Résultat pour: #Santé

Gaétan Barrette accepterait de quitter le ministère de la santé...
Publié il y a 10 jours

28083

En entrevue au 106,9 FM en Mauricie ce matin, le ministre de la santé Gaétan Barrette s'est dit prêt à laisser son ministère et à retourner même comme simple député d'arrière banc si tel était le désir du premier ministre.

«Est-ce qu'on vous a garantie le ministère de la santé?» a demandé Catherine Gaudreault à Gaétan Barrette en prévision des prochaines élections de l'automne prochain. «Non» a répondu le ministre qui a ajouté qu'il accepterait de piloter un autre ministère: «Pour être bien honnête, je suis allé en politique pour la santé» a dit le ministre qui a souligné l'importance d'être médecin pour le poste qu'il occupe au gouvernement: «Le fait de connaître le milieu fait en sorte que certaines décisions qui sont prises, qui sont peut-être pas les bonnes décisions je les vois venir» a-t-il dit soulignant qu'on l'enverrait sur un autre mandat sur les «banquettes» que ça ne le dérangerait pas... «Je suis en politique pour ça, mais il y a d'autres secteurs qui sont intéressant quand même dans le gouvernement...mais je n'ai pas cet orgueil là...[s'accrocher à son poste à tous prix]» a dit le ministre expliquant qu'à la quantité de commentaires «sympathiques» qu'il reçoit, qu'il serait partit depuis un bout.

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 16 avril 2018. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

01:35

16981

SANTÉ: «Ben le privée privée là, faut voter pour la CAQ»  —Gaétan Barette
Publié il y a 10 jours

28082

En entrevue pendant une heure complète en studio au 106,9 FM en Mauricie ce matin, le ministre de la santé Gaétan Barrette a répondu à une question du Doc Mailloux sur la place du privée en santé au Québec en écorchant la CAQ et particulièrement son nouveau venu Youri Chassin.

«Est-ce que la compétition par les hôpitaux privés pourrait avoir un effet sain et stimulant sur la gestion des hôpitaux publiques». Voilà la question que le Doc Mailloux a demandé à Gaétan Barrette ce matin.

«Ce dont le docteur Mailloux parle c'est du privée privée...ben le privée privée là, faut voter pour la CAQ» a dit ministre de la santé précisant que lors de son passage dans ce parti qu'il n'était pas pour ça. «Je sais que dans la CAQ il y a des gens qui font la promotion de ça. Youri Chassin, le candidat dans St-Jérome, y'a jamais écrit un seul article ou il ne parlait pas de privatiser le système de santé, alors je pense que la CAQ veut s'en aller là...» a dit Gaétan Barrette.

Dans les derniers jours, on sait que la CAQ a annoncé que l'économiste et ancien directeur de l'Institut économique de Montréal (IEDM), Youri Chassin, sera candidat aux prochaines élections pour la parti dans St-Jérome.

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 16 avril 2018. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

01:35

132

GND de QS admiratif face aux réussites de la CAQ
Publié il y a environ un mois

28021

Invité de La soirée est (encore) jeune samedi soir, le co-chef de Québec Solidaire Gabriel Nadeau-Dubois s'est prononcé sur les derniers sondages officiels qui donnent gagnant la CAQ (Coalition Avenir Québec) avec une projection de 37% des votes lors d'une prochaine élection provinciale laissant son parti loin derrière QS à 9%.

Une insatisfaction du parti libéral et une volonté de changement sont les deux choses que GND pointe pour définir l'état d'esprit des électeurs québécois présentement: «La CAQ en ce moment réussi avec par un tour de passe passe absolument fantastique, des fois même, je suis un peu admiratif, je me dis mais comment y font, ils ont réussi à incarner ce changement là» a dit GND en ajoutant: «C'est un tour de passe passe parce que, de l'aveu même de François Legault, il s'en plaint souvent, les libéraux ont emprunté toute une série d'éléments de la plateforme de la CAQ donc on a un parti. le parti libéral, dont le ministre de l'éducation vient de la CAQ, le ministre de la santé vient de la CAQ, la vice première ministre vient de la CAQ, et leur parti d'origine réussi quand même à incarner le changement, donc il y a un truc qui, honnêtement, j'ai de la misère à comprendre» a expliqué Nadeau-Dubois.

