Result for: #Patinoire

Patrice Bergeron s'ouvre sur le comportement de Brad Marchand
Published about 1 month

28160

En entrevue à CHOI Radio X à Québec cette semaine, Patrice Bergeron s'est ouvert sur le cas Brad Marchand qui a fait la manchette dans la série entre les Bruins et le Lightning avec un comportement un peu surprenant sur la glace notamment en léchant le visage de certains adversaires ce qui a mis la ligue mal à l'aise ne sachant pas trop comment composer avec cette situation inhabituelle.

«Je sais qu'il [Brad] est pas fier de ça... ce que je trouve plate de toute cette situation là, c'est que le monde ne puisse pas apprendre à connaître le Brad que moi je connais. Lui derrière les rideaux, lui qui est pas sur la glace, lui qui est un super bon ami, un gars de famille... On dit souvent ça que les joueurs qui sont le moins appréciés c'est eux qui sont le plus appréciés justement pas leurs coéquipiers, c'est pas faux avec Brad» a dit Bergeron qui a ajouté que Marchand avait besoin d'avoir ce côté «peste» sur la patinoire pour bien performer au même titre que Brendan Gallagher du Canadien.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec à l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon et Jean-Francis Blais le 10 mai 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 3 years

03:23

7155

Ce robuste joueur originaire de France pourrait intéresser le CH
Published 2 months

28088

Antoine Roussel, le robuste ailier gauche des Stars, pourrait écouter les offres du Canadiens alors que son entente de 4 ans (2 millions par année) avec Dallas s'est terminé en même temps que la saison décevante de l'équipe.

En entrevue avec Jean-Charles Lajoie dans son émission du retour aujourd'hui, Roussel a discuté du départ de l'entraineur chef de l'équipe Ken Hitchcock, qui a décidé de prendre sa retraite à 69 ans à la fin de la saison. Le joueur qui s'aligne avec les Stars depuis 2012 s'est dit déçu que l'équipe ne fasse pas partie des séries après un début de saison impressionnant.

Avec le départ de Hitchcock, le joueur d'avant qui a amassé 126 minutes de punitions cette année pourrait apporter du caractère à l'alignement du CH pour la prochaine saison dans un rôle très précis.

Roussel, natif de Roubaix en France, a 28 ans et a fait son hockey junior avec les Saguenéens de Chicoutimi. Il possède un style jeu qui incite ces opposants à garder la tête bien haute sur la patinoire.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal à l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 17 avril 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since almost 3 years

07:14

11764

Jean-Charles Lajoie rencontre Guy Lafleur
Published 2 months

28050

On sentait l'animateur du retour au 91,9 SPORTS fébrile ce mercredi 4 avril lors de sa rencontre avec la légende du Canadien Guy Lafleur. Voyez-vous, c'était la toute première fois que Jean-Charles Lajoie parlait en ondes avec son idole de jeunesse, et le moment fut magique.

Ils ont parlé beaucoup de hockey, évidemment, et la franchise de l'ex-numéro 10 du CH a encore été au rendez-vous, au grand plaisir des auditeurs. Guy a raconté ses années juniors victorieuses avec les Remparts de Québec puis de son arrivée timide avec le Canadien ou il n'a pas joué régulièrement durant les trois premières années avec cette équipe déjà bourrée de joueurs de talent.

Puis Lafleur a été questionné sur l'édition actuelle du tricolore. Celui qu'on appelait le démon blond a défendu le Capitaine Max Pacioretty clamant que ça prendrait des joueurs pour évoluer avec pour qu'il puisse continuer de s'inscrire régulièrement sur la feuille de pointage. Concernant Jonathan Drouin, joueur dans lequel les partisans avaient mis beaucoup d'espoir cette année, Lafleur a mis le blâme aussi sur le fait que Drouin serait plus productif à l'aile comme dans ses saisons à Tampa avec un bon joueur de centre pour l'alimenter.

Concernant le public montréalais qui encourage l'équipe, celui qui a gagné 5 Coupes Stanley avec le CH a défendu leur attitude cette année alors qu'ils n'ont pas été très choyés par les performances de l'équipe: «Le public ce qu'il veut, c'est une équipe qui performe sur la patinoire, il veut voir des joueurs qui donnent la maximum à chaque match, il veut voir des joueurs talentueux, et c'est à l'équipe d'aller chercher ce que le public veut, c'est lui qui paie» a dit très logiquement l'ex-ailier droit.

Lafleur s'est dit moyennement optimiste pour l'avenir de l'équipe, alors qu'il a constaté que l'équipe école à Laval n'avait rien à offrir au grand club à courts termes. Il a aussi admis en terminant qu'il n'avait pas écouté tous les matchs du tricolore cette année par manque d'intérêt et qu'il pensait ne pas être le seul...

