IciRE
IciRE
Membre depuis novembre 2015
243 fichiers audio
14 abonnés
0 abonnements

Marissal se fait cuisiner par CBC radio à Montréal!
Publié il y a 10 mois

28051

Vincent Marissal va surement se rappeler longtemps de sa première semaine officiel en politique! Ayant donné une multitude d'entrevues, l'ex-journaliste de La Presse a du se défendre toute la semaine d'avoir flirter avec les fédéralistes libéraux d'Ottawa avant d'opter pour un parti prônant la souveraineté au Québec.

Son entrevue avec l'animateur de l'émission du matin à la version anglophone de la radio de Radio-Canada à Montréal n'a pas fait exception alors que l'animateur Mike Finnerty a tenté avec une série de questions de comprendre le cheminement spécial de qui a poussé Marissal à choisir sa famille politique.

Entendu à l'émission Daybreak Montreal with Mike Finnerty à la CBC, la version anglophone de la radio de Radio-Canada à Montréal le 4 avril 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 3 ans

11:48

25020

«Je suis beaucoup plus à gauche que ce que la majorité des gens peuvent penser de moi» —Vincent Marissal
Publié il y a 10 mois

28042

Le nouveau candidat et Québec Solidaire et ex-journaliste de La Presse Vincent Marissal était au micro d'Alain Gravel ce matin à la radio de Radio-Canada et il a répondu «presque» clairement à la question sur ou il se situait sur l'échiquier politique.

Marissal a dit que ça faisait longtemps qu'il savait qu'un jour il ferait de la politique. Il a aussi admis avoir été sollicité par l'équipe de Valérie Plante au niveau municipal. L'ex-journaliste dit avoir été motivé par son envie de contribuer. «J'y crois au service publique, je crois qu'on peut changer des choses, je crois qu'il faut porter un message aussi» a dit Marissal qui a ajouté «en ce moment ça tangue pas mal à droite» en parlant de l'état actuel de la politique.

Le nouveau candidat a aussi avoué que c'était lui avait approché Québec Solidaire, mais le PQ l'avait approché récemment après qu'il ait entendu la rumeur de ses discussions avec Québec Solidaire.

Marissal se dit souverainiste mais s'est dit étonné de la surprise de certaines personnes concernant sa position politique malgré qu'il ait oeuvré à La Presse. »Une salle de rédaction, c'est comme une société, il y a de tout là-dedans» a-t-il dit. Concernant son orientation politique: «Je suis beaucoup plus à gauche que ce que la majorité des gens peuvent penser de moi» a dit Marissal qui a ajouté avoir rejeté le PQ suite à certaines positions et propos exprimés par Jean-François Lisée notamment sur l'immigration.

Puis, celui qui se présentera pour QS a dit que Justin Trudeau lui avait demandé de se présenter pour les Libéraux lorsqu'il avait été élu à la tête du parti Libéral du Canada en 2013, Marissal aurait été tenté «à l'idée de mettre Stephen Harper dehors» mais qu'il n'y était pas allé.

Entendu dans Gravel le matin avec Alain Gravel sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 3 avril 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 3 ans

13:27

281

Bissonnette plaide coupable: «Inattendu mais extrêmement espéré» —Imam Hassan Guillet
Publié il y a 10 mois

28029

Suite au fait qu'Alexandre Bissonnette ait plaidé coupable aux six chefs d’accusation de meurtre prémédité et aux six chefs de tentative de meurtre qui pesaient contre lui en lien avec la tuerie survenue à la mosquée de Québec en janvier 2017, l'imam québécois Hassan Guillet, qui avait fait le tour du monde suite aux attentats de par son discours rassembleur, s'est entretenu avec Catherine Perrin ce matin sur les ondes de la radio de Radio-Canada et il s'est dit soulagé que Bissonnette ait plaidé coupable.

«Il faut qu'on s'entende, le sors d'Alexandre Bissonnette ne va pas retourner un orphelin à son père ou une veuve à son mari, par contre, ça va aider à commencer à panser les blessures, à vivre son deuil en sérénité» a dit l'imam qui a dévoilé avoir été un peu découragé en début de semaine lorsque Bissonnette avait plaidé non coupable.