Entendu à «La soirée est (encore) jeune» avec Jean-Phillipe Wauthier, Fred Savard, Jean-Sébastien Girard et Olivier Niquet le 24 mars 2017 à Ici Première, la radio de Radio-Canada.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a plus de 2 ans

02:13

2901

Blocs opératoires infestés par les insectes: «Il y en a probablement d'autres» dit Gaétan Barrette
Publié il y a environ 2 mois

27950

Des dizaines de mouches, coccinelles et même des guêpes ont envahi le bloc opératoire de l’Hôpital du Sacré-Cœur au cours des derniers mois et l’établissement se prépare au pire avec le retour du temps doux en plus d'un autre cas à l’Hôpital Charles-LeMoyne, dévoilé il y a deux semaines nous a appris le Journal de Montréal.

En entrevue avec Paul Arcand ce matin, le ministre de la santé Gaétan Barrette a avoué candidement qu'il y avait probablement d'autres hôpitaux de touché par cet affreux phénomène. «L'enjeu le plus compliqué de notre système de santé sont les infrastructures» a dit le ministre tout en ajoutant: «Le problème qu'on a M. Arcand, il est bien simple, c'est que, j'ai plus de problèmes que vous décrivez qui sont de vrais problèmes de vétusté qui amènent des coccinelles parce qu'il y a des infiltrations d'eau au Québec que de budget, ça fait que un moment donné il faut faire des choix».

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 7 mars 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

02:18

4269

Rémunération des médecins spécialistes: Écoutez la solution Mailloux.
Publié il y a 2 mois

27884

Suite à l'entente conclue entre les médecins spécialistes et le gouvernement qui crée toute une polémique à travers la population et les médias présentement sur leurs rémunérations, le Doc Mailloux a trouvé une solution pour satisfaire tout le monde.

Le psychiatre est prêt à ce que la régie de l'assurance maladie coupe son tarif de 50%: «La thérapie psychiatrique qui me rapporte actuellement 222$ de l'heure, me rapporterait 111 dollars» a expliqué le populaire Doc de la radio. «à condition que je ne paie plus d'impôt» a-t-il ajouté. L'animateur a aussi offert à son employeur à la radio de couper aussi son salaire de moitié vu qu'il ne payera plus d'impôt. (de 159 000 à 80 000 annuellement).

«Je suggère qu'on offre ça à tous les médecins, tous ceux qui veulent ne plus payer d'impôt» a dit celui qui a sa chronique quotidienne à plusieurs antennes chez Cogeco. Comme partie de la solution, le Doc a aussi dit favoriser l'instauration du privée en santé pour venir à la rescousse du publique.

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 20 février 2018. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

08:53

240

«On remet pas mal de choses en question quand la mort vient nous faire une p'tite tape sur l'épaule»  —Anthony Kavanagh
Publié il y a 3 mois

27825

On a tous vu passer depuis quelques mois que l'humoriste québécois Anthony Kavanagh avait eu des problèmes de santé très sérieux, alors qu'il avait entrepris une tournée de spectacles pour souligner son grand retour au Québec après avoir concentré sa carrière en Europe durant quelques années. Ce matin, en entrevue au FM93 à Québec, il a expliqué ou il en était rendu dans sa guérison.

