Résultat pour: #cote

Un micro pour Benoît Dutrizac en septembre?
Publié il y a environ un an

28290

L'ex-animateur du 98,5 FM, qui avait quitté cette antenne en juin 2017 sans explication alors qu'il était numéro 1 dans les cotes d'écoute sur le marché de Montréal, était de passage au micro de Christiane Charette à la radio de Radio-Canada dimanche. Il en a profité pour a entre-ouvrir une porte concernant un retour en ondes en septembre à la toute fin de l'émission alors que l'animatrice effectuait son tour de table habituelle de fin d'émission pour que les invités parlent de ce qui s'en vient pour eux dans leurs carrières respectives.

«On se reparle en septembre» lui a lancé l'animateur... «Ben moi j'ai pas de show en septembre» lui a répondu Charette, essayant d'en savoir plus... «Ben tu viendras m'écouter» a conclut Dutrizac sans offrir plus d'explication, laissant la porte grande ouverte à plein de spéculations.

Est-ce que l'animateur pourrait se retrouver au micro de la nouvelle radio de Québecor? Ou encore se partir un Podcast, ce moyen de communication libre qui prend de plus en plus de place? Sur les antennes terrestres, le 91,9 SPORTS a déjà annoncé sa grille, mais est-ce qu'il pourrait nous offrir la surprise de faire une place au controversé animateur à l'antenne? La radio de Radio-Canada? La radio communautaire CIBL qui se cherche depuis leur faillite il y a quelques mois?

On imagine que des annonces seront faites très bientôt puisque son retour est prévu selon ses dires dans un mois!

Entendu dimanche le 5 août à l'émission Christiane Charette diffusée (le dimanche de 17h à 19h en rediffusion à 23 h) sur Ici Radio-Canada Première. (Les humoristes Lise Dion et Marianna Mazza étaient aussi sur le plateau).


IciRE IciRE
Membre depuis il y a presque 4 ans

08:57

5909

Luc Lavoie s'est dit déçu et frustré de devoir quitter la Joute
Publié il y a environ un an

28281

«Ça va me manquer mais c'est la vie, les affaires sont les affaires» a dit Luc Lavoie, qui s'est fait remercier de Québecor alors que l'émission La Joute à LCN venait de recevoir des cotes d'écoute remarquables. «Ils m'ont dit que je ne pouvais plus faire de radio ailleurs, je venais de signer un contrat de 2 ans avec Cogeco, donc j'ai respecté ma signature» a ajouté Lavoie.

Entendu dimanche le 29 juillet à l'émission Christiane Charette diffusée (le dimanche de 17h à 19h en rediffusion à 23 h) sur Ici Radio-Canada Première.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a presque 4 ans

02:26

387

SONDAGE PRINTEMPS 2018: Denis Gravel écorche Jérome, Gendron & GIP
Publié il y a plus d'un an

28183

Alors que les sondages Numéris du printemps place son émission numéro 1 parmi tous ces concurrents dans le créneau du retour à Québec, Denis Gravel en a profité pour écorcher son ancien co-animateur Jérome Landry et par ricochet un autre animateur à Énergie 98,9 Stéphane Gendron qui fait un segment avec ce dernier aussi à l'heure du retour à la maison.

L'animateur de CHOI a aussi chatouillé celui contre qui il a eu des batailles épiques de cotes d'écoute au FM93 Gilles Parent, retiré des ondes suite à des allégations de nature sexuelle à l'automne dernier qui avait écrit sur Twitter hier ne subir «aucun stress un soir précédent la sortie des cotes d’écoute radio».

«La fin de carrière de Gilles Parent serait surement plus humiliante à être en ondes contre nous autres, qu'à être chez eux pas contre nous autres. Anytime, anywhere, just bring it. C'est tout ce que j'ai à dire là-dessus» a dit Gravel, manifestement très confiant.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec à l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon et Jean-Francis Blais le 24 mai 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

18:41

21973

Mario analyse les faibles cotes d'écoute des séries de la LNH
Publié il y a plus d'un an

28115

Cette semaine, Mario Hudon a analysé les cotes d'écoute de la LNH dans les séries de ce printemps suite au texte de Danny Joncas dans le journal de Montréal: L’indifférence des médias américains à l’égard du hockey.

Merci à l’École nationale de radio, le CRTQ (Le Collège radio télévision de Québec) et à Alain Dufresne pour avoir rendu possible la réalisation de cet enregistrement. Réalisé le 23 avril 2018.


