Result for: #Police

Tuerie en Floride: «C'est devenu le pays le plus dangereux à vivre dans les sociétés civilisées occidentales» dit Michel Villeneuve
Published 8 days

27858

La résidence en Floride du chroniqueur Michel Villeneuve est situé non loin de Parkland ou il y a eu la fusillade d'hier faisant 17 morts dans une école. Ce matin, à l'antenne du 106,9 FM en Mauricie, il a raconté comment il a vécu les horribles événements.

«C'est une ville dortoir cossue» a d'abord dit Villeneuve, avouant qu'aucune maison de cette banlieue de Pompano n'était en bas de 700 000 dollars. «On aurait dit qu'il y avait des mouches dans le ciel, mais c'était des hélicoptères qui arrivaient de partout...médias, polices etc...» Villeneuve a aussi dit que les gens sont tous allés se masser sous le viaduc du Sawgrass Expressway parce qu'ils ne pouvaient s'approcher de l'école: «Il y avait 4 à 5000 personnes» selon lui, beaucoup des parents d'élèves qui avaient eu ordre de n'utiliser que le texto pour rejoindre leurs enfants si jamais le meurtrier était encore en vie. «Tout le monde était affolé parce qu'on avait pas d'idée de l'ampleur du massacre, au début, on parlait d'une ou deux personnes» a dit le chroniqueur qui a vécu les événements de très près.

«Nous on a pas cette culture-là chez-nous, on a pas cette âme guerrière, c'est une bien drôle de nation, c'est une grande nation, mais ce sont des cowboys, ils sont belliqueux...quand tu arrives sur un coin de rue, puis il y a quelqu'un qui a oublié de mettre son clignotant, chez-nous au Québec on lui fait des gros yeux, mais là-bas là, regarde en avant, regarde pas sur le côté, tu sais jamais ce qui va se passer, mêle toi de tes affaires» a dit Villeneuve qui a conclut en disant des États-Unis: «C'est devenu le pays le plus dangereux à vivre dans les sociétés civilisées occidentales».

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 15 février 2018. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Member since about 3 years

07:21

118

La ville de Montréal met fin aux quotas de contravention... admettant du même coup leurs existences!
Published about 1 month

27755

La ville de Montréal, via sa nouvelle administration, a annoncé qu'elle mettait fin aux quotas de contraventions délivrés par ses policiers. (Ah oui? Ça existait ça?)

Nathalie Goulet, responsable de la sécurité publique au conseil exécutif, a annoncé la bonne nouvelle à Alain Gravel ce matin sur les ondes de la radio de Radio-Canada admettant du même coup que des quotas semblables existaient, ce qui n'avait jamais vraiment été admis publiquement de la part de la mairie montréalaise, quiconque s'y ait trouvé depuis... toujours!

Mais comme toute bonne nouvelle...

«C'est un système qui existait, ça faisait partit des critères de l'évaluation de la performance des cadres policiers, que l'atteinte de certains nombres de contraventions, de constats d'infractions, pouvait atteindre jusqu'à 8% du salaire d'un cadre» a admis la haute fonctionnaire de la ville. Alain Gravel a été aussi surpris que nous et vous d'apprendre l'existence d'un système qui «obligeait» des fonctionnaires à donner une certaine quantité de constats d'infractions pour arrondir leur fin de mois. Goulet a expliqué que son parti avait fait un engagement électorale d'éliminer cette procédure: «Pour nous, la responsabilité des policiers, leur mission première, c'est d'assurer l'ordre publique, de protéger les montréalaises et montréalais et non pas de piéger les cyclistes et les automobilistes dans la circulation

«Est-ce que ça veut dire des revenus en moins dans les coffres de la ville?» a demandé très logiquement Gravel: «pas nécessairement» a avoué la représentante de l'administration Plante-Dorais, qui pense être en mesure de recueillir 12 millions supplémentaires cette année en revenus provenant justement des constats d'infraction. Mme Goulet n'a pas pu donner de réponse précise sur comment la ville allait réussir l'exploit de récupérer plus d'argent sur les contraventions en éliminant des incitatifs pour en donner de la part de son personnel jusqu'à ce qu'elle laisse la porte grande ouverte à l'addition de photos radars sur le territoire de la ville. Rien ne se perd, rien ne se créer, comme dise les grands penseurs...

Donc fini les quotas mais bienvenue les photos radars à Montréal! Voilà comment semble s'aligner la nouvelle administration de la métropole pour réussir à garnir ses coffres pour la prochaine année. Êtes-vous content?

