Result for: #dépôt

Paul Arcand rend hommage au président de Bombardier
Published 11 months

28404

Dans son ouverture d'émission ce matin, Paul Arcand du 98,5 FM a rendu ironiquement hommage au grand patron du fleuron québécois Bombardier; Alain Bellemare,

"Ça prend du talent, pour aller siphonner autant d'argent au gouvernement, convaincre la caisse de dépôt d'investir, de demander à investissement Québec de mettre de l'argent, de donner la C Séries à Airbus, s'en débarrasser. Annoncer des mises à pied, 5000 au total 2500 au Québec, puis de faire un pied de nez au nouveau ministre responsable de l'économie, puis d'envoyer son porteux de valise à sa place" a dit Arcand visiblement irrité du comportement du PDG de Bombardier,qui a brillé par son absence la veille, alors qu'il ne s'est pas présenté à une rencontre convoquée à Montréal par le gouvernement Legault dans la foulée de la dernière restructuration de la multinationale.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 13 novembre 2018 (COGECO)


Le985RE Le985RE
Member since over 4 years

03:12

42275

Retour des Nordiques: «Vient à point qui sait attendre» dit PKP
Published over 1 year

28154

Quand Québecor se retrouve dans les médias, Pierre-Karl Péladeau est toujours très sollicité par ceux-ci, et ce matin, il était au FM93 pour parler du rachat de l'ensemble du capital-actions de Québecor Média détenu par la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Évidemment, à chaque fois que PKP se retrouve en entrevue dans la région de Québec, la question du retour des Nordiques refait surface, et ce matin, l'homme d'affaire a répondu à la question de Syllain Bouchard du FM93 à savoir si il était déçu de Gary Bettman.

«Écoutez, moi je vous dirais la même chose que je vous ai déjà dite puis peut-être dans une formule différente. Vient à point qui sait attendre dans la mesure ou, on voit le succès des Jets à l'heure actuelle, ils ont attendu quand même de nombreuses années, ils avaient leur amphithéâtre, alors moi je pense qu'on doit rester patient, et faire en sorte justement de continuer à jouer les règles. On aimerait bien ça avoir des règles différentes, puis éventuellement refaire les règles, mais c'est pas nous qui les faisons les règles. Les règles, elles sont telles qu'elles sont, et il faut les respecter, et on a bien l'intention de le faire, et on considère encore une fois que c'est la meilleur façon de faire pour rencontrer l'objectif qui a toujours été le notre c'est-à-dire, de ramener une équipe de hockey professionnelle à Québec» a dit Pierre-Karl.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission «Bouchard en parle» avec Sylvain Bouchard le 9 mai 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since over 4 years

01:36

203

Guylaine Tremblay au coeur d'une controverse!
Published over 1 year

28140

Rare qu'on a pu affirmer ça de la populaire actrice mais il tout porte à croire que l'entreprise de voyage Sinorama pour laquelle elle est porte-parole, semble avoir inquiété une partie importante de sa clientèle dans les dernières semaines. (Texte de la Presse ici.)

Paul Arcand du 98,5 FM a expliqué la situation ce matin. L'entreprise qui effectue beaucoup de publicité, (au-delà de 8 millions), essuie un trou financier de 11 millions de dollars. Le principe de l'agence de voyages Vacances est de payer d'avance la totalité de son voyage. «Ça ressemble a une chaine de Ponzy» a dit Paul Arcand qui est en fait un principe qui génère des revenus pour les plus anciens investisseurs grâce aux apports de capitaux des nouveaux.

«Ils ont 11 millions comme déficit, ça c'est de l'argent que les voyageurs ont payé, et la réponse de la compagnie, qui reconnait le déficit, c'est de dire, faut trouver d'autres clients dans le fond» a expliqué Arcand. L'office de la protection du consommateur enquête sur le cas présentement. Paul Arcand a rajouté qu'au 31 décembre 2017, les dépôts versés par les voyageurs à Sinorama totalisaient 37 millions, alors que seulement 4 millions de l'argent déjà fourni par les voyageurs était protégé dans un compte.