«J'ai recommencé la tournée en fin-de-semaine, j'étais nerveux de remonter sur scène, est-ce que j'ai la forme de refaire un show de deux heures encore sans entracte» s'est questionné à voix haute l'humoriste. «Oui, disons qu'on remet pas mal de choses en question quand la mort vient nous faire une p'tite tape sur l'épaule pour dire ¨hey salut je suis l਻ a ironisé Kavanagh qui a expliqué qu'un accumulation de fatigue mélangé à un accident de parcours explique ce qui lui est arrivé. «Un mois avant j'avais fait plusieurs infections, cellulite... j'avais encore de l'inflammation dans le corps plus 32 heures et demie d'avion» a expliqué celui qui se trouvait en Nouvelle Calédonie quand les symptômes plus graves sont apparus.

«Ça a fait un caillot de sang, j'ai eu de la chance, je ne l'ai pas eu au coeur ni au cerveau» a expliqué l'humoriste qui a dit avec philosophie que c'était la vie qui lui avait dit de lever le pied a dit celui qui subi une embolie et un infarctus pulmonaires.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Duhaime-Ségal le Midi le 6 février 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

10:04

150

Mourir à 17 ans d'une appendice à l'hôpital en 2018 au Québec, c'est possible!
Publié il y a 3 mois

27812

Incroyable mais vrai. Mais comment des situations semblables peuvent-elles encore arriver de nos jours dans notre société se disant moderne?

«Ça n’a juste pas de bon sens qu’en 2018 des choses comme ça arrivent encore», s’indigne le père, Ghislain Durocher, dans une entrevue donné à Paul Houde au 98,5 FM à Montréal vendredi ou il a raconté le fil des événements.

Une dose de morphine douteuse? Des machines défectueuses? Un changement de chiffres confus? La famille veut des réponses quitte à se rendre devant les tribunaux. On les comprend.

C'est au Centre hospitalier de Lanaudière (CHDL), à Joliette le 13 janvier que ta malheureuse situation serait survenue. Une radioscopie et un scan avait alors confirmé que Jimmy-Lee Durocher, 17 ans, souffrait d’une appendicite, explique son père. L’opération nécessaire dans ce cas-ci, une appendicectomie, est très courante. Elle a été prodiguée près de 9500 fois dans le réseau de la santé québécois en 2016-2017. Ce n'est que plus tard dans la nuit lors du réveil de l'adolescent que les soins administrés auraient fait défaut.

Texte complet de l'histoire disponible dans le Journal de Montréal ici.

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Le Québec Maintenant» avec Paul Houde le 2 février 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

10:11

144

«Cette femme-là me fait peur, je ne voudrais pas qu'elle prenne soin de moi»  —Doc Mailloux
Publié il y a 3 mois

27794

Peut-être avez vous suivit l'histoire d'Émilie Ricard qui, sur sa page Facebook, s'en ai pris via un long texte accompagné d'une photo d'elle-même en pleure, au Ministre de la santé Gaétan Barrette en décrivant des conditions de travail peu enviables en tant qu'infirmière à la suite de la déclaration suivante du Ministre: «La réforme du système de la santé est un succès».

La jeune femme, inconnue alors, a vu sa publication partagée à près de 50 000 reprises en moins de 3 jours et toute la population semblait sympathiser avec elle. Tous? Non, une voix fait office d'exception, celle du Doc Mailloux qui, dans sa chronique de ce matin au 106,9 FM en Mauricie, s'en ai pris à l'apparence de l'infirmière la traitant entre autre d'«arbre de Noël».

Voici 12 citations du Doc entendu ce matin sur Émilie Ricard:

- Cette femme-là me fait peur, et je ne voudrais pas qu'elle prenne soin de moi

- Heille, elle se permet de critiquer le Ministre Barrette, est-ce qu'on peut la critiquer un peu?

- Les cheveux roses, un anneau dans l'nez pis les deux babines percées, ayoye, tu sors d'ou toé?

- Les squeegees qui deviennent infirmières moi ça m'inquiète.

- Est-ce qu'il y a quelqu'un qui peut lui dire «tu fais peur au monde»?

- Moi j'ai déjà été dans le coma, et avoir vu un arbre de Noël comme ça en me réveillant, j'aurais eu peur.

- Ayez l'air d'un être humain SVP.

