Result for: #doom dumas

Le maire de Lévis Gilles Lehouillier répond aux questions des auditeurs de CHOI
Published about 1 month

28096

Le maire de Lévis Gilles Lehouillier a répondu à l'appel de la station de radio CHOI Radio X pour venir répondre aux questions des auditeurs de la région de Québec ce mercredi 18 avril.

Sans filtre, les auditeurs furent invités à appeler pour questionner le maire de Lévis durant une bonne heure sur l'heure du midi. Comme prévu, il y a eu beaucoup de questions sur les transports, et particulièrement sur le 3e lien.

La même invitation a été effectué au maire de Québec Régis Labeaume, ce dernier n'a pas cru bon de donner suite à l'invitation.

Entendu à CHOI Radio X dans FILLION avec Jeff Fillion, Gerry, Laurence, Doom et Nick le 19 avril 2018.


CHOI981RE CHOI981RE
Member since about 3 years

45:36

105

«Le king de la chicane à Québec, c'est Régis Labeaume!»  —Jeff Fillion
Published 3 months

27910

Assis à la même table au déjeuner-causerie de l’Association québécoise des transports où ils assistaient à une discussion avec la ministre Véronyque Tremblay, les maires Régis Labeaume et Gilles Lehouillier de Québec et Lévis respectivement, se sont totalement ignorés tout le long de la rencontre, prouvant l'atmosphère particulier qui règne à la tête des deux villes principales de la grande région de Québec.

Jeff Fillion, de CHOI Radio X, a parlé de cet événement et a critiqué lourdement le maire Labeaume pour son attitude: «Quand tu rencontres quelqu'un ça prend de la classe, on l'a élu pour nous représenter...là il a boudé tout le monde... puis de la minute que ça a fini il s'est levé puis il est parti à la course...le toxique à Québec, c'est pas la radio, le king de la chicane à Québec, je peux vous le nommer, les gens qui créent la chicane, ça part pas de la radio...le king de la chicane, c'est Régis Labeaume...si il y a une personne qui est toxique et qui crée la chicane partout, c'est Labeaume!» a dit l'animateur du midi à CHOI Radio X qui a ajouté que quand le maire Labeaume s'absente, la ville se porte mieux.

Entendu à CHOI Radio X dans FILLION avec Jeff Fillion, Nick et Gerry le 26 février 2018.


CHOI981RE CHOI981RE
Member since about 3 years

11:03

242

Conseil municipal de Québec: «C'est nous autres qui gagnent» Jeff Fillion
Published 3 months

27887

Le Conseil municipal de Québec a fait parler les animateurs radios de Québec ce matin. Du côté de Jeff Fillion, il pense que nous sommes en plein centre d'une guerre entre la CAQ et les Libéraux dans le projet du 3e lien.

Entendu sur CHOI avec Jeff Fillion, Doom, Gerry et Nick le 20 février 2018.


CHOI981RE CHOI981RE
Member since about 3 years

13:52

210

«Je ne suis pas un anti-montréalais, je suis un anti-médias montréalais»  —Jeff Fillion
Published 3 months

27852

Ça faisait un bout que Jeff Fillion n'était pas allé à Montréal. De retour à Québec, il a fait une réflexion sur sa visite de la fin-de-semaine au royaume de Valérie Plante.

«Une fois arrivé une l'île c'est honteux» a dit Fillion en décrivant le mauvais état des routes et du fait qu'une de ses filles avait le mal des transports. «À Montréal ça grouille» dit Jeff en disant que si quelqu'un avait une business à Québec, que son expansion passait par Montréal, il dira du même souffle qu'il a toujours aimé Montréal, mais que Montréal lui fait honte parce que c'est l'emblème de la prospérité économique du Québec.

