Result for: #Porter

L'Avalanche avec le gilet des Nordiques contre le Canadien?
Published 7 months

28463

Tom Lapointe, qui a maintenant son propre podcast appelé le 7ième joueur, discute de son projet de faire porter par l'Avalanche du Colorado l'espace d'un match, le chandail désormais mythique des Nordiques de Québec, un peu à l'image de ce qu'on fait les Hurricanes de la Caroline plut tôt cette année avec le chandail des Whalers de Hartford.

Et évidemment, ce match en serait un contre le Canadien de Montréal au Centre Bell. Lapointe, un journaliste sportif québécois expatrié depuis plusieurs années à Los Angeles, qui avait contribué largement à l'instauration d'un trophée Maurice Richard dans la LNH il y a maintenant 20 ans, veut passer par une pétition pour faire passer son idée aux dirigeants de la NHL. Écoutez-le expliquer sa démarche.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Week-end Extra» avec François Gagnon le 19 janvier 2019 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 4 years

09:41

10714

Le nom «Rozon» rayé de Juste Pour Rire!
Published about 1 year

28192

Thérèse Parisien du 98,5 FM a appris aujourd'hui que Luce, Lucie, Martine et Constance Rozon, les 4 soeurs de Gilbert Rozon qui ouvraient dans l'organisation Juste Pour Rire durant 3 décennies, avaient été remercié par ICM Partners qui a acheté l'entreprise montréalaise récemment en compagnie du producteur canadien Howie Mandel.

Il n'y a donc plus aucune trace du nom «Rozon» au sein de Juste pour Rire, un nom qui apparemment était devenu un peu trop lourd à porter pour les nouveaux propriétaires si on se fie à cette décision pour le moins drastique.

Rappelons que ICM Partners a cédé 51 % des parts aux entreprises canadiennes Bell et Evenko faisant du Groupe une entreprise majoritairement canadienne. Les partenaires américains à l’origine de l’achat devenant ainsi admissibles aux crédits d’impôt fédéraux et provinciaux.

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission Le Québec Maintenant avec Paul Houde le 30 mai 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 4 years

04:27

314

Le retour du Canadien Junior?
Published over 1 year

28138

Alors que l'on sait tous maintenant que Marc Bergevin est en pourparler avec l'entraîneur-chef et le directeur général de l'Armada de Blainville-Boisbriand dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec Joël Bouchard pour lui faire une place chez le Canadien, ce qui serait officialisé après les séries dans le junior puisque son équipe est rendu en final pour la Coupe du Président au Québec, des rumeurs surgissent comme quoi le Canadien pourrait remettre la main sur une équipe de la LHJMQ pour faire renaître le Canadien Junior.

Côté historique, cette ancienne équipe, créée en 1933, a tout d'abord porté le nom de Canadien junior de Montréal de 1933 à 1972 et a évolué dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec de 1933 à 1961 et dans la Ligue de hockey de l'Ontario de 1961 à 1972. En 1972, elle a été transférée dans la LHJMQ et est devenue alors le Bleu-Blanc-Rouge de Montréal. Elle changea ensuite plusieurs fois de nom et deviendra le Junior de Montréal de 1975 à 1982, le Junior de Verdun de 1982 à 1984 et le Canadien Junior de Verdun de 1984 à 1989 avant de plier bagage vers St-Hyacinthe pour y porter le nom du Laser.

L'équipe était affiliée au départ au Canadien de Montréal et avait développé avec le temps des joueurs tels qu'Yvan Cournoyer, Réjean Houle, Gilbert Perreault, Yvan Cournoyer, Jacques Laperrière, Guy Lapointe, Jacques Lemaire et des dizaines d'autres.

Martin McGuire, descripteur des matchs du Canadiens à la radio a expliqué la possible situation avec Mario Langlois au 98,5 FM aujourd'hui.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal et le réseau des radios parlées de Cogeco à l'émission Les Amateurs de Sports avec Mario Langlois le 2 mai 2018.


Le985RE Le985RE
Member since over 4 years

12:30

22232

Le Maire de Louiseville ramène le crucifix et la prière à l'hôtel de ville!
Published over 1 year

28086

Le Maire «à chapeau» Yvon Deshaies, qui n'en ait pas à sa première sortie publique, a déclaré cette semaine, en réaction au débat du port de signes religieux dans les services de police qui a fait beaucoup de bruit à Montréal dans les derniers jours, qu'il souhaitait ramener la prière et le crucifix à l'hôtel de ville de Louiseville.

«J'en ai assez, c'est pas l'histoire d'être fou ou quoique ce soit, oui c'est un peu le ridicule ce qu'on vit actuellement» a dit le très articulé maire. «On s'en va ou au Québec et là ça déborde tranquillement chez-nous...» a ajouté M. Deshaies, faisant référence à la sortie médiatique de Sondos Lamrhari, première étudiante en techniques policières à porter le voile au Québec et aussi aux Sikhs qui portent en permanence leurs signes religieux comme le turban et la kirpan.

