Résultat pour: #nuit

Labeaume non persuadé que Molson veut un retour des Nordiques.
Publié il y a plus d'un an

28193

Questionné sur le retour éventuel des Nordiques à Québec, Régis Labeaume, en entrevue avec Paul Arcand ce matin à Montréal, n'a pas été très enthousiasme lorsque questionné sur le désir réel de Geoff Molson de voir arriver une autre équipe dans la province de Québec dans la LNH.

Arcand: «Pensez-vous que Molson aide le cas de Québec ou nuit à la cause de Québec?»

Labeaume: «Mais en tout cas si il n'aide pas faut pas que ça se sache parce que ça va être compliqué. J'oserais pas croire qu'il n'aide pas là, il faudrait lui demander à lui là...»

Arcand: «Vous pensez vraiment qu'il a intérêt à avoir un club à Québec lui...?»

Labeaume: «Honnêtement, c'est pas toujours évident pour moi, parce que quant tu as le contrôle total c'est plus facile, maintenant il dit publiquement qu'il va endosser Québec sans hésitation, je suis obligé de le croire...»

Arcand: «Mais il en fera pas la promotion disons...»

Labeaume: «[soupir] J'suis pas là comme on dit...hein? [rires]»

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand et Monic Néron le 31 mai 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

02:57

5863

La carrière d'un top prospect NHL en péril vu sa dépendance aux jeux vidéo?
Publié il y a plus d'un an

28172

Dans un Podcast diffusé sur Sportsnet.ca dans un segment appelé 31 Thoughts avec Elliotte Friedman ce jeudi le 17 mai, le chroniqueur Jeff Mareka a dévoilé qu'un joueur qui a été repêché récemment par une équipe de la LNH en première ronde ne se rendra vraisemblablement pas dans la grande ligue due à sa dépendance aux jeux vidéo.

Le commentateur n'a pas voulu dévoiler le nom du joueur, mais a affirmé que son directeur général dans son équipe junior l'avait envoyé en consultation pour régler le problème puisque sa dépendance faisait en sorte qu'il pouvait jouer toute la nuit ce qui affectait son jeu car il n'avait plus du tout d'énergie le lendemain.

On video games—and I’m not going to say the player’s name. I really doubt he’s going to make it to the NHL, and it’s because of a video game addiction, to the point where his junior general manager told me that they’ve had him go to counseling over it, because he’ll play until all hours of the night and into the morning and then he’ll have no energy the next day. Like, he’ll be a write-off. And it is that bad. He has this compulsion for playing video games until all hours. I swore that I wouldn’t say the player’s name, but it’s unfortunate. He’s a recent first-round draft pick for a very, very prominent NHL team, will probably never play in the NHL because of a video game addiction.” a dit Marek.

Dans son émission de radio ce matin sur sa plateforme JeffFillion.com, l'animateur a fait jouer l'extrait de Marek qui explique la situation. On peut imaginer que des noms de joueurs vont sortir bientôt, les spéculations vont se faire aller pour trouver celui qui, manifestement, a besoin d'aide.


RPRE RPRE
Membre depuis il y a presque 4 ans

02:35

5998

Jeff Fillion défend le maire du plateau! #JeSuisLucFerrandez
Publié il y a plus d'un an

28117

Ce matin, sur sa plateforme web jefffillion.com, Jeff a commenté le vidéo viral qui a montré cette semaine le maire du Plateau-Mont-Royal Luc Ferrandez «dormir» à une séance du conseil municipal à Montréal.

«Hashtag je suis Luc Ferrandez» dira l'animateur d'entrée de jeu, en faisant entendre Ferrandez s'en prendre au journaliste de TVA Nouvelles Luc Poirier lui disant qu'il ne voulait plus lui parler, car il avait contribuer à salir sa réputation en propageant le vidéo. «Je ne suis pas assoupit, j'ai fermé les yeux...si j'ai pas le droit de fermer les yeux...si, lorsque je ferme les yeux dans un conseil, ça fait les médias nationaux, on a un problème de média, on a vraiment un problème de média» dira Ferrandez devant les journalistes qui continuaient de dire qu'il dormait.

«On a le droit de fermer les yeux dans un conseil qui dure 6 heures alors qu'on dors 4 heures par nuit» ajoutera Ferrandez à une autre journaliste qui soulignait un manque de respect à l'égard des citoyens.

«Couillard ferait jamais ça» a dit Jeff Fillion soulignant du même coup le courage du maire du plateau.

Entendu sur JeffFillion.com avec Jeff Fillion, Doom et Gerry le 25 avril 2018.


RPRE RPRE
Membre depuis il y a presque 4 ans

05:41

180

L’Estrie veut aussi du transport durable dans la région
Publié il y a plus d'un an

28066

Entrevue de Pascal Poudrier à son émission Billet De Retour avec Guillaume Rousseau.

