Résultat pour: #denis gravel

Les expressions qu'on a plus le droit de dire dans le nouveau Québec «photoshopé»
Publié il y a 12 jours

27630

Suite au fait que le député péquiste d'Abitibi-Ouest François Gendron a du s’excuser d'avoir utilisé l'expression travailler «comme des nègres» alors qu'il visitait il y a quelques semaines une école secondaire de Québec. Richard Martineau. Jonathan Trudeau et Denis Gravel se sont arrêtés sur quelques expressions qu’on devrait alors arrêter d’utiliser au Québec au risque de heurter aussi des personnes.

Voici leur liste d'expressions trouvées: (sous fond d’humour évidemment)

- Le gâteau forêt noir

- Men in black

- Un trou noir

- Un Black Russian

- Fâché noir

- La misère noire

- Noir de monde

- Travaill au noir

- Voir rouge

- Rire jaune

- Black Label

- Téléphone arabe

- Cadeau de Grec

- Saoul comme la Pologne

- Un éléphant blanc

- Faire choux blanc

- Un blanc bec

«Dans des vestiaires, on peut plus parler gras, on peut plus faire de jokes de mauvais gout, on peut plus faire de jokes déplacées, on peut plus utiliser d'expressions du terroir, qui oui peut être était racistes mais nous autres on le savait pas…on est comme dans un melting pot ou on lave plus blanc que blanc, c’est devenu une obsession… des fois on est colon, des fois on est concombre, on a des mauvaises journées, on fait des erreurs, arrêtons de faire semblant qu’on est parfait comme une photo Facebook bien cadré avec deux filtres dessus, suis tanné de ça t’as pas idée…» a dit Denis Gravel, visiblement à bout de toute cette rectitude de plus en plus présente dans notre société ressemblant qui souhaite s'approcher de «Pleasantville».

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l'émission Martineau-Trudeau le avec Richard Martineau et Jonathan Trudeau le 5 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

11:02

108

Sondage Automne 2017: Maintenant concurrents Denis Gravel et Jérome Landry se saluent mutuellement
Publié il y a 18 jours

27611

En parlant des personnes avec qui il avait travaillé depuis ses débuts à CHOI Radio X, Denis Gravel a eu salué Jérome Landry qui a eu de très bon mots pour lui à l'antenne d'Énergie alors qu'il lui fait maintenant face en ondes: «Je lui rend la pareil, je le salue, je sais que c'est peut-être une journée un peu plus difficile de son côté...tient je vais lui envoyer le message directement sans faire aucune allusion, si il veut se consoler sur une p'tite affaire de rien du tout, les 400 qui nous manquent pour être numéro 1, Jérome, c'est toé qui les as [rires] pis ça me fait un peu chier [rires]».

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon et Jean-Francis Blais le 30 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

02:39

616

Sondage Automne 2017: Denis Gravel a parlé de Gilles et des auditeurs très occupés...
Publié il y a 18 jours

27609

«On vit dans un monde ou il y a Spotify, on vit dans un monde ou il y a Internet, y’a les vidéos, y’a énormément de radios parlées et musicales, y’a de la concurrence, y’a de l’opposition comme il y en a jamais eu dans l’histoire du métier qu’on fait, donc oui on vous doit un merci quand vous nous accorder quelques minutes de votre temps…» a dit Denis Gravel en parlant des résultats de sondage Numéris cet après-midi dans son émission quotidienne.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon et Jean-Francis Blais le 30 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

14:42

277

Légalisation du cannabis: «Non, non, l’état ne veut pas faire de l’argent avec ça» dit la ministre Charlebois
Publié il y a environ un mois

27554

C’est aujourd’hui que le projet de loi encadrant la vente et la consommation du cannabis a été déposé et la ministre Lucie Charlebois était l'invitée de CHOI Radio X pour parler de ce qu’il contenait.

Il y aura au départ 15 succursales pour desservir le territoire québécois sous la bannière de la Société Québécoise du Cannabis (SQC), (en comparaison, il y a 400 SAQ). «La mission de la SQC ne sera pas la même que la Société des alcools, il est clair que tous les objectifs de la Société québécoise du cannabis n’est pas de faire de l’argent mais bien de faire la vente de façon responsable et de s’assurer que nous informions la population que nous faisons de la prévention…» a prévenu la ministre qui a aussi dévoilé qu’il n’y aura pas que la SQC comme point de vente mais d’autre endroits aussi qui seront expérimentés ainsi que la vente en ligne qui sera développée.

«Pourquoi on a pas confier ça à des gens qui sont déjà dans le commerce comme Couche Tard par exemple qui avait levé la main et qui était intéressé, et qui ont peut-être le sens de la business de dire ben la clientèle existe déjà, parce que moi ça me rentre pas dans la tête, je peux pas croire qu’on ne veut pas faire de l’argent avec la légalisation du cannabis je pensais que c’était le nerf de la guerre moi…» a dit l’animateur Denis Gravel, surpris des propos de la ministre Charlebois qui a aussitôt répondu: «Non, non, l’état ne veux pas faire de l’argent, en tout cas la province de Québec c’est pas ce qu’on souhaite, ce qu’on souhaite c’est d'avoir le contrôle sur notre environnement de vente, ce qu’on veut c’est dé-banaliser le produit, on veut contrôler l’accès au produit...».