Voici la lettre qu'Alexandre Bissonnette a lue aux familles des victimes, mercredi matin après avoir plaidé coupable:

Monsieur le juge, en cet instant que je suis libre de vider mon cœur et mon esprit, j’aimerais vous dire à vous et à tous qu’à chaque minute de mon existence, je regrette amèrement ce que j’ai fait.. les vies que j’ai détruites.

«J’ai honte de ce que j’ai fait. Je ne sais pas pourquoi j’ai posé un geste insensé comme ça et encore aujourd’hui, j’ai de la misère à y croire.

Sachez toutefois que contrairement à ce qui a été dit, je ne suis ni un terroriste ni un islamophobe.

J’avais depuis longtemps des pensées et des idées suicidaires et une obsession avec la mort. C’est comme si je me battais avec un démon qui a fini par m’avoir et gagner contre moi.

J’aimerais tant pouvoir revenir dans le temps et changer les choses.

Parfois j’ai l’impression que tout ça n’est qu’un affreux rêve... un long cauchemar.

J’aimerais pouvoir vous demander pardon, mais je sais que mon geste est impardonnable.

Si en plaidant coupable, je peux faire un peu de bien, alors, ce sera déjà ça de fait.»

Entendu à l'émission Médium large avec Catherine Perrin sur Ici que Première la radio de Radio-Canada le 28 mars 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 3 ans

05:21

35

GND de QS admiratif face aux réussites de la CAQ
Publié il y a 10 mois

28021

Invité de La soirée est (encore) jeune samedi soir, le co-chef de Québec Solidaire Gabriel Nadeau-Dubois s'est prononcé sur les derniers sondages officiels qui donnent gagnant la CAQ (Coalition Avenir Québec) avec une projection de 37% des votes lors d'une prochaine élection provinciale laissant son parti loin derrière QS à 9%.

Une insatisfaction du parti libéral et une volonté de changement sont les deux choses que GND pointe pour définir l'état d'esprit des électeurs québécois présentement: «La CAQ en ce moment réussi avec par un tour de passe passe absolument fantastique, des fois même, je suis un peu admiratif, je me dis mais comment y font, ils ont réussi à incarner ce changement là» a dit GND en ajoutant: «C'est un tour de passe passe parce que, de l'aveu même de François Legault, il s'en plaint souvent, les libéraux ont emprunté toute une série d'éléments de la plateforme de la CAQ donc on a un parti. le parti libéral, dont le ministre de l'éducation vient de la CAQ, le ministre de la santé vient de la CAQ, la vice première ministre vient de la CAQ, et leur parti d'origine réussi quand même à incarner le changement, donc il y a un truc qui, honnêtement, j'ai de la misère à comprendre» a expliqué Nadeau-Dubois.

Entendu à «La soirée est (encore) jeune» avec Jean-Phillipe Wauthier, Fred Savard, Jean-Sébastien Girard et Olivier Niquet le 24 mars 2017 à Ici Première, la radio de Radio-Canada.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 3 ans

02:13

2948

Les mots: Monsieur, Madame, Père et Mère disparaissent du langage des employés de l'état Canadien!
Publié il y a 10 mois

28005

Un texte de Philippe-Vincent Foisy du site web de Radio-Canada nous a appris que les employés de Service Canada qui interagissent avec le public ne pourront plus utiliser les mots «monsieur», «madame», «père» et «mère» lors de leurs interactions avec le public. Le «personnel de première ligne» doit désormais «utiliser un langage neutre au niveau du genre».

L’objectif du gouvernement Canadien est clair: éviter de donner l’impression que les fonctionnaires fédéraux entretiennent un biais «envers un genre ou un sexe».

Lu sur le site RadioCanada.ca Le 21 mars 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 3 ans

01:38

46

Alexandre Champagne de «Trois fois par jour» s'exprime à propos des réseaux sociaux...
Publié il y a 10 mois

27980

Alexandre Champagne, le grand manitou de la populaire émission Trois fois par jour, a expliqué pourquoi il avait décidé de défendre Marilou, avec qui il a rompu il a maintenant 6 mois, qui a récemment annoncé sur Instagram une nouvelle grossesse avec son nouveau conjoint, ce qui a suscité de nombreuses réactions et même des insultes.

