Result for: #vol

«Québec doit se montrer encore plus vibrant comme marché»  —Ray Lalonde
Published 9 days

27645

Il y a eu pas mal de nouvelles d’importances en provenance de la réunion des gouverneurs de la LNH qui a eu lieu à Palm Beach cette semaine. Des nouvelles qui ont et qui auront un impact direct à court et moyen terme sur la venue éventuelle d’une équipe professionnelle de la LNH à Québec.

  


En effet, on a appris lors de cette rencontre qu’un processus d’expansion sera mis en branle dans le but d’accommoder le marché de Seattle qui a annoncé plus tôt cette semaine la rénovation de leur KeyArena, datant de 1962, au coût de 660 millions de dollars. On a aussi appris que les Hurricanes avaient trouvé un acheteur, un milliardaire de Dallas du nom de Tom Dundon. qui dit vouloir garder l’équipe en Caroline pour au moins les 7 prochaines années. Donc, deux mauvaises nouvelles pour la renaissance des Nordiques. Les analystes et partisans sont en droit de se demander si ils auront un jour l’occasion d’aller encourager à nouveau une équipe de la LNH dans leur ville.

Ray Lalonde, l'ancien responsable du marketing du Canadien de Montréal et ex-président des Alouettes a bien voulu donner son avis à ce sujet à Alain Crête et Paul Arcand au 98,5 FM à Montréal vendredi.

Voici 7 citations provenant de son intervention en ondes. (Audio disponible).

  


1- «Québec est une excellente ville candidate, mais pas à la mesure de Seattle ou de Houston...».

2- «Faut pas perdre espoir pour Québec, faut simplement que Québec continue de démontrer l’enthousiasme, l’énergie, la volonté de se positionner.».

3- «Montre-moi que t’es une ville qui peut compétitionner contre Seattle et on va te considérer…».

4- «Je ne peux pas croire [Après Seattle et Houston] qu’il y a beaucoup d’autres marchés plus intéressants que Québec».

5- «C’est la job du groupe, de la ville, du maire, de la province, de Québecor, des dirigeants de continuer d’être planté au côté du bureau de Gary Bettman à chaque jour pour lui dire qu’on veut une équipe, voici les moyens, voici les preuves, voici notre équipe de direction, voici comment on va te générer des dollars, comme Seattle peut le faire».

6- [Sur le prix d’entrée à la hausse dans la LNH] «C’est le prix d’entrée dans une business qui en génère des dollars…faut pas penser que c’est autre chose que de l’argent, si il y avait des preuves qu’il y avait de l’argent, il serait au rendez-vous pour Québec. Ça a rien à voir avec la ville, avec le marché, avec la langue, avec la politique, ça a voir avec l’argent.».

7- [Sur la situation des Coyotes de Phoenix et des autres canards boiteux de la ligue] «Je ne veux pas non plus dire que Gary Bettman est constant dans tout ce qui dit, ça arrive qu’il y a des irrégularités...».

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 8 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since almost 3 years

07:59

173

Les participants d'OD évacués d'urgence de Bali! Julie Snyder raconte:
Published 17 days

27613

La productrice de Occupation Double Bali, Julie Snyder, a expliqué comment les participants d’OD ont du être évacués grace à l’éruption du volcan du mont Agung, situé à environ 75 kilomètres des principales destinations touristiques. Le volcan émet d'épaisses colonnes de fumée grise depuis plusieurs jours et fait craindre une éruption majeure à tout moment.

Snyder a raconté au micro du 98,5 FM à Montréal que des décisions ont du être prises pour protéger les participants qui devaient rester à Bali en temps normal jusqu’au 10 décembre, jour de la finale. «Normalement, ils devaient rester à Bali, parce que nous on avait une maison ou on les cache, donc il reste à Bali et tout ça mais là lundi, quand j’ai vu que l’aéroport était fermé j’ai vraiment comme, j’ai vraiment parler à mon équipe à Marie-Pierre Gaudreau et à toute l’équipe et j’ai dit on les évacuent, on rapatrie tout le monde,, un moment donné ça s’appelle les imprévus dans le budget, mais on va défoncer les imprévus pis on les ramènent parce qu'on est responsable… j’avais trop peur, je me suis dit les plaques tectoniques de l’océan indien ne nous appellerons pas pour nous dire ce qui va se passer… »

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Le Québec Maintenant» avec Paul Houde et Thérèse Parisien le 29 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since almost 3 years

08:38

359

Couteau permis en avion: «Le monde sont pas fous à temps plein, ils savent bien qu'il y a un deal avec une communauté religieuse» —Régis Labeaume
Published 23 days

