Résultat pour: #Parti Libéral

Un candidat du PLQ prône la neutralité religieuse dans des postes d'autorité!
Publié il y a 11 jours

28084

Charles Poulin est le nouveau candidat du PLQ dans le comté de Saint-François et il était en entrevue ce matin au 107,7 FM en Estrie.

Concernant le dossier identitaire, M. Poulin a dit d'entrée de jeu que c'était un dossier très complexe: «Dans le parti libérale, il y a le mot liberté, donc on croit beaucoup à la liberté des individus, mais en même temps, c'est important que les services soient rendu à visages découverts, et également, moi je pense que tout ce qui est des postes en autorité, c'est important que ces gens-là aient une très grande neutralité.» a dit le candidat, dont la position entre quelque peu en contradiction avec celle de son parti qui a refusé de s'immiscer dans le dossier du port de signes religieux au service de police de la ville de Montréal récemment alors que le Chef Philippe Couillard avait déclaré que c’était «au niveau de la police et des municipalités» ce qui venait abroger une loi 62 qui a définitivement quelques trous.

Entendu sur les ondes du 107,7 FM en Estrie dans l’émission «Que l'Estrie se lève» avec Steve Roy le 16 avril 2018 (COGECO).


Le1077RE Le1077RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

00:49

10511

Gaétan Barrette accepterait de quitter le ministère de la santé...
Publié il y a 11 jours

28083

En entrevue au 106,9 FM en Mauricie ce matin, le ministre de la santé Gaétan Barrette s'est dit prêt à laisser son ministère et à retourner même comme simple député d'arrière banc si tel était le désir du premier ministre.

«Est-ce qu'on vous a garantie le ministère de la santé?» a demandé Catherine Gaudreault à Gaétan Barrette en prévision des prochaines élections de l'automne prochain. «Non» a répondu le ministre qui a ajouté qu'il accepterait de piloter un autre ministère: «Pour être bien honnête, je suis allé en politique pour la santé» a dit le ministre qui a souligné l'importance d'être médecin pour le poste qu'il occupe au gouvernement: «Le fait de connaître le milieu fait en sorte que certaines décisions qui sont prises, qui sont peut-être pas les bonnes décisions je les vois venir» a-t-il dit soulignant qu'on l'enverrait sur un autre mandat sur les «banquettes» que ça ne le dérangerait pas... «Je suis en politique pour ça, mais il y a d'autres secteurs qui sont intéressant quand même dans le gouvernement...mais je n'ai pas cet orgueil là...[s'accrocher à son poste à tous prix]» a dit le ministre expliquant qu'à la quantité de commentaires «sympathiques» qu'il reçoit, qu'il serait partit depuis un bout.

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 16 avril 2018. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

01:35

16989

Marissal se fait cuisiner par CBC radio à Montréal!
Publié il y a 21 jours

28051

Vincent Marissal va surement se rappeler longtemps de sa première semaine officiel en politique! Ayant donné une multitude d'entrevues, l'ex-journaliste de La Presse a du se défendre toute la semaine d'avoir flirter avec les fédéralistes libéraux d'Ottawa avant d'opter pour un parti prônant la souveraineté au Québec.

Son entrevue avec l'animateur de l'émission du matin à la version anglophone de la radio de Radio-Canada à Montréal n'a pas fait exception alors que l'animateur Mike Finnerty a tenté avec une série de questions de comprendre le cheminement spécial de qui a poussé Marissal à choisir sa famille politique.

Entendu à l'émission Daybreak Montreal with Mike Finnerty à la CBC, la version anglophone de la radio de Radio-Canada à Montréal le 4 avril 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a plus de 2 ans

11:48

25011

«Je suis beaucoup plus à gauche que ce que la majorité des gens peuvent penser de moi» —Vincent Marissal
Publié il y a 24 jours

28042

Le nouveau candidat et Québec Solidaire et ex-journaliste de La Presse Vincent Marissal était au micro d'Alain Gravel ce matin à la radio de Radio-Canada et il a répondu «presque» clairement à la question sur ou il se situait sur l'échiquier politique.

Marissal a dit que ça faisait longtemps qu'il savait qu'un jour il ferait de la politique. Il a aussi admis avoir été sollicité par l'équipe de Valérie Plante au niveau municipal. L'ex-journaliste dit avoir été motivé par son envie de contribuer. «J'y crois au service publique, je crois qu'on peut changer des choses, je crois qu'il faut porter un message aussi» a dit Marissal qui a ajouté «en ce moment ça tangue pas mal à droite» en parlant de l'état actuel de la politique.

Le nouveau candidat a aussi avoué que c'était lui avait approché Québec Solidaire, mais le PQ l'avait approché récemment après qu'il ait entendu la rumeur de ses discussions avec Québec Solidaire.