Le projet de train de passagers Montréal -Sherbrooke, avec connexions de nuit vers New York et Boston un projet qui doit être une priorité pour l’Estrie et pour l’ensemble du Québec. Pour Sherbrooke, outre le potentiel touristique, ce projet de train favoriserait l’attrait de travailleurs qualifiés qui hésitent parfois à s’éloigner de Montréal et qui, surtout lorsqu’ils sont jeunes, ont souvent un mode de vie incluant peu ou pas d’automobile. Pour les Sherbrookois, il apporterait un moyen de transport supplémentaire pour aller à Montréal. Pour le Québec, ce projet représenterait une diminution de 10 000 tonnes pour son bilan carbone annuel. C’est pourquoi je m’implique dans ce projet depuis des mois. Considérant son ampleur. Sur un projet totalisant 91 millions, on parle de 18,4 millions pour le gouvernement du Québec, de 26,4 millions pour le fédéral et de 7,9 millions pour les municipalités. À l’heure où le gouvernement lance le projet du REM à Montréal qui coûterait au moins trois milliards d’argent public et le projet de tramway à Québec qui en coûtera autant, sans parler du 3e lien Lévis Québec qui coûterait encore plus cher, ce serait la moindre des choses que l’Estrie tente aussi d’obtenir des investissements publics importants pour le transport durable dans la région.


Pascal Poudrier Pascal Poudrier
Membre depuis il y a plus d'un an

10:11

21

Mourir à 17 ans d'une appendice à l'hôpital en 2018 au Québec, c'est possible!
Publié il y a plus d'un an

27812

Incroyable mais vrai. Mais comment des situations semblables peuvent-elles encore arriver de nos jours dans notre société se disant moderne?

«Ça n’a juste pas de bon sens qu’en 2018 des choses comme ça arrivent encore», s’indigne le père, Ghislain Durocher, dans une entrevue donné à Paul Houde au 98,5 FM à Montréal vendredi ou il a raconté le fil des événements.

Une dose de morphine douteuse? Des machines défectueuses? Un changement de chiffres confus? La famille veut des réponses quitte à se rendre devant les tribunaux. On les comprend.

C'est au Centre hospitalier de Lanaudière (CHDL), à Joliette le 13 janvier que ta malheureuse situation serait survenue. Une radioscopie et un scan avait alors confirmé que Jimmy-Lee Durocher, 17 ans, souffrait d’une appendicite, explique son père. L’opération nécessaire dans ce cas-ci, une appendicectomie, est très courante. Elle a été prodiguée près de 9500 fois dans le réseau de la santé québécois en 2016-2017. Ce n'est que plus tard dans la nuit lors du réveil de l'adolescent que les soins administrés auraient fait défaut.

Texte complet de l'histoire disponible dans le Journal de Montréal ici.

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Le Québec Maintenant» avec Paul Houde le 2 février 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

10:11

165

Vie privée des joueurs du CH: Enrico Ciccone ramasse Réjean Tremblay qui se défend énergiquement!
Publié il y a presque 2 ans

27576

Suite à la tempête occasionnée par les paroles de Réjean Tremblay dans son intervention d'hier à CHOI Radio X (Québec) qui a raconté une rumeur sur la vie privée de Carey Price qui est devenue rapidement virale, puis à son article «L’omertà du CH nuit à Price» publié ce matin dans le journal de Montréal qui semble contredire ces propos, le co-animateur de l'émission «du sport le matin»; Enrico Ciccone, l’attendait avec «une brique et un fanal» sur les ondes du 91,9 SPORTS tôt ce matin.

«La rumeur c’est; sa femme a dit ¨on sort de Montréal ou on divorce¨» —Réjean Tremblay (20 novembre 2017, CHOI Radio X)

Les propos de Réjean, même si tout avait été clairement lancé comme une rumeur, ont fait des vagues même qu'il a fallu qu’Angela, la femme de Carey Price, fasse une publication sur son compte Instagram pour souligner qu’elle n’avait pas «menacé» de divorcer son mari, mais qu'elle trouvait toutefois les rumeurs très divertissantes. Comme quoi, le sens de l'humour est toujours présent chez les Price, malgré tout.

Dès le départ, Enrico a tenu à souligner les contradictions de Réjean ce matin: «Tabarouette du dis pas les mêmes affaires là-bas qu’ici» lui a-t-il lancé, ce qui a mis le feu à la conversation immédiatement: «Elle, excuse-moi donc toé, tu travailles pour quel bord dans vie? Les anciens canadiens ou bien avec 91.9?» Lui a répliqué Tremblay, débordant de confiance. La bataille était engagée! Les deux belligérants se sont échangés les mots durant toute la durée de la rencontre sans interruption. À l'enjeu? La vie privée des athlètes versus les cachettes du Canadien avec au beau milieu le droit des partisans de «tout savoir». Qui est sortit vainqueur? À vous de sortir vos cartes de pointage après avoir savouré ce moment délicieux de radio ci-bas.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Du sport le matin avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 21 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a environ 4 ans

19:00

5308

Les bandes audio entendues en cour: «On est dans marde en tabarnak» a dit Jean Demaître, l'un des trois accusés de la tragédie de Lac Mégantic.
Publié il y a presque 2 ans

27549

Marie-France Martel du 107,7 FM en Estrie couvre le procès des ex-employés de la MMA concernant la tragédie de Lac Mégantic où un train sans conducteur transportant des produits pétroliers était sorti de ses rails dans la nuit de vendredi à samedi le 7 juillet 2013, provoquant une série d'explosions et un incendie tout en détruisant le centre-ville de Lac-Mégantic entrainant dans la mort 47 personnes.