«Eille, ça va couter une beurrée, pour rendre légal un produit qui l’est déjà, c’est-à-dire qui est toléré, on s’en va ou avec ça là?» S’est demandé l’animateur et son équipe suite à l'entrevueavec la ministre.

Quelques faits sur le projet de loi:

La Société québécoise du cannabis sera créée par Québec

Interdiction pour les mineurs d’acheter, de posséder et de consommer du cannabis

Un adulte peut garder 150 grammes de cannabis à son domicile ou 30 grammes sur lui

Interdiction de cultiver du cannabis à des fins personnelles 

Interdiction de fumer ou de vapoter du cannabis dans les cégeps et les universités

Imposition de limites en matière de promotion ou de publicités relatives au cannabis 

Tolérance zéro pour tous les conducteurs

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission Gravel dans le retour avec Denis Gravel. Véronique Bergeron et Jean-Francis Blais le 16 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

30:14

119

Richard Bergeron rencontre Alain Gravel qui lui fait remarquer ses énormes contradictions!
Publié il y a environ un mois

27521

Récapitulons: le parti de la nouvelle mairesse de Montréal se nomme «Projet Montréal». Ce parti a été créé par Richard Bergeron en 2004. Après 3 défaites à la tête du parti dans des courses à la mairie de Montréal (2005, 2009 et 2013), Bergeron quitte la chefferie en 2014 et rejoint les rangs du parti du maire Denis Coderre. Puis il est battu le 5 novembre 2017, qui en même temps soulignera la défaite du parti de Coderre contre le parti que Bergeron avait lui-même fondé avec à sa tête Valérie Plante, qui est devenue par le fait même la première femme à devenir maire de Montréal. Vous suivez?

À la suite de cette défaire historique, autant de lui-même que de son nouveau parti, Richard Bergeron a dit avoir prié pour ne pas se faire élire et s’est réjoui de la victoire de son opposante et de son ancien parti. En entrevue avec Alain Gravel à Ici Première ce matin, l’animateur a bien essayé de comprendre sa démarche dans une entrevue assez déstabilisante autant pour Bergeron que les auditeurs, voir Gravel lui-même, qui a dit constamment vouloir essayer de comprendre la démarche du politicien.

Gravel a été habile à souligner plusieurs contradictions de Richard Bergeron qui a tant bien que mal essayé de se défendre: «J’ai jamais eu d’amertume envers Projet Montréal» a-t-il avoué alors qu’il venait de se faire remettre sur le nez pas l’animateur ceci: «C’est le même Richard Bergeron qui a qualifié Projet Montréal d’un nid d’extrémistes» ce à quoi a répliqué Bergeron: «à trois jours du vote j’avais un minimum syndical à faire…» s’est-il défendu. «Ce parti-là n’aurait été nulle part avec moi» a martelé celui qui a dû se débattre tout le long d’une entrevue qui lui a surement paru interminable tellement sa démarche fut démolie en pièces par l’animateur en pleine possession de ses moyens.

Entendu dans Gravel le Matin à Ici Première la radio de Radio-Canada Montréal, avec Alain Gravel le 9 novembre 2017.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 2 ans

10:50

315

Agressée, elle accuse Lise Payette de l'avoir fait taire!
Publié il y a environ 2 mois

27417

Léa Clermont-Dion accuse Lise Payette de l'avoir fait taire dans un dossier d'agression contre Michel Venne. Le dossier a été expliqué dans Gravel dans le Retour avec Denis Gravel, Véronique Bergeron et Vince Cauchon (RNC MÉDIAS) le 26 octobre 2017.


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

17:22

537

SRB: Labeaume répond aux reproches de Lehouillier
Publié il y a environ 2 mois

27407

Entendu le 25 octobre 2017 dans Gravel dans le Retour avec Denis Gravel, Véronique Bergeron et Vince Cauchon (RNC MÉDIAS)


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

02:11

207

Rien na va plus entre le Maire Denis Coderre et les journalistes
Publié il y a environ 2 mois

27388

Entendu dans Gravel le Matin à Ici Première la radio de Radio-Canada Montréal, avec Alain Gravel le 23 octobre 2017.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 2 ans

05:18

232

«J'ai pas d'affection pour Gilles Parent bien au contraire [...] y a des histoires qui ne m'appartiennent pas, dont j'ai été témoin» —Denis Gravel
Publié il y a environ 2 mois

27351

Dans Gravel dans le retour, Denis Gravel commente le dernier scandale impliquant Gilles Parent. Il analyse de manière posée la situation tout en ne cachant pas sa satisfaction de justice. Entendu à CHOI Radio X 98,1 FM, Gravel dans le retour. RNC MEDIA. 19 octobre 2017.


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

14:21

1458

Affaire Salvail: «Y'en a qui le défend parce qu'il l'aime bien à la télé pis ça me rend très très très mal à l'aise» —Denis Gravel
Publié il y a 2 mois

27341

Entendu le 18 octobre 2017 dans Gravel dans le Retour avec Denis Gravel, Véronique Bergeron et Vince Cauchon (RNC MÉDIAS)


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

10:15

2046

logo radioego

radioego.com