«Quand on est ici à tous les jours [Québec], on vient à se faire endormir par les ¨chansons¨ qui nous sont racontées dans les médias d'ici, on pense que la terre roule alentour de Québec. Québec c'est un gros Trois-Rivières, c'est un gros Saguenay...On se fait beaucoup d'accroire» a dit l'animateur qui dit avoir toujours été «écoeuré» d'entendre que Jeff Fillion, et que la radio de Québec et que les gens de Québec avaient de la haine pour Montréal: «c'est peut-être relié à l'histoire des Nordiques, mas ça on peut en revenir, ils sont partis depuis 1995» a dit Fillion.

«On a besoin d'avoir un emblème économique puissant à montrer au reste du monde» a ajouté l'animateur: «Il faut passer le message qu'il se passe quelque chose de gros au Québec...puis ça peut pas venir de Sherbrooke, Trois-Rivières ou Québec».

«On va tous s'enrichir de voir Montréal rouler sur l'or. Il faut arrêter de faire des guerres de clocher» a conclut Fillion qui a dit que s'il va moins à Montréal, c'est que Montréal lui fait mal.

Entendu sur JeffFillion.com avec Jeff Fillion, Doom et Gerry le 13 février 2018.


RPRE RPRE
Member since over 2 years

13:46

459

«Carey Price, c'est une fraude...poussée par les médias»  —Jeff Fillion
Published 4 months

27773

Tout semble mal aller dans l'univers entourant le Canadien de Montréal cette année: Une saison médiocre, des bancs vides au Centre Bell, une audience en baisse significative à la télé, des rumeurs à ne plus finir sur des changements à venir qui n'arrivent pas assez vite au gout des fans qui semblent se faire de moins en moins nombreux. Mais ou est le véritable problème chez le tricolore?

Au lendemain d'une autre défaite, accordant 6 buts cette fois face aux «puissants» Hurricanes, le vase a débordé et Jeff Fillion de CHOI Radio X à Québec s'en ait prit à Price qu'il a qualifié de «fraude» et aux médias qui couvrent l'équipe qui protège selon lui le #31 malgré sa saison misérable qui fait suite à la signature d'un contrat qui s’amorcera en 2018-2019 de huit ans pour 84 millions (10,5 millions annuellement et 70 millions versés en bonis à la signature). Ce qui fera de lui le gardien et un des joueurs les mieux payé dans la LNH!

Voici en 10 citations les propos de Fillion:

1- «Match spectaculaire, mais encore une fois, on a le même gars qui nous a abandonné...»

2- «Price je ne le tiens pas responsable, c'est la machine médiatique aidée par l'organisation du Canadien qui ont fait croire aux innocents de partisans que ce gars-là était le meilleur joueur de hockey au monde...»

3- «Toute l'histoire alentour de Carey Price c'est une fraude...»

4- «C'est un faux leader, le gars est incapable de tenir con club...»

5- «L'organisation et les médias de Montréal ont fraudé les fans du Canadien»

6- «Comment ça que les gars du Canadien aiment jouer quand c'est pas Price qui goal...»

7- «La gang qui commente là...arrêter de répéter que c'est le meilleur joueur de hockey au monde, c'est pas vrai il est 32e dans les goalers...»

8- «Les fans du CH au lieu de vous plier aux demandes de l'organisation et des médias, faites-vous votre propre analyse»

9- «On se fait manipuler, on se fait jouer avec, c'est tout du fake et du fake news»

10- «En plus d'être un goaler moyen, il a l'air à avoir des choses dans sa vie qui le tracasse...»

Entendu à CHOI Radio X dans FILLION avec Jeff Fillion, Doom Dumas, Laurence, Nick et Gerry le 26 janvier 2018. (COGECO)


CHOI981RE CHOI981RE
Member since about 3 years

15:06

808

Téo Taxi: «Le mirage vert ne peut pas mourir»  —Jeff Fillion
Published 4 months

27772

Un article du Prince Arthur Herald publié mercredi laissait sous-entendre qu'il y aurait des problèmes majeurs de financement chez Téo Taxi, une entreprise qui souhaitait pourtant atteindre la rentabilité en 2017. Téo Taxi a tenté sans succès d'attirer de nouveaux investisseurs européens et nord-américains pour l'aider à soutenir son modèle de transport urbain électrique a-t-on pu lire dans un autre article cette fois de La Presse.