Radio EGO Radio EGO
Membre depuis il y a environ 11 ans

24:02

172

Tuerie de la mosquée vs Médias: Gravel fustige Gendron et Juneau-Katsuya
Publié il y a plus d'un an

28098

Michel Juneau-Katsuya ne s’excusera pas d’avoir dit que «certains animateurs ont du sang sur les mains»: Tel est le titre d'un texte publié dans le journal de Québec de lundi le 16 avril, alors que le journal rapportait un segment audio ayant eu lieu le matin même entre Stéphane Gendron et Michel Juno-Katsuya.

Ces propos ont pris une toute autre tangente trois jours plus tard alors que le juge dans le procès d'Alexandre Bissonnette a interrompu un témoignage d'un membre de la communauté musulman, non présent lors de la soirée tragique, qui est venu raconter les impacts sur sa vie et qui a décidé de mêler les médias à l'histoire. C'est alors que l'avocat de la couronne et le juge sont intervenus. Le juge Huot a alors fait une importante précision.

«Il m'apparaît très clair, dans le dépôt de la preuve jusqu'à présent, que les médias ne sont ni de près, ni de loin, reliés dans cette terrible tragédie du 29 janvier dernier. Rien ne nous permet de croire qu'une quelconque implication d’un média ait pu jouer un rôle dans les actions de M. Bissonnette, et M. Bissonnette a été clair dans son interrogatoire. Je vous demanderais de vous abstenir de parler des médias de cette façon.» —François Huot, Juge dans le procès du tueur de la mosquée de Ste-Foy. (19 avril 2018)

Dans son émission du retour à CHOI, Denis Gravel s'en ai pris aux animateurs à l'origine du segment audio diffusé sur Énergie 98,9 à Québec: «Dans le cul Juneau-Katsuya, pis dans le cul les couillons de radio Énergie qui essaient de faire des cotes d'écoutes la-dessus bande de jaunes, de lâches de poltrons... il y a du monde qui ont déjà travaillé icitte, je savais que c'était des couillons là, mais à quel point vous avez perdu vos couilles depuis que vous avez foutu le camp d'icitte comme des bandits, honte à vous autres» a dit l'animateur du retour qui en a rajouté: «Pis là vous avez pas les couilles de dire à votre boss que vous trainez un faux-cul en ondes qui fait de la petite merde sur le dos de morts dans une mosquée pour faire avancer ses petites idées politiques de fucking Huntingdon....honte à vous-autres» a vociférer Gravel, hors de lui.

«Je ne peux pas en vouloir au gars d'Huntingdon. c'est un prétentieux qui vient d'ailleurs, mais vous-autres qui avez déjà travaillé icitte, pendant une couple d'années là, yé ou votre caractère? Vous l'avez laissé icitte dans les tiroirs? Tabarnouche! Je savais que vous étiez jaune, mais jamais à ce point là» a conclu Gravel qui est revenu sur la situation plus tard dans l'émission alors qu'il a parlé à sa collègue Laurence Gagnon qui a donné plus de détails sur la journée au palais de justice.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec à l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon et Jean-Francis Blais le 19 avril 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

03:28

751

Jeff Fillion va donner son vote au politicien le plus populiste
Publié il y a plus d'un an

28049

Alors que le politicien de style «populiste» ne semble pas avoir la cote dans la presque totalité de nos médias, voici que Jeff Fillion annonce qu'il donnera son vote au plus populiste des prochains politiciens qui daigneront se présenter dans le futur.

«Moi la prochaine fois que je vote, ça va être un populiste» a-t-il dit ce matin sur sa plateforme jefffillion.com. «Je vais voter quand il va y avoir quelqu'un qui va dire, moi là, je me cr*** des journalistes, je me cr*** des autres élus qui sont là, moi je vais écouter le monde, je vais aller représenter le monde...» a-t-il ajouté.

L'animateur ne comprend pas le snobisme qui existe envers les politiciens qui semblent avoir un discours plus près du «monde», et saisit mal comment le terme «populiste» est maintenant rendu une insulte pour plusieurs.

Entendu sur JeffFillion.com avec Jeff Fillion, Doom et Gerry le 5 avril 2018.


RPRE RPRE
Membre depuis il y a presque 4 ans

01:16

207

Parité hommes-femmes: La compétence a pas de sexe, sont en train de décrisser le Québec avec ça»  —Bernard Gauthier
Publié il y a plus d'un an

27976

Bernard Gauthier n'aime plus beaucoup se faire appeler Rambo «ici les gars m'appellent tous Ben ou Ti-Ben» dira celui qui a toujours été présenté dans les médias comme un dur à cuire.