Marissal se dit souverainiste mais s'est dit étonné de la surprise de certaines personnes concernant sa position politique malgré qu'il ait oeuvré à La Presse. »Une salle de rédaction, c'est comme une société, il y a de tout là-dedans» a-t-il dit. Concernant son orientation politique: «Je suis beaucoup plus à gauche que ce que la majorité des gens peuvent penser de moi» a dit Marissal qui a ajouté avoir rejeté le PQ suite à certaines positions et propos exprimés par Jean-François Lisée notamment sur l'immigration.

Puis, celui qui se présentera pour QS a dit que Justin Trudeau lui avait demandé de se présenter pour les Libéraux lorsqu'il avait été élu à la tête du parti Libéral du Canada en 2013, Marissal aurait été tenté «à l'idée de mettre Stephen Harper dehors» mais qu'il n'y était pas allé.

Entendu dans Gravel le matin avec Alain Gravel sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 3 avril 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a plus de 2 ans

13:27

273

GND de QS admiratif face aux réussites de la CAQ
Publié il y a environ un mois

28021

Invité de La soirée est (encore) jeune samedi soir, le co-chef de Québec Solidaire Gabriel Nadeau-Dubois s'est prononcé sur les derniers sondages officiels qui donnent gagnant la CAQ (Coalition Avenir Québec) avec une projection de 37% des votes lors d'une prochaine élection provinciale laissant son parti loin derrière QS à 9%.

Une insatisfaction du parti libéral et une volonté de changement sont les deux choses que GND pointe pour définir l'état d'esprit des électeurs québécois présentement: «La CAQ en ce moment réussi avec par un tour de passe passe absolument fantastique, des fois même, je suis un peu admiratif, je me dis mais comment y font, ils ont réussi à incarner ce changement là» a dit GND en ajoutant: «C'est un tour de passe passe parce que, de l'aveu même de François Legault, il s'en plaint souvent, les libéraux ont emprunté toute une série d'éléments de la plateforme de la CAQ donc on a un parti. le parti libéral, dont le ministre de l'éducation vient de la CAQ, le ministre de la santé vient de la CAQ, la vice première ministre vient de la CAQ, et leur parti d'origine réussi quand même à incarner le changement, donc il y a un truc qui, honnêtement, j'ai de la misère à comprendre» a expliqué Nadeau-Dubois.

Entendu à «La soirée est (encore) jeune» avec Jean-Phillipe Wauthier, Fred Savard, Jean-Sébastien Girard et Olivier Niquet le 24 mars 2017 à Ici Première, la radio de Radio-Canada.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a plus de 2 ans

02:13

2901

Conflit PLQ vs CAQ sur l'immigration: Boucar Diouf ramasse le PM Philippe Couillard!
Publié il y a environ un mois

28013

En entrevue au 98,5 cette semaine avec Paul Arcand, l'humoriste-conteur originaire du Sénégal Boucar Diouf, s'est attaqué au PM Philippe Couillard concernant sa récente sortie envers le chef de la CAQ François Legault sur ses positions sur l'immigration. Sans endosser directement les propos de Legault, Diouf a dit que c'était des choses qui se faisaient ailleurs: «Ce que je refuse, c'est qu'on dise aux gens vous n'avez pas le droit de parler de ces débats-là. Ce sont des débats qui se font dans toutes les démocraties libérales de la planète. On parle de la place de l'immigration, on parle de comment faire pour favoriser le vivre ensemble, mais quand chaque fois quelqu'un aborde ces sujets, l'autre se lève pour dire toi t'es raciste, t'es un xénophobe. François Legault, M. Couillard le connait, ça fait 20 ans qu'il le voit en politique, il sait que Legault n'est pas quelqu'un de raciste» a dit Boucar, reconnu pour son franc parler.

Rappelons les propos qui ont tout déclenché entre le PLQ et la CAQ:

«Le type de nationalisme que la CAQ propose est, à mon avis, un nationalisme basé sur l’ethnicité. Je n’ai pas peur de le dire, c’est ce que c’est. Ils voient la majorité francophone comme étant assaillis par tous ces étrangers.» Ces propos du ministre des Finances du gouvernement Couillard, Carlos Leitao, avaient mis le feu aux poudres du chef de la CAQ François Legault.

Le chef de la Coalition avenir Québec est par la suite devenu très en colère à la suite des propos du premier ministre sur ses positions en matière d'immigration. Philippe Couillard avait qualifié de «déplorables» et «rétrogrades» les paroles du chef de la CAQ. François Legault l'a accusé de déformer ses intentions.

«Depuis des années, certains partis politiques, dont la CAQ, font du racolage pour dire aux gens : "Nous, on est contre les étrangers, les immigrants. Si vous votez pour nous, c’est ça qui va arriver" », avait lancé Philippe Couillard dans une critique des positions caquistes sur l'immigration.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 22 mars 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

01:48

257

«Doug Ford c'est un gros colon!» —Bernard Drainville
Publié il y a environ 2 mois

27969

Ce matin, dans son intervention avec Paul Arcand, Bernard Drainville s'est exprimé pour la première fois sur l'élection de Doug Ford à la tête du Parti Conservateur en Ontario. Il affrontera donc la Première Ministre actuelle la Libérale Kathleen Wynne lors des élections à venir plus tard cette année.

