Résultat pour: #terre

Dorion au FM93: Bouchard ne recule pas!
Publié il y a 8 mois

28467

"Demander la fermeture d'une station avec virulence et haine, ça m'a jeté à terre" a dit l'animateur du matin au FM93 suite à la tempête qui a suivi l'annonce vendredi dernier de l'arrivée de la député de Québec Solidaire Catherine Dorion, qui débattra quinze minutes avec Bouchard tous les jeudis à l'antenne de la station.

L'animateur s'est dit surpris de la réaction du publique qui ont menacé de quitter la station sur les réseaux sociaux toute la fin-de-semaine suite à l'annonce de l'arrivée de Dorion. "Vous n'avez pas crié liberté dans les rues de Québec et je suis Charlie?" A demandé Bouchard en interpellant ses auditeurs dans un long segment lundi pour expliquer ses états d'âmes suite à la tempête que ni lui ni son employeur n'aura vu venir.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal à l'émission Du Sport le Matin avec Louis-Philippe Guy et Gilbert Delorme le 28 janvier 2019 (RNC MÉDIAS)


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

38:06

553

Un micro pour Benoît Dutrizac en septembre?
Publié il y a environ un an

28290

L'ex-animateur du 98,5 FM, qui avait quitté cette antenne en juin 2017 sans explication alors qu'il était numéro 1 dans les cotes d'écoute sur le marché de Montréal, était de passage au micro de Christiane Charette à la radio de Radio-Canada dimanche. Il en a profité pour a entre-ouvrir une porte concernant un retour en ondes en septembre à la toute fin de l'émission alors que l'animatrice effectuait son tour de table habituelle de fin d'émission pour que les invités parlent de ce qui s'en vient pour eux dans leurs carrières respectives.

«On se reparle en septembre» lui a lancé l'animateur... «Ben moi j'ai pas de show en septembre» lui a répondu Charette, essayant d'en savoir plus... «Ben tu viendras m'écouter» a conclut Dutrizac sans offrir plus d'explication, laissant la porte grande ouverte à plein de spéculations.

Est-ce que l'animateur pourrait se retrouver au micro de la nouvelle radio de Québecor? Ou encore se partir un Podcast, ce moyen de communication libre qui prend de plus en plus de place? Sur les antennes terrestres, le 91,9 SPORTS a déjà annoncé sa grille, mais est-ce qu'il pourrait nous offrir la surprise de faire une place au controversé animateur à l'antenne? La radio de Radio-Canada? La radio communautaire CIBL qui se cherche depuis leur faillite il y a quelques mois?

On imagine que des annonces seront faites très bientôt puisque son retour est prévu selon ses dires dans un mois!

Entendu dimanche le 5 août à l'émission Christiane Charette diffusée (le dimanche de 17h à 19h en rediffusion à 23 h) sur Ici Radio-Canada Première. (Les humoristes Lise Dion et Marianna Mazza étaient aussi sur le plateau).


IciRE IciRE
Membre depuis il y a presque 4 ans

08:57

5910

«Quand ma mère est morte, j'ai eu tellement un grand vide»  —Anne-Marie Losique
Publié il y a environ un an

28259

Alors qu'elle se prépare pour sa prestation au Zoofest ou elle livrera son premier spectacle solo de 60 minutes pour la première et dernière fois, Anne-Marie Losique s'est confiée sur les ondes de Cogeco lorsque questionnée sur la notion de l'amitié.

«Quand ma mère est morte, j'ai eu tellement un grand vide, je me suis séparée aussi à ce moment là et c'est là que j'ai vu l'importance de l'amitié. J'ai eu certains amis qui ont été là et j'oublierai jamais ça c'est comme ma famille, parce qu'ils ont vraiment été là dans un moment ou j'étais complètement à terre...maintenant je fais vraiment de la place pour ça même si je suis très occupée» a révélé l'animatrice.

Entendu à l'émission Le Québec Maintenant avec Marie-Claude Lavallée au 98,5 FM le 18 juillet 2018.


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

02:46

2811

CHOI va-t-elle passer aux mains de Québecor?
Publié il y a plus d'un an

28200

Un article de La Presse + ce matin laisse supposer, via une déclaration de leur PDG, qu'il ne manquait à Québecor que des stations de radio pour compléter leur offre médiatique. Ça ouvre les rumeurs qui laissent présager que CHOI Radio X, la station phare de RNC Média, serait dans la mire, alors que le groupe semble être dans un mood liquidation s'étant départit de 10 stations sur les 15 qu'ils possédaient aux mains de Cogeco Média il y a quelques semaines.