Catherine Perrin de Ici Première, l'a récemment reçu à son émission Médium Large pour connaitre ses impressions sur tout ce qui se passe sur les réseaux sociaux quant on pilote une émission si populaire tout en étant l'ex-conjoint de quelqu'un qui a autant d'impact.

Entendu à l'émission Médium large avec Catherine Perrin sur Ici que Première la radio de Radio-Canada le 7 mars 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 3 ans

09:02

9334

Les auditeurs de «La Soirée est (encore) jeune» souhaitent éliminer Radio X!
Publié il y a 11 mois

27968

Si vous ne le saviez pas, il y a un segment «sondage» à la populaire émission présentée la fin-de-semaine de 17h à 19h à la radio de Radio-Canada «La Soirée est (encore) jeune». La «Marge d'erreur» se veut être humoristique et c'est un questionnaire offert aux 55 000 abonnés de la page Facebook de l'émission.

Dans le sondage #009 disponible ici, une question traitait de la municipalité d’Hampstead qui a décidé d’interdire l’usage du tabac dans tous les lieux publics, incluant les parcs et les trottoirs. On avait demandé aux lecteurs si ils étaient pour ou contre. La question suivante était plus ouverte: Quel autre produit nuisible les municipalités devraient-elles interdire? La réponse la plus populaire fut Radio X avec en deuxième position les écureuils suivit des rats, des pitt bulls et de... Richard Martineau.

Évidemment, l'émission de Radio-Canada est présenté sous fond très humoristique, mais l'émission qui a ridiculisé souvent dans les dernières années les animateurs de la populaire radio parlée de Québec avec un propos très à l'opposé de ceux de «La Soirée...», a peut-être fini par influencer beaucoup de leurs auditeurs. Mais rappelons-le, tout ceci est de l'humour et il faut savoir rire, d'un côté comme de l'autre.

Entendu à «La soirée est (encore) jeune» avec Jean-Phillipe Wauthier, Fred Savard, Jean-Sébastien Girard et Olivier Niquet le 11 mars 2017 à Ici Première, la radio de Radio-Canada.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 3 ans

01:17

302

«Les nids de poules à Montréal me rende folle»  —Valérie Plante
Publié il y a 11 mois

27958

En entrevue avec Catherine Perrin ce matin, celle qui a succédé à Denis Coderre à l'automne dernier comme mairesse de Montréal, a dévoilé ce qui l'irritait le plus présentement dans tous les problèmes qu'elle rencontrait à la tête de la métropole du Québec.

Elle qui avoue avoir un problème de patience à admis que l'état des routes dans sa ville et particulièrement les nids de poules la rendait carrément folle. «C'est difficile pour ma patience» a dit celle qui a fait de ce problème presqu'une mission personnelle!

Entendu à l'émission Médium large avec Catherine Perrin sur Ici que Première la radio de Radio-Canada le 8 mars 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 3 ans

03:23

83

Les «déguisements» de Trudeau en Inde cacheraient une peur maladive du NPD
Publié il y a 11 mois

27927

Chantal Hébert, analyste politique sur la Colline Parlementaire à Ottawa, a parlé du voyage en Inde récent de Justin Trudeau comme quelque chose de plus stratégique que bien des gens pourraient le penser.

Selon Hébert, le PM avec ses nombreux accoutrements aurait plutôt fait une opération charme envers la communauté sikh de l'Inde, communauté dont est originaire le chef du NPD au Canada Jagmeet Singh. Hébert pense que la communauté sikh au Canada pourrait être influente dans près de 6 comtés de la région de Toronto car très impliqué politiquement et concentré dans certaines région entourant le ville reine.

L'analyste a aussi parlé du budget Morneau qui est plus de style NPD que libéral selon elle, encore dans le but de séduire le principal concurrent de Trudeau au pays pour la prochaine élection.