27589

En visite à Montréal cette semaine, Régis Labeaume s’est arrêté au micro de l’émission de Paul Arcand pour parler de différents sujets qui ont marqué les dernières semaines dont sa ré-élection, les radios de Québec, le traffic grandissant dans sa ville, le retour des Nordiques, les couteaux dans les avions, Donald Trump etc…

Rappelons que Transports Canada a annoncé il y a deux semaines, qu’elle modifiait sa liste des articles interdits pour les passagers en avions (en vigueur le lundi 27 novembre). L’agence fédérale autorisera ainsi les petites lames de couteau de six centimètres ou moins pour les vols au Canada. Cela inclut les petits ciseaux et les petits couteaux suisses. Les lames de ce genre demeureront toutefois interdites pour les vols en direction des États-Unis.

Cette nouvelle n’a cessé depuis de créer des remous autant dans la population que dans le monde politique. Le maire de Québec, Régis Labeaume, a été amené à se prononcer sur le sujet lors d’un entretient avec Paul Arcand jeudi matin au 98,5 FM. Il n’a pas hésité du tout à donner une réponse qui laissait peu de place à l’interprétation: «Moi je pense que ça pas de bon sens...je veux bien respecter toutes les religions, mais je pense ça marche pas. :Le problème là-dedans, c’est quand les gouvernements posent des gestes comme ça, ils créent de la désaffection. Le niveau de confiance envers les gouvernements baissent à chaque fois, parce que le monde est pas fou, ils savent bien que ce qu’il y a en arrière de ça est un espèce de deal avec certaines communautés canadiennes, pis je respecte les communautés canadiennes qui demandent à ce qu’on respecte leurs religions, mais la religion peut pas l’emporter sur tout, parce qu’on a vu ça dans le passée quand la religion l’emportait sur des principes fondamentaux dans une communauté, dans une société, ce que ça donnait. Alors c’est juste que quand on fait ça, on diminue la confiance collective envers les gouvernements, et ça c’est mauvais, c’est extrêmement mauvais, pis après ça on se demande pourquoi les gens sont cynique t'sé…» a dit le maire qui a ensuite répété clairement ce qu’il pensait de la décision du ministre des Transports Marc Garneau: «Le monde est pas fou à temps plein, ils savent bien qu’il y a un deal avec une communauté religieuse, alors ça me désarme à chaque fois moi ces affaires-là…les politiciens sont de même, on dirait qu’ils ne veulent pas perdre un vote. Un moment donné il faut que tu acceptes dans la vie de perdre des votes, c’est de même, parce que tu as des principes fondamentaux, puis si ces principes fondamentaux là te font perdre des votes, ben c’est ça gouverner» a dit le maire, manifestement en total désaccord avec la décision du gouvernement fédéral.

Puis Labeaume a terminé avec un exemple très concret de la réalité que la population vivait en prenant un vol d’avion de nos jours: «Je peux pas être d’accord avec ça, moi quand je prend l’avion puis on me dit que mon tube de pâte à dents a plus que 100 millilitres puis que je le met dans la poubelle, je comprend, je suis les règles, je suis en maudit, faut que je m’achète de la pâte à dents en arrivant là-bas, tu sais. Mais là un couteau, je sais pas, je comprend pas là…»

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 23 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since almost 3 years

01:58

309

Notre ministre astronaute repart en orbite: Il compare un couteau sur un avion à un oreiller!
Published 24 days

27585

Suite à l’annonce de Transports Canada d’autoriser dorénavant les petites lames de couteau de six centimètres et moins sur les vols d’avions, le ministre Marc Garneau avait déclaré en début de semaine: «Beaucoup de personnes aimeraient avoir un petit couteau, une lame, pour se faire les ongles, ou pour différentes raisons…», ce qui avait soulevé les critiques et les railleries de plusieurs personnes dans les médias et les réseaux sociaux. Mais voici qu’hier, notre ministre y est allé d’une autre déclaration fracassante, toujours sur le même sujet:

«Si je peux vous donnez un exemple extrême; si quelqu’un veut étouffer son voisin, il peut utiliser un oreiller. On interdit pas les oreillers sur les avions» a dit Garneau, certain que son exemple avait du sens, au micro de Paul Arcand jeudi matin lors d’un entrevue ou il a aussi avoué ne pas avoir été influencé par un lobby sikh dans sa décision.

