Result for: #Maurais

Aide de 10 M$ à Capitales Médias: «Ils sont récompensés pour leur échec» —Jeff Fillion
Published 3 days

27664

On a appris cette semaine que le gouvernement du Québec allait donner un coup de main à l'entreprise Groupe Capitales Médias, qui est notamment propriétaire du quotidien Le Soleil à Québec, en lui attribuant via Investissement Québec un prêt de 10 millions $ dans le but de supporter leur virage numérique.

Rappelons que Groupe Capitales Médias possède les quotidiens Le Nouvelliste (Trois-Rivières), La Tribune (Sherbrooke), Le Droit (Gatineau-Ottawa), La Voix de l'Est (Granby) et Le Quotidien (Saguenay).

Cette nouvelle a soulevé plusieurs interrogations dans la population et chez les concurrents de l'organisation. Beaucoup se sont demandé si un groupe de presse qui est subventionné par un gouvernement peut conserver logiquement son esprit critique envers ce dernier.

Dans le segment radio conjoint hebdomadaire avec Dominic Maurais et Jeff Fillion à CHOI Radio X, ils ont parlé du sujet. Voici quelques points qui sont ressortis de leur discussion:

- «J’aurais aimé ça que Le Soleil me dise merci à matin» -Maurais

- «La réalité, et c’est pas de la faute de Capitale Médias…ils ont hérité d’une convention collective et d’une gang d’artisans qui ne sont plus sur la coche...» -Fillion

- [Le Soleil ]«C’est une journal Voir payant...le journal Voir gratis y’é mort» -Fillion

- «Ce que le gouvernement a fait, c’est qu’il vient d’aider une entreprise qui a pas fait sa job, et le signal qu’on envoie à tous ceux qui ont eu des business puis qui ont fait beaucoup, qui ont fait des sacrifices, qui l’ont échoué et qui ont été aidé par personne, c’est next time, vient nous voir» -Fillion

- «L’intégrité des journalistes est sacrifié, parce que dorénavant, on va lire le Soleil puis on va toujours se poser la question…» -Maurais

- «C’est pour ça d’ailleurs qu’ils [artisans] défendent la machine…C’est des gens qui ne veulent pas que ça changent…ils savent un moment donné que ce sera leur tour, ils savent un moment donné qu’ils auront accès à la jarre à biscuits, et qu’ils vont pouvoir se mettent les mains dedans» -Fillion

- «10 millions c’est 500 personne qui paie 20 000 $ d’impôt» -Fillion

Entendu à CHOI Radio X 98,1 (Québec) dans Maurais live le 14 décembre 2017 (RNC MEDIA)


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

07:59

128

KHL à Québec: «Ce serait le plus beau pied de nez à la LNH»  —Vince Cauchon
Published 7 days

27649

Avec la série de déceptions vécu par les partisans face à un retour de la LNH un jour à Québec qui se fait attendre, et surtout suite à l’indifférence du commissaire Gary Bettman qui semble donner peu d’importance à tout ce que Québecor et l’ancienne ville des Nordiques ont pu faire pour satisfaire les exigence de sa ligue, l’idée que Québec et l’autre grande ligue de Hockey surtout basé en Russie pourraient se faire de l’oeil a fait surface. Et ce n’est peut être pas si bête que ça.

Amené à se prononcer sur le sujet sur les ondes de CHOI Radio X ce matin, Vince Cauchon n’a pas trouvé l’idée si loufoque: «Ce serait le plus beau pied de nez à la Ligue Nationale de hockey de pouvoir installer la KHL en pleine Amérique du Nord dans une ville qui a un beau paysage communiste, soyons franc» a ironisé à peine le chroniqueur sportif, s’attirant les rires de l’équipe de Maurais Live, qui en a rajouté: «Les vieux coachs russes vont se prosterner devant l’édifice G» a dit Maurais prétextant sa ressemblance avec des édifices gris et ternes qu'on nous présentais de l’ex-URSS.