«C’est sûr qu’il va y avoir des occasions et que dans les prochains mois, il va y avoir encore du mouvement. C’est garanti.» a dévoilé Sylvain Chamberland dans l'article, alors que 126 stations ont changé de main depuis le printemps au Canada, dans le cadre de trois transactions impliquant les groupes Attraction, Cogeco, RNC Media, Stingray et Newfoundland Capital pour une valeur totale dépassant 1/2 milliard de dollars.

Dominic Maurais de CHOI Radio X a dévoilé ce matin que tout était à vendre, et que tout ne dépendait que du prix.

Québecor qui s'intéresse à la radio, RNC qui est intéressé à vendre, l'équation est facile à faire. Stingray s'est aussi dit intéressé à entrer dans le marché de la radio terrestre au Québec alors qu'un grand pas a été franchi dans le reste du pays. Attraction Radio semble aussi affamé alors qu'il ne leur manque que des antennes urbaines pour bien couvrir l'ensemble du Québec. C'est RNC qui doit se réjouir de la situation, quand tu souhaites vendre, le but est d'avoir beaucoup d'acheteurs, pour au final avoir le prix espéré, non?

Entendu sur les ondes de CHOI Radtio X à Québec dans l'émission Maurais Live avec Dominic Maurais, Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet, Dan Gravel et Laurent Gaulin le 6 juin 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

04:25

292

L'air de Montréal pourrait-il redonner des ailes à Milan Lucic?
Publié il y a plus d'un an

28053

Un journaliste sportif d'Edmonton, entre autres à TSN radio, Allan Mitchell, aurait laissé sous entendre cette semaine que les Oilers pourraient bien se départir de Milan Lucic en l'envoyant à Montréal en retour d'Andrew Shaw. Joli, sauf que...

Martin McGuire, descripteur des matchs du Canadien sur le réseau Cogeco a parlé de cette rumeur et de quelques autres sur les ondes de CKOI à Montréal hier.

Rien de surprenant au fait que des rumeurs courent sur ces deux équipes, car autant les Oilers que les Canadiens ont connu des saisons désastreuses à tous les niveaux. Parmi les joueurs susceptibles de changer de camp, à Edmonton, Ryan Nugent-Hopkins semble avoir du mal à éclore pour de bon dans l'ombre de Connor McDavid. À 24 ans, le centre arrive à la croisé des chemins et ce n'est pas la première rumeur dans son cas. Puis il y a l'ancien dur à cuire des Bruins; Milan Lucic, qui avait déjà décliné une offre du CH quand il avait quitté Boston il y a quelques années. À 29 ans, il semble s'être assis sur le salaire faramineux de 6 millions annuel sur un contrat qui s'étirera encore 5 ans!

Pour ce qui est du Canadiens, le Capitaine Max Pacioretty est sur le marché et Andrew Shaw ne semble pas vraiment cadrer dans le style de l'entraineur Claude Julien.

Le problème semble le contrat de Lucic, dont peu d'équipe voudront hériter avec sa maigre production de 10 buts et 34 points cette année en 81 matchs. Mais peut-il redevenir le joueur qu'il a été sous les ordres de Julien à Boston alors qu'il était la terreur de l'adversaire?

Lucic + Nugent-Hopkins contre Pacioretty, Shaw + un choix de 2e ronde, le ferriez-vous?

Imaginez le premier match Canadien-Bruins à Boston l'an prochain avec Lucic en bleu-blanc-rouge! OMG!

Entendu à CKOI 96,9 FM dans Le Clan MacLeod avec Peter Mcleod, Patrick Marsolais et Valérie Roberts. (COGECO) le 5 avril 2018.


CKOI969RE CKOI969RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

05:14

16316

Martineau déçu de voir son plus grand mentor le trahir...
Publié il y a plus d'un an

27893

Richard Martineau a raconté à son micro de CHOI Radio X aujourd'hui comment il avait été déçu de voir celui qu'il considérait comme son mentor et un ami affirmer dans son autobiographie qu'il n'avait aucune crédibilité.

