Martineau et Jonathan Trudeau à CHOI Radio X.

«Moi je l’avoue je suis un foodies» a dit dès le départ Martineau: «puis je suis de très près ce qui se passe dans le milieu de la cuisine, à Montréal à Québec, je connais certains chefs et tout, ça fait longtemps que ça circulé dans le milieu que Giovanni Apollo est un mythomane, moi j’ai entendu ça à gauche et à droite» a ajouté Martineau «Moi je ne connaissais même pas Mr. Apollo avant deux semaines quand les allégations de harcèlement sexuel sont sorties à l’antenne de Radio-Canada. C’est un lecteur qui m’a dit; vous devriez fouiller ça et là, en fouillant et en appelant des gens qui l’avaient côtoyé, je me suis rendus compte qu’effectivement ça courait depuis très longtemps dans le milieu» a affirmé Hachey.

Puis la journaliste a parlé de sa démarche journalistique pour découvrir la série d’anomalies trouvées dans le parcours du chef québécois. Elle a aussi parlé de sa rencontre avec Apollo, alors, qu'avec son dossier bien étoffée en main, elle voulait le confronter pour avoir ses explications: «Moi j’avais fait plusieurs entrevues avec des gens avant qui m’ont dit que M. Apollo il pouvait être très agressif donc je m’attendais à tout là…je ne savais pas ce qui pouvait se passer» a dit la journaliste qui a finalement avoué que tout s’était bien déroulé. «Il a été très poli, il a répondu à mes questions…en gros, ce qu’il a dit c’est que, on l’avait mal compris pendant toutes ces années-là, en général, tous les journalistes qui ont évoqué son passée se sont fourvoyés» a-t-elle dit pour évoquer l'état d'esprit du cuisinier.

Entendu dans Martineau-Trudeau avec Richard Martineau et Jonathan Trudeau à CHOI Radio X à Québec. Le 16 novembre 2017. (COGECO).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

17:07

731

Les bandes audio entendues en cour: «On est dans marde en tabarnak» a dit Jean Demaître, l'un des trois accusés de la tragédie de Lac Mégantic.
Published 7 days

27549

Marie-France Martel du 107,7 FM en Estrie couvre le procès des ex-employés de la MMA concernant la tragédie de Lac Mégantic où un train sans conducteur transportant des produits pétroliers était sorti de ses rails dans la nuit de vendredi à samedi le 7 juillet 2013, provoquant une série d'explosions et un incendie tout en détruisant le centre-ville de Lac-Mégantic entrainant dans la mort 47 personnes.

On a fait entendre en cour dans les derniers jours les conversations audio entre les employés de l’entreprise dans les moments qui ont suivi le drame. La majorité des conversations se déroulent entre le contrôleur de la circulation ferroviaire pour la MMA Richard Labrie, qui discute avec des employés comme Thomas Harding et Jean Demaître.

Au départ, Labrie ne croit pas que c’est «leur» train qui a mis le feu à Mégantic, persuadé qu’il est encore à Nantes, ou il était supposé être sécurisé par de nombreux freins, mais pas assez, on le sait maintenant. Plus le temps passe, plus Labrie se questionne, et commence à stresser. 90 minutes après le premier appel, tout se confirme.

«Y’en a pu de centre-ville Richard» dit un répartiteur de taxis à Labrie alors qu’il lui apprend que c’est finalement «son» train qui a descendu: «T’es-tu sérieux toé-là là? C’est le train qui a descendu?…Ah non, sacrement» dit Labrie atterré. «Il a avoir des dizaines et des dizaines de morts» apprend le répartiteur à Labrie. «Ah non!!!» S’est écrié le contrôleur.

Puis Labrie confirme à Jean Demaître, son supérieur, que c’est bien leur train qui a explosé au centre-ville: «Met tes culottes…le train a runné down» a dit Labrie a Demaître qui ne le croit pas: «Tu me niaises-tu là toé… tu me niaises là tabarnak», «Non je te niaise pas ostie…là on est dans marde» lui dit Labrie. «On est dans marde en tabarnak» a répété Demaître.