Entendu dans Gravel le matin avec Alain Gravel sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 22 janvier 2018. (COGECO).


IciRE IciRE
Member since over 2 years

05:31

45

#MoiAussi: Dénonciation policière ou médiatique? Le débat s'enflamme à Radio X
Published about 1 month

27735

Les dénonciations publiques qui ont pris place dans les médias depuis quelques mois et qui ont contribué à mettre en suspend les carrières de personnalités publiques telles que Gilbert Rozon, Éric Salvail et Gilles Parent pour ne nommer que ceux-là, suscitent de nombreux débats surtout avec l'arrivée du nouveau mouvement #EtMaintenant et de la signature d'une tribune de la part d'un groupe de femmes sur «la liberté d’importuner» pour les hommes.

Suite à une entrevue avec le juriste Me Julius Gray, qui a mis en garde sur les dangers de dérapages dans le cas de dénonciations publiques, Richard Martineau et Jonathan Trudeau ont eu un solide argument à CHOI Radio X à Québec sur les façons utilisées pour dénoncer des cas d'abus: Les médias, les réseaux sociaux ou la police? Ils ne s'entendent définitivement pas sur les moyens que les victimes prennent pour dévoiler le nom leur présumé abuseur.

Voici un compte rendu du débat que vous pouvez entendre intégralement en écoutant l'audio:

RM: Richard Martineau

JT: Jonathan Trudeau

JT: «Si t'es une victime puis que t'entends Me Gray dire: ¨vous savez, vaut mieux acquitter sans coupable que de condamner des innocents...¨ on encourage pas les gens à se tourner vers le système de justice pour obtenir réparation là...»

RM: «Ouais mais de là à dénoncer des gens sur les réseaux sociaux pis ces gens-là perdent tout du jour au lendemain sans qu'ils aient pu...»

JT: «Qui tu peux dire clairement: ¨cette personne-là, c'"est n'importe quoi...¨ Clairement Richard, en vacances t'as changé d'idée...»

RM: «Les journalistes ne sont pas des juges...»

JT: «Donc tu serais à l'aise à ce que Éric Salvail soit encore en ondes..

RM: «Tout inculpé à le droit d'être présumé innocent tant qu'il n'est pas déclaré coupable conformément à la loi par un tribunal indépendant et impartial à l'issue d'un procès publique et équitable...C'est notre charte canadienne des droits et libertés»

JT: «Admet que t'as changé d'avis...»

RM: «Ils ont le droit à un procès...»

JT: «Admet que tu as changé d'avis sur la question...»

RM: «Quelqu'un est innocent jusqu'à preuve du contraire...»

JT: «C'est un titre ça: ¨Richard Martineau croit que Gilles Parent devrait être encore en ondes¨...»

RM: «Un patron à le droit de dire moi regarde je suis mal à l'aise puis tout ça mais ces gens-là qui deviennent soudainement persona non grata partout alors qu'ils n'ont pas été déclarés coupables...»

JT: «Un patron ne peux pas dire qu'il est mal à l'aise si l'histoire sors pas...»

RM: «Les journaliste c'est correct qu'ils fassent leur job mais après ça c'est au juge et au système de justice...là si on commence à lyncher les gens puis qu'ils perdent tout puis tout leur droit, écoute c'est déjà arrivée à de nombreuses reprises de fausses accusations...»

JT: «Dans les cas récents qui ont défrayé la manchette, qui a été traité injustement?»

RM: «Je ne sais pas moi, est-ce que Patricia Tulasne a été contre-interrogée par un avocat? Écoute, les femmes qui avait dénoncé Jian Ghomeshi avaient menti à leurs propres avocats...»

JT: «Combien qui ce sont déclarés coupables sur la place publique se sont excusés de leurs gestes?»

RM: «Ça donne rien, ces gens-là sont déjà jugés...»

JT: «Le message que vous aurez entendu ici à Martineau-Trudeau et lu dans des médias c'est ¨si vous êtes une victime, farmez votre crisse de gueule¨...le message c'est ça...»

RM: «La police...va à la police...»

JT: «On passe notre temps à dénoncer le laxisme de notre système de justice qui est de la merde...»

RM: «Alors dénonce du monde au micro, n'importe qui...On ouvre les lignes, les filles là si vous voulez dénoncer des gens qui vous ont attaqué là...Maintenant plus besoin du système de justice, on a Martineau-Trudeau...»

