Résultat pour: #jeunesse

Jean-Charles Lajoie rencontre Guy Lafleur
Publié il y a plus d'un an

28050

On sentait l'animateur du retour au 91,9 SPORTS fébrile ce mercredi 4 avril lors de sa rencontre avec la légende du Canadien Guy Lafleur. Voyez-vous, c'était la toute première fois que Jean-Charles Lajoie parlait en ondes avec son idole de jeunesse, et le moment fut magique.

Ils ont parlé beaucoup de hockey, évidemment, et la franchise de l'ex-numéro 10 du CH a encore été au rendez-vous, au grand plaisir des auditeurs. Guy a raconté ses années juniors victorieuses avec les Remparts de Québec puis de son arrivée timide avec le Canadien ou il n'a pas joué régulièrement durant les trois premières années avec cette équipe déjà bourrée de joueurs de talent.

Puis Lafleur a été questionné sur l'édition actuelle du tricolore. Celui qu'on appelait le démon blond a défendu le Capitaine Max Pacioretty clamant que ça prendrait des joueurs pour évoluer avec pour qu'il puisse continuer de s'inscrire régulièrement sur la feuille de pointage. Concernant Jonathan Drouin, joueur dans lequel les partisans avaient mis beaucoup d'espoir cette année, Lafleur a mis le blâme aussi sur le fait que Drouin serait plus productif à l'aile comme dans ses saisons à Tampa avec un bon joueur de centre pour l'alimenter.

Concernant le public montréalais qui encourage l'équipe, celui qui a gagné 5 Coupes Stanley avec le CH a défendu leur attitude cette année alors qu'ils n'ont pas été très choyés par les performances de l'équipe: «Le public ce qu'il veut, c'est une équipe qui performe sur la patinoire, il veut voir des joueurs qui donnent la maximum à chaque match, il veut voir des joueurs talentueux, et c'est à l'équipe d'aller chercher ce que le public veut, c'est lui qui paie» a dit très logiquement l'ex-ailier droit.

Lafleur s'est dit moyennement optimiste pour l'avenir de l'équipe, alors qu'il a constaté que l'équipe école à Laval n'avait rien à offrir au grand club à courts termes. Il a aussi admis en terminant qu'il n'avait pas écouté tous les matchs du tricolore cette année par manque d'intérêt et qu'il pensait ne pas être le seul...

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal à l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 4 avril 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a environ 4 ans

12:49

396

Fonds pour attirer les femmes sur la construction: le Doc s'emporte!
Publié il y a plus d'un an

27922

Le ministre des Finances Bill Morneau a présenté mardi un budget écrit à l'encre rouge, principalement axé sur l'égalité hommes-femmes.

Dans le budget de 2018, le gouvernement double les placements professionnels pour les jeunes dans le cadre du programme Emplois d’été Canada en 2019-2020, en fournissant de nouveaux fonds pour moderniser la Stratégie emploi jeunesse et en instaurant une nouvelle Subvention incitative aux apprentis à l’intention des femmes, un projet pilote sur cinq ans qui fournit une somme maximale de 6 000 $ sur deux ans aux femmes qui choisissent un métier Sceau rouge à prédominance masculine. Cette mesure, jumelée à la Subvention à l’achèvement de la formation d’apprenti, accordera jusqu’à 8 000 $ aux femmes qui achèvent leur formation d’apprenti dans ces métiers, lesquels sont souvent mieux rémunérés. 

Ce matin, le Doc Mailloux s'est un peu emporté en commentant cette mesure décrite dans le budget du ministre Morneau. «J'ai hâte de voir des femmes mettrent du bardeau d'asphalte sur les couvertures des nouvelles constructions les 21 et 22 décembre...c'est ça l'égalité homme-femme» a dit le psychiatre.

Entendu sur les ondes du 107,7 FM en Estrie dans l’émission «Que l'Estrie se lève» avec Steve Roy le 28 février 2018 (COGECO).


Le1077RE Le1077RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

05:46

454

On sait maintenant qui animera le Gala Artis en 2018!
Publié il y a plus d'un an

27891

Alors que c'est Guy Jodoin qui animait les deux dernières éditions, voici que le Gala Artis souhaite peut-être rejoindre une plus jeune génération en choisissant à sa barre un couple qui fait partit de la relève en terme d'animation au Québec.

C'est donc Marie-Pier Morin et Jean-Philippe Dion qui passeront du tapis rouge à l'animation du Gala qui sera présenté en mai prochain. Dion en a fait l'annonce sur les ondes de Rythme FM, la station ou il anime une quotidienne le midi avec Mitsou. C'est ce matin qu'il a décidé de dévoiler la nouvelle avec Stéphane Bellavance et Marie-Ève Janvier et on pouvait sentir la nervosité dans sa voix.

«J'étais pas capable de descendre les escaliers pour venir dans ma cuisine à matin, je marchais comme un canard» a avoué l'animateur qui a ne cachait pas sa nervosité en disant qu'il avait prévu animer un jour un gala dans sa carrière, mais que c'était dans un plan de 10 ans. «Honnêtement j'en reviens pas d'animer le Gala Artis» a dit l'animateur d'Accès illimité qui a admis avoir enregistré le Gala étant jeune dans le but de le ré-écouter trois fois.