Le fond de capital de risque d'Alexandre Taillefer, qui est derrière Taxelco, la société exploitante de Téo, a reçu une seule offre formelle de financement : celle d'un groupe formé de ses partenaires actuels, soit la Caisse de dépôt et placement du Québec, le Fonds de solidarité FTQ et Fondaction de la CSN. La clôture de cette opération de 17 millions est prévue la semaine prochaine, a-t-on pu apprendre dans ce même article de La Presse publié le 26 janvier.

Jeff Fillion a fait le tour de la question dans son émission ce midi à CHOI Radio X et a encensé l'article du Prince Arthur Herald: «Ça a pris ça pour réveiller les autres grands médias» a dit Fillion. «On ne vous en parlerait pas si c'était une compagnie privée, on aurait même de la peine...mais on a mis 25 millions de l'argent du monde là-dedans, dans une business qui a aucun sens... Le ¨mirage green¨ ne veut pas dire agir en imbécile avec l'argent du monde...on peut essayer le plus possible d'être green...Au lieu de donner notre argent à des gens dans le besoin, on la donne à des gens ben plein» a dit l'animateur qui a tenté tant bien que mal de comprendre la logique derrière le financement de l'entreprise montréalaise.

«C'est un modèle qui ne peut pas marcher, mais là on ne pouvait plus dire un mot...on était pris en otage, il y avait comme une nouvelle coqueluche, qu'on ne connaissait pas, et la nouvelle coqueluche était à fleur de peau. Si tu disais une affaire sur la nouvelle coqueluche, elle te menaçait de poursuite...je trouvais ça plate qu'on se soit retenu alors qu'on a 25 millions de notre argent au ¨bat¨. Il fallait faire attention parce que la coqueluche est fragile. Le mirage vert ne peux pas mourir.» a dit Fillion qui a ajouté que le gouvernement ne veut pas que ça meurt, soulignant l'échec d'une tentative de financement de la part de Téo Taxi lancée à 130 parties au Canada, aux États-Unis et en Europe dont 50 ont reçu la documentation.

«Ça va arrêter quand?» a dit l'animateur de l'émission du midi à Radio X en parlant des 17 millions supplémentaires d'argent publique encore promis à l'entreprise de Taxis électriques. «Pour moi c'est pas légal de prendre notre argent puis de dire qu'il faut aider une entreprise d'un gars qui est supposément millionnaire...qu'il prenne son cash...ses propres millions» a suggéré Jeff Fillion.

Entendu à CHOI Radio X dans FILLION avec Jeff Fillion, Doom Dumas, Laurence, Nick et Gerry le 26 janvier 2018. (COGECO)


CHOI981RE CHOI981RE
Member since about 3 years

11:08

496

Jeff Fillion aimerait voir le passeport des journalistes qui critiquent les propos de Trump...
Published 4 months

27729

«Pourquoi voulons-nous tous ces gens qui viennent de ces pays de merde? (traduction libre de ¨shithole countries¨) aurait déclaré le président américain cette semaine en réunion parlant entre autres d'Haïti et de pays du continent africain, demandant du même souffle pourquoi dans l'immigration américaine il n'y avait pas plus de personnes en provenance du Danemark?

Ces propos ont bien sur fait réagir l'Amérique entière jusqu'ici au Québec ou plusieurs journalistes et commentateurs ont dénoncé les propos du président Trump, criant au racisme. propos qui ont été rapportés et non enregistrés précisons-le. D'ailleurs le président dit ne jamais avoir tenu ces propos. Ou est la vérité?

Vendredi midi, dans son émission à CHOI Radio X à Québec, Jeff Fillion a commenté les propos controversés de Trump disant que c'était un langage que monsieur tout-le-monde utilisait souvent pour décrire certains pays, et que si on veut des politiciens qui n'ont pas la langue de bois, il faudra se faire è ce genre de paroles.