«Mais criss pourquoi si j'ai aucune crédibilité, pourquoi t'es venu au Francs-Tireurs quand je t'ai demandé de venir?» a dit l'animateur, visiblement atteint. «Moi j'ai toujours pensé que ce gars-là c'était un chum...ça m'a assommé mon gars là, un coup de masse» a confié en ondes Martineau à son co-animateur mais aussi à ses auditeurs de la station de Québec. «J'ai été été trop naïf» a dit celui qui vouait jusque là un immense respect pour Homier-Roy. Questionné par son Jonathan Trudeau, Martineau dit être trop à terre pour le confronter suite à ces propos.

Entendu à CHOI Radio X dans l'émission MARTINEAU-TRUDEAU avec Richard Martineau et Jonathan Trudeau le 21 février 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

06:50

21671

«Je ne suis pas un anti-montréalais, je suis un anti-médias montréalais»  —Jeff Fillion
Publié il y a plus d'un an

27852

Ça faisait un bout que Jeff Fillion n'était pas allé à Montréal. De retour à Québec, il a fait une réflexion sur sa visite de la fin-de-semaine au royaume de Valérie Plante.

«Une fois arrivé une l'île c'est honteux» a dit Fillion en décrivant le mauvais état des routes et du fait qu'une de ses filles avait le mal des transports. «À Montréal ça grouille» dit Jeff en disant que si quelqu'un avait une business à Québec, que son expansion passait par Montréal, il dira du même souffle qu'il a toujours aimé Montréal, mais que Montréal lui fait honte parce que c'est l'emblème de la prospérité économique du Québec.

«Quand on est ici à tous les jours [Québec], on vient à se faire endormir par les ¨chansons¨ qui nous sont racontées dans les médias d'ici, on pense que la terre roule alentour de Québec. Québec c'est un gros Trois-Rivières, c'est un gros Saguenay...On se fait beaucoup d'accroire» a dit l'animateur qui dit avoir toujours été «écoeuré» d'entendre que Jeff Fillion, et que la radio de Québec et que les gens de Québec avaient de la haine pour Montréal: «c'est peut-être relié à l'histoire des Nordiques, mas ça on peut en revenir, ils sont partis depuis 1995» a dit Fillion.

«On a besoin d'avoir un emblème économique puissant à montrer au reste du monde» a ajouté l'animateur: «Il faut passer le message qu'il se passe quelque chose de gros au Québec...puis ça peut pas venir de Sherbrooke, Trois-Rivières ou Québec».

«On va tous s'enrichir de voir Montréal rouler sur l'or. Il faut arrêter de faire des guerres de clocher» a conclut Fillion qui a dit que s'il va moins à Montréal, c'est que Montréal lui fait mal.

Entendu sur JeffFillion.com avec Jeff Fillion, Doom et Gerry le 13 février 2018.


RPRE RPRE
Membre depuis il y a presque 4 ans

13:46

486

3e lien: «Ça va être un enjeu majeur lors de la prochaine campagne électorale» —Gilles Lehouillier
Publié il y a plus d'un an

27851

En entrevue avec Dominic Maurais à CHOI Radio X ce matin, le maire de Lévis Gilles Lehouillier a fait tout un plaidoyer en faveur d'un 3e lien pour la région dans le but de relier Québec et Lévis.

Voici en 10 citations ce qu'il avait à dire:

1- Une chose est sure nous, maintenant, on a décidé qu'on allait prendre la parole haut et fort, pour s'exprimer sur le 3e lien.

2- Que les gens le veuillent ou pas, ça va être un enjeu majeur lors de la prochaine campagne électorale.

3- À Québec c'est environ 65 à 70% minimum en faveur du 3e lien.

4- Définitivement que dans le comté de Bellechasse c'est un enjeu majeur. Les gens voient très bien le potentiel de développement extraordinaire que représenterait un 3e lien.

5- Comment se fait-il que REM (Réseau express métropolitain) à Montréal on est déjà en appel d'offres, puis c'est un projet quand même de 6 milliards de dollars.

6- Nous on va être de la partie pour exprimer notre point de vue qui sera celui de notre population qui est «on veut un troisième lien».

7- On est la seule grande région métropolitaine qui est desservie dans un seul secteur d'une ville.

8- Imaginez-vous demain matin qu'il arrive une avarie sur le pont Laporte et qu'on est obligé de le fermer ne serais-ce qu'un mois? C'est la catastrophe. Quand je parle à mes gens de sécurité ils me soulèvent ce point-là.

9- Comment se fait-il qu'on a réalisé un pont qui relie l'île du Prince-Edouard à la terre ferme avec 250 000 de population?