Entendu dans Gravel le matin avec Alain Gravel sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 1 mars 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 3 ans

05:39

122

Aussant avoue s'être fait offrir la circonscription de Khadir chez QS
Publié il y a 11 mois

27913

Écoutez l'entrevue de Jean-Martin Aussant avec Michel C. Auger ce midi.

Entendu à Midi info présenté en semaine de 11h30 à 13h avec Michel C. Auger sur les ondes de Ici Première la radio parlé de Radio-Canada.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 3 ans

04:56

89

Risques de violence du mouvement souverainiste: Lisée répond aux déclarations de Trudeau
Publié il y a 11 mois

27901

Le chef du PQ Jean-François Lisée a répondu à Justin Trudeau qui a affirmé dans le cours de sa visite en Inde n'entretenir aucune sympathie envers le séparatisme sikh, en plus d'ajouter avoir lutté toute sa vie contre le mouvement souverainiste au Québec et qu'il est bien conscient des « risques de violence » qu'un tel mouvement peut entraîner.

Entendu dans Gravel le matin avec Alain Gravel sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 23 février 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 3 ans

04:37

5501

Jean-Charles Lajoie en entrevue à La Soirée est (encore) jeune
Publié il y a 11 mois

27876

L'animateur du 91,9 SPORTS a fait un détour dans les studios de la radio de Radio-Canada en fin-de-semaine pour aller rencontrer le quatuor de La soirée est (encore) jeune.

Parmi les choses qu'on a appris de l'animateur du retour de la seule radio sportive francophone à Montréal, c'est qu'il écoute très peu de radio et de télé sportives en dehors de celle qu'il fait. «Il y a un potentiel aliénant de surconsommer de ce que l'on fait, moi j'essais de m'en détacher complètement, de changer le mal de place, de faire autre chose» a dit celui qui a avoué écouter la Première Chaine la fin-de-semaine du matin au soir.

Jean-Charles est aussi revenu sur son expérience avec Radio X Montréal, un format qui n'a pas fonctionné a dit Wauthier, «Comme si c'était pas écrit dans le ciel» a ajouté Lajoie «oui mais tout le monde le disait c'est assez drôle hein...» a continué Wauthier. Jean-Charles a expliqué qu'au moment ou il a rejoint Radio X Montréal que ça ne devait pas s'appeler ainsi, «Et là est débarqué Patrice Demers de nulle part dans le dossier, de Radio X Québec, je me suis dit mais dans quelle galère je me retrouve?» tout en ajoutant qu'il y avait un honnête homme nommé Raynald Brière qui lui a dit «calme toi, fait-moi confiance, on s'en v quelque part».

L'animateur sportif a expliqué que l'aventure Radio 9 qui est arrivé par la suite fut une erreur stratégique importante pour RNC Médias: «Comment penser t'attaquer au géant 98,5 alors que tu as une antenne de piment qui traverse à peine West Island».

Lajoie a aussi avoué avoir offert ses services à Marie-France Bazzo alors qu'elle pilotait l'émission du matin à la radio de Radio-Canada. Il l'a remercié d'avoir décliné l'offre... (sous les rires de l'équipe).

Entendu à «La soirée est (encore) jeune» avec Jean-Phillipe Wauthier, Fred Savard, Jean-Sébastien Girard et Olivier Niquet le 18 décembre 2017 à Ici Première, la radio de Radio-Canada.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 3 ans

15:53

258

René Homier-Roy n'a aucune idée qui est Jean-Charles Lajoie...
Publié il y a 11 mois

27874

On a eu droit à un beau moment cocasse hier sur les ondes de la radio de Radio-Canada!

Dans le but de teaser ce qui s'en venait plus tard à l'antenne, René-Homier, aux commandes de son émission Culture Club, a répondu un beau «pantoute» lorsque Jean-Philippe Wauthier de La Soirée est (encore) jeune, alors au téléphone, lui a demandé si il connaissait l'un de ses invités à son émission diffusée plus tard en soirée, soit Jean-Charles Lajoie. (Rappelons que Lajoie est quand même en ondes sur différentes radios montréalaises en plus de la télé depuis au moins une dizaine d'années).

