Result for: #Remparts

«Des fois toute vérité n'est pas bonne à dire...» —Patrick Roy
Published 29 days

28339

Jeff Fillion a analysé l'entrevue qu'a donné Patrick Roy, le DG et entraîneur des Remparts de Québec à Dominic Maurais à CHOI Radio X ce matin.

L'animateur du midi pense que Roy n'a pas trop le choix de défendre entre autre Carey Price si il ne veut pas se fermer un poste éventuel à la direction du Canadien.

Entendu à CHOI Radio X dans FILLION avec Jeff Fillion, Gerry, Laurence Gagnon et Doom Dumas le 19 septembre 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 3 years

06:14

1681

DG dans la LNH un jour? «Ce serait une belle aventure...»  —Patrick Roy
Published 29 days

28338

En entrevue à CHOI Radio X, Patrick Roy, DG et coach des Remparts de Québec, s'est prononcé à propos du travail autant de Bervegin que de Carey Price chez le Canadien de Montréal.

En terrain miné, Roy savait que ces propos seraient éventuellement scrupuleusement analysés, il a donc sourcillé un peu lorsque l'animateur a parlé de reconstruction chez le tricolore: «T'es dur à matin avec le Canadien, reconstruction, dans le fond c'est un peu ça» a-t-il ajouté. À la question si il se voit DG dans la LNH un jour, l'ex-numéro 33 du Canadien a admis que Marc Bergevin travaillait très fort. «Il est très engagé» a dit Roy. «Quand tu as joué 10 ans pour une organisation et gagné 2 Coupes Stanley, il y a quelque chose qui m'attache à cette organisation» a révélé Roy disant que ce serait une «belle aventure pour lui» si il avait l'opportunité de relevé le défi chez le CH un jour.

Celui qui a gagné 2 autres Coupe Stanley avec l'Avalanche du Colorado a ré-affirmé que Carey Price était selon lui le meilleur gardien de but de la LNH.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission «Bouchard en parle» avec Sylvain Bouchard et Élisabeth Crête le 18 septembre 2018 (COGECO).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 3 years

04:47

17003

Roy, futur investisseur des Nordiques?
Published 6 months

28125

Le retour de Patrick Roy comme DG et entraineur des Remparts annoncé en grande pompe hier, marque aussi son retour dans les médias, alors qu'il était à toutes les tribunes hier.

Son discours a été à peu près le même partout: il s'ennuyait à jouer au golf en permanence à 52 ans, il veut travailler avec les jeunes, les voyages en autobus ne le dérange pas, il a écouté son coeur dans sa décision de revenir dans le junior à Québec, et devenir entraineur en plus de directeur général est un cadeau qu'il se fait.

Il y a quand même eu des animateurs plus créatifs que d'autres dans leurs questions. Dan Pou dans son Avant-Match au FM93 à Québec en est un. Il a donc demandé à Patrick Roy si il investirait de l'argent pour le retour des Nordiques à Québec. La réponse de l'ex-#33 du Canadien n'a pas été non, mais plutôt un moment de silence suivit d'un «Je ne pense pas que Québecor a besoin de moi». L'animateur de Cogeco a renchérit: «Mais si on te le demandait?».

«Ce serait quelque chose que je regarderais, qui me surprendrait parce que un, aujourd'hui, opérez une équipe de la Ligue Nationale, ça prend une poche très solide, je pense pas qu'ils ont besoin de moi, je pense qu'ils peuvent se passer de moi...» a conclut Roy.

Entendu au FM93 dans L’avant-match avec Dan Pou le 26 avril 2018. (COGECO MEDIA)


CJMF933RE CJMF933RE
Member since over 3 years

00:41

2751

«MacKinnon c'est mon plus beau coup avec l'Avalanche»  —Patrick Roy
Published 6 months

28124

En discutant de son retour à la tête des Remparts de Québec au micro de Jean-Charles Lajoie au 91,9 SPORTS, Patrick Roy a parlé de l'équipe avec qui il a gagné le titre de l'entraineur de l'année dans la LNH l'Avalanche du Colorado et de Nathan MacKinnon, leur joueur vedette qu'il a lui-même repêché.

