Result for: #légal

«Si le concombre vire pickle, il ne reviendra plus jamais un concombre» —Michel Courtemanche
Published 9 months

28375

En entrevue avec Paul Arcand pour le lancement de son livre, Michel Courtemanche a expliqué de pas son vécu, pourquoi il est contre la légalisation du cannabis.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 15 octobre 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 4 years

01:27

1615

Gilles Proulx lorsqu'il avouait avoir fumé du cannabis (Archives 2005)
Published 9 months

28371

(27 Sept. 2005 - 98.5fm) En cette veille de la légalisation du cannabis, plutôt amusant d'entendre la confession de Gilles à ce sujet, ainsi que certaines interventions souvent cocasses durant cette tribune téléphonique. Remise en contexte à ce moment précis: Le sénateur Pierre Claude Nolin dépose son rapport dans lequel il préconise la légalisation du cannabis. À peu près au même moment à Montréal, un individu est accusé de meurtre. Il était alors sous l'effet du cannabis lors du drame. Le débat de la tribune tourne autour de ces deux sujets, dont plusieurs se questionnent sur le fait que le meurtrier avait possiblement quelques problèmes bien supérieurs à celui d'un joint. Par ailleurs, le débat est évidemment axé sur la légalisation elle-même, version 2005.


David Provost David Provost
Member since almost 3 years

12:46

143

Téo Taxi: «Le mirage vert ne peut pas mourir»  —Jeff Fillion
Published over 1 year

27772

Un article du Prince Arthur Herald publié mercredi laissait sous-entendre qu'il y aurait des problèmes majeurs de financement chez Téo Taxi, une entreprise qui souhaitait pourtant atteindre la rentabilité en 2017. Téo Taxi a tenté sans succès d'attirer de nouveaux investisseurs européens et nord-américains pour l'aider à soutenir son modèle de transport urbain électrique a-t-on pu lire dans un autre article cette fois de La Presse.

Le fond de capital de risque d'Alexandre Taillefer, qui est derrière Taxelco, la société exploitante de Téo, a reçu une seule offre formelle de financement : celle d'un groupe formé de ses partenaires actuels, soit la Caisse de dépôt et placement du Québec, le Fonds de solidarité FTQ et Fondaction de la CSN. La clôture de cette opération de 17 millions est prévue la semaine prochaine, a-t-on pu apprendre dans ce même article de La Presse publié le 26 janvier.

Jeff Fillion a fait le tour de la question dans son émission ce midi à CHOI Radio X et a encensé l'article du Prince Arthur Herald: «Ça a pris ça pour réveiller les autres grands médias» a dit Fillion. «On ne vous en parlerait pas si c'était une compagnie privée, on aurait même de la peine...mais on a mis 25 millions de l'argent du monde là-dedans, dans une business qui a aucun sens... Le ¨mirage green¨ ne veut pas dire agir en imbécile avec l'argent du monde...on peut essayer le plus possible d'être green...Au lieu de donner notre argent à des gens dans le besoin, on la donne à des gens ben plein» a dit l'animateur qui a tenté tant bien que mal de comprendre la logique derrière le financement de l'entreprise montréalaise.

«C'est un modèle qui ne peut pas marcher, mais là on ne pouvait plus dire un mot...on était pris en otage, il y avait comme une nouvelle coqueluche, qu'on ne connaissait pas, et la nouvelle coqueluche était à fleur de peau. Si tu disais une affaire sur la nouvelle coqueluche, elle te menaçait de poursuite...je trouvais ça plate qu'on se soit retenu alors qu'on a 25 millions de notre argent au ¨bat¨. Il fallait faire attention parce que la coqueluche est fragile. Le mirage vert ne peux pas mourir.» a dit Fillion qui a ajouté que le gouvernement ne veut pas que ça meurt, soulignant l'échec d'une tentative de financement de la part de Téo Taxi lancée à 130 parties au Canada, aux États-Unis et en Europe dont 50 ont reçu la documentation.

«Ça va arrêter quand?» a dit l'animateur de l'émission du midi à Radio X en parlant des 17 millions supplémentaires d'argent publique encore promis à l'entreprise de Taxis électriques. «Pour moi c'est pas légal de prendre notre argent puis de dire qu'il faut aider une entreprise d'un gars qui est supposément millionnaire...qu'il prenne son cash...ses propres millions» a suggéré Jeff Fillion.