On verra dans les prochains jours si Guylaine Tremblay se dissociera bientôt de l'entreprise qui a vendu pour 123 millions en forfaits en date du 31 décembre 2017. «Avoir acheté un billet avec eux, je serais comme un peu inquiet» a conclut l'animateur.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 3 mai 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 4 years

03:35

820

Tuerie de la mosquée vs Médias: Maurais démolie un animateur d'Énergie: «un charognard»
Published over 1 year

28099

Michel Juneau-Katsuya ne s’excusera pas d’avoir dit que «certains animateurs ont du sang sur les mains»: Tel est le titre d'un texte publié dans le journal de Québec de lundi le 16 avril, alors que le journal rapportait un segment audio ayant eu lieu le matin même entre Stéphane Gendron et Michel Juno-Katsuya.

Ces propos ont pris une toute autre tangente trois jours plus tard alors que le juge dans le procès d'Alexandre Bissonnette a interrompu un témoignage d'un membre de la communauté musulman, non présent lors de la soirée tragique, qui est venu raconter les impacts sur sa vie et qui a décidé de mêler les médias à l'histoire. C'est alors que l'avocat de la couronne et le juge sont intervenus. Le juge Huot a alors fait une importante précision.

«Il m'apparaît très clair, dans le dépôt de la preuve jusqu'à présent, que les médias ne sont ni de près, ni de loin, reliés dans cette terrible tragédie du 29 janvier dernier. Rien ne nous permet de croire qu'une quelconque implication d’un média ait pu jouer un rôle dans les actions de M. Bissonnette, et M. Bissonnette a été clair dans son interrogatoire. Je vous demanderais de vous abstenir de parler des médias de cette façon.» —François Huot, Juge dans le procès du tueur de la mosquée de Ste-Foy. (19 avril 2018)

«Message très clair aux charognards au pluriel, y'en a quelques-uns, y'en a pas beaucoup mais il y en a quelques-uns, y'en a deux: Un pseudo spécialiste là, un genre de James Bond en carton là, puis un animateur de radio au bout de la Grande-Allée, dans le coin de Carré d'Youville, des charognards qui salissent, qui diffament, qui crachent leur venin, leur haine, des vidanges. La vraie radio poubelle là, savez-vous quoi? C'est entre 10 heures et 2 heures de l'après-midi au Carré d'Youville, c'est là que ça se passe...les gens qui travaillent avec lui sont plus capables de le sentir» a dit Dominic Maurais dans son émission du matin à CHOI, en compagnie de Jean-Christophe «Jean-Clôde_ Ouellet et Dan Gravel.

«Un moment donné moi je suis un père de famille j'ai des enfants, j'ai pas les mains sales, j'ai jamais rien dit qui pourrait mener de près ou de loin à ce qui est arrivé, y'a un coupable c'est Bissonnette, le juge l'a dit, pour le reste fermez vos gueules, c'est-tu assez clair?» a dit l'animateur de CHOI.

Entendu sur les ondes de CHOI Radtio X à Québec dans l'émission Maurais Live avec Dominic Maurais, Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet, Dan Gravel et Laurent Gaulin le 20 avril 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 4 years

11:52

654

Tuerie de la mosquée vs Médias: Gravel fustige Gendron et Juneau-Katsuya
Published over 1 year

28098

Michel Juneau-Katsuya ne s’excusera pas d’avoir dit que «certains animateurs ont du sang sur les mains»: Tel est le titre d'un texte publié dans le journal de Québec de lundi le 16 avril, alors que le journal rapportait un segment audio ayant eu lieu le matin même entre Stéphane Gendron et Michel Juno-Katsuya.

Ces propos ont pris une toute autre tangente trois jours plus tard alors que le juge dans le procès d'Alexandre Bissonnette a interrompu un témoignage d'un membre de la communauté musulman, non présent lors de la soirée tragique, qui est venu raconter les impacts sur sa vie et qui a décidé de mêler les médias à l'histoire. C'est alors que l'avocat de la couronne et le juge sont intervenus. Le juge Huot a alors fait une importante précision.