«Moi je peux dire que, à chaque fois que je regarde Mackinnon là, c'est mon plus beau coup avec l'Avalanche» a lancé Roy. «Quand on est arrivé au repêchage du New-Jersey puis qu'on était assis à la table puis qu'on s'obstinait avec les dépisteurs, puis que moi j'ai dis regarde, moi je vis et je meurt avec Mackinnon. puis je me suis tenu debout, en principe je l'ai repêché je ne suis pas gêné de dire que je l'ai repêché, fait que je peux te dire que quand je le regarde jouer, ça me rend extrêmement fier» a ajouté Patrick Roy.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal à l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 26 avril 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since about 3 years

01:11

131

Retour chez les Remparts: «Ça peut ouvrir la porte à autre chose, mais c'est pas le but premier» —Patrick Roy
Published 6 months

28123

C'est aujourd'hui que Patrick Roy a fait la grande annonce de son retour avec les Remparts de Québec ou il jouera le rôle à la fois de directeur général et d'entraineur. Il a raconté au micro de Jean-Charles Lajoie au 91,9 SPORTS ce qui l'a amené à prendre cette décision.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal à l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 26 avril 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since about 3 years

17:38

154

De retour avec les Remparts: «Je m'offre un cadeau...j'ai écouté mon coeur» —Patrick Roy
Published 6 months

28121

Flanqué de Jacques Tanguay, Martin Tremblay et Pierre-Karl Péladeau, Patrick Roy a annoncé son retour à la barre des Remparts de Québec comme entraineur et directeur gérant en conférence de presse aujourd'hui.

«J'ai dis à Jacques que j'étais pour occuper les deux fonctions, celle d'entraineur et de directeur général, et Jaques m'a demandé "pourquoi entraineur?", ma réponse a été très simple, je m'offre un cadeau» a dit Roy qui a avoué que les voyages en autobus ne lui faisait pas peur.

«J'ai tellement connu de moments forts dans les 10 années avec les gens ici à Québec, que de revenir à la maison, pour diriger notre équipe, je considère ça comme étant un privilège pour moi, d'avoir la chance de travailler avec les jeunes, de les aider à cheminer, que ce soit sur le plan hockey ou sur le plan humain, devient pour moi une très belle opportunité...en bout de ligne, tout ce que j'ai fait est que j'écouté mon coeur, et je suis très heureux d'être ici avec vous aujourd'hui» a ajouté Roy, émotif.


Radio EGO Radio EGO
Member since over 10 years

03:15

9939

Patrick Roy de retour avec les Remparts? Vince Cauchon s'en prend à Molson!
Published 6 months

28092

Alors que Patrick Roy rencontrera Jacques Tanguay ce mercredi pour que les deux hommes discutent du possible retour de l'ex-#33 à la barre des Remparts, Vince Cauchon a donné son avis sur cette nouvelle ce matin sur les ondes de CHOI Radio X.

«C'est un gars qui va toujours rendre les gens fiers surtout de Québec...Mais je me demande encore en 2018 dans le monde dans lequel nous vivons pourquoi c'est pas Bergevin qui gère du junior pis Roy qui est en haut?» s'est demandé l'animateur de sport de CHOI. «Je me demande vraiment ce qui s'est passé, quel fail de Geoff Molson» a ajouté Vince, faisant référence au fait que le grand patron du CH n'aurait pas contacter Roy pour lui offrir un poste avec le tricolore.