Entendu à CHOI Radio X dans FILLION avec Jeff Fillion, Doom Dumas, Laurence, Nick et Gerry le 26 janvier 2018. (COGECO)


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 4 years

11:08

525

Les joueurs du Canadien devraient-il faire comme ceux des Leafs et respirer de l'ammoniac pour se réveiller?
Published over 1 year

27647

On a tous vu ça un moment donné en écoutant un match de sport professionnel à la télé; des joueurs qui respirent sur le banc quelque chose qui semble sentir très fort et les font grimacer en se secouant la tête. Ce sont en fait des capsules d’ammoniac, c’est tout à fait légal et il parait que ce sont les Maple Leafs de Toronto qui abusent le plus de cette substance. Avec 20 victoire en 31 matchs, c'est tentant de suivre l'exemple de l’équipe du coach Mike Babcock, non?

Le Canadien devrait-il adopter cette stratégie?

Au point ou en est rendu l'équipe, dans le fond, pourquoi pas? «C’est comme ¨sniffer¨ du Windex super puissant» a dit Doug Richards,, un médecin de l’Université de Toronto, questionné sur le sujet par Sportsnet récemment. Michel Langevin et Enrico Ciccone en ont parlé dans l'émission du matin du 91,9 SPORTS: «Ça va dans les voies nasales, et puis ça irrite un peu, et ça fait en sorte que ton corps réagit à cette situation-là donc il envoie de l’adrénaline pour combattre ce phénomène là. Et là, peut-être quand ayant de l’adrénaline, ça allume les joueurs un peu plus» a expliqué Langevin qui citait ce matin des journalistes de Toronto qui se sont penchés sur le sujet dans les derniers jours. «C’est dangereux» a avertit pour sa part Ciccone: «Y’a déjà des gens qui sont morts parce qu’ils ont respirer de l’ammoniac trop longtemps à dit l’ex-joueurs de la LNH qui ne semble pas penser que c'est réaliste comme solution...

Alors, surveillons les prochains matchs du Canadien pour voir si le produit se propagera davantage sur le banc avant que les joueurs sautent sur la glace, si ça peut en réveiller quelques-uns...

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 11 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since almost 4 years

02:11

121

«L'enragée» du web, Josée Rivard, s'est exprimée à la radio ce midi...et on a pas été déçu!
Published over 1 year

27595

Josée Rivard, bien connu des réseaux sociaux pour ses prises de positions très tranchées et/ou patriotiques concernant plusieurs dossiers politiques et sociaux au Québec et au Canada, était l’invitée de Robert Pilotte au 106,9 FM en Mauricie ce midi. Comme il fallait s’y attendre, ça ne s’est pas déroulé comme une «ballade dans le parc» pour l’animateur et son journaliste Marc-Antoine Nunes. Le chaos était au rendez-vous, et le divertissement aussi!

Voici l’entrevue avec Josée Rivard en 15 citations:

1- «Je vais me battre pour ma patrie, je suis une vraie patriote, mais il faut me connaitre aussi…»

2- «Je veux que les gens se reprennent en main, pis ça marche, c'est tu plate mais ça marche!»

4- «Je pense que mon combat est rendu sur ¨l’écoeurantite¨ aiguë…des médias qui ne partagent pas bien les nouvelles, des libéraux qui ne paient pas la note quand ils devraient la payer…la on va légaliser le pot, c’est quoi c’te niaiserie là quand il y a nos ainés qui mangent pas bien?»

5- «Là il faut brasser la cage des gens qui veulent plus aller voter…»

6- «Y’a des gens qui sont pas scolarisés, qu’est-ce tu veux c’est de même, arrêter de vous juger entre vous autres. C’est peut-être lui le gars qui ramasse tes vidanges qui va t’aider un jour si t’as une crise cardiaque»

7- «C’est ça qui fait que j’ai de la misère à parler avec vous autres les journalistes, arrêtez de dire que vous connaissez rien, vous en savez pas mal plus long…»

8- «C’est préférable de me niaiser pour me faire passer pour une ridicule là…»

9- «Il va falloir que vous remettiez vos culottes les journalistes, pis nous dire la vérité, les gens ont le droit à la vérité…

10- «J’en ai connu trop de gens qui souffrent parce qu’ils ont dénoncé. Trop de morts sociales parce qu’ils ont dénoncé. »

11- «Tu veux pas entendre la vérité?»