«Il y a beaucoup de joueurs canadiens/québécois qui vont avoir envie peut-être de faire un p’tit move pour revenir voir leur famille et revenir plus proche de chez-eux un peu» a pour sa part dit JC Ouellet, le co-animateur de Maurais. Vince Cauchon a alors impliqué Patrick Roy dans le portrait: «Tu sais nous autres Patrick Roy on l’aime là, mais ça se peut qu’il y ait bien du monde dans la Ligue Nationale qui ne l’aiment plus…en tout cas c’est ce qu’on me dit…ce serais-tu une belle porte d’entrée ça pour Patrick? Gérer le club à Québec»

Tout ceci n’est bien sur que supposition. Jusqu’à preuve du contraire, il n’y aurait eu aucun pourparler entre les deux parties, mais qui sait? À force d’indifférence et de se faire dire non, peut-être qu’un jour, Québec pourrait étancher sa soif de hockey professionnel pour croiser le fer avec le Dynamo de Moscou ou le SKA de St-Peterburgh en passant par le Red Star de Pékin!

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «Maurais Live» avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 11 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

05:15

224

Nouvelle expansion dans la NHL, Bettman ignore Québec: «Ch't'en criss» dit Michel Bergeron
Published 10 days

27640

«Un autre beau cadeau de Noël», furent les premières paroles de Michel Bergeron, questionné sur ce qui est arrivé hier alors que les gouverneurs de la LNH, rassemblés à Palm Beach, nous ont appris que les Hurricanes avaient été vendus à un homme d’affaire du Texas qui souhaitait conserver l'équipe en Caroline pendant les 7 prochaines années. On a aussi appris que la porte était ouverte à nouveau pour une expansion cette fois à Seattle. Aucune mention pour Québec.

«Je suis rendu à la conclusion que les Nordiques vont revenir quand Gary Bettman ne sera plus là…C’est drôle hein, c’est un feeling que j’ai…» a dit celui qui fut l'entraineur des fleurdelisés dans les années ’80 et ’90. «Mes chums à Québec n’y croient plus…» a ajouté Bergeron en constatant qu’après Seattle, ce sera possiblement Houston qui fera son entrée dans la LNH. Il reproche à Bettman de ne pas dire la vérité: «Pourquoi que sur 31 gouverneurs de la Ligue Nationale, je peux pas croire qu’il n’y en a pas une dizaine qui sont pour le retour du hockey professionnel à Québec…sais-tu ce que je pense? On se sert de Québec» a dit l’ex coach visiblement amer face à la situation. Bergie a trouvé que les négociations n’ont pas été très longue avec Seattle alors que Québec avait un amphithéâtre et un propriétaire identifié: «Ch’t’en criss» a laissé tomber Bergeron.

Questionné sur la position du propriétaire Geoff Molson concernant un éventuel retour des Norsiques, Bergeron s’est montré optimiste: «Je peux pas croire que Geoff Molson serait contre le retour, au contraire» a-t-il ajouté. «Moi ce qui me fait de la peine là dans tout ça, c’est que j’ai l’impression de demander presque la charité…Je suis optimiste de nature, mais là, je commence à baisser les bras» a conclut celui qui était surnommé le tigre lorsqu’il était coach dans la LNH.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «Maurais Live» avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 8 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

07:19

929

LNH: Bettman ouvre la porte à Seattle et non à Québec pour la prochaine expansion. Mario Hudon à Maurais Live!
Published 10 days

27638

Alors que les gouverneurs de la LNH rassemblés à Palm Beach nous ont appris hier que les Hurricanes avaient été vendus à un homme d’affaire du Texas qui souhaitait les conserver en Caroline pendant 7 ans et que la porte était ouverte pour une expansion à Seattle, et non Québec pour le moment, Maurais Live a décidé de parler avec le Gérant d’estrade Mario Hudon pour éclaircir tous ces sujets.