Bien que la situation était non dramatique, Wauthier a quand même tenté de «sauver» son collègue en élaborant le parcours de l'animateur du 91,9 SPORTS et en le décrivant comme un Émile Nelligan mélangé à Guy Carbonneau. Pour terminer le segment, Homier-Roy a été incapable de se rappeler du nom de l'émission qu'anime Wauthier, la mélangeant plutôt avec «plus on est de fous plus on lit», une émission de la même antenne animé par Marie-Louise Arsenault.

Soit c'est une belle gifle à l'égo de Wauthier et Lajoie, soit M. Homier-Roy n'était pas dans son état normal, soit il s'en fou complètement des autres shows à l'antenne de la radio d'état. Qu'importe, ça a donné un joyeux moment de radio!

Entendu à La Soirée est (encore) Jeune et à Culture Club à Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada le 18 février 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 3 ans

01:50

244

Zambito suspend sa collaboration avec l'UPAC: «Tant que le ménage ne sera pas fait»
Publié il y a 11 mois

27847

Lino Zambito, ex-témoin vedette de la commission Charbonneau, est suspecté d'être mêlé aux fuites d'informations concernant l'enquête sur le financement du Parti libéral du Québec. Ce matin, il est venu se défendre au micro de Alain Gravel à Radio-Canada.

«On a l'impression, à vous suivre, que vous êtes parti littéralement en croisade contre Robert Lafrenière... vous êtes proche de Guy Ouellet, qui on le sait est en guerre ouverte contre M. Lafrenière» lui a dit l'animateur Alain Gravel. «Moi je ne suis pas en guerre contre M. Lafrenière, moi je n'aime pas la façon que l'UPAC fonctionne. Je collabore avec eux, on essaie de me discréditer...moi on se le cachera pas, j'ai mis ma vie en danger pour témoigner contre certaines personnes... puis je pense que vous l'avez vu Québec j'étais sous protection...puis ceux qui ont mis les fuites dans les médias, il faut qu'il soit amené devant la justice» a dit celui qui dit suspendre sa collaboration avec l'UPAC «Jusqu'à ce que le ménage ne soit pas fait à la haute direction...mais je vais collaborer dans les procès en cours...» a dit Zambito.

Entendu dans Gravel le matin avec Alain Gravel sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 12 février 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 3 ans

01:46

92

«Véronique est la vice-chef et contrairement à Manon elle n'a pas de moustache» dit Lisée
Publié il y a 12 mois

27816

Le sens de l'humour «légendaire» du chef du Parti Québécois Jean-François Lisée a encore frappé en fin-de-semaine alors qu'invité à l'émission «La Soirée est (encore) Jeune» à Radio-Canada, il a fait une allusion à la «moustache» d'un de ses opposants politiques de Québec Solidaire qui s'avère être... une femme!

Alors que l'animateur Jean-Philippe Wauthier essayait d'avoir une explication sur la «réforme» annoncée du PQ faisant un parallèle entre la double chefferie du PQ vs les deux porte-paroles de Québec Solidaire, Lisée a tenté une explication qu'il a terminé avec une pointe d'humour qui n'a pas passé, si on se fie aux réactions de la foule puisque l'émission est enregistrée devant public.

«Le chef de Québec Solidaire, c'est quelqu'un dont le nom m'échappe...Manon pis Gabriel c'est des porte-paroles...moi je suis le Chef, je ne suis pas le porte-parole Véronique c'est la vice-chef, pas la porte-parole en plus, contrairement à Manon, elle n'a pas de moustache» a déclaré Lisée, en direct à la radio d'état, déclenchant les huées des gens présents et le malaise évident des animateurs qui ont rapidement passé à un autre sujet.

Entendu à La soirée est (encore) jeune avec Jean-Phillipe Wauthier, Fred Savard, Jean-Sébastien Girard et Olivier Niquet le 4 février 2018 à Ici Première, la radio de Radio-Canada.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 3 ans

01:41

451

logo radioego

radioego.com