Jean-Philippe a dit vouloir avec Marie-Pier Morin insuffler un air de jeunesse à la soirée qui sera présenté le 13 mai prochain.

Entendu dans Bonjour Montréal avec Marie-Ève Janvier, Valérie Lebeuf, Philippe Pépin et Stéphane Bellavance à Rythme FM le 21 février 2018.


RYTHME_FM RYTHME_FM
Membre depuis il y a plus de 3 ans

04:21

795

Pacioretty et Plekanec ne finiront pas l'année à Montréal selon Pierre Houde
Publié il y a plus d'un an

27788

En pleine discussion sur l'avenir immédiat du Canadien de Montréal tout en mesurant la saison désastreuse qu'ils connaissent, Michel Langevin, Enrico Ciccone et leur invité Pierre Houde au 91,9 SPORTS sont arrivés à un consensus: «Marc Bergevin ne peut pas se faire congédier l'automne prochain parce qu'il n'aura rien fait». Sur ses paroles sages, le descripteur des matchs du Tricolore à RDS avait sa théorie, et celle-ci implique deux vétérans de l'équipe qui selon lui ne seront plus dans l'équipe avant la fin de l'année.

«Tomas Plakanec dans ma tête c'est fait, c'est réglé, il l'a dit, il s'en va jouer ailleurs d'ici la fin de la saison et je pense que petit à petit, le capitaine commence à réaliser aussi que ça ressemble à ça et je ne dit pas que c'est sa volonté. Moi on me raconte que son plus vieux parle couramment le français maintenant, ils sont bien intégrés dans la vie à Montréal, je pense qu'il est globalement très heureux à Montréal, mais je pense qu'il est très conscient aussi de la réalité business du hockey et de sa valeur sur le marché» a dit le descripteur des matchs à la télé depuis de nombreuses années qui possède surement d'excellentes source pour avancer des propos qui laissent présager un virage jeunesse d'ici quelques semaine chez le CH.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 30 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a environ 4 ans

09:22

406

«Les Bruins sont un modèle pour le Canadien»  —Pierre Houde
Publié il y a plus d'un an

27757

Pierre Houde, descripteur des matchs du Canadien à RDS, n'a pas tari d'éloges envers l'ennemi de toujours du tricolore, les Bruins de Boston, qui ont battu la troupe de leur ex-entraineur Claude Julien 3 fois en 3 matchs la semaine dernière dont 2 fois au Centre Bell.

«La façon dont les Bruins gagnent présentement, et l'équipe qu'ils ont sur la patinoire, ils vont gagner des fans à Montréal. Je pense que l'espèce de haine systématique envers les Bruins, elle est en train de devenir une forme d'admiration, et je vais aller plus loin que ça, une forme de modèle pour le Canadien» a dit Houde qui en a pourtant vu des matchs et des équipes bien nanties depuis de nombreuses années. «Le virage à Boston est beaucoup plus rapide que je pensais» a dit le Houde, offrant par le fait même une gifle camouflée vers la direction du CH dont le virage entreprit il y a 5 ans, ne rapporte toujours pas les résultats attendus.

Houde a ensuite fait un parallèle entre les Bruins et une autre équipe qui fait la pluie et le beau temps présentement dans la LNH, l'Avalanche du Colorado. Il a expliqué que c'était le virage jeunesse de ces 2 équipes qui rapportait des dividendes présentement: «Pourquoi McKinnon est en feu? Pourquoi Landeskog veut manger les bandes? Ben c'est parce que tu as plein de jeunes...des joueurs que les gens connaissaient même pas il y a quelques semaines...une équipe qui a une moyenne d'âge de 25 ans est en train de ré-écrire l'histoire beaucoup plus rapidement qu'on l'aurait pensé.» A avoué celui qui est Invité à faire une chronique hebdomadaire à CHOI avec Denis Gravel.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec à l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon et Jean-Francis Blais le 22 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

02:11

74

«Je me suis même demandée si elle [Lise Payette] n’était pas sénile» Léa Clermont-Dion donne sa première entrevue depuis sa dénonciation publique
Publié il y a plus d'un an

27685

Léa Clermont-Dion a accordé sa première entrevue depuis qu'elle a dénoncé sur sa page Facebook en octobre dernier avoir été agressée sexuellement en 2008 par l'écrivain, journaliste et personnalité du journal Le Devoir Michel Venne. Il est également directeur-fondateur de l'Institut du Nouveau Monde.