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal à l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 4 avril 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since almost 3 years

12:49

388

HOCKEY: Interférences sur les gardiens de buts. La LNH tranche!
Published 3 months

28007

La décision finale dans les cas de contestations associées à l’obstruction sur les gardiens reviendra à un arbitre installé dans la salle de contrôle de la LNH à Toronto et non sur la patinoire. C'est le compromis auquel sont arrivés les 31 équipes et les dirigeants de la LNH en réunion à Boca Raton ces jours-ci dans un effort pour éliminer les zones grises suite à de nombreuses décisions controversées dans les dernières semaines.

«Les décisions finales dans les cas les plus compliqués seront toujours contestées par les équipes qui perdront leur contestation et par leurs partisans. Et c’est normal. Mais nous croyons vraiment qu’en faisant appel à un ancien arbitre pour appuyer nos responsables à la salle de contrôle nous réduirons au minimum les risques de controverse», a indiqué le commissaire Gary Bettman.

Stéphane Quinta, présent à la rencontre, a expliqué à Jean-Charles Lajoie comment la LNH en est arrivé à cette décision.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal à l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 21 mars 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since almost 3 years

10:04

67

«La personne est encore meilleur que le joueur de hockey Sidney Crosby»  —Martin Leclerc
Published 5 months

27792

Ce matin, Michel Langevin et Enrico Ciccone ont raconté en compagnie du journaliste Martin Leclerc l'histoire magique de Guillaume Ouimet qui a vu débarqué le matin du 9 janvier dernier à Mont-Tremblant, le meilleur joueur de hockey au monde Sidney Crosby, qui se cherchait juste une patinoire pour s'amuser, alors que son équipe de la NHL, les Penguins, avaient quelques jours de congé.

(Voici quelques extraits du texte de La Presse +)

« J'aime y aller le matin parce qu'il n'y a personne et que les gars de l'aréna font une super job le soir d'avant, la glace est très belle le matin, explique le jeune homme de 19 ans, cégépien et joueur de niveau junior AA à Tremblant. J'aime ça patiner le matin, c'est tranquille, ça me permet de déconnecter de tout. » a dit Ouimet, 19 ans.

« À cette heure-là, la cabane est encore fermée. Je connais les gars et je savais qu'ils allaient se faire un plaisir de l'accueillir. Il faisait quand même froid, au moins - 15. Mais il a insisté pour mettre ses patins dans un banc de neige à côté de la patinoire, comme un enfant de 10 ans l'aurait fait. »

Les deux sont ensuite allés visiter le vestiaire des Diables de Mont-Tremblant, l'équipe dont Ouimet porte les couleurs. « Il s'est assis sur un banc dans la chambre sans rien dire pendant quelques minutes. Sa blonde m'a dit qu'il était nostalgique. Tu voyais que plein de souvenirs se bousculaient dans son esprit. C'était impressionnant. »

Article complet de Mathias Brunet de La Presse + ici.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 31 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since almost 3 years

08:00

516

«Les Bruins sont un modèle pour le Canadien»  —Pierre Houde
Published 5 months

27757

Pierre Houde, descripteur des matchs du Canadien à RDS, n'a pas tari d'éloges envers l'ennemi de toujours du tricolore, les Bruins de Boston, qui ont battu la troupe de leur ex-entraineur Claude Julien 3 fois en 3 matchs la semaine dernière dont 2 fois au Centre Bell.

«La façon dont les Bruins gagnent présentement, et l'équipe qu'ils ont sur la patinoire, ils vont gagner des fans à Montréal. Je pense que l'espèce de haine systématique envers les Bruins, elle est en train de devenir une forme d'admiration, et je vais aller plus loin que ça, une forme de modèle pour le Canadien» a dit Houde qui en a pourtant vu des matchs et des équipes bien nanties depuis de nombreuses années. «Le virage à Boston est beaucoup plus rapide que je pensais» a dit le Houde, offrant par le fait même une gifle camouflée vers la direction du CH dont le virage entreprit il y a 5 ans, ne rapporte toujours pas les résultats attendus.