«Il m'apparaît très clair, dans le dépôt de la preuve jusqu'à présent, que les médias ne sont ni de près, ni de loin, reliés dans cette terrible tragédie du 29 janvier dernier. Rien ne nous permet de croire qu'une quelconque implication d’un média ait pu jouer un rôle dans les actions de M. Bissonnette, et M. Bissonnette a été clair dans son interrogatoire. Je vous demanderais de vous abstenir de parler des médias de cette façon.» —François Huot, Juge dans le procès du tueur de la mosquée de Ste-Foy. (19 avril 2018)

Dans son émission du retour à CHOI, Denis Gravel s'en ai pris aux animateurs à l'origine du segment audio diffusé sur Énergie 98,9 à Québec: «Dans le cul Juneau-Katsuya, pis dans le cul les couillons de radio Énergie qui essaient de faire des cotes d'écoutes la-dessus bande de jaunes, de lâches de poltrons... il y a du monde qui ont déjà travaillé icitte, je savais que c'était des couillons là, mais à quel point vous avez perdu vos couilles depuis que vous avez foutu le camp d'icitte comme des bandits, honte à vous autres» a dit l'animateur du retour qui en a rajouté: «Pis là vous avez pas les couilles de dire à votre boss que vous trainez un faux-cul en ondes qui fait de la petite merde sur le dos de morts dans une mosquée pour faire avancer ses petites idées politiques de fucking Huntingdon....honte à vous-autres» a vociférer Gravel, hors de lui.

«Je ne peux pas en vouloir au gars d'Huntingdon. c'est un prétentieux qui vient d'ailleurs, mais vous-autres qui avez déjà travaillé icitte, pendant une couple d'années là, yé ou votre caractère? Vous l'avez laissé icitte dans les tiroirs? Tabarnouche! Je savais que vous étiez jaune, mais jamais à ce point là» a conclu Gravel qui est revenu sur la situation plus tard dans l'émission alors qu'il a parlé à sa collègue Laurence Gagnon qui a donné plus de détails sur la journée au palais de justice.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec à l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon et Jean-Francis Blais le 19 avril 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 4 years

03:28

753

L'équipe de Seattle dans la LNH serait annoncée en juin prochain...
Published over 1 year

27937

Geoff Baker est montréalais d'origine mais vit maintenant à Seattle ou il est chroniqueur pour le Seattle Times. Hier, il était en entrevue avec Ron Fournier et a donné son avis sur la venue d'une équipe dans sa ville après avoir parlé à Bill Daly, l'adjoint de Gary Bettman, commissaire de la Ligue Nationale de Hockey.

Cette semaine, Un groupe voulant attirer la LNH à Seattle dit avoir reçu 25 000 dépôts pour des billets de saison en une heure et quart. Le groupe Oak View a fait savoir que l'objectif initial de 10 000 dépôts avait été atteint en 12 minutes. Les dépôts étaient de 500 $ ou de 1000 $. Le total dépassait 26 000 dépôts après deux heures. Rappelons qu'en décembre dernier, la ville de Seattle avait approuvé des rénovations de 600 millions au KeyArena. Les travaux devraient débuter avant la fin de l'année.

Le journaliste a admis avoir parlé au numéro deux de la LNH Bill Daly récemment et à la question de Ron sur les chances de Seattle d'avoir une équipe, «100%» a dit sans hésiter Baker qui a ajouté être très confiant de voir une équipe débarquer à Seattle et que la ligue allait possiblement l'annoncer en juin prochain lors de la réunion des gouverneurs. Des rumeurs courent que les droits pour adhérer au circuit soient d'environ 650 millions.

Entendu le 1 mars 2018 dans Bonsoir les Sportifs avec Ron Fournier au 98,5 FM et le réseau des radios parlées de COGECO.


Le985RE Le985RE
Member since over 4 years

09:26

2626

Téo Taxi: «Le mirage vert ne peut pas mourir»  —Jeff Fillion
Published over 1 year

27772

Un article du Prince Arthur Herald publié mercredi laissait sous-entendre qu'il y aurait des problèmes majeurs de financement chez Téo Taxi, une entreprise qui souhaitait pourtant atteindre la rentabilité en 2017. Téo Taxi a tenté sans succès d'attirer de nouveaux investisseurs européens et nord-américains pour l'aider à soutenir son modèle de transport urbain électrique a-t-on pu lire dans un autre article cette fois de La Presse.