Notons que le prix fixé pour la 32e équipe du circuit serait d'environ 650 millions, d'après le réseau Sportsnet. Toutefois, l'élargissement des cadres, dont le processus est maintenant ouvert, ne concernera que Seattle, aux dires de Bettman.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «Maurais Live» avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 8 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

18:31

262

«Si Québecor ne reçoit jamais d'équipe de hockey, c'est le média le plus cocu de l'histoire des médias» —Vince Cauchon
Published 11 days

27633

Alors que le magazine Forbes a dévoilé sa liste annuelle des valeurs des équipes de la LNH, ou le Canadien arrive au 3ème rang à 1.25 milliard, derrière Toronto (1,4) et NY Rangers à (1,5), Vince Cauchon de CHOI Radio X pense que la vraie valeur des équipes est quand celles-ci se font acheter. Il a aussi fait une déclaration intéressante sur un éventuel retour d’une équipe à Québec.

«Je comprend que Forbes, c’est des gens plus intelligents que moi, mais ce tableau-là est risible à chaque année: Montre-moi le chèque du gars qui va payer ce prix-là pour la garder là, pis tu l’as ta vraie valeur, pour le reste, c’est juste des paroles en l’air» a dit le gars de sport de CHOI Radio X.

Concernant Québecor, le Centre Vidéotron et du retour éventuel des Nordiques, Vince a résumé la situation en une phrase: «Si Québec reçoit jamais d’équipe de hockey... il n'est pas question de d’autres groupes qu’eux-autres…si ils ramènent jamais une équipe ici, c’est le média le plus cocu de l’histoire des médias!»

Avouez que sa vision est très logique et réaliste, pensez-y: Après tous les efforts du géant médiatique québécois pour «contenter» la plus grosse ligue de hockey au monde: construction d’un aréna ultra moderne de 18 000 places, patience et discrétion, partenaire télé le plus important sur le territoire québécois avec TVA Sports, marché de hockey déjà voué à un succès, maire favorable, etc... si en effet après tout ça, il n’y a pas d‘équipe au bout qui se présente, via un expansion ou un déménagement, le mot «cocu» ne sera pas du tout exagéré!

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «Maurais Live» avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 6 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

02:46

225

JC Lajoie analyse Max Pacioretty: «Il joue comme un gars qui veut sortir d'ici»
Published 13 days

27628

L’animateur vedette du 91.9 SPORTS à Montréal Jean-Charles Lajoie était sur les ondes de CHOI Radio X à Québec pour parler de l’actualisé sportive. Amené à parler du jeu du capitaine des Canadiens Max Pacioretty, Lajoie ne s’est pas montré très positif envers le numéro 67 du Tricolore.

«Il joue comme un gars qui veut sortir d’ici les gars» a laissé tombé Lajoie, avec un ton peu encourageant: «J’ai rarement vu le capitaine aussi inanimé, aussi inerte, c’est un joueur de périphérie c’est vrai, mais quelque flash ça et là, quelques débordements d’agressivité qu’on lui connait pas, peu ou mal, sans plus. Et pas de production soutenu, rien de significatif, pas de graine de leader, du tout, du tout, du tout, du tout, du tout. On sent pas qu’il mène la baraque, on le sent tendu, anxieux, inquiet, de la tournure des événements et des circonstances.» A dit l’animateur qui ne semble vraiment pas nager dans une mer d’optimisme face à l’avenir du joueur américain à Montréal.

Puis Lajoie a parlé de la valeur du Capitaine sur le marché. «Max Pacioretty actuellement là, c’est un des blockbusters de Marc Bergevin. Quand il a signé ce gars-lia pour 27 millions pour 6 ans, 4.5 millions par année, c’est une aubaine extraordinaire, ça fait qu’actuellement, on cash 150 cents dans passes depuis 4 ans avec Pacioretty» a ironisé Jean-Charles: «ça va faire en sorte que lui va vouloir casher 150 cents dans piasse dans le prochain contrat…les négociations ouvrent le 1er juillet 2018, est-ce que tu peux prendre le risque de le perdre pour rien le 1er juillet 2019 après avoir cashé 150 cents dans la piasse? Je ne pense pas qu’on puisse prendre un tel risque à Montréal» a prédit Jean-Charles ouvrant la porte toute grande à un changement d'adresse probable pour le joueur d'avant.