12- «Moi je secoue les consciences, Moi mon but là, c’est de faire le petit son de cloche…je ne veux pas influencer les gens, je veux les sonner, les réveiller, les secouer, ensuite c’est les gens qui doivent s’informer…»

13- «On sait très bien qu’on peut pu se fier sur nos médias, ils sont tous rachetés, manipulés.»

14- «Quand vous aurez rencontré la douleur là des gens là directement là, vous allez comprendre.»

15- «Vous avez pas finit d’entendre parler de moé. Moi je suis prête à laisser ma vie pour ma patrie»

Entendu dans «Midi Plus» avec Robert Pilotte au 106,9 FM en Mauricie le 27 novembre 2017. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Member since over 4 years

11:20

1809

Le Doc va payer + de 60 000 d'impôt cette année! «L'impôt sur le revenu est d'abord et avant tout un vol qui a été légalisé»
Published over 1 year

27579

Appelé à offrir un commentaire sur la mise à jour économique du gouvernement libéral de Philippe Couillard, livrée hier par le ministre des finances Carlos Leitao, le Doc Mailloux s’est légèrement emporté sur le sujet de l’impôt sur le revenu.

«L’impôt sur le revenu, si on fait son historique, ça a toujours été un vol de la part d’un dominant, d’un conquérant sur un conquis» a déclaré calmement le célèbre psychiatre. «Alors ce vol là a été légalisé un moment donné par plusieurs pays.» A-t-il expliqué, résigné.

Puis, alors que l’animatrice se préparait à aller vers un autre sujet, le Doc a tenu à rajouter quelque chose d’important: «Parlant de vol là, heu cette année, 2017, je suis rendu, mes voleurs, mes deux voleurs; provinciaux et fédéraux, m’ont soutiré, m’ont extorqué à la base 58 000 dollars. Alors j’essais de me refaire moi-là parce que j’ai été presque ruiné par le syndic» a admis le médecin en ondes, rappelant les cas de différentes poursuites ou il a assumé sa défense. L’animatrice Catherine Gaudreault, bien qu'elle a admis que c’était énormément d’argent, lui a aussi rappelé qu’il en faisait aussi «un peu», ce à quoi le Doc a répliqué: «Ben là, sais-tu qu’il en reste pas gros… 149 - 58» a-t-il dit dévoilant par le fait même son salaire à la radio.

Pour clore le sujet, le chroniqueur Raphaël Pépin lui a rappelé que le ministre des finances avait promis un retour de 100$ à tous les contribuables, le Doc a simplement répondu: «100 piasses? Qu’il entretienne son orifice anal avec ça…»

Avouez qu'il est unique cet animateur psychiatre!

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 22 novembre 2017. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Member since over 4 years

02:34

571

Légalisation du cannabis: «Non, non, l’état ne veut pas faire de l’argent avec ça» dit la ministre Charlebois
Published over 1 year

27554

C’est aujourd’hui que le projet de loi encadrant la vente et la consommation du cannabis a été déposé et la ministre Lucie Charlebois était l'invitée de CHOI Radio X pour parler de ce qu’il contenait.

Il y aura au départ 15 succursales pour desservir le territoire québécois sous la bannière de la Société Québécoise du Cannabis (SQC), (en comparaison, il y a 400 SAQ). «La mission de la SQC ne sera pas la même que la Société des alcools, il est clair que tous les objectifs de la Société québécoise du cannabis n’est pas de faire de l’argent mais bien de faire la vente de façon responsable et de s’assurer que nous informions la population que nous faisons de la prévention…» a prévenu la ministre qui a aussi dévoilé qu’il n’y aura pas que la SQC comme point de vente mais d’autre endroits aussi qui seront expérimentés ainsi que la vente en ligne qui sera développée.