10- Le problème, c'est parce qu'on est dans la région de Québec, ça va prendre 15 ans! Ça marche pas, il y a quelque chose qui marche pas.

Concernant le projet de SRB (service rapide par bus) qui a semé la discorde entre lui et le maire de Québec Régis Labeaume, Lehouillier avait ceci à dire à son opposant de la rive nord: «Un moment donné, comme on dit, il faut en revenir pour être capable de passer à autre chose» a conclu le maire de Lévis.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission Maurais Live avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 13 février 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

07:29

80

Nathalie Simard explique comment elle a traité du sujet délicat des abus sexuels avec sa fille.
Publié il y a plus d'un an

27764

Invitée de Dominic Maurais à CHOI Radio X ce matin, Nathalie Simard a expliqué comment elle avait perçu le mouvement de dénonciation massif qui a pris place dans les médias québécois à l'automne dernier alors qu'elle-même avait dénoncé son abuseur en 2005 qui était aussi son impressario, Guy Cloutier qui avait plaidé coupable tout en écopant de 42 mois de prison.

«C'est une cause qui me tient à coeur, c'est la cause de ma vie. Chaque personnalité connue a une cause qui leur tient à coeur, moi c'est celle-là» a confié la chanteuse qui a dit que la vague de dénonciation lui avait fait beaucoup de bien: «C'est d'une grande tristesse mais en même temps il faut en parler...il était temps que les femmes et les hommes mettent leurs pieds à terre et qu'on dise c'est assez, pour moi ça a été une belle délivrance».

L'animateur lui a ensuite demandé de quelle façon elle avait abordé le sujet délicat de l'abus sexuel avec sa fille Ève qui a aujourd'hui 24 ans: «La pire chose à faire est de garder ses enfants dans l'ignorance d'un danger imminent, alors moi j'ai toujours été très ouverte avec ma fille, dés qu'elle était toute petite et capable de se laver toute seule dans son bain, je lui disait il y a plus personne qui a le droit de toucher à ça, t'es maintenant capable de t'occuper de toi. Tu es capable de laver tes parties toi-même» a dit Nathalie qui a expliqué l'important de parler des vraies affaires et d'ouvrir ce genre de sujets de discussions avec ses enfants.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «Maurais Live» avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 24 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 4 ans

06:26

197

Voici assurément l'histoire le plus cochonne de l'année à la radio!
Publié il y a plus d'un an

27697

Les fans de Marc Labrèche sauront que de temps en temps il fait de la radio avec sa complice Anne Dorval de façon sporadique dans une émission appelée «C’est le plus beau jour de ma vie» présentée le samedi de 11h à Midi (en rediffusion le dimanche à 16 h) à la radio de Radio-Canada. C’est très difficile à décrire comme format d'émission: Ils parlent de leurs expériences de vies, d’anecdotes vécues, ils leur arrivent de chanter et à chaque émission ils reçoivent un invité... ou deux.

Les deux comédiens avaient produit quelques émissions cet été, et les revoici pour la période des fêtes au grand plaisir des amateurs de leur style d'humour. Le 23 décembre, leur invitée était Sophie qui a expliqué qu'elle a un jour occupée un emploi de «récolteuse de semence de porc», autrement dit, une «crosseuse de cochon» comme dira Anne Dorval dés le début de l'entrevue. Elle expliquera tout le processus de cette job un peu particulière de façon très explicite (quasiment trop) et les commentaires de Labrèche et Dorval à la fois pertinent et loufoques vous mettrons assurément un sourire aux lèvres. (En tout cas moi je me suis roulé par terre). Oui c’est un sujet qu’on peut entendre ailleurs à la radio de nos jours, mais traité de cette façon, c’est assez unique.

«Ceci n'est pas une émission de radio» peut-on lire dans le description sur le site de Ici Radio-Canada Première de qui explique plutôt le spectacle radiophonique comme ceci: «C’est le plus beau jour de ma vie est un moment volé à l'univers fantaisiste de ces comédiens et amis dans la vie. C'est une heure hors du temps, où l'on mise avant tout sur le plaisir, la saine curiosité et la surprise heureuse. Anne Dorval et Marc Labrèche s’éclatent en présentant différentes vignettes hétéroclites qui peuvent tour à tour faire rire ou émouvoir.». Bon bien tout est dit, maintenant pesez sur «play».

Entendu sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal) le 23 décembre 2017.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a presque 4 ans

12:54

394

logo radioego

radioego.com