«Moi ça fait 10 ans que je vivais dans la honte, et j’ai décidé de cesser d’avoir honte et le jour ou j’ai fait ma déclaration je me suis sentit libéré» a dit l’auteure et animatrice au micro de Paul Arcand au 98,5 à Montréal. Sa dénonciation à l’automne 2017 a fait partit d'une vague énorme de dénonciations de comportements inappropriés, particulièrement dans le milieu artistique. Le SPVM avait d'ailleurs ouvert une ligne téléphonique spéciale pour répondre à la demande. Léa Clermont-Dion était loin de se douter qu'un tel mouvement allait prendre place au Québec à ce moment: «Je pense que c'est la preuve que les femmes n'ont pas confiance au système judiciaire. Pourquoi parler publiquement comme ça? C'est peut-être à cause des propos du juge Robin Camp qui demande aux présumées victimes pourquoi elles n'ont pas serré les genoux davantage. C'est toute une culture», a-t-elle dit en entrevue.

Parlant de son agresseur à Paul Arcand elle dira: «C’était mon idole de jeunesse, je l’admirais, je l’aimais. C’était quelqu’un que je respectais énormément, que ma famille respectait…et l’autre idole qui m’a profondément déçu c’était Lise Payette, vous savez, la première déclaration publique que j’ai fait à 14 ans au téléjournal, j’ai reçu un livre d’une femme et c’était celui de Lise Payette… c’était mes deux idoles» a dit celle qui en avait long à dire sur Payette qui lui conseillera de ne pas parler.

Lise Payette

La victime est revenue sur sa rencontre avec Lise Payette: «Je veux juste rectifier les faits monsieur Arcand parce que madame Payette a dit publiquement que j’étais allée la voir ce qui est complètement faux. Elle m’a appelé pour que j’aille la rencontrer. Je ne lui ai jamais demandé conseil. Comment ça s’est déroulé en fait, c’est que, elle m’a parlé pendant deux heures de temps de tout et de rien, de la vie, de la condition féminine, moi j’étais complètement admirative devant elle, elle m’a dit que j’étais sa petite fille, littéralement, qu’elle pouvait me faire confiance sur tout donc, vous imaginez c’était mon idole de jeunesse alors moi je suis complètement ébahie, puis après deux heures de discussion elle m’a dit; tu as fais du tord à mon ami, et là, tu pourrais être poursuivie, donc je t’invite fortement a signer une lettre. Elle m’encourageait finalement à nier la réalité…» a dit la jeune femme manifestement déçu: «Pour moi c’est tout à fait irrationnel de la part de Lise Payette, je me suis même demandé si elle n’était pas sénile, j’ai eu de la compassion pour elle avec du recule. Pourquoi elle a fait ça? C’est détruire son lègue, son oeuvre complètement, mais j’ai l'impression que c’est symptomatique d’une culture…pendant tellement d’années ou de siècles on a étouffé les agressions sexuelles…»

Pour terminer l’entretien, l’auteur et animatrice a dit qu’elle avait eu d’autres témoignages de femmes qui ont été des présumés victimes de Michel Venne mais qui ne désiraient pas parler: «parce qu'elles n‘étaient pas prêtes à le faire…»

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 19 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

09:41

230

«Y a probablement juste les chiens du quartier qui lui ont pas pissé dessus!» —Bob Hartley
Publié il y a environ 2 ans

26945

Dans Jean-Charles en liberté, Bob Hartley trouve vraiment triste la situation de Matt Duchene et de l'Avalanche du Colorado. Il raconte une anecdote de Duchene qui était un fan de Joe Sakic et Patrick Roy dans sa jeunesse. Selon lui la situation est irréparable et la valeur de Duchene ne fait que descendre. Entendu au 91,9 Sports FM, Jean-Charles en liberté. RNC MEDIA. 6 septembre 2017.


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a environ 4 ans

05:12

591

Présentation de Pink Floyd à Québec en 1971
Publié il y a plus de 2 ans

26521

Présentation et sound test du concert de Pink Floyd le 10 novembre 1971 au Pavillon de la Jeunesse à Québec. Le présentateur reste à déterminer et la deuxième voix, qui semble être Roger Water, se présente en français au public.


Serge J Poulin Serge J Poulin
Membre depuis il y a environ 3 ans

01:21

115

Louis-José Houde parle du film «Ça sent la coupe» avec Stephane Gasse et Julie Boulanger
Publié il y a plus de 2 ans

25742

À Québec aujourd'hui, Stephane Gasse et Julie Boulanger reçoivent en entrevue, Émilie Bibeau, Louis-José Houde et Patrice Sauvé réalisateur, pour présenter le film «Ça sent la coupe». Au début de l'entrevue, petite tranche de vie de jeunesse comique entre Julie et Louis-José. Entendu à BLVD 102,1 FM, Québec aujourd'hui. 24 février 2017.


BLVD1021 BLVD1021
Membre depuis il y a presque 4 ans

14:24

123

Forcer le bénévolat...une bonne idée?
Publié il y a presque 3 ans

24780

<strong>À Isabelle au FM98,5</strong> le 2016/11/11, <strong>Isabelle Maréchal parle de la CAQ</strong> et de leur <strong>volonté de forcer les jeunes</strong> à faire du <strong>bénévolat</strong>? Est-ce une bonne idée? Cela ne va-t-il pas à l’encombre du bénévolat lui-même? Photo: Coalition Avenir Québec 


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

07:04

50

logo radioego

radioego.com