«Pourquoi on a pas confier ça à des gens qui sont déjà dans le commerce comme Couche Tard par exemple qui avait levé la main et qui était intéressé, et qui ont peut-être le sens de la business de dire ben la clientèle existe déjà, parce que moi ça me rentre pas dans la tête, je peux pas croire qu’on ne veut pas faire de l’argent avec la légalisation du cannabis je pensais que c’était le nerf de la guerre moi…» a dit l’animateur Denis Gravel, surpris des propos de la ministre Charlebois qui a aussitôt répondu: «Non, non, l’état ne veux pas faire de l’argent, en tout cas la province de Québec c’est pas ce qu’on souhaite, ce qu’on souhaite c’est d'avoir le contrôle sur notre environnement de vente, ce qu’on veut c’est dé-banaliser le produit, on veut contrôler l’accès au produit...».

«Eille, ça va couter une beurrée, pour rendre légal un produit qui l’est déjà, c’est-à-dire qui est toléré, on s’en va ou avec ça là?» S’est demandé l’animateur et son équipe suite à l'entrevueavec la ministre.

Quelques faits sur le projet de loi:

La Société québécoise du cannabis sera créée par Québec

Interdiction pour les mineurs d’acheter, de posséder et de consommer du cannabis

Un adulte peut garder 150 grammes de cannabis à son domicile ou 30 grammes sur lui

Interdiction de cultiver du cannabis à des fins personnelles 

Interdiction de fumer ou de vapoter du cannabis dans les cégeps et les universités

Imposition de limites en matière de promotion ou de publicités relatives au cannabis 

Tolérance zéro pour tous les conducteurs

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission Gravel dans le retour avec Denis Gravel. Véronique Bergeron et Jean-Francis Blais le 16 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 4 years

30:14

141

Légalisation du cannabis: Comment détectera-t-on les intoxications au volant?
Published over 1 year

27527

Martin Cloutier et son équipe de «Debout les comiques» à CKOI se sont penchés ce matin sur les conséquences de la légalisation du cannabis, entre autres au volant.

Le projet de loi en rédaction prévoirait un test de salive pour détecter le taux de THC, mais il semble que l’équipement nécessaire ne serait pas disponible présentement pour effectuer ces tests, ce qui fait que seuls des «policiers experts» pourraient être en mesure de déterminer si un individu est intoxiqué, basé sur leur seul jugement.

À quel niveau acceptable sera fixé le taux de THC dans le sang? Dans les États américains où la drogue est déjà légalisée, ce niveau varie; au Colorado, cinq nanogrammes par millilitres sont acceptés, c’est un seule en Pennsylvanie alors que c’est tolérance zéro au Massassuchets et dans l’état de New York. Des tests sanguins et urinaires sont pratiqués à certains endroits, mais pour «poursuivre» des individus soupçonnés d’intoxication, une mesure scientifique non contestable doit être appliquée, reste à savoir laquelle dans le cas du cannabis qui sera légalisé, rappelons-le, dans moins d’un an au Canada, en juillet 2018.

Entendu à CKOI 96,9 FM dans Debout les comiques avec Martin Cloutier, Tammy Verge et Patrice Bélanger. (COGECO) le 8 novembre 2017.


CKOI969RE CKOI969RE
Member since over 4 years

05:02

56

Un «dealer» explique ce qui se passera après la légalisation!
Published almost 2 years

27142

Le 1er juillet 2018 est la date officielle ou le gouvernement Trudeau légalisera la marijuana au Canada. Dans Bouchard en Parle ce matin à l'aide de Étienne Cournoyer, ls ont parlé avec un revendeur de cannabis pour savoir comment il se préparait pour cette date fatidique. Entendu le 25 septembre 2017 au FM93, Québec (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since over 4 years

16:16

577

«La crise a été créée de toute pièce, en grande partie, par le parti Libéral» —Gerard Deltell
Published almost 2 years

26854

Dans Puisqu'il faut se lever, Paul Arcand et Gérard Deltell discutent de la Meute, des migrants illégaux et de l’approche de Justin Trudeau face à l’accueil hors de contrôle des migrants. Paul tente de comprendre l’approche du parti Conservateur face à ces dossiers chauds. M. Deltell se défend d’être membre d’un parti raciste, il dit que son parti est pour l’immigration, mais légale. Entendu au 98,5 FM, Puisqu’il faut se lever. COGECO MEDIA. 21 août 2017.


Le985RE Le985RE
Member since over 4 years

12:45

400

logo radioego

radioego.com