Ce matin il était en entrevue avec Dany «Babu» Bernier sur les ondes de CJMD 96,9 à Lévis ou l'ancien animateur de ROCK 100.9 anime maintenant les matins en semaine. Ils ont parlé de beaucoup de sujets qui sont chers au syndicaliste de la Cote-Nord comme la chasse, la pêche, le mouvement syndical, la politique, le Canadien et...le Football!

Entendu à l’émission BABU IROCK247 CJMD sur les ondes de CJMD 96,9 FM à Lévis le 14 mars 2018.


cjmd969 cjmd969
Membre depuis il y a presque 10 ans

17:53

657

ANDRÉ ARTHUR «Les meilleurs moments»: Épisode 1: Walter Sieber
Publié il y a plus d'un an

27814

RadioEGO rend hommage à l'homme de radio qu'est André Arthur en cinq segments audio marquants qui auront contribué à lui attribuer le titre de «Roi Arthur» pendant de nombreuses années sur les ondes radiophoniques d'une des villes en Amérique qui a fait de la radio son médium favori et ses animateurs, ses idoles!

Réduire une carrière de plus de 40 ans à la radio par quelques propos controversés comme bien des journalistes ont tenté de le faire depuis l'annonce de la fin du contrat de l'animateur de 74 ans à BLVD.fm récemment, c'est un peu facile et surtout non réaliste.

Chez RadioEGO, nous reconnaissons le grand communicateur qu'il a été, qu'il est encore. Nous soulignons qu'il a été numéro 1 à la radio de Québec sur une période s'étalonnant sur plus de 30 ans, un marché ou ce média est roi et ou la réussite n'est pas donnée, il faut plutôt aller la chercher en séduisant des auditeurs qui ont toujours eu beaucoup de choix dans la capital.

«Y'a-t-il quelqu'un qui connaît l'avenir dans tous ceux qui nous écoutent présentement? Personne» a résumé André Arthur en entrevue à Radio-Canada après qu'on lui ait demandé si il pensait faire un [autre] retour. Arthur a toujours prétendu, avec raison, être un polémiste: «Un polémiste est un écrivain ou un journaliste ridiculisant en principe avec panache et esprit.». Tu ne fais pas ce genre de radio sans nager si ce n'est qu'un peu dans la controverse. Comme tu ne fais pas d'omelettes sans... Vous connaissez la suite?

Épisode 1 : Walter Sieber

Cet extrait se situe en 1995. La ville de Québec, dirigée par le maire Jean-Paul Lallier, essaie très fort de faire rêver ses citoyens en posant sa candidature pour l'obtention des Jeux Olympiques de 2002. Les «influenceurs» se font aller dans les médias. Personne ne peut chiffrer les véritables coûts de l'opération, on mise plutôt sur le rêve de voir Québec rayonner. La radio est au centre du débat, mais une voix s'élève contre, celle d'André Arthur qui jour après jour essaiera d'avoir des réponses des autorités et remets en doute par le fait même les propos de plusieurs rêveurs. Arthur est au sommet de sont art et des cotes d'écoutes. La ville rêve mais si Arthur avait raison de s'opposer si fort au projet? Se demandent plusieurs citoyens à l'écoute, coincés entre le rêve confortable et la dure réalité.

Walter Sieber, avec son accent exotique, était le vice-président des sports pour la candidature olympique de Québec 2002. Ce matin frisquet de février en 1995, il tentera d'expliquer à l'animateur en ondes à CHRC 80, la descente en ski, la discipline reine des Olympique d'Hiver, qui aurait lieu à la Petite-Rivière-St-François, dans Charlevoix. Cette entrevue sera par la suite reconnue comme celle qui aura possiblement mis fin au rêve Olympique québécois. Les citoyens se sont alors rendu compte du non sérieux de toute l'aventure. Quelques mois plus tard, la population, rassemblée en grand nombre à place d'Youville, attendra avec impatience le dévoilement des votes du CIO. Québec terminera 4ème avec 7 votes, 54 votes seront attribués à Salt Lake City, en pleine controverse de financements douteux (pots-de-vins) dévoilés au monde entier par la suite et remettant même en doute tous ceux qui gravitent mondialement autour du mirage Olympique.

(Ce segment est un montage, l'entrevue originale a possiblement duré près de 30 minutes. Si jamais vous l'avez en votre possession info@radioego.com)


Radio EGO Radio EGO
Membre depuis il y a environ 11 ans

04:27

1225

Congédiement d'André Arthur: Jeff Fillion ridiculise Sophie Durocher
Publié il y a plus d'un an

27806

L'émission de Sophie Durocher était juste avant celle d'André Arthur à BLVD.fm et des rumeurs affirment que l'animatrice refusait systématiquement de faire tout promotion de celui qui la suivait en ondes, avant même que tout éclate...