L'ancien candidat à la chefferie du Parti Québécois n'a pas mis ses gants blancs pour parler du nouvel élu: «Dans les faits...le parti conservateur de l'Ontario vient d'élire ce qui se rapproche le plus d'un Trump canadien» a lancé au départ Drainville qui a ensuite décrit Ford, qui est le frère de l'ancien maire de Toronto Rob Ford, par son passage comme bras droit de ce dernier à la tête de la ville Reine: «Doug Ford c'est un gros colon, ce qu'on a vu à l'hôtel de ville de Toronto c'est un gars qui fait des sorties tonitruantes, qui est pas capable de prendre la critique, qui est très soupe au lait, très arrogant, qui est souvent mal informé, prend des positions qui ont pas d'allure puis qui sont pas basés sur les faits...». a-t-il vociféré.

C'est assez clair que l'animateur du midi au 98,5 ne risque pas de faire la promotion de Ford à la prochaine élection provinciale de la province voisine du Québec. Drainville pense aussi que l'élection de Ford risque d'aider Justin Trudeau et par ricochet la première ministre actuelle pour ralentir sa chute vertigineuse. Il a même été jusqu'à prédire un gouvernement minoritaire libérale lors de la prochaine élection provinciale ontarienne.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 12 mars 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

04:33

180

Blocs opératoires infestés par les insectes: «Il y en a probablement d'autres» dit Gaétan Barrette
Publié il y a environ 2 mois

27950

Des dizaines de mouches, coccinelles et même des guêpes ont envahi le bloc opératoire de l’Hôpital du Sacré-Cœur au cours des derniers mois et l’établissement se prépare au pire avec le retour du temps doux en plus d'un autre cas à l’Hôpital Charles-LeMoyne, dévoilé il y a deux semaines nous a appris le Journal de Montréal.

En entrevue avec Paul Arcand ce matin, le ministre de la santé Gaétan Barrette a avoué candidement qu'il y avait probablement d'autres hôpitaux de touché par cet affreux phénomène. «L'enjeu le plus compliqué de notre système de santé sont les infrastructures» a dit le ministre tout en ajoutant: «Le problème qu'on a M. Arcand, il est bien simple, c'est que, j'ai plus de problèmes que vous décrivez qui sont de vrais problèmes de vétusté qui amènent des coccinelles parce qu'il y a des infiltrations d'eau au Québec que de budget, ça fait que un moment donné il faut faire des choix».

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 7 mars 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

02:18

4269

BUDGET FÉDÉRAL: Sylvain Bouchard secoue Jean-Yves Duclos
Publié il y a environ 2 mois

27918

Invité à l'émission Bouchard en Parle au FM93 ce matin pour parler du budget du gouvernement libéral de Justin Trudeau dévoilé hier, le ministre fédéral de la famille, des enfants et du développement social a eu de la difficulté à répondre aux questions de l'animateur sur l'équilibre budgétaire, l'immigration, et la place des femmes dans les entreprises.

Souvent lors de l'entretien, l'animateur a du le ramener à l'ordre en lui disant «c'était pas ça ma question». Après l'entrevue, Bouchard, décontenancé, a demandé à son équipe si il s'exprimait bien, tellement les réponses du ministre ne correspondait pas aux questions posées.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission «Bouchard en parle» avec Sylvain Bouchard le 28 février 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

11:03

225

Zambito suspend sa collaboration avec l'UPAC: «Tant que le ménage ne sera pas fait»
Publié il y a 2 mois

27847

Lino Zambito, ex-témoin vedette de la commission Charbonneau, est suspecté d'être mêlé aux fuites d'informations concernant l'enquête sur le financement du Parti libéral du Québec. Ce matin, il est venu se défendre au micro de Alain Gravel à Radio-Canada.

«On a l'impression, à vous suivre, que vous êtes parti littéralement en croisade contre Robert Lafrenière... vous êtes proche de Guy Ouellet, qui on le sait est en guerre ouverte contre M. Lafrenière» lui a dit l'animateur Alain Gravel. «Moi je ne suis pas en guerre contre M. Lafrenière, moi je n'aime pas la façon que l'UPAC fonctionne. Je collabore avec eux, on essaie de me discréditer...moi on se le cachera pas, j'ai mis ma vie en danger pour témoigner contre certaines personnes... puis je pense que vous l'avez vu Québec j'étais sous protection...puis ceux qui ont mis les fuites dans les médias, il faut qu'il soit amené devant la justice» a dit celui qui dit suspendre sa collaboration avec l'UPAC «Jusqu'à ce que le ménage ne soit pas fait à la haute direction...mais je vais collaborer dans les procès en cours...» a dit Zambito.

Entendu dans Gravel le matin avec Alain Gravel sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 12 février 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a plus de 2 ans

01:46

92

logo radioego

radioego.com