Voici 10 citations de Jeff Fillion les propos de Donald Trump:

1- «Dire ¨pays de cul¨ ou ¨pays sous-développé¨, c'est la même chose»

2- «On a comme maquillé quelque chose pour rendre ça pas pire à l'oreille»

3- «Les médias québécois font beaucoup de couverture sur Donald Trump, il doit avoir de quoi là-dedans qui les énervent...»

4- «J'ai l'impression que la go-gauche, en utilisant des termes plus propres, utilise ça pour se donner bonne conscience»

5- «Le jour ou on va être conscient qu'on est entouré de pays de merde, dans notre immigration on va en tenir compte»

6- «Le but premier dans l'immigration est que les gens viennent pour nous aider»

7- «Trump est pas contre l'immigration, il est contre l'immigration illégale»

8- «Si quelqu'un dit qu'il est pour l'immigration illégale, on ne peut pas manger ensemble...»

9- «Tous les journalistes qui braillent sur les propos de Trump, je peux-tu voir votre passeport pour savoir ou vous allez en vacances?»

10- «C'est vraiment le clivage entre l'establishment politique et médiatique qui forment maintenant qu'un seul groupe contre le peuple, c'est pour ça qu'ils ne veulent pas avoir de populiste qui gagne des élections»

Entendu à CHOI Radio X dans FILLION avec Jeff Fillion, Doom Dumas, Nick et Gerry le 12 janvier 2018. (COGECO)


CHOI981RE CHOI981RE
Member since about 3 years

24:20

502

Cartel du pain? Il y a aussi le cartel des pneus, du lait, des oeufs, du sirop d'érable. de l'essence + HQ et la SAQ
Published 5 months

27695

Après que les compagnies Loblaw et George Weston aient admis leur implication dans un cartel du pain et d'offrir 25$ à leurs clients en guise de compensation (www.loblawcard.ca), Jeff Fillion et son équipe ont sorti une série d’autres produits qui en apparence laisse à penser que ce n’est pas que dans le pain que les prix sont fixés au Québec! L’animateur offre au citoyens de s’organiser pour dénoncer ces pratiques et va faire sa part pour promouvoir tout mouvement cherchant à mettre fin à ces systèmes de fixation de prix trop bien implantés.

La personnalité médiatique Jeff Fillion domine les ondes FM depuis les années 80, ce qui en a fait un des noms les plus connus au Québec. Directement de Chicoutimi Nord, il devient morning man à CFIX au Saguenay à la fin des années 80 où il s’établira rapidement en tant que numéro un. Il réapparait à la fin des années 90, à Québec, après s’être exilé en Floride durant plusieurs années. Il s’imposera outrageusement dans le marché au début 2000 sur les ondes de CHOI Radio X. Son discours dérange et le CRTC menace de faire fermer la station. La liberté d’expression est alors défendue par une marche de 50 000 citoyens dans les rues de Québec et une manifestation de 10 000 personnes devant le parlement d’Ottawa. CHOI sera sauvée, mais Jeff aura quitté la station entre temps. Fort de sa notoriété et d’auditeurs fidèles intéressés par ses opinions, il a bâti depuis plus de 10 ans sa propre plateforme, Radiopirate.com et Jefffillion.com, qui permet de l’écouter partout à travers le monde, on demand. Il y produit encore chaque jour du contenu audio original avec son équipe et ses collaborateurs. Aussi de retour sur les ondes de Radio X, il a repris son poste de leader dans le marché de Québec. L’animateur radio demeure à l’avant-garde des courants médiatiques et des sujets d’actualité.

Entendu sur JeffFillion.com avec Jeff Fillion, Doom Dumas, Nick et Gerry le 21 décembre 2017. (COGECO).


RPRE RPRE
Member since over 2 years

24:46

674

Critiques négatives sur Star Wars ou vouloir être à part à tout prix: «Moi ça je te le dis, j'suis plus capable» —Jeff Fillion
Published 5 months

27687

Jeff et son équipe parlent des individus qui vont se tirer un rang sur quelque chose de populaire que la majorité des gens aiment: «Moi ça je te le dis, j'suis plus capable» a dit Fillion. Star Wars était au centre de cette discussion alors que les critiques justifiées ou non affluent suite à la sortie du plus récent épisode de la saga au cinéma.