Le fond de capital de risque d'Alexandre Taillefer, qui est derrière Taxelco, la société exploitante de Téo, a reçu une seule offre formelle de financement : celle d'un groupe formé de ses partenaires actuels, soit la Caisse de dépôt et placement du Québec, le Fonds de solidarité FTQ et Fondaction de la CSN. La clôture de cette opération de 17 millions est prévue la semaine prochaine, a-t-on pu apprendre dans ce même article de La Presse publié le 26 janvier.

Jeff Fillion a fait le tour de la question dans son émission ce midi à CHOI Radio X et a encensé l'article du Prince Arthur Herald: «Ça a pris ça pour réveiller les autres grands médias» a dit Fillion. «On ne vous en parlerait pas si c'était une compagnie privée, on aurait même de la peine...mais on a mis 25 millions de l'argent du monde là-dedans, dans une business qui a aucun sens... Le ¨mirage green¨ ne veut pas dire agir en imbécile avec l'argent du monde...on peut essayer le plus possible d'être green...Au lieu de donner notre argent à des gens dans le besoin, on la donne à des gens ben plein» a dit l'animateur qui a tenté tant bien que mal de comprendre la logique derrière le financement de l'entreprise montréalaise.

«C'est un modèle qui ne peut pas marcher, mais là on ne pouvait plus dire un mot...on était pris en otage, il y avait comme une nouvelle coqueluche, qu'on ne connaissait pas, et la nouvelle coqueluche était à fleur de peau. Si tu disais une affaire sur la nouvelle coqueluche, elle te menaçait de poursuite...je trouvais ça plate qu'on se soit retenu alors qu'on a 25 millions de notre argent au ¨bat¨. Il fallait faire attention parce que la coqueluche est fragile. Le mirage vert ne peux pas mourir.» a dit Fillion qui a ajouté que le gouvernement ne veut pas que ça meurt, soulignant l'échec d'une tentative de financement de la part de Téo Taxi lancée à 130 parties au Canada, aux États-Unis et en Europe dont 50 ont reçu la documentation.

«Ça va arrêter quand?» a dit l'animateur de l'émission du midi à Radio X en parlant des 17 millions supplémentaires d'argent publique encore promis à l'entreprise de Taxis électriques. «Pour moi c'est pas légal de prendre notre argent puis de dire qu'il faut aider une entreprise d'un gars qui est supposément millionnaire...qu'il prenne son cash...ses propres millions» a suggéré Jeff Fillion.

Entendu à CHOI Radio X dans FILLION avec Jeff Fillion, Doom Dumas, Laurence, Nick et Gerry le 26 janvier 2018. (COGECO)


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 4 years

11:08

525

«C’est comme si ton entrepreneur réussit pas ta maison, pis après ça tu le nommes superviseur des travaux» —Pierre-Yves McSween
Published over 2 years

26230

Dans Puisqu’il faut se lever, Paul Arcand et Pierre-Yves McSween discutent à propos de la Caisse de dépôt et placement qui ne voudrait plus de Pierre Beaudoin à la direction de Bombardier. Entendu au 98,5 FM, Puisqu’il faut se lever. COGECO MEDIA. 8 mai 2017.


Le985RE Le985RE
Member since over 4 years

02:47

201

«Pour qui voter ? Sûrement pas pour la trahison de François Legault. Pensez-y avant de diviser le vote.» JC Pomerleau #partielles #QC2018 #SIQ #CDPQ
Published almost 3 years

24979

Extrait du journal du Soir du 29-11-2016, avec François St-Louis et Céline Lebel sur radioinfocite.com


Celine Lebel Celine Lebel
Member since about 3 years

33:16

57

Pour un flirt avec toi, Monique Jérôme Forget, en 2011, on ne croit plus en François Legault pour défendre nos intérêts au QC #siq #CDPQ #partiellles
Published almost 3 years

24963

Extrait du Journal du Soir du 28 novembre 2016, avec François St-Louis et Céline Lebel, sur radioinfocite.com


Celine Lebel Celine Lebel
Member since about 3 years

33:59

58

logo radioego

radioego.com