Entendu sur les ondes du 107,7 FM en Estrie dans l’émission Midi Actualité avec Martin Pelletier le 15 novembre 2017 (COGECO).


Le1077RE Le1077RE
Member since almost 3 years

09:42

407

«Niemi... y goal pu, y'é prêt pour la retraite, y'é prêt pour les ligues de garage...» —Martin Biron
Published 8 days

27542

Martin Biron, ex-gardien de but de la LNH avec les Sabres, les Flyers et les Rangers, était l'invité de l'équipe du matin au 91,9 SPORTS à Montréal ce matin pour parler du plus récent «move» de Marc Bergevin hier pour ajouter de la profondeur dans les buts du Canadien suite aux blessures et Carey Price et d'Al Montoya.

«Niemi là, sa carrière a fini il y a deux ans, ça va pas ben pantoute, pis je veux pas n'empiler sur le gars, écoute, ça va... il goal pu, yé prêt pour la retraite, yé prêt pour les ligues de garage» a dit Biron qui ne croit pas du tout que la nouvelle acquisition du Canadien pourra être d'une quelconque utilité pour le tricolore: «c'est plate de dire ça, j'ai été dans la même situation, pis je le sais là» a ajouté le gardien qui a joué son dernier match dans la Ligue Nationale avec les Rangers en 2013-2014.

Entendu au 91,9 Sports à Montréal à l'émission Du sport le matin, avec Enrico Ciccone et Charles Antoine Sinotte (RNC MEDIA). le 15 novembre 2017.


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since about 2 years

09:17

797

«Regarde mon majeur dressé très haut, spin on it mon Guy A» —Richard Martineau
Published 9 days

27538

Richard Martineau a démarré son émission de radio ce matin en avertissant ces auditeurs qu’il avait une bien mauvaise nouvelle à annoncer: «J’espère ma mère n’écoute pas» a-t-il débuté: «Je sais pas comment vous dire ça mais hier soir, j’ai été officiellement excommunié de l’église de Guy A. Lepage» a laissé tomber l’animateur, tournant en dérision un Tweet que son épouse Sophie Durocher avait reçu le jour d’avant par l’animateur de l’émission de la populaire émission de télé de Radio-Canada: Tout le monde en parle.

«Le pape, mon gourou, celui que je suivais depuis de si nombreuses années. Il a écrit sur Internet hier sur Twitter qu’il me méprisait moi et ma femme, et ça, ça veut dire que je pense que je ne serai plus invité à la grande messe du dimanche soir. Je suis comme sans église là, je suis sans gourou, je ne sais plus à quel saint me vouer… je ne pourrai possiblement plus aller sur le Plateau Mont-Royal…Je suis orphelin, vous savez que dans le milieu du showbiz c’est une condamnation à mort, je suis banni du village, ils m’ont sacré dehors, c’est terminé!» a dramatiquement ironisé l’animateur de CHOI Radio X et des Francs-Tireurs.

Le Tweet suivant de Lepage; «Je ne méprise que deux personnes dans la vie Sophie : ton époux et toi.», faisait suite au texte de Durocher publié dans le Journal de Montréal intitulé «Le mépris de Guy A. Lepage» qui soulignait le grand nombre d’humoristes invités à TLMEP dimanche soir (11), sans que tous prennent la parole, alors qu’une présence sur ce plateau rapporte à un invité 900$ selon la chroniqueuse, et aussi du fait que l’humoriste de l’heure, Guy Nantel, n’aie pas été invité pour des raisons nébuleuses.