Le Canadien tentera-t-il d’améliorer son alignement en se débarrassant d’un joueur qui a une forte valeur sur le marché mais qui semble moins cadrer dans le succès de l’équipe présentement? Quel type de joueur(s) Marc Bervegin pourrait-il avoir en retour de son capitaine? Ou; qu’est-ce qu’il manque au CH pour devenir une équipe aspirant au plus grands des honneurs?

Audio entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «Maurais Live» avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 5 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

02:29

211

Yves Landry est revenu sur ce qui l'a poussé en dehors de la radio...
Published 16 days

27619

Longtemps le personnage atypique d’une radio qui roulait déjà pas mal hors sentier, Yves Landry a fait des séjours assez fructueux sur des antennes très importantes dans la région de Québec ayant fait parti de l’équipe du matin de CHOI et du FM93, en plus de participer à l’évolution de la radio web de Jeff Fillion: radiopirate.com. Alors, que s’est-il passé pour qu’il ne soit plus du tout en ondes alors qu’il n’y a jamais eu autant de radio qui «parlent» à Québec? Écoutez-le donner ses explications.

C’est à une radio communautaire de Lévis, CJMD 96,9 FM, avec l’animateur Max Doré que Landry a bien voulu donner les raisons de son absence des ondes. Il a aussi expliqué comment il percevait ce média aujourd'hui.

Voici 10 réflexions de Yves Landry sur son absence et sur la radio en général:

1- «Je redonne beaucoup à Jeff…même si on est des individus qui ne se ressemblent pas…»

2- «Denis y’avait un front de boeuf, il arrivait d’un petit coin, il aurait pu vendre des caisses de confiance…il ne doutait pas de lui, il était drôle...»

3- «Il est arrivé le phénomène Chiasson qui était une méga joke, duquel je n’ai rien appris…tout ça a provoqué la séparation du groupe qui s’était bâti mais qui était en train de pourrir tranquillement pas vite…»

4- «Jeff a pris une direction différente, il s’est mis à faire ses affaires et à devenir très politique...»

5- «Denis Gravel et Dominic Maurais avaient une autre vision. Ils ont voulu travailler de façon carriériste dans patente pis ¨faire de la radio¨…pis pour eux autres, ce qu’on faisait avant, c’était plus vraiment de la radio...»

6- «J’étais convaincu qu’à la dissolution quand Jeff est partit pour radiopirate que mon avenir était avec Jeff puis je suis allé le rejoindre et il m’a accueilli les bras ouverts…»

7- «Je ne changerais jamais de ce que j’ai fais hier et de ce que je suis aujourd’hui, je vais le demeurer, même si tout ça me met ¨get out the radio¨ »

8- «Tu parlais des derniers balbutiements qui sont arrivés accidentels ou j’étais arrivé à CHOI puis on s’est vu, on devait se reparler (Jeff et lui), se laisser avec une rancune, se laisser avec un goût aigre, après avoir partager tant de temps…on devait se jaser»

9- «Moi par contre je peux te dire personnellement que, je suis encore capable d’en donner, je pourrais encore en donner, à faire ce que je faisais il y a 20 ans, je suis convaincu que j’aurais autant de plaisir à le faire… je le ferais de la même façon… et j’ai autant d’énergie que j’en avais…»

10- «Là présentement c’est la talk radio…ça parle, ça parle, ça parle, ça parle, ça parle, ça parle…scuse je suis en train de m’endormir, ça parle, ça parle, ça parle, ça parle…alors ça me dit rien»

Entendu à l’émission «Tailgate en attendant Ti-Guy» avec Max Doré sur les ondes de CJMD 96,9 FM à Lévis le 28 novembre 2017.