- Est-ce que j'aurais le droit de dire non, toi tu me touches pas?

- Comment avec un anneau dans le nez et les babines percées, tu peux donner confiance au niveau de ton hygiène aux patients?

- On mettait un anneau dans le nez des boeufs pour pouvoir les trimbaler sécuritairement, là on est rendu qu'il y a des femmes qui se mettent un anneau dans le nez!

- Est-ce qu'à une délégation étrangère, on la présenterait tel qu'elle apparait sur la photo?

- Qu'elle aille les mamelons percés je m'en fou, pis son clitoris là percé, puis les petites lèvres les grandes lèvres, mais une infirmière qui se promène avec un anneau dans le nez...A-YOYE!

L'animatrice a ouvert les lignes pour demander l'opinion des auditeurs, et les avis étaient partagés.

Le Doc Mailloux effectue une chronique à chaque matin en semaine sur les différentes station du réseau des radios parlées de Cogeco partout au Québec.

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 31 janvier 2018. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

17:49

3731

Face à l'indifférence de Bettman, Québec pourrait se tourner vers la KHL
Publié il y a 3 mois

27779

Les gens de Québec commencent, avec raison, à se sentir offusqués à force de se faire ignorer par la LNH dans leur objectif d'obtenir à nouveau une équipe de la LNH avec la construction du Centre Vidéotron alors que Gary Bettman ne cesse de faire de l'oeil à d'autres villes qui ne sont pas reconnus pour leur attrait particulier envers notre sport national.

L'équipe du matin à CHOI Radio X, dirigée par Dominic Maurais, a soulevé l'hypothèse de la KHL pour Québec ce matin un peu avec humour, mais pourquoi pas quand on y réfléchit. «Je pense que tu envoies tellement un gros statement, tout le monde va parler de ça en Amérique du nord, un club de la KHL qui débarque pour mettre la marde avec la NHL» a dit Jean-Clôde, son co-animateur. «10-12 québécois solides, dans une ligue en santé, une genre de KHL le fun, north-america division» a suggéré Maurais.

Pensez-vous que tout ceci est loufoque ou sérieux?

La KHL c'est 27 équipes réparties principalement en Russie mais aussi dans 6 autres pays dont une équipe en Chine. Les dirigeants de la ligue disent vouloir se rendre à 32 équipes via de futurs expansions. La masse salariale actuellement tourne autour de 20 millions de dollars canadiens par équipe. Le prix unitaire des billets varient entre 15 et 75$ canadien par match.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «Maurais Live» avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet et Dan Gravel le 29 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

06:22

192

Faire du camouflage, vider l'urgence et afficher un beau sourire quand le ministre Barrette visite l'hôpital...
Publié il y a 3 mois

27741

Catherine Bisson a parlé ce matin à Marie-Êve Gosselin qui a publié un post Facebook dénonçant les pratiques dignes d'un régime dictatorial alors que pour «accueillir» le ministre de la santé en visite, la direction a redirigé des ambulances vers d'autres hôpitaux pour que «ça paraisse bien au niveau de la caméra».

Elle raconte: «À notre sortie, pour remonter au quatrième étage, j'ai vu qu'il y avait des gens, là je me suis approché pour regarder, puis il y a un garde du corps qui m'a tassé gentiment en me disant ¨désolé madame voulez-vous vous tasser¨... il y avait des gens qui enlevaient les civières chaque bord pour que lui [le ministre] puisse passer pour que ça paraisse bien» a dit la jeune femme qui était à la Cité de la Santé à Laval pour accompagner sa mère.

Intrigué par la situation, elle a demandé au personnel si ça fonctionnait toujours ainsi: «Oui oui, elle m'a dit, à chaque fois qu'il vient faut comme faire le ménage, libérer les corridors qu'il y ait pas trop de patient puis que l'urgence soit libre...» a dit celle qui a vu son post Facebook partagé plus de 14 000 fois en moins de 24h.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 18 janvier 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

05:00

155

logo radioego

radioego.com