Dans la foulée de la controverse du «Boulevard Sida» qui a mené à la sortie définitive de Arthur des ondes de BLVD, Durocher s'était dite «profondément choquée» par les propos de son collègue. Elle avait même dit en ondes que si il n'avait pas été congédié, que c'est elle qui aurait probablement quitté.

Cette semaine, Jeff Fillion n'a pas manqué de ridiculiser les propos de celle qui a aussi une chronique dans le Journal de Montréal et de Québec: «Cette semaine elle a fait la leçon à André Arthur, y'a pas grand monde qui peut faire la leçon à André Arthur. Faut que tu aies montré certains succès pour faire la leçon à André Arthur» a dit l'animateur qui malgré dcertains différents avec le bourru animateur dans le passé n'a jamais mis en doute ses talents de communicateurs. Puis il s'est moqué de la position de Durocher en ondes quand elle a menacé de quitté si André Arthur n'avait pas été congédié: «Heille, si la direction n'avait pas agi c'est moi qui serait partit, ok so? Il serait arrivé quoi? La station aurait fermé si tu partais? Nah...» s'est moqué l'animateur sur sa plateforme jefffillion.com.

«Ses cotes d'écoute ont pas été très bonne à Madame Durocher» lui a fait remarquer son co-animateur. «Elle n'a pas de cotes d'écoute...pas une question de bon ou pas bon...¨PAS¨ de cotes d'écoute.» a dit Fillion.

Entendu sur JeffFillion.com avec Jeff Fillion et Gerry le 1 février 2018.


RPRE RPRE
Membre depuis il y a presque 4 ans

00:57

1087

André Arthur remercié de BLVD: «Ma surprise vient du fait que ça a duré plus longtemps que je l'imaginais» —Claude Thibodeau
Publié il y a plus d'un an

27785

Celui qui se fait appeler le «consultant en communication» a commenté le congédiement d'André Arthur sur les ondes de la radio de Radio-Canada, et l'ancien grand patron du FM93 ne s'est pas dit surpris de la décision: «Ma surprise vient du faut que ça a duré plus longtemps que je l'imaginais» a dit celui qui avait contribué à créé le populaire Zoo dans les années 80.

«Quand le personnage arrive en ondes, on connait son fond de commerce, ses opinions ,sa façon de s'exprimer. On sait surtout que, plus il avance en âge, plus M. Arthur est inflexible sur ce que j'appellerais ses valeurs, ou ses croyances profondes» a analysé Thibodeau.

Catherine Lachaussée a souligné les bons résultats d'André Arthur dans son émission du midi, et a demandé au consultant quel serait la suite pour BLVD: «Combien de business est arrivé à BLVD parce que M. Arthur la générait...je ne suis pas convaincu qu'une grand majorité des publicités qui étaient dans l'émission de M. Arthur était directement attribuable à sa présence.» a-t-il dit.

«Si M. Arthur choisissait de continuer de faire de la radio à quelque part, il y a probablement quelqu'un qui lui offrirait un micro et probablement que cette station-là rapidement verrait monter ses cotes d'écoutes puis il y aurait l'effet André Arthur, c'est démontré, c'est éprouvé, c'est clair... c'est automatique. Mais avec ça vient le trouble, le stress, les brulements d'estomac, le fait qu'il a dit ceci, cela, que tu peux pas le contrôler.» a ajouté le consultant.

Puis, Claude Thibodeau a ajouté un élément intéressant du contrat que l'animateur déchu avait avec la station dirigée par Leclerc Communication: «M. Arthur cet automne avait annoncé un allégement de son temps d'antenne sur les ondes de BLVD, à la plus grande surprise, il avait dit je travaillerais maintenant trois jours par semaine et non pas quatre comme avant ou cinq. Moi ce que j'ai su à travers les branches, c'est que M. Arthur souhaitait en faire plus, et que les conditions qu'il n'arrivait pas à avoir de ses patrons étaient-elles que en bon ¨contrarian¨ comme il est, il a dit parfait d'abords donc je vais vous en donner moins, en espérant avoir un angle de négociation, or, semblerait que ça n'a pas marché, et aujourd'hui on voit que ça se solde par une fin des activités

Entendu à Radio-Canada cet après-midi à Ici Radio-Canada Première (Québec) avec Catherine Lachaussée le 29 janvier 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a presque 4 ans

09:06

316

logo radioego

radioego.com