Le maire est prêt à se faire arrêter alors qu'il réinstallera le crucifix et la prière à son hôtel de ville dès le mois de juin prochain alors que la cour suprême a déjà statué sur l'interdiction de réciter des prières dans les mairies considérées comme laïc.

«Vous savez madame, quand on fait un petit trou, quand l'eau rentre à quelque part là, ça finit plus si on bouche pas le trou, ça grossit grossit...c'est pour ça que je dis non à ça, moi je veux arrêter la goutte d'eau qui tombe» a imagé le maire Deshaies.

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 17 avril 2018. (COGECO).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 4 years

07:51

111

Port de signes religieux dans la police: Arcand traite la ministre de la justice de «peureuse»
Published over 1 year

28052

Dans le débat qui a présentement lieu sur le port du hijab ou du turban entre autres au service de police de la ville de Montréal, Paul Arcand a reçu ce matin la ministre de la justice Stéphanie Vallée pour avoir plus de précisions en ce qui concerne la décision d'autoriser ou non le port de signes religieux pour ses agents.

Arcand a piqué au vif la ministre alors qu'elle expliquait que c'était aux corps de police de décider de leurs propres réglementations concernant la nature de leurs uniformes et non aux politiciens: «On est pas dans un détail vestimentaire, on est face à un accommodement raisonnable...et dans le fond les politiciens sont peureux puis ils pellettent ça dans la cour de la police en disant on touche pas à la patate chaude» a dit l'animateur qui a fait réagir la ministre: «M. Arcand, vous parlez pas à la bonne fille pour dire qu'on est peureux» a-t-elle dit en ajoutant qu'elle le mettait au défi de porter ces dossiers-là sur la scène publique en disant que c'était très facile critiquer.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 6 avril 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 4 years

08:16

22173

«Je suis beaucoup plus à gauche que ce que la majorité des gens peuvent penser de moi» —Vincent Marissal
Published over 1 year

28042

Le nouveau candidat et Québec Solidaire et ex-journaliste de La Presse Vincent Marissal était au micro d'Alain Gravel ce matin à la radio de Radio-Canada et il a répondu «presque» clairement à la question sur ou il se situait sur l'échiquier politique.

Marissal a dit que ça faisait longtemps qu'il savait qu'un jour il ferait de la politique. Il a aussi admis avoir été sollicité par l'équipe de Valérie Plante au niveau municipal. L'ex-journaliste dit avoir été motivé par son envie de contribuer. «J'y crois au service publique, je crois qu'on peut changer des choses, je crois qu'il faut porter un message aussi» a dit Marissal qui a ajouté «en ce moment ça tangue pas mal à droite» en parlant de l'état actuel de la politique.

Le nouveau candidat a aussi avoué que c'était lui avait approché Québec Solidaire, mais le PQ l'avait approché récemment après qu'il ait entendu la rumeur de ses discussions avec Québec Solidaire.

Marissal se dit souverainiste mais s'est dit étonné de la surprise de certaines personnes concernant sa position politique malgré qu'il ait oeuvré à La Presse. »Une salle de rédaction, c'est comme une société, il y a de tout là-dedans» a-t-il dit. Concernant son orientation politique: «Je suis beaucoup plus à gauche que ce que la majorité des gens peuvent penser de moi» a dit Marissal qui a ajouté avoir rejeté le PQ suite à certaines positions et propos exprimés par Jean-François Lisée notamment sur l'immigration.

Puis, celui qui se présentera pour QS a dit que Justin Trudeau lui avait demandé de se présenter pour les Libéraux lorsqu'il avait été élu à la tête du parti Libéral du Canada en 2013, Marissal aurait été tenté «à l'idée de mettre Stephen Harper dehors» mais qu'il n'y était pas allé.

Entendu dans Gravel le matin avec Alain Gravel sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 3 avril 2018.


IciRE IciRE
Member since almost 4 years

13:27

282

Caroline Proulx fait son entrée en politique en contant des menteries!
Published over 1 year

28030

L'entrée en politique de Caroline Proulx s'effectue de façon plutôt chaotique alors que l'ex-animatrice a menti à des personnes qui l'ont contacté quelques heures voir minutes avant l'annonce de son intention de se porter candidate pour la Coalition avenir Québec (CAQ) dans la circonscription de Berthier, dans Lanaudière, en vue des élections provinciales d’octobre prochain.