Vu que le Doc Mailloux avait déclaré que notre ministre des transports était un peu «space» suite ses propos sur le couteau et le nettoyage d’ongles cette semaine, cette nouvelle déclaration l’a aussitôt fait réagir jeudi matin sur les ondes du 106,9 Mauricie: «Il devient gênant. Là vous êtes en train de justifier ma déclaration…Mais y’est vraiment space! Mais là, arrêter de me confirmer là…lâcher-moi» a dit le Doc sous les rires de l’animatrice Catherine Gaudreault.

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 21 novembre 2017. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Member since almost 3 years

02:17

240

Couteaux dans les avions, la CAQ dit non! «On risque de compliquer des vols vers les États-Unis»
Published 25 days

27582

Rappelons que Transports Canada a annoncé, il y a deux semaines, qu’elle modifiait sa liste des articles interdits pour les passagers en avions (en vigueur le lundi 27 novembre). L’agence fédérale autorisera ainsi les petites lames de couteau de six centimètres ou moins pour se conformer aux pratiques internationales. Cela inclut les petits ciseaux et les petits couteaux suisses. Les lames de ce genre demeureront toutefois interdites pour les vols en direction des États-Unis.

Cette nouvelle a bien sur créée des remous autant dans la population que dans le monde politique si bien que la CAQ a décidé de présenter une motion à l’Assemblée Nationale sur le sujet, via le porte parole en matière de transport Benoît Charrette qui était avec Paul Houde au 98,5 FM hier pour expliquer la nature de la motion.

«Pour notre part, il n’y a aucune considération religieuse dans notre prise de position, c’est une stricte préoccupation de sécurité» a dit Charrette: «Six centimètres, ce n’est pas rien, si on ajoute à ça le manche, on parle d’une arme qui peut être très offensive et menaçante à même un vol commerciale» a-t-il ajouté. Pour expliquer davantage sa positon, le porte parole de la CAQ a parlé de la situation géographique du Canada: «On vit avec un marché extrêmement intégré au niveau du transport aérien. Les États-Unis se refusent d’aller dans cette voie-là. Donc on risque de compliquer peut-être aussi des vols vers les États-Unis ultimement, c’est une décision qui s’explique mal»

Soulignons que mise à part les députés de Québec Solidaire, tous les autres députés de l’Assemblée Nationale ont appuyé la motion.

Entendu dans Le Québec Maintenant avec Paul Houde au 98,5 FM Montréal. Le 22 novembre 2017. (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since almost 3 years

04:46

91

Le Doc va payer + de 60 000 d'impôt cette année! «L'impôt sur le revenu est d'abord et avant tout un vol qui a été légalisé»
Published 25 days

27579

Appelé à offrir un commentaire sur la mise à jour économique du gouvernement libéral de Philippe Couillard, livrée hier par le ministre des finances Carlos Leitao, le Doc Mailloux s’est légèrement emporté sur le sujet de l’impôt sur le revenu.

«L’impôt sur le revenu, si on fait son historique, ça a toujours été un vol de la part d’un dominant, d’un conquérant sur un conquis» a déclaré calmement le célèbre psychiatre. «Alors ce vol là a été légalisé un moment donné par plusieurs pays.» A-t-il expliqué, résigné.

Puis, alors que l’animatrice se préparait à aller vers un autre sujet, le Doc a tenu à rajouter quelque chose d’important: «Parlant de vol là, heu cette année, 2017, je suis rendu, mes voleurs, mes deux voleurs; provinciaux et fédéraux, m’ont soutiré, m’ont extorqué à la base 58 000 dollars. Alors j’essais de me refaire moi-là parce que j’ai été presque ruiné par le syndic» a admis le médecin en ondes, rappelant les cas de différentes poursuites ou il a assumé sa défense. L’animatrice Catherine Gaudreault, bien qu'elle a admis que c’était énormément d’argent, lui a aussi rappelé qu’il en faisait aussi «un peu», ce à quoi le Doc a répliqué: «Ben là, sais-tu qu’il en reste pas gros… 149 - 58» a-t-il dit dévoilant par le fait même son salaire à la radio.

Pour clore le sujet, le chroniqueur Raphaël Pépin lui a rappelé que le ministre des finances avait promis un retour de 100$ à tous les contribuables, le Doc a simplement répondu: «100 piasses? Qu’il entretienne son orifice anal avec ça…»

Avouez qu'il est unique cet animateur psychiatre!

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 22 novembre 2017. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Member since almost 3 years

02:34

505

Le Bêtisier des Médias de Olivier Niquet à «La Soirée» (12 novembre 2017)
Published about 1 month

27531

En vedette dans le «bêtisier des médias», présenté par Olivier Niquet à la Soirée est (encore) jeune cette semaine, on a souligné le fait que Jérome Landry d’Énergie s’était amusé aux dépens des Montréalais concernant leur taux participation aux élections municipales. Puis on a souligné une oublie du chef conservateur Adrien Pouliot lorsqu’il a utilisé l’expression «4 trente sous pour une piasse».