Entendu sur les ondes de CHOI Radtio X à Québec dans l'émission Maurais Live avec Dominic Maurais, Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet, Dan Gravel et Laurent Gaulin le 18 avril 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 3 years

06:42

8198

Réjean a des nouvelles sur le retour des Nordiques...
Published 6 months

28057

Réjean Tremblay, notre «l'influcenceur» favori de Montréal, qui clame son indépendance profonde envers l'organisation du Canadien, ce qui lui permet de les critiquer presqu'autant que leurs fans, passe du temps à Québec régulièrement. Que ce soit pour assister à un gala de boxe, ou à un match des Remparts, ça lui permet de rester connecter sur la Capitale, et de profiter de sa résidence secondaire du Lac Beauport.

En entrevue avec Dan Pou du FM93 cette semaine, il a encore été très critique envers le tricolore, disant même que l'organisation devra faire très attention à leur prochains «moves» si elle souhaite conserver la banque de partisans qu'ils ont cumulés au long des années.

«Sont chanceux de ne pas avoir un club à Québec»

Ces dernières paroles ont mené vers une rencontre que Réjean a eu avec Martin Tremblay sur la galerie de presse du Centre Vidéotron lors du match des Remparts de mardi dernier. Rappelons que M. Tremblay est Chef de l’exploitation du Groupe Sports et divertissement de Québecor depuis août 2017. «Québecor n'a pas changé sa politique. On a les moyens, puis on a pas changé d'objectif» aurait dit le haut placé de Québecor à Réjean.

Voici ce qui rassurera ceux qui pensent que Québecor semble se détacher du «rêve» que tant de fans de hockey de Québec possèdent encore. Avouons qu'avec la saison désastreuse du Canadien, une deuxième équipe de la LNH au Québec ne serait pas de trop, et sincèrement, qui de mieux pour donner un bon coup de pied au derrière bleu-blanc-rouge qu'un beau gros pied tout bleu?

Entendu au FM93 dans L’avant-match avec Dan Pou le 5 avril 2018. (COGECO MEDIA)


CJMF933RE CJMF933RE
Member since over 3 years

03:01

10047

Jean-Charles Lajoie rencontre Guy Lafleur
Published 7 months

28050

On sentait l'animateur du retour au 91,9 SPORTS fébrile ce mercredi 4 avril lors de sa rencontre avec la légende du Canadien Guy Lafleur. Voyez-vous, c'était la toute première fois que Jean-Charles Lajoie parlait en ondes avec son idole de jeunesse, et le moment fut magique.

Ils ont parlé beaucoup de hockey, évidemment, et la franchise de l'ex-numéro 10 du CH a encore été au rendez-vous, au grand plaisir des auditeurs. Guy a raconté ses années juniors victorieuses avec les Remparts de Québec puis de son arrivée timide avec le Canadien ou il n'a pas joué régulièrement durant les trois premières années avec cette équipe déjà bourrée de joueurs de talent.

Puis Lafleur a été questionné sur l'édition actuelle du tricolore. Celui qu'on appelait le démon blond a défendu le Capitaine Max Pacioretty clamant que ça prendrait des joueurs pour évoluer avec pour qu'il puisse continuer de s'inscrire régulièrement sur la feuille de pointage. Concernant Jonathan Drouin, joueur dans lequel les partisans avaient mis beaucoup d'espoir cette année, Lafleur a mis le blâme aussi sur le fait que Drouin serait plus productif à l'aile comme dans ses saisons à Tampa avec un bon joueur de centre pour l'alimenter.

Concernant le public montréalais qui encourage l'équipe, celui qui a gagné 5 Coupes Stanley avec le CH a défendu leur attitude cette année alors qu'ils n'ont pas été très choyés par les performances de l'équipe: «Le public ce qu'il veut, c'est une équipe qui performe sur la patinoire, il veut voir des joueurs qui donnent la maximum à chaque match, il veut voir des joueurs talentueux, et c'est à l'équipe d'aller chercher ce que le public veut, c'est lui qui paie» a dit très logiquement l'ex-ailier droit.

Lafleur s'est dit moyennement optimiste pour l'avenir de l'équipe, alors qu'il a constaté que l'équipe école à Laval n'avait rien à offrir au grand club à courts termes. Il a aussi admis en terminant qu'il n'avait pas écouté tous les matchs du tricolore cette année par manque d'intérêt et qu'il pensait ne pas être le seul...