Éric Duhaime, qui a travaillé avec elle comme co-animateur d'une émission présentée à la défunte Radio 9 à Montréal, n'en revenait tout simplement pas quand son recherchiste au FM93, Mathieu Boulay, a voulu confirmer avec elle l'information que l'animateur du midi avait reçu plus tôt le matin. Plutôt que de ne rien répondre, elle lui a dit que ce n'était tout simplement pas vrai, qu'elle avait plutôt comme projet de se rendre en Italie dans la prochaine année, qu'elle était en train de faire des démarches pour un visa etc... Duhaime était dans tous ses états en prenant connaissance des propos de Proulx alors qu'un article du journal de Québec a confirmé la nouvelle en plein milieu de son émission.

«Mais pourquoi quand tu rentres en politique faut que tu mentes, c'tu un pré requis ça coudonc?» a dit Duhaime un peu dépassé par la situation.

Caroline Proulx provient d'une famille très médiatisée étant le fille de Jacques Proulx et la nièce de Gilles Proulx, 2 communicateurs qui ont dominé la radio à une certaine époque particulièrement à Montréal. Elle même fait carrière dans les médias depuis plusieurs années avec un succès plutôt mitigé.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Duhaime-Ségal le Midi le 28 mars 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since over 4 years

06:06

60643

Tavares: plus proche de Montréal que vous pouvez penser...
Published over 1 year

27991

En analysant les derniers propos de Geoff Molson sur le futur à court terme du Canadiens et en évaluant la situation actuelle dans la LNH, Georges Laraque en ait venu à la conclusion que la superstar des Islanders de New-York pourrait vraiment aboutir à Montréal très bientôt.

L'ancien dur à cuire de la LNH et animateur au 91,9 SPORTS à Montréal évalue maintenant à 50-50 la possibilité de voir le capitaine des Islanders porter le gilet du CH dès l'an prochain.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 Québec dans Le show du matin week-end avec Alex Leblond le 17 mars 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 4 years

09:01

22987

Labeaume pense que la radio qui le critique a peu d'influence «La preuve, j'ai été ré-élu...«
Published over 1 year

27756

Le maire de Québec Régis Labeaume s'est fait demander dans un point de presse si il croyait que le climat avait changé dans sa ville un an après la tuerie à la mosquée de Québec qui a fait 6 morts.

Sa réponse a visé de façon plus ou moins maladroite les radios de Québec. «Statistiquement, il y a moins per capita de gestes haineux à Québec qu'ailleurs au pays» a d'abord dit le maire, tout en bifurquant dans sa réponse vers les radios de sa ville: «Le problème nous autres est qu'on a un environnement sonore... quelques radios qui porteraient notre message et ce que nous on pense [la population]. On appelle ça un prisme déformant, la preuve, j'ai été ré-élu aux élections» a expliqué le maire, dans le but de démontrer le peu d'influence qu'exercent les radios qui le critiquent.

Ces propos, diffusés sur les ondes de CHOI Radio X, ont rendu mal à l'aise l'animateur Denis Gravel dans son émission du retour: «Que du monde de Montréal fasse un lien entre les radios qu'ils n'écoutent pas et qui ne représentent par leurs valeurs, et des crimes ou il y a des gens qui meurent par balles, c'est profondément morons, mais c'est un manque de connaissance faut pas leur en vouloir. Que le maire de la ville icitte fasse la même chose, ça me donne vraiment le goût de dégueuler, pas de vomir, de dégueuler» a dit Gravel, visiblement étonné et écoeuré par les propos de son maire.

Des noms?

«Si il veut cibler des individus, ce serait peut-être le temps de commencer à les nommer» a dit l'animateur qui oeuvre depuis plus de 20 ans à la populaire radio parlée de Québec: «Parce que les radios de Québec on est une maudite gang là-dedans» a-t-il dit en nommant une série d'animateurs non reconnus pour des envolées oratoires sur les ondes... «Si le maire pense que les radios de Québec ont du sang sur les mains, il serait peut-être temps de commencer à nommer des noms, et des stations» a dit Gravel, qui se demande si le premier magistrat de la ville serait amer envers certains animateurs parce qu'ils questionneraient ouvertement certaines de ces décisions.

«Je cherche l'humilité de Régis Labeaume...si vous la croisez, prière de la ramener à l'hôtel de ville, le monsieur en a bien besoin.» a conclut l'animateur.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon, Martin Busuttil et Jean-Francis Blais le 22 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 4 years

05:37

383

Expulsé d'un centre d'achat pour avoir porter les couleurs de La Meute?
Published almost 2 years

27019

Dans Duhaime-Ségal le Midi, Éric rapporte une histoire d'un homme qui se serait fait expulser de Place Fleur-de-lys à Québec pour avoir porter les couleurs de l'organisation La Meute. Entendu le 13 septembre 2017 au FM93 à Québec (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since over 4 years

07:45

70

logo radioego

radioego.com