Un autre politicien, Jean Tremblay, fut la cible de Niquet alors qu’il a parlé cette semaine du manque d’expérience de la nouvelle mairesse de Montréal Valérie Plante malgré son bacc et sa maîtrise. Le «bêtisier» a aussi souligné la dérive d’un maire de l’Outaouais sur les femmes. Les médias de Québec, toujours très bien représentés dans ce segment de «la soirée», ont vu une contradiction du chef de Québec 21 Jean-François Gosselin se faire entendre. Puis toujours dans les médias de la vieille capitale, on a souligné les erreurs de calcul d’Éric Caire de la CAQ alors qu’il parlait du troisième lien. 

Les commentateurs se situant ailleurs qu’à gauche étant toujours des victimes de choix pour l’émission de Radio-Canada, Mario Dumont a aussi eu droit à son segment sur le texto au volant. Puis, comme à peu près chaque semaine, Richard Martineau a inspiré Niquet alors qu’il a souligné avoir beaucoup aimé le show de Guy Nantel: «Guy Nantel dit au deuxième degré ce que Martineau écrit au premier degré» a conclut l’animateur. Le quota régional de la compilation hebdomadaire de l’émission de Radio-Canada a été comblé cette semaine par un extrait d’une animatrice de CIEL FM à Rivière-du-Loup. Un indice? Beethoven!  

Entendu à «La soirée est (encore) jeune» avec Jean-Phillipe Wauthier, Fred Savard, Jean-Sébastien Girard et Olivier Niquet le 12 novembre 2017 à Ici Première, la radio de Radio-Canada .


IciRE IciRE
Member since about 2 years

09:00

341

Légalisation du cannabis: Comment détectera-t-on les intoxications au volant?
Published about 1 month

27527

Martin Cloutier et son équipe de «Debout les comiques» à CKOI se sont penchés ce matin sur les conséquences de la légalisation du cannabis, entre autres au volant.

Le projet de loi en rédaction prévoirait un test de salive pour détecter le taux de THC, mais il semble que l’équipement nécessaire ne serait pas disponible présentement pour effectuer ces tests, ce qui fait que seuls des «policiers experts» pourraient être en mesure de déterminer si un individu est intoxiqué, basé sur leur seul jugement.

À quel niveau acceptable sera fixé le taux de THC dans le sang? Dans les États américains où la drogue est déjà légalisée, ce niveau varie; au Colorado, cinq nanogrammes par millilitres sont acceptés, c’est un seule en Pennsylvanie alors que c’est tolérance zéro au Massassuchets et dans l’état de New York. Des tests sanguins et urinaires sont pratiqués à certains endroits, mais pour «poursuivre» des individus soupçonnés d’intoxication, une mesure scientifique non contestable doit être appliquée, reste à savoir laquelle dans le cas du cannabis qui sera légalisé, rappelons-le, dans moins d’un an au Canada, en juillet 2018.

Entendu à CKOI 96,9 FM dans Debout les comiques avec Martin Cloutier, Tammy Verge et Patrice Bélanger. (COGECO) le 8 novembre 2017.


CKOI969RE CKOI969RE
Member since almost 3 years

05:02

56

«On veut tous les humoristes que le message soit fort […] on avait une confiance absolue en ce gars-là» —Martin Petit
Published about 2 months

27393

Dans Puisqu’il faut se lever, Paul Arcand discute avec Martin Petit au sujet de la rencontre de plus de 70 humoristes dans la foulée du scandale impliquant Gilbert Rozon. Les humoristes ont-ils décidé de fermer les yeux volontairement? Quelles sont les conclusions de cette rencontre? Entendu au 98,5 FM, les Amateurs de sport. COGECO MEDIA. 24 octobre 2017.


Le985RE Le985RE
Member since almost 3 years

09:11

193

«Tu t'impliques avec une nouvelle cause, faut que tu donnes l'exemple...» —Georges Laraque à propos du retrait de la chanson de Loco Locass
Published 2 months

27321

Dans Laraque-Gonzalez, un auditeur et Georges confirment la raison du retrait de la chanson de Loco Locass. Les Canadiens de Montréal étant liés à la cause de l'alcool au volant, ils voulaient se dissocier du membre du groupe ayant eu des démêlés avec l'alcool au volant. Entendu au 91,9 Sports FM, Laraque-Gonzalez. RNC MEDIA. 17 octobre 2017.


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since over 2 years

03:30

851

logo radioego

radioego.com