JT: «Non mais c'est dont ben n'importe quoi ce que tu dis...»

RM: «Appelez, puis dénoncez votre frère, votre père, votre ancien patron qui vous a pas donné une promotion...»

JT: «Arrête tu l'échappes, Richard tu l'échappes...»

Entendu à CHOI Radio X dans l'émission MARTINEAU-TRUDEAU avec Richard Martineau et Jonathan Trudeau le 9 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since about 3 years

11:45

252

André Boisclair arrêté pour conduite avec les facultés affaiblies. Les détails ici:
Published 4 months

27517

Monic Néron a expliqué à Paul Arcand ce matin les circonstances de l’arrestation de l’ancien chef du Parti Québécois André Boisclair cette nuit sur la rue St-Joseph à Québec.

«Vers minuit-35 il est entré en collision avec un lampadaire…au poste de police, il a refusé de souffler dans l'ivressomètre…il a également fait de l’intimidation envers les policiers lors de l’intervention» a expliqué la journaliste au 98,5.  

Bernard Drainville, aussi animateur à la même station et ancien député au Parti Québécois a appris que vers 3h20 ce matin, Boisclair aurait été aperçu au Centre hospitalier de l’Université Laval (CHUL). Audio diffusé à l’émission «Puisqu'il Faut se Lever» au 98,5 FM le 9 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since about 3 years

01:32

138

«J'invite toute personne qui allégerait que j'aurais fait une agression ou un harcèlement sexuel, allez à la police! » —Giovanni Apollo
Published 4 months

27474

Pascal Robidas a fait enquête et interrogé une série de victimes pour des allégations d'inconduites sexuelles sur le chef Giovanni Apollo. Entendu dans Gravel le Matin à Ici Première la radio de Radio-Canada Montréal, avec Alain Gravel le 3 novembre 2017.


IciRE IciRE
Member since over 2 years

00:48

1071

«Vos larmes de crocodile les humoristes du Québec on va arrêter là...» —Jeff Fillion
Published 4 months

27397

Entendu dans FILLION à CHOI Radio X 98,1 avec Doom DumasLaurenceGerry et Nick le 23 octobre 2017.


CHOI981RE CHOI981RE
Member since about 3 years

16:47

941

Point de presse de la police pour l’ALERTE AMBER en cours
Published 5 months

27047

Dans Puisqu’il faut se lever, Paul Arcand laisse place au Point de Presse de la police. Entendu au 98.5 FM, Puisqu’il faut se lever. COGECO MEDIA. 15 septembre 2017.


Le985RE Le985RE
Member since about 3 years

05:57

58

Membre de la Meute expulsé de Place Fleur de Lys: «Si vous partez pas on va appeler la police»
Published 5 months

27029

Sylvain Bouchard a parlé à Sylvain Brouillette, porte-parole «La Meute» concernant l'expulsion d'un des membres du groupe du centre d'achat Place Fleur-de-Lys parce qu'il était identifié du logo de «La Meute» sur ces vêtements. Entendu le 14 septembre 2017 au FM93 à Québec dans Bouchard en Parle (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since about 3 years

15:47

314

Un auditeur de Radio X enlève une affiche anti-migrants sur l'autoroute!
Published 6 months

26819

À CHOI Radio X à Québec dans le show du matin le 14 août 2017, des auditeurs ont alerté la station dès 6h00 qu'une affiche trônait sur le dessus d'un des viaducs de la très achalandée autoroute Henri IV. Plus tard dans l'émission, un auditeur, qui travaillait tout près, a contacté les animateurs pour dire qu'il était allé enlevé l'affiche qui a été amené à la station et par la suite remis à la police A l'animation: Martin Busuttil, Laurent Gaulin et Dan Gravel.


CHOI981RE CHOI981RE
Member since about 3 years

03:02

440

«Quand Karine Major a appelé ses proches, elle a dit qu’elle avait embarqué des personnes sur le pouce...» —Monic Néron
Published 9 months

26321

Dans Puisqu’il faut se lever, Monic Néron donne des détails de plus sur l’arrestation de Karine Major pour méfait public. Elle confirme des renseignements comme quoi elle aurait avant tout menti à ses proches en plus de mentir à la police. Entendu au 98,5 FM, Puisqu’il faut se lever. COGECO MEDIA. 18 mai 2017.


Le985RE Le985RE
Member since about 3 years

02:45

1729

logo radioego

radioego.com