En guise de conclusion, Martineau a donc offert à Lepage ceci: «Regarde mon majeur dressé très très haut très très droit, spin on it mon Guy A» a-t-il dit tout en ajoutant: «Pour qui il se prend lui?… il m’a lancé une fatwa…il fut un temps ou il était drôle lui?» a dit celui qui ne sera vraisemblablement plus invité à la «grande messe du dimanche soir» à Radio-Canada.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l'émission Martineau-Trudeau le 14 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

04:19

4065

Québec: Les utilisateurs des ponts risquent de «payer» pour la grève des ingénieurs du gouvernement jeudi!
Published 10 days

27533

Marc-André Martin, président de l’association professionnelle des ingénieurs du gouvernement, était dans les studios de CHOI Radio X ce matin pour parler des problèmes majeurs de circulation à prévoir dus à des inspections qui seront faites sur le pont Risi, sturcture qui relie la rivière Chaudière au Pont Pierre-Laporte, dès ce jeudi suite au conflit actuel entre le gouvernement et leurs ingénieurs. Le ministre des Transports André Fortin a déclaré ceci à ce sujet: «On demande aux citoyens de penser à leurs déplacements ces jours-là, de prévoir en conséquence, de travailler à la maison s’ils le peuvent». Il semble que les deux parties se lancent la balle dans ce dossier au détriment des citoyens utilisateurs de la route: «C’est une grosse job de relation publique, et nous on embarque pas là-dedans» a dit Martin au micro de Dominic Maurais.

L’ingénieur a aussi parlé de l’état du pont de l’île d’Orléans et du Pont de Québec qui ont atteint la fin de leur vie utile selon lui, et il a aussi fait réaliser autre chose sur un autre pont bien connu des gens de Québec: «Lorsque vous avez parlé du troisième lien, c’est bien que vous en parliez, parce que le pont Laporte, on pense que c’est un pont neuf, mais il arrive à peu près à la moitié de sa vie utile» a-t-il déclaré. Constatant ce fait, l’ingénieur a dit qu’un troisième lien était un «choix intelligent», et que c’était «un enjeu politique».

Entendu dans Maurais Live à CHOI Radio X 98,1 le 13 novembre 2017. (RNC MÉDIAS)


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

07:51

149

Le Bêtisier des Médias de Olivier Niquet à «La Soirée» (12 novembre 2017)
Published 11 days

27531

En vedette dans le «bêtisier des médias», présenté par Olivier Niquet à la Soirée est (encore) jeune cette semaine, on a souligné le fait que Jérome Landry d’Énergie s’était amusé aux dépens des Montréalais concernant leur taux participation aux élections municipales. Puis on a souligné une oublie du chef conservateur Adrien Pouliot lorsqu’il a utilisé l’expression «4 trente sous pour une piasse».

Un autre politicien, Jean Tremblay, fut la cible de Niquet alors qu’il a parlé cette semaine du manque d’expérience de la nouvelle mairesse de Montréal Valérie Plante malgré son bacc et sa maîtrise. Le «bêtisier» a aussi souligné la dérive d’un maire de l’Outaouais sur les femmes. Les médias de Québec, toujours très bien représentés dans ce segment de «la soirée», ont vu une contradiction du chef de Québec 21 Jean-François Gosselin se faire entendre. Puis toujours dans les médias de la vieille capitale, on a souligné les erreurs de calcul d’Éric Caire de la CAQ alors qu’il parlait du troisième lien. 

Les commentateurs se situant ailleurs qu’à gauche étant toujours des victimes de choix pour l’émission de Radio-Canada, Mario Dumont a aussi eu droit à son segment sur le texto au volant. Puis, comme à peu près chaque semaine, Richard Martineau a inspiré Niquet alors qu’il a souligné avoir beaucoup aimé le show de Guy Nantel: «Guy Nantel dit au deuxième degré ce que Martineau écrit au premier degré» a conclut l’animateur. Le quota régional de la compilation hebdomadaire de l’émission de Radio-Canada a été comblé cette semaine par un extrait d’une animatrice de CIEL FM à Rivière-du-Loup. Un indice? Beethoven!  

Entendu à «La soirée est (encore) jeune» avec Jean-Phillipe Wauthier, Fred Savard, Jean-Sébastien Girard et Olivier Niquet le 12 novembre 2017 à Ici Première, la radio de Radio-Canada .


IciRE IciRE
Member since about 2 years

09:00

329

logo radioego

radioego.com