On a fait entendre en cour dans les derniers jours les conversations audio entre les employés de l’entreprise dans les moments qui ont suivi le drame. La majorité des conversations se déroulent entre le contrôleur de la circulation ferroviaire pour la MMA Richard Labrie, qui discute avec des employés comme Thomas Harding et Jean Demaître.

Au départ, Labrie ne croit pas que c’est «leur» train qui a mis le feu à Mégantic, persuadé qu’il est encore à Nantes, ou il était supposé être sécurisé par de nombreux freins, mais pas assez, on le sait maintenant. Plus le temps passe, plus Labrie se questionne, et commence à stresser. 90 minutes après le premier appel, tout se confirme.

«Y’en a pu de centre-ville Richard» dit un répartiteur de taxis à Labrie alors qu’il lui apprend que c’est finalement «son» train qui a descendu: «T’es-tu sérieux toé-là là? C’est le train qui a descendu?…Ah non, sacrement» dit Labrie atterré. «Il a avoir des dizaines et des dizaines de morts» apprend le répartiteur à Labrie. «Ah non!!!» S’est écrié le contrôleur.

Puis Labrie confirme à Jean Demaître, son supérieur, que c’est bien leur train qui a explosé au centre-ville: «Met tes culottes…le train a runné down» a dit Labrie a Demaître qui ne le croit pas: «Tu me niaises-tu là toé… tu me niaises là tabarnak», «Non je te niaise pas ostie…là on est dans marde» lui dit Labrie. «On est dans marde en tabarnak» a répété Demaître.

Entendu sur les ondes du 107,7 FM en Estrie dans l’émission Midi Actualité avec Martin Pelletier le 15 novembre 2017 (COGECO).


Le1077RE Le1077RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

09:42

477

De la Rose mange une taloche de JC qui rend hommage à Bobrovski!
Publié il y a presque 2 ans

27547

Tous les fans de hockey qui suivent le Canadien savent à quel point le gardien des Blue Jackets de Columbus a été aussi bon que ce que le canadien a bien voulu qu’il soit hier lors de la défaite du tricolore 2-1 en prolongation.

Dans son show Jean-Charles en Liberté au lendemain du match, JC a démontré exactement cette réalité en décrivant l’incroyable chance manquée par Jacob de la Rose en troisième période, alors que dans une descente à 2 contre 1, le suédois n’a pas pu mettre la rondelle dans le filet face à Sergie Bobrovski, le gardien des Blue Jackets, qui semblait totalement battu sur la séquence.

«No non mais la rondelle arrive à de la Rose, et Bobrovrsky dit: la logique, faire un déplacement sur ma droite, mais, je dois absolument appeler à la maison prendre des nouvelles des gamins, ce qu’il fait instantanément, alors, s’informe de comment a été la collation du soir, est-ce que les gamins sont bien couchés, bien endormis, ma toute chérie? Formidable! Oh, je dois te laisser, j’ai un déplacement vers la droite à orchestrer, alors je te souhaite une très bonne nuit, nous rentrons bientôt» a ironisé l’animateur du show du retour à la station de sport francophone de Montréal, encouragé par Mike Bossy, amusé au bout de la ligne téléphonique.

Entendu sur les ondes du 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Jean-Charles en Liberté avec Jean-Charles Lajoie en compagnie de Mike Bossy et Yvon Pedneault le 15 novembre 2017 (COGECO).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a environ 4 ans

02:22

266

André Boisclair arrêté pour conduite avec les facultés affaiblies. Les détails ici:
Publié il y a presque 2 ans

27517

Monic Néron a expliqué à Paul Arcand ce matin les circonstances de l’arrestation de l’ancien chef du Parti Québécois André Boisclair cette nuit sur la rue St-Joseph à Québec.

«Vers minuit-35 il est entré en collision avec un lampadaire…au poste de police, il a refusé de souffler dans l'ivressomètre…il a également fait de l’intimidation envers les policiers lors de l’intervention» a expliqué la journaliste au 98,5.  

Bernard Drainville, aussi animateur à la même station et ancien député au Parti Québécois a appris que vers 3h20 ce matin, Boisclair aurait été aperçu au Centre hospitalier de l’Université Laval (CHUL). Audio diffusé à l’émission «Puisqu'il Faut se Lever» au 98,5 FM le 9 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

01:32

140

Ils ont passé la nuit dans une maison hantée et sont revenus avec de l'audio...
Publié il y a presque 2 ans

27232

Compte rendu de la visite d'Élisabeth Crête et Jean-Simon Bui qui ont passé la nuit dans une «maison hantée». Entendu Le 2 octobre 2017 au FM93 dans Bouchard en Parle (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

29:57

578

logo radioego

radioego.com