Houde a ensuite fait un parallèle entre les Bruins et une autre équipe qui fait la pluie et le beau temps présentement dans la LNH, l'Avalanche du Colorado. Il a expliqué que c'était le virage jeunesse de ces 2 équipes qui rapportait des dividendes présentement: «Pourquoi McKinnon est en feu? Pourquoi Landeskog veut manger les bandes? Ben c'est parce que tu as plein de jeunes...des joueurs que les gens connaissaient même pas il y a quelques semaines...une équipe qui a une moyenne d'âge de 25 ans est en train de ré-écrire l'histoire beaucoup plus rapidement qu'on l'aurait pensé.» A avoué celui qui est Invité à faire une chronique hebdomadaire à CHOI avec Denis Gravel.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec à l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon et Jean-Francis Blais le 22 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 3 years

02:11

74

«Pacioretty c'est pas sa game ça passer des pucks» dit Guy Lafleur
Published 5 months

27737

Plusieurs personnalités du Canadiens, dont plusieurs ex-joueurs en plus de Geoff Molson, s'étaient donné rendez-vous hier à Trois-Rivières pour l'inauguration de la quatrième patinoire construite à l'extérieur de Montréal par la fondation mise en place par l'organisation.

Gagnant de 5 Coupes Stanley et auteur de 560 buts en carrière dans la LNH, Guy Lafleur, présent sur place fut évidemment questionné sur la saison actuelle du Canadien qui en déçoit plus d'un. Voici quelques-unes de ses réponses:

Les sacs de papier placés sur la tête des statues du Canadien:

«C'est pas grave ça, les partisans ont chacun leur façon de... peut-être qu'ils voulaient pas qu'on voit ce qui se passe?» a ironisé l'ex-numéro 10 du CH: «Une tuque ça aurait été mieux» a-t-il ajouté, pour détendre l'atmosphère.

Concernant la relève chez le tricolore:

«C'est en persévérant puis en donnant ton maximum que tu va t'améliorer d'année en année. On regarde certains joueurs qui ont été dans le club ferme et qui ont ont été échangés ailleurs, qui performent puis qui performeront pas ici... c'est une question de timing je pense» a dit Lafleur qui a toujours été reconnu pour son éthique de travail dans sa préparation.

Un coup de coeur dans l'édition actuelle du Canadien?

«Moi j'aime bien Galagher parce que depuis son arrivée avec le Canadien, il a toujours montré un leadership extraordinaire puis c'est un gars qui va les manger les bandes, tu sais, il veut gagner...peut-être que certains joueurs devraient le regarder puis essayer de l'imiter un petit peu côté jeu, côté vouloir vraiment gagner. Faut que tu sois passionné par le hockey, faut que tu veuilles vraiment gagner, tu as 20 joueurs dans une équipe puis les 20 joueurs faut qu'ils pensent de la même façon» a-t-il expliqué.

Des trucs à donner aux marqueurs qui ont de la difficulté chez le Canadien?

«Non j'ai pas de trucs, ils ont assez de personnel dans le département du hockey pour leur donner des trucs...j'ai pas de trucs à donner à part que de ne jamais lâcher... je veux dire, Pacioretty c'est à force de lancer puis lancer...si il passe son temps à passer des pucks, c'est pas sa game ça passer des pucks. Faire des passes quand t'as des opportunités de lancer... bien des joueurs ont souvent des opportunités de lancer, puis on va essayer de faire une passe, une passe de trop...alors ça met pas les chances de ton bord non plus» a dit celui que les fans du CH appelait le démon blond.

Il faut toujours lire entre les lignes concernant ce que dit Guy Lafleur qui réussit toujours à passer ses messages dans des propos en apparence anodins.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal et le réseau des radios parlées de Cogeco à l'émission Les Amateurs de Sports avec Mario Langlois le 17 janvier 2018.


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

03:02

180

Geoff Molson sur la situation du retour des Nordiques vs la LNH
Published 6 months

27672

Le grand patron des Canadiens de Montréal Geoff Molson a donné une de ses rares entrevues hier avec Ron Fournier au 98,5 FM à Montréal. Invité au départ à parler de l'inauguration d'une autre patinoire Bleu blanc rouge cette fois au parc De Mésy d'Ahuntsic-Cartierville mercredi, la discussion a rapidement déviée vers la saison actuelle de l'équipe et sur quelques dossiers qui meublent les discussions dans la LNH présentement dont le retour éventuel des Nordiques dans le grand circuit.

Geoff , vous n’entrevoyez pas le retour des Nordiques dans un avenir rapproché, vous savez que je vous pose la question parce que c’est pas que vous ne voulez pas cela, c’est la ligue qui a décidé ça, ce sont les 10 propriétaires sur le comité exécutif…à la lumière des annonces que Monsieur Bettman a fait la semaine dernière là, effectivement ça ne regarde pas bien pour les gens de Québec. Pourquoi Seattle même Houston semble plus attrayant que Québec?