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal à l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 4 avril 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since about 3 years

12:49

392

Patrick Roy de retour avec le CH: «Je suis sur que c'est dans sa tête, je crois qu'il ferait une job incroyable avec le CH»  —Jonathan Roy
Published 11 months

27591

Avec le début de saison décevant que le Canadien de Montréal connait, (9 victoires en 24 matchs), bien des spéculations se propagent sur les réseaux sociaux sur des changements que l’organisation devraient effectuer pour améliorer le sort de l'équipe, et ça va bien au-delà des changements sur la glace! La haute direction reçoit son lot de critique depuis quelques temps, et malgré que l’entraineur Claude Julien soit plutôt épargné par les fans et analystes, le directeur général Marc Bergevin et le très grand patron Geoff Molson sont constamment pointés du doigt sur la situation actuelle du CH, de son rendement et surtout des projections d’avenir qui ne sont pas vraiment encourageantes.

Ce n’est pas un secret que le nom de Patrick Roy a souvent été mentionné comme un potentiel dirigeant de l’équipe pour faire suite à ceux en place si la situation ne s'améliore pas rapidement. Le Canadien a souvent eu du succès avec à sa tête des personnes qui ont été «élevés» dans l’organisation. L’ex #33 du tricolore deviendrait dont un candidat de choix pour revenir à un modèle de gestion qui a souri à l’organisation dans le passée. Il a gagné partout ou il est passé, incluant avec le tricolore, et pourrait amener cette attitude de gagnant qui semble avoir quitté l'organisation Montréalaise depuis... son départ.

L'un des deux fils de Patrick, Jonathan, était l’invité du «Boost», émission animée par Philo Lirette sur les ondes d’Énergie 94,3 à Montréal vendredi dernier. Dans le segment audio, repris par l’équipe du matin de fin-de-semaine à CHOI Radio X, celui qui est maintenant chanteur fut questionné au sujet de l’intérêt de son père de joindre l’organisation du Canadien si jamais il recevait un appel. Sa réponse fut très honnête et sans hésitation, la voici: «Je crois vraiment que oui, mon père aimerait faire ça, j'en suis persuadé… On parle pas de ça à la maison, mais je suis sur que c’est dans sa tête puis je pense qu’il ferait une job incroyable pour les Canadiens de Montréal. Il a le CH tatoué sur le corps (coeur)», a dit celui qui a joué longtemps comme gardien de but avec l’équipe que son père dirigeait, les Remparts de Québec dans la LHJMQ. Pour conclure sa réponse, Jonathan Roy a ajouté une chose très intéressante: «Moi je le dis depuis le début; ¨St-Patrick’s curse¨, depuis ’95 ou on l’a échangé, je crois qu’elle va se terminer quand il va revenir…» Faisant référence au mauvais sort qui s’acharne sur l’équipe depuis que Roy a été limogé suite à une controverse avec l'entraineur du moment, Mario Tremblay. Le Canadien n'a pas remporté de Coupe Stanley depuis 1993, alors que le gardien était dans les buts, puis Patrick Roy a ensuite remporté deux autres Coupe Stanley avec l’Avalanche du Colorado, les anciens Nordiques de Québec, qui ont déménagé tristement à Denver en 1995 justement la même année que Roy a quitté Montréal.

Quelle saga encore une fois entourant l’une des équipes de sports qui fait le plus parler sur la planète, principalement parce que le hockey est beaucoup plus qu’un sport à Montréal, c’est un mode de vie pour bien des fans qui n’acceptent simplement pas que le CH perde, et qui sont prêts à tout pour changer les choses, incluant influencer les prochaines décisions comme ils le peuvent pour améliorer l’équipe.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l'émission «Le Show du Matin Week-end» avec Alex Leblond le 26 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 3 years

03:39

401

logo radioego

radioego.com