cjmd969 cjmd969
Member since over 8 years

15:58

991

Voici ce que l'animateur du matin le plus écouté à Québec ne fait pas...
Published 16 days

27618

Quand on pense «animateur du matin le plus écouté à Québec», des noms nous viennent rapidement en tête: Dupont, Bouchard, Maurais, Dallair, en tout cas, ce sont eux qu’on entend le plus parler. Mais aucun d’eux n’est plus écouté que ce gars bien tranquille qui mène la barque de l’émission du matin sur les ondes de la radio de Radio-Canada depuis 2005 et qui trône au sommet des cotes d'écoutes cet automne. (Source Numéris automne 2017, central 12+, 6h à 9h). Son nom? Claude Bernatchez. Plutôt que de vous dire qu’est-ce qu’il fait de bien pour devancer tous ces autres gros noms, voici plutôt une liste des 10 choses qu’il ne fait pas.

1- Il ne donne jamais sa propre opinion sur les sujets d’actualités. (Il peut toutefois vous dire la sorte de yogourt qu’il préfère, mais ne dévoilera pas la marque. :-)

2- Il n’est jamais méchant avec les membres de son équipe et cherchera plutôt à les mettre en valeur.

3- Il ne fait pas d’attaque personnel sur un invité après qu’il ait quitté l'entrevue. [ ]

4- Il ne s’éternise pas trop longtemps sur un sujet si il n’a rien de plus a y apporter.

5- Il ne tutoie jamais personne, même les membres de sa propre équipe.

6- Il ne parle pas trop et laisse plutôt beaucoup de place à son équipe ou ses invités.

7- Il ne fait jamais de «Montréal bashing», quelque chose de très populaire à la radio de Québec.

8- Il ne parle jamais de problèmes personnels en ondes, et ceux-ci ne se refléteront pas sur son humeur non plus..

9- Il n’élève jamais le ton.

10- Il ne parle jamais en mal en ondes des autres animateurs de la station.

Donc, on suggère à ses concurrents de prendre des notes, si jamais ils aspirent à être numéro 1 aussi, un jour.

Dans l’audio, vous pourrez entendre son équipe de Première heure se payer un peu sa tête en décrivant en son honneur une liste des 12 choses qu'on ignorait de lui.

Équipe de Première Heure:

Animation : Claude Bernatchez

Arts et spectacles : Patricia Tadros

Nouvelles régionales : Martin Boucher

Circulation : Marc-André Boivin

Météo / Affaires citoyennes : Martine Côté

Recherche : Andréanne Plante

Technique et assistance à la réalisation : Martin Meilleur

Réalisation : André Anne Paré

Entendu à Première Heure avec Claude Bernatchez à Ici Première (106,3 FM Québec) la radio de Radio-Canada le 1 décembre 2017.


IciRE IciRE
Member since about 2 years

09:32

173

Sondage Automne 2017: «Ça va prendre des modifs c'est clair»  —Dominic Maurais
Published 17 days

27614

Dominic Maurais et son équipe ont discuté de sondage ce matin alors que les résultats ont été dévoilés hier par la firme Numéris pour l'automne 2017.

«Hier c’était un bizarre de feeling. Tout le monde était content, pis moi ça me tentait pas de casser le party de personne… j’avais une face de carême, je suis pas un comédien, je suis pas un hypocrite…même ce matin, je vais vous le dire honnêtement je trouve ça difficile mais en même temps je me tourne vers les auditeurs…» a dit l’animateur qui a vu l'émission qui porte son nom glissée en 4ième place depuis le dernier sondage. (Source Numéris, marché central, 6 à 9 am, 12 ans et plus)

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «Maurais Live» avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 1 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

08:19

562

Sondage Automne 2017: «CHOI est la grande gagnante»  —Philippe Lefebvre, DG
Published 18 days

27604

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission Martineau-Trudeau avec Philippe Lefebvre, Directeur Général de la station le 30 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

10:16

123

logo radioego

radioego.com