La personnalité médiatique Jeff Fillion domine les ondes FM depuis les années 80, ce qui en a fait un des noms les plus connus au Québec. Directement de Chicoutimi Nord, il devient morning man à CFIX au Saguenay à la fin des années 80 où il s’établira rapidement en tant que numéro un. Il réapparait à la fin des années 90, à Québec, après s’être exilé en Floride durant plusieurs années. Il s’imposera outrageusement dans le marché au début 2000 sur les ondes de CHOI Radio X. Son discours dérange et le CRTC menace de faire fermer la station. La liberté d’expression est alors défendue par une marche de 50 000 citoyens dans les rues de Québec et une manifestation de 10 000 personnes devant le parlement d’Ottawa. CHOI sera sauvée, mais Jeff aura quitté la station entre temps. Fort de sa notoriété et d’auditeurs fidèles intéressés par ses opinions, il a bâti depuis plus de 10 ans sa propre plateforme, Radiopirate.com et Jefffillion.com, qui permet de l’écouter partout à travers le monde, on demand. Il y produit encore chaque jour du contenu audio original avec son équipe et ses collaborateurs. Aussi de retour sur les ondes de Radio X, il a repris son poste de leader dans le marché de Québec. L’animateur radio demeure à l’avant-garde des courants médiatiques et des sujets d’actualité.

Entendu sur JeffFillion.com avec Jeff Fillion, Doom Dumas, Nick et Gerry le 20 décembre 2017. (COGECO).


RPRE RPRE
Member since over 2 years

12:08

421

L'aide gouvernementale pour la survie des journaux. Jeff Fillion parle avec une porte-parole de la FNC-CSN.
Published 6 months

27570

Des mesures d’urgence dont réclamées d'Ottawa pour sauver la presse écrite. «Il faut stopper l'hémorragie» clament la CSN et la Fédération nationale des communications (FNC-CSN) appuyées par un groupe de personnalités et d'organisations québécoises qui vont de Alexandre Taillefer au Conseil du patronat, en passant par l'économiste Jean-Martin Aussant, l'Union des artistes et le conteur Fred Pellerin.

Dans son émission ce midi, Jeff Fillion a accueilli Pascale St-Onge, présidente de la Fédération nationale des communications (FNC-CSN), pour parler de la situation. Les deux ont définitivement une vision pas mal opposée de la problématique, mais se rejoignent pour ce qui est de la réalité du changement profond que subissent les médias traditionnels face aux nouvelles réalités médiatiques d’aujourd’hui.

«Le Québec et le Canada, contrairement à la plupart des pays européens notamment, n’accordent présentement à peu près aucun soutien à la presse quotidienne et aux médias de la presse écrite, donc c’est pas comme si c’était une aberration dans une société démocratique de penser qu’on peut soutenir à partir de fonds publics des médias. Maintenant l’important est d’instaurer des façons de faire qui protègent cette indépendance journalistique là» à expliqué Mme St-Onge.

«Moi le bug c’est que le monde des médias dans lequel on est actuellement, le monde traditionnel, c’est un milieu de gauche qui nous offre à peu près toujours la même affaire. Il ‘y a pas de diversité d’opinion…même que vous perdez beaucoup de monde qui ne vous suivent plus, parce qu'on dirait que je sais pas, surtout depuis que Trump est arrivé, on dirait que le jupon dépassait un peu avant, mais là c’est clair qui est de tel côté, ça les gens commencent à avoir de la difficulté avec ça, et aider on le fait déjà avec Radio-Canada qui est déjà très à gauche. Aider des entreprises ou il n’y a pas de diversité d’opinion, c’est là ou il y a de la résistance, on est tanné de voir que les médias se ressemblent pas mal tous… » à répliqué Jeff Fillion.

Entendu dans FILLION avec Jeff Fillion à CHOI Radio X à Québec. Le 20 novembre 2017. (COGECO).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since about 3 years

17:56

198

logo radioego

radioego.com