Je pense que Québec est encore dans les cartes, juste pas aujourd’hui. Je pense que l’année passée c’était Québec et Vegas, ils ont soumis leur candidature, et leur candidature est encore en place, mais là il y a Seattle qui lève la main et qui veut soumettre une candidature, alors ça c’est approuvé et accepté pour voir ce que Seattle veut faire en terme d’équipe dans la Ligue Nationale, puis après ça on verra. Honnêtement, c’est quelque chose qui est dans les mains de la ligue. Il y a pas de vote, y’a pas de discussion autour de la table pour tester si un marché est mieux que l’autre. C’est vraiment la ligue qui font leur devoir, leur recherche, puis ils vont vers tous les propriétaires pour faire des propositions.

Entendu Le 13 décembre 2017 dans Bonsoir les Sportifs avec Ron Fournier au 98,5 FM et le réseau des radios parlées de COGECO.


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

01:22

98

«Québec est encore dans les cartes...juste pas aujourd'hui»  —Geoff Molson
Published 6 months

27662

Le grand patron des Canadiens de Montréal Geoff Molson a donné une de ses rares entrevues hier avec Ron Fournier au 98,5 FM à Montréal. Invité au départ à parler de l'inauguration d'une autre patinoire Bleu blanc rouge cette fois au parc De Mésy d'Ahuntsic-Cartierville mercredi, la discussion a rapidement déviée vers la saison actuelle de l'équipe et sur quelques dossiers qui meublent les discussions dans la LNH présentement.

Voici en mode question/réponse, un résumé de la rencontre entre les deux individus: 

Question de Ron Fournier: Comment composer avec la critique?

Réponse de Geoff Molson: Il y a énormément de passion pour cette équipe au Québec puis à Montréal. Quand ça va bien, je comprend que la passion est bien élevée…quand ça va mal c’est complètement l’opposé et moi je comprend très bien ça…quand ça va mal, le monde veule en parler…l’ère moderne, 2017-2018, c’est facile pour nos partisans de nous rejoindre par les réseaux sociaux, on reçoit de leurs messages constamment. 

Y-a-t-il plus de pression de réussir ici à chaque saison qu'ailleurs dans la ligue?

Réponse de Geoff Molson: Avec notre histoire de 24 Coupes Stanley et beaucoup de succès dans les 100 dernières années, les attentes sont très élevées. À chaque année, on doit avoir une équipe qui est capable de gagner… 

Pourriez-vous envisager nommer un jour un président hockey à Montréal?

Le plus important c’est que je donne les moyens à Marc de bien s’entourer, c’est ça qu’il fait.

Jeff, vous n’entrevoyez pas le retour des Nordiques dans un avenir rapproché, vous savez que je vous pose la question parce que c’est pas que vous ne voulez pas cela, c’est la ligue qui a décidé ça, ce sont les 10 propriétaires sur le comité exécutif…à la lumière des annonces que Monsieur Bettman a fait la semaine dernière là, effectivement ça ne regarde pas bien pour les gens de Québec. Pourquoi Seattle même Houston semble plus attrayant que Québec?

Je pense que Québec est encore dans les cartes, juste pas aujourd’hui. Je pense que l’année passée c’était Québec et Vegas, ils ont soumis leur candidature, et leur candidature est encore en place, mais là il y a Seattle qui lève la main et qui veut soumettre une candidature, alors ça c’est approuvé et accepté pour voir ce que Seattle veut faire en terme d’équipe dans la Ligue Nationale, puis après ça on verra. Honnêtement, c’est quelque chose qui est dans les mains de la ligue. Il y a pas de vote, y’a pas de discussion autour de la table pour tester si un marché est mieux que l’autre. C’est vraiment la ligue qui font leur devoir, leur recherche, puis ils vont vers tous les propriétaires pour faire des propositions.

Avez-vous donné des directives à Marc Bergevin afin de «bouger» d'ici la fin de la saison avant qu’il ne soit trop tard?  

L’équipe veut toujours s’améliorer, et Marc va toujours continuer de l’améliorer, mais il ne fera pas un échange juste pour en faire une…il a un plan, et on le connait à l’interne et si on réussi à le réaliser, on pense qu’on va être dans une meilleur position...

Entendu Le 13 décembre 2017 dans Bonsoir les Sportifs avec Ron Fournier au 98,5 FM et le réseau des radios parlées de COGECO.


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

11:10

291

Jonathan Drouin en plein milieu d'une controverse (bien malgré lui)!
Published 9 months

26992

Écoutez cette histoire soulevée par Réjean Tremblay dans le Journal de Montréal et reconduite en ondes par les animateurs du show du midi à Kyk Radio X qui parle d'un imbroglio concernant Jonathan Drouin, les dirigeants de son village natale; Huberdeau et l'organisation du Canadien. Entendu à Midi Pile à Kyk Radio X au Saguenay le 12 septembre 2017 avec Simon Tremblay et Fred Gagné. (RNC MÉDIAS)


CKYK957RE CKYK957RE
Member since over 3 years

